02/11/2015

Un escadron de F-15 « Silent Eagle » pour Israël !

2135196.jpg

 

 

Tel Aviv, la levée des sanctions contre l’Iran va s’accompagner par la mis en place d’un nouvel escadron d’avions de combat Boeing F-15, au sein de la H'eil Ha'Avir, soit les Forces aériennes et spatiales israéliennes. Des sources israéliennes confirment que la demande qui a été convenue, lors d'une récente réunion entre les ministres de la Défense des Etats-Unis et d’Israël à Washington DC.

 

Un escadron de « Silent Eagle » :

Bien que les détails de la demande de F-15 n’ont pas été divulgués, les sources disent qu'il implique le dernier avion de la gamme « F-15 », soit le  « Silent Eagle ». Le Pentagone aurait également autorisé Israël à monter des systèmes israéliens sur l’appareil de type électroniques, mais également des armes air-sol et l'ajout de réservoirs de carburant pour des performances conformes à une autonomie prolongée.

 

Le Boeing F-15 « Silent Eagle » :

 

MSF09-0028.jpg

Dérivé direct du F-15E, le F-15 «Silent Eagle » dispose d’une amélioration de la furtivité des revêtements et la signature de l'avion, qui est due, au montage de trappes qui permettent le transport des armes en interne (CFTS). La particularité résident dans le fait qu’il possible en fonction de la mission de choisir entre le transport en interne ou de revenir au transport traditionnelle, emport de carburant et armes en externes.

 Le «Silent Eagle» est capable de transporter en interne l’ensemble des missiles air-air, tels que des missiles AIM-9X et AIM-120 et air-sol, des armes telles que le Joint Direct Attack Munition (JDAM) et Small Diameter Bomb (SDB). Le niveau de charge des armes utilisées sur les versions actuelles des F-15 reste  le même avec l’installation du CFTS.

Une autre amélioration est l'aérodynamique Digital Flight Control System, qui améliore la fiabilité de l'avion et réduit le poids de la  cellule. L’adoption d’une peinture absorbante sur l’ensemble de la cellule contribue également à la diminution de la signature radar.

Un nouveau système de guerre électronique Digital Electronic Warfare System (DEWS) qui travaille de concert avec le radar Raytheon Electronic Scanning Array (AESA)  permet une optimisation des différents capteurs et senseurs.

 

En adéquation avec la modernisation des F-15I :

Ce futur nouvel escadron qui devrait équiper la Force aérienne israélienne sera également en adéquation avec la dernière mise à jour de la flotte de F-15I du pays. La modernisation de la flotte de F-15I comprend l’installation d‘un nouvel ordinateur principal et d’un protocole spécial qui permet de canaliser les anciens systèmes en direction du nouveau système informatique et ceci, en conservant l’architecture actuelle. Cette mise à jour, permet aux F-15I de rester en service pendant les 20 prochaines années.  De plus, des travaux de structures ont réduits les risques de fissurations sur les parties mobiles de l’avion. Concernant la guerre électronique, des améliorations ont permis d’améliorer la protection des systèmes. En matière d’armement, l’intégration de système de types JDAM  et JASSM / JSOW a été planifié. Cette modernisation prévoit également la généralisation de l’intégration du missile Rafale Python 5 sur l’ensemble des versions du F-15 en service en Israël.  Le Python 5 est le dernier né des missiles air-air à courte portée de la famille «Python». Il dispose d'une capacité de tir « au-delà de la portée visuelle » se verrouille sur sa cible après le tir. Il dispose d'un nouveau système de guidage électro-optique et infrarouge. Un nouveau système de guerre électronique Digital Electronic Warfare System (DEWS) qui travaille de concert avec le radar Raytheon Electronic Scanning Array (AESA) permet une optimisation des différents capteurs et senseurs.

