10/09/2017

Les H145M serbes dotés du système HForce !

yourfile.jpg

Airbus Helicopters a révélé que les hélicoptères H145M destinés à la Serbie seront dotés du nouveau système d’armes HForce. À la fin de 2016, Belgrade a commandé un total de neuf appareils H145M et deviendra ainsi le client de lancement du HForce.

À la fin du mois d'août, Airbus a effectué le premier vol d'un H145M avec un système d'armes HForce "complet" comprenant une mitrailleuse et des roquettes de 70 mm, ainsi qu'un ordinateur de mission Rockwell Collins. La qualification du système sur le H145M est prévue en 2018 et sera précédée de campagnes de tir avant la fin de l'année en Hongrie pour les mitrailleuses les canons et les roquettes, et en Suède pour les roquettes guidées par laser.

HForce, un concept novateur :

294200496.jpg

Le concept HForce d’Airbus Helicopters est en soi une nouvelle offre intégrée pour les utilisateurs de la gamme des hélicoptères Airbus (ex Eurocopter). Le système doit permettre à des forces armées de renforcer ou de donner une puissance de feu à leurs hélicoptères de transport, tels que les H225 Super Puma/Cougar, le H125 Ecureuil/Fennec et les H135/635 et H145/645. Le système Airbus HForce permet donc d’armer ces types d’hélicoptères pour des pays n’ayant pas les moyens ou les besoins d’acquérir des hélicoptères d’attaques « Tigre « ou « Apache » par exemple. Pour les autres, il sera possible de compléter les capacités d’appuis feu déjà disponibles.

Le concept HForce s’articule autour d’un système « plug and play » ayant un ordinateur de mission commun qui permettra aux opérateurs de commander l'hélicoptère dans une configuration de base, sans armes, tout en gardant la possibilité de les mettre à jour facilement. Conçu autour d'un système de gestion Rockwell Collins Deutschland fonctionnant avec un viseur de casque Thales « Scorpion » monoculaire HSMD couplé à un système FLIR Wescam électro-optique/infrarouge. Le système permet de gérer le tir avec une mitrailleuse de 12,7mm ou un canon de 20mm, des roquettes et des missiles antichars AGM-114 « Hellfire ».

Le H145M :

Le H145M est conçu à partir de la version civile et parapublique modernisée du H145 (anciennement dénommé EC145 T2 sous Eurocopter). Avec une masse maximum au décollage en augmentation (3 700 kilos), il peut être équipé d'équipements de mission, notamment d'un canon latéral monté sur pivot, il peut transporter des armes sur des mâts multifonctions ; des capteurs électro-optiques/infrarouges avec moyen de repérage d'objectifs ; ainsi que des solutions d'avionique militaire pour les communications, la navigation et la gestion de vol.

Équipé d'un dispositif de descente sur corde pour les opérations spéciales, le H145M bénéficie d'une capacité de survie améliorée par la protection balistique de l'équipage, des réservoirs de carburant auto-obturant et un système de guerre électronique d'autoprotection contre les menaces de missiles.

Bénéficiant de la robustesse, des faibles coûts d'exploitation et de la disponibilité élevée des hélicoptères éprouvés de la famille EC145/H145 d'Airbus Helicopters, le nouveau H145M est doté de moteurs Turbomeca Arriel-2E, un système numérique de régulation des moteurs à pleine autorité (FADEC) sur deux canaux, un rotor de queue caréné Fenestron®, ainsi que des boîtes de transmission modernisées pour les rotors principal et de queue. La masse maximum au décollage de cet hélicoptère modernisé est augmentée de 50 kg, tandis que ses performances en vol stationnaire - même avec une seule turbine opérationnelle - sont cruciales pour la sécurité en vol et le succès des missions, en particulier dans le cadre d'opérations spéciales ou de recherche et de sauvetage au combat.

 

3111089981.jpg

Photos : 1 & 3 H145M HForce 2 Les hélicoptères pouvant recevoir Hforce @ Airbus Helicopters

 

29/06/2017

Renforcement de la flotte de MiG-29 serbe !

1610903.jpg

Belgrade, 208 millions de dollars seront investis au cours des prochaines années dans la refonte générale et l'extension du cycle de vie et la modernisation de 10 avions de combat MiG-29 de la Force aérienne serbe. De plus, le pays recevra Moscou livrera dès 2018 un premier lot de MiG-29M à la Serbie pour venir remplacer les anciens MiG-21 encore en service au sein de la Force aérienne. Ces appareils seront stationnés sur la base aérienne de Batajnica, près de Belgrade.

 Modernisation des MiG-29 :

Les appareils qui seront modernisés sont des MiG-29B et MiG-29UB. L'objectif est d'amener les 10 avions à la norme MiG-29SM et d'augmenter leur durée de vie en Serbie au-delà de 2030.

