18/06/2011

La marine australienne choisit le MH-60R Sea-Hawk !

 

 

MH60_07_27_09_HMASBallarat_2078-full.jpg

 

 

Le gouvernement australien vient de rendre public le choix du nouvel hélicoptère qui équipera la marine, il s’agit du MH-60R Sea-Hawk du constructeur  américain Sikorsky. L’hélicoptère américain l’a emporté au dépend du NH-90 européen.

Le choix :

La marine australienne doit remplacer ses 16 S-70B Seahawk, pour se faire elle prévoit l’acquisition de 24 appareils livrable à partir de 2014, le coût du programme est estimé à 3,2 milliards de dollars US. Le MH-60R l’a emporté sur le NH90 pour diverses raisons, celui-ci s’intégrerait mieux sur les bâtiments de surface de la marine, de plus le produit est arrivé à maturité et représente de fait peu de risque industriel contrairement au NH90 européen dont certains systèmes sont encore à l’état de prototypes. L’armée australienne qui, elle, a choisi  le NH90 est actuellement confrontée à de nombreux retard de mise au point.

Le MH-60R Sea-Hawk « Roméo » !

Le MH-60R est surnommé  “Roméo” en Australie, l’appareil construit par Sikorsky  en collaboration avec Lockheed-Martin et Raytheon pour ce qui est des systèmes connexes de combat,  disposera des éléments suivants : Un radar basse fréquence de surface AQS-22, d’un sonar tracté et des torpilles MK54 et des missiles AGM-114 Hellfire.

 

38543.jpg

 

 

Issus d'une grande expérience :

La version MH-60R et le dernier développement du SH-60-SeaHawk destiné à la lutte anti-sous-marine et de bâtiments de surface. Il remplace et reprend l’ensemble des missions actuellement dévolues aux actuels SH-60B et SH-60F. Conçu par Sikorsky est doté d’une interface de Lockheed Martin, le MH-60R représente l’évolution des versions précédentes, grâce aux leçons apprises durant les différents déploiements durant les nombreuses opérations de ces dernières années. Cette nouvelle version permet un engagement multi-missions en utilisant un équipage de trois personnes.

Outre, l’attaque de navires et de sous-marins, le MH-60R est susceptible de remplir l’ensemble des missions secondaires telles que : la recherche et le  sauvetage (SAR), le  ravitaillement vertical, le soutien aux incendies de surface, l’évacuation médicale (MEDEVAC)  ainsi que le relais des communications.

Lockheed Martin qui est responsable de l'intégration numérique de poste de pilotage de l'hélicoptère, a procédé à une mise à niveau (Updating) qui concerne le radar multi-mode, l’amélioration du sonar acoustique à longue portée et l’adjonction d’une caméra infrarouge. Le MH60R dispose également d’une nouvelle architecture électronique permettant de protéger l’aéronef contre les menaces missiles.

 

MH-60R_dippingsonar-full.jpg

 

 

Photos : MH-60R Sea-Hawk @ Sikorsky