 

693.jpg

Photos : 1 F-15i @ Yochai Mossi  2 le F-15 « Silent Eagle » @ Boeing 3 F-15i en vol @ IAF

24/09/2015

Un Super F-15 pour compenser le manque de F-22 ?

yourfile.jpg

 

Le chef du commandement de combat l’US Air Force voudrait relancer la production du Lockheed-Martin F-22 « Raptor », afin de pouvoir contrer efficacement, l’arrivée de nouveaux avions de combat russes et chinois. Mais cette idée est en soi un rêve qui ne se réalisera pas.

 

Boeing offre un « Super F-15 » :

Parfaitement conscient de la situation actuelle, l’avionneur Boeing travaille sur une solution basée sur des améliorations de l’actuel F-15.  Pour Boeing, il s’agit de reprendre les travaux engagés sur le « Silent Eagle » mais avec une capacité d’emport d’armement élargie. Le concept de Boeing « F-15 2.040C » doit permettre d'étendre la durée de vie de la quatrième génération F-15C en service au sein de l’US Air Force, afin de renforcer la cinquième génération d’avion de combat.  La version 2. 040C permettrait également, selon les études de Boeing, de doubler le nombre de missiles à par avions.

 

1692004897.jpg

Un kit de modernisation :

Pour transformer une partie de la flotte actuelle de F-15C/D, Boeing prévoit un paquet de mesures qui comprendraient une mise à niveau du radar Raytheon APG-63 (V) 3 radar à balayage électronique actif avec une nouvelle suite de guerre électronique dénommée EPAWSS «  Eagle Passive/Active Warning Survivability », et un capteur IRST et une liaison de données améliorée permettant  de travaillant en binôme avec le F-22.

Le F-15 ainsi modernisé, offrirait la possibilité de travailler directement avec le F-22 en appuis avec une forte capacité de tir grâce au transport de missiles accrut, mais il permettrait également de fonctionner de manière plus furtive avec l’armement monté dans les trappes. La particularité résident dans le fait, qu’il sera possible en fonction de la mission, de choisir entre le transport en interne ou de revenir au transport traditionnel, emport de carburant et armes en externes.

 

Un défi :

Il semble donc que les Etats-Unis se retrouvent avec un véritable défi en ce qui concerne la supériorité aérienne d’ici les quinze à vingt prochaines années, entre les soucis du F-35 et le maintien d’une partie de la flotte de F-15 et peut-être même des A-10 et autres F-16, il va falloir choisir quoi retirer et si, il faut moderniser certains aéronefs.

 

531907724.jpg

Photos : 1F-15 2.040C  2 Silent Eagle 3 Trappes d’armement @Boeing

22/08/2013

La Corée du Sud choisi le F-15 «Silent Eagle» !

F-15SE Silent Eagle Stealth Fighter Jet.jpg


 

 

SEOUL, La République de Corée du Sud vient de choisir son futur avion de combat, le Boeing F-15 «Silent Eagle». Un total de 60 appareils sont concernés, pour un montant de 

7,3 milliards de dollars. Si, l'affaire est confirmée avec la signature du contrat, les 60 F-15SE seront livrés entre 2017 et 2021. 

 

Le choix : 

 

Le F-15SE étaient en concurrence avec le Lockheed-Martin F-35A et l’EADS Eurofighter Typhoon II. Selon les premières informations en provenance de Séoul, les offres des deux appareils dépassaient les 8,3 milliards de dollars, de plus, l'offre de l’Eurofighter a été abandonnée parce qu'elle ne satisfaisait pas aux exigences clés du programme. En effet, celle-ci ne prenait en compte, que 6 Eurofighter biplaces au lieu des 15 demandés.

 

Il faut relever effectivement que le coût total était un élément important pour le choix final de l’avion. Mais ne perdons pas de vue, que la Corée est déjà un client important pour le F-15 de Boeing. Ce pays avait commandé 60 F-15K en deux lot en 2005 (face au Rafale à l’époque). 