Le MiG-29SM est une version multirôle doté d’une avionique améliorée permettant l’emport d'armes de haute précision capables de détruire les cibles aériennes et terrestres.

Le MiG-29SM est doté du radar N-019E (N-019ME) couplé à un ordinateur MVK-04. L’avionique comprend un nouveau système d'affichage de données avec un écran couleur multifonction MFD-54 et d'un système de contrôle de gestion d'armes supplémentaire. L’avion est doté d’un récepteur GPS. Un nouveau système de contre-mesures électroniques équipe également l’avion. Le MiG-29SM a reçu canal multiplex d'échange de données est ajouté avec un bus de la norme MIL STD 1553B.

L’avion emporte les missiles R-27ER1, R-27ET1 (T1) avec des têtes de guidage par radar et IR et des missiles RVV-AE avec des têtes de radar actives. Le système de gestion des armes amélioré garantit l'application d'armes de haute précision de la classe "A-S": les missiles Kh-29T (TE), Kh-31A, Kh-31P et les bombes guidées KAB-500Kr et KAB-500-OD. Lors de l'utilisation du pod de désignation cible ou de l'éclairage externe cible, il est possible d'appliquer les missiles Kh-29L, Kh-25ML ainsi que les bombes laser guidées.

 

Photo : MiG-29 serbes @ Chris Loftin

01/02/2017

La Biélorussie fera don de MiG-29 à la Serbie !

000163_85530_32958.jpg

Le Biélorussie a accepté de faire don de huit avions de combat de type MiG-29 Fulcrum excédentaires à al Serbie. Les deux pays ont signé un accord militaro-technique sur le don le 26 janvier à Minsk. En parallèle deux systèmes missiles de défense aérienne (SAM) Buk-MB seront également transférés.

Le ministre serbe de la défense Zoran Djordjevic a déclaré que l'équipement sera donné gratuitement. Mais que la Serbie paiera pour la révision générale et la modernisation de l'équipement des MiG-29 en Biélorussie. Les appareils et les systèmes de défense aérienne devraient rejoindre l'armée serbe en 2018.

Les huit avions de combat MiG-29S « Fulcrum-C » de type 9.13 seront révisés et modernisés par l'usine de réparation d'aéronefs 558 à Baranovichi.

Le MiG-29S « Fulcrum-C » 9.13 :

Le MiG-29S « Fulcrum-C » version modernisée du standart "9.13" avec une charge militaire portée à 4 tonnes. L’avion dispose d’un radar N019M Topaz amélioré avec une meilleure résistance ECM, un nouveau logiciel et un système de surveillance intégré plus avancé. Un nouvel ordinateur Ts101M élimine les problèmes de surcharge du processeur du N019, en doublant la capacité à 400.000 opérations par seconde. Le N019M permet à deux cibles d'être activées simultanément par des missiles radar actifs. L’avion peut emporter des missiles air-air R-77, R-27ER et R-27ET ainsi que des bombes et roquettes classiques.

 

Photo : MiG-29 biélorusses @ Evgeny Soulievitch

27/12/2016

Des MiG-29 « Fulcrum » pour la Serbie !

0p.jpg

Belgrade, la première partie des négociations sur l’achat d’avions de combat MiG-29 a abouti, la Russie va livrer un lot de « Fulcrum » à la Serbie. A noter que la livraison sera complétée de chars T-72 et des blindés BRDM-2 pour l’armée de terre.

Ce premier lot de MiG-29 « Fulcrum » fait partie d’une dotation excédentaire. Il est composé d’un MiG-29A (9.12A) et trois MiG-29S (9.13) monoplaces, plus une paire de MiG-29UB (9.51). Le pays négocie un second lot ainsi que l’achat de MiG-29M plus modernes ainsi que des systèmes DCA Buk-M2 et 2K22 « Tunguska ».

A terme ces appareils doivent venir remplacer la vieille flotte de MiG-21 encore en service au sein de la Force aérienne. Ces appareils seront stationnés sur la base aérienne de Batajnica, près de Belgrade.

MiG-29 « Fulcrum A (9.12) :

La version "9.12" est celui attribué par MiG/MAPO aux appareils livrés à la Russie. Certains appareils sont équipés d’un pylone central renforcé capables d’emporter et de larguer des bombes nucléaires. La version "9.12A" produite entre 1988 et 1991 était destinée principalement aux pays membres du Pacte de Varsovie.

MiG-29S Fulcrum (9.13S) :

Cette version modernisée du "9.13" dispose d’une charge militaire de 4 tonnes. L’avion dispose d’un radar N019Mamélioré. En terme d’armement l’avion peut emporter missiles les missiles suivant : air air R-77, R-27ER et R-27ET.