Ce choix permet à la Corée une simplification en matière de logistique et de formation du personnel, de plus, il est parfaitement possible, si besoin était, de moderniser les F-15K avec le kit «Silent Eagle». 

 

Le Boeing F-15 «Silent Eagle» : 


 

f-15se-missiles.jpg


 

Dérivé direct du F-15E, le F-15 «Silent Eagle » dispose d’une amélioration de la furtivité des revêtements et de la signature de l'avion, qui est due, au montage de trappes qui permettent le transport des armes en interne (CFTS). La particularité réside dans le fait, qu’il est possible en fonction de la mission de choisir entre le transport en interne ou de revenir au transport traditionnelle, emport de carburant et armes en externes.

 

Le «Silent Eagle» est capable de transporter en interne l’ensemble des missiles air-air, tels que des missiles AIM-9X et AIM-120 et air-sol, des armes telles que le Joint Direct Attack Munition (JDAM) et Small Diameter Bomb (SDB). Le niveau de charge des armes utilisées sur les versions actuelles des F-15 reste le même avec l’installation du CFTS.


 

slide6q.jpg



Une autre amélioration est l'aérodynamique «Digital Flight Control System», qui améliore la fiabilité de l'avion et réduit le poids de la cellule. L’adoption d’une peinture absorbante sur l’ensemble de la cellule contribue également à la diminution de la signature radar.

 

Un nouveau système de guerre électronique «Digital Electronic Warfare System» (DEWS) qui travaille de concert avec le radar Raytheon APG-63 (V)3 à antenne active (Electronic Scanning Array /AESA)  permet une optimisation des différents capteurs et senseurs.


 

Presentation1_edit.jpg


 

Photos  1 F-15 «Silent Eagle» en vol 2 Système CFTS @ Boeing

01/08/2012

Le F-15 «Silent Eagle» teste le nouveau viseur de casque !

 

MSF12-0039-126_F-15K.jpg


 

ST. LOUIS,  Boeing a récemment validé l'intégration de la prochaine génération de viseur de casque Cueing System II / h (JHMCS II / h) sur un F-15SE «Silent Eagle».

Les essais d’intégration de la seconde génération de viseur de casque JHMCS II font partie intégrante de la mise au point du «Silent Eagle» et ceci en parfait respect du calendrier de développement de l’aéronef.

Le JHMCS II :

Le casque mixte  Cueing System Mounted Display II (JHMCS II) est directement dérivé du modèle  JHMCS (produit par Boeing et Elbit) actuellement en service dans de nombreuses forces aériennes (USA, Belgique, Suisse, Finlande, Australie, Canada, Pologne, Norvège). JHMCS II dispose d’un faible coût, il est conçu pour les nouveaux avions combat  et en tant que solution de remplacement  futur pour les avions déjà équipé avec des composants JHMCS. JHMCS II est disponible en deux options de base: JHMCS II-M ou JHMCS II-H. Le JHMCS II-M offre un suivi magnétique et travaille avec des sous-systèmes existants du JHMCS. JHMCS II-H offre une nouveaux système opto-inertielle suiveur et remplace les sous-systèmes du JHMCS avec une unité d'interface légère (ACIU) qui ne nécessite pas de refroidissement.

MSF12-0039-005_JHMCS.jpg

 

 

Principe de fonctionnement des viseur«JHMCS» :

La gamme de viseur de casque JHMCS est équipée d’un système de poursuite magnétique intégré au casque, qui détermine la direction dans laquelle la tête du pilote est pointée, et d’un système d’affichage miniaturisé qui affiche les informations sur la visière du casque du pilote. Ce dispositif de poursuite et le système d’affichage constituent le système d’acquisition d’objectifs pouvant pointer les senseurs et les armes quelle que soit la direction dans laquelle le pilote regarde.