 

Le MiG-29M

252953143.jpg

Les pourparlers continuent entre la Russie et la Serbie en vue de la vente de MiG-29M. La Serbie espère obtenir un prix attractif d’ici 2018.

Le MiG-29M est une version entièrement modernisée du standard « SM » avec de réelles capacités multirôles, une charge militaire augmentée ainsi que son rayon d’action (grâce à une quantité de carburant augmentée à 5 700 litres) au détriment toutefois de la possibilité d’opérer à partir de terrains non préparés. Le cockpit proposé est modernisé avec des écrans multifonctions. Les réacteurs sont des RD-33K. Des éléments de structure ont également été revus comme les entrées d’air agrandies ou les ailes. Du côté des équipements, un nouveau brouilleur actif "Gardeniya" prend place dans la bosse dorsale ainsi qu’un nouvel IFF. L’optronique secteur frontal (IRST) est entièrement nouvelle avec voies IR, laser et TV. Le radar est remplacé par le Phazotron NIIR N010 Zhuk plus léger et multirôle avec capacité de suivi de terrain et mode cartographique. 10 cibles peuvent être traquées simultanément et quatre engagées simultanément à 80km de distance. Les performances en combat aérien sont augmentées notamment en terme d’angle d’attaque et de manoeuvrabilité. L’ensemble de la panoplie d’armements russes air-air et air-surface peut être emportée, soit près de  4,5 tonnes d’armements au total.

 

Photos : 1 MiG-29 9.13S @ Sergy 2 MiG-29M @ RAC-MIG

06/08/2015

La Serbie cherche de nouveaux hélicoptères !

 

Eurocopter_Cougar.jpg

 

L'armée de l'air de la serbe est à la recherche de nouveaux hélicoptères pour compléter sa flotte actuelle de Mil Mi-8 de transport. Les besoins de la Serbie à court terme concerne un minimum de quatre hélicoptères de transport tactique. La Serbie exploite actuellement une petite flotte de sept hélicoptères Mil Mi-8, dont six ont été construits il y a près de 50 ans.

 

Airbus Helicopters & MIL MI:

La Serbie semble très intéressée par l’AS332 « SuperPuma» d’Airbus Helicopter. Des discussions seraient en court, pour négocier l’achat de deux appareils. En parallèle, le pays est également intéressé par le nouveau Mil MI-171 russe. Cette double négociation pourrait déboucher sur l’achat d’appareils des deux constructeurs.

 

Le MIL Mi-171SH : 

Dérivé direct des Mi-7/17 le Mi-171 se différencie sur plusieurs points. Le Mi-171SH est re-motorisé par deux turbines TV3-117VM turbomoteurs Klimov montés sur le dessus du fuselage. Chaque moteur est évalué à 1.641 kW. Mais, il peut aussi selon demande, être équipé en option avec deux 2500 VK turbomoteurs, chacun évalué à 2.700 ch.Le Mi-171SH peut voler à une altitude maximale de 6000 m. La vitesse maximale de l'hélicoptère est 250 kmh. La gamme (sans réservoirs de carburant auxiliaires) est 580 km. L'hélicoptère a une masse maximale au décollage de 13’000 kilogrammes.

L’une des différences majeures en comparaison avec la famille des hélicoptères Mi-17 exportés auparavant, concerne l'installation sur l’appareil d'un nouvel APU. Auparavant, les hélicoptères de cette famille étaient principalement équipés de moteurs de la compagnie «Motor Sitch» de Zaporijjia (Ukraine). Sur le Mi-171SH l’unité auxiliaire de puissance est de type «Saphir» et de production tchèque. De plus, à la différence de son prédécesseur le Mi-17, il peut effectuer des missions dans des conditions extrêmes à haute altitude et dans un climat très chaud.

 

L’AS332 « Super Puma » ;

Conçu au départ pour les missions de transport civil, et notamment les liaisons aériennes à destination et depuis les plateformes de forages l'AS332 fut tout d'abord pensé comme un biturbine aux capacités de survols maritimes accrus, avec notamment des systèmes de flottaison et une avionique modernisée, et notamment un radar météo. Une première série fut commercialisée en tant qu'AS332B. Plus grand et plus puissant que le Puma cet appareil attira rapidement les clients civils, principalement en Europe aux USA. La seconde, désignée AS332M est un hélicoptère de transport militaire capable d'accueillir vingt soldats équipés et armés. La gamme « Super Puma », « Cougar » et « Caracal » est devenue un « best-seller » en matière d’hélicoptère militaire.

 

day03_006.jpg

Photos : 1 AS332 Super Puma @ Airbus Helicopter  2 Mil MI-171 @Mil Mi