La relance de la production du F-15:

La production des F-15 «Eagle» devait normalement se terminer à la fin de cette année avec la livraison des derniers F-15K à la Corée du Sud et les F-15SG destinés à Singapour. Cependant, avec la fin de la production du F-22 «Raptor» de Lockheed-Martin, Boeing semble revenir sur le devant de la scène avec les améliorations que propose désormais le «Silent Eagle» et ceci non seulement en vue de modernisation de F-15 existants mais également pour la relance de la production du F-15.

Les améliorations du F-15SE :

L'amélioration de la furtivité des revêtements et la signature de l'avion, sont dûs au montage de trappes qui permettent le transport des armes en interne (CFTS). La particularité résident dans le fait qu’il possible en fonction de la mission de choisir entre le transport en interne ou de revenir au transport traditionnelle, emport de carburant et armes en externes.

Le Silent Eagle sera capable de transporter en interne l’ensemble des missiles air-air, tels que des missiles AIM-9X et AIM-120, et air-sol, des armes telles que le Joint Direct Attack Munition (JDAM) et Small Diameter Bomb (SDB). Le niveau de charge des armes utilisées sur les versions actuelles des F-15 reste  le même avec l’installation du CFTS.

Une autre amélioration est l'aérodynamique Digital Flight Control System, qui améliore la fiabilité de l'avion et réduit le poids de la  cellule. L’adoption d’une peinture absorbante sur l’ensemble de la cellule contribue également à la diminution de la signature radar.

Un nouveau système de guerre électronique Digital Electronic Warfare System (DEWS) qui travaille de concert avec le radar Raytheon Electronic Scanning Array (AESA)  permet une optimisation des différents capteurs et senseurs.

1927476064.jpg

 

 

Photos : 1 F-15 «Silent Eagle» en vol 2 Viseur de casque JHMCS II sur le «Silent Eagle» 3 F-15 «Silent Eagle» @ Boeing

 

03/09/2010

Arabie Saoudite: commande de F-15SE & AH-64D & UH-60!

 

 

1692004897.jpg

 

 

L’Arabie Saoudite prévoit de commander 84 Appareils de type F-15 SE (Silent Eagle), 72 UH-60 Black-Hawk ainsi que de 60 AH-64 Apache pour un montant de près de 30 milliards de dollars. Le dossier est actuellement à l’étude au Congrès américain qui doit encore se prononcer sur cette énorme achat.

Une première pour le F-15SE :

Cette commande, si elle est acceptée, est la première pour la nouvelle version du célèbre F-15. La version F-15SE «Silent Eagle» dispose d’une amélioration de la furtivité des revêtements et la signature de l'avion et ceci grâce au montage de trappes qui permettent le transport des armes en interne (CFTS). La particularité résident dans le fait qu’il est possible en fonction de la mission de choisir entre le transport en interne ou de revenir au transport traditionnelle, emport de carburant et armes en externes.

Le Silent Eagle sera capable de transporter en interne l’ensemble des missiles air-air, tels que des missiles AIM-9 et AIM-120 et air-sol, des armes telles que le Joint Direct Attack Munition (JDAM) et Small Diameter Bomb (SDB). Le niveau de charge des armes utilisées sur les versions actuelles des F-15 reste  le même avec l’installation du CFTS.

Par contre, pour ne pas froissé le voisin Israélien, ses F-15 sont proposés avec une antenne radar aux capacités plus limitées, soit une combinaison du  radar l’AN-APG-63(v) mais doté d’une antenne AESA.

uh60.jpg

 

 

Renforcement de la capacité en hélicoptères :

Ce programme fait également une large place aux hélicoptères avec 72 UH-60 Black-Hawk polyvalent et 60 AH-64D Apache. Ces appareils viendront renforcer les 12 Apache et les 12 S-70A Desert -Hawk en service.

AH-64.jpg

 

 

Photos : 1 le F-15SE @ Boeing 2 UH-60 Black-Hawk 3 AH-64D Apache @ Daniela Parisch