27/11/2020

L’armée allemande commande 31 NH-90!

Am-24-Oktober-2019-wurde-der-erste-Sea-Lion-fuer-die-Marineflieger-an-das-Beschaffungsamt-bergeben--169FullWidth-6a0fff4c-1639846.jpg

La Bundeswehr allemande a passé commande pour un total de 31 hélicoptères NH90 NFH, connus sous le nom de “Sea Tiger” ASW, pour les opérations navales de la marine allemande. Les hélicoptères remplaceront la flotte de la marine allemande de type Lynx Mk88A qui est entré en service en 1981. La Bundeswehr a déjà commandé 18 hélicoptères de transport NH90 naval “Sea Lion”, dont sept ont déjà été livrés.

Trois appareils en concurrence : 

Le NH-90 était en concurrence avec le Leonardo AW159 « Wildcat » et le Sikorsky MH-60R « Seahawk ». Les trois appareils répondaient aux besoins de la marine allemande. Le choix du NH-90 a été motivé principalement pour des raisons de simplification de la flotte. L'utilisation généralisée du NH90 TTH par l'armée allemande et du NH90 NFH par la marine allemande permet des synergies considérables en termes de logistique et de formation. Les équipages de conduite et le personnel technique de la marine ont déjà suivi une formation de base sur le NH90 avec les équipages du NH90 de l'armée depuis l'introduction du “Sea Lion”.

Un hélicoptère et deux appellations :

Le “Sea Tiger” ASW et le “Sea Lion” MRFH sont tous deux des dérivés du NH90 NFH. Le “Sea Tiger” ASW est basé sur la configuration “Sea Lion”, mais renforcée par des capacités et des équipements de mission, afin de mener à bien leurs tâches spécifiques. En plus de la reconnaissance et du transport, les missions du “Sea Tiger” embarquées comprennent des cibles engageantes au-dessus et au-dessous de la surface. A cet effet, le “Sea Tiger” est, entre autres, équipé d'un sonar plongeant actif et du système de désignation électro-optique / laser Leonardo LEOSS-T, de bouées sonar passives et d'armes telles que des torpilles MU90 et missiles antinavires Marte MKII et de mitrailleuses latérales M3M de 12,7 mm de chaque côté. Le “Sea Tiger” sera engage à bord des frégates de la marine.

De son côté le “Sea Lion” MRFH est optimisé pour les missions de recherche et de sauvetage (SAR), de reconnaissance maritime, transport de forces spéciales, ainsi que des missions de transport de personnel et de matériel pour les frégates F124 et F125 Baden-Wurttemberg, ainsi que des navires de soutien au combat de classe Berlin (Type 702) de la Marine allemande.

Les NH-90 NFH font partie du consortium NHI, qui comprend Airbus Helicopters, Leonardo Helicopters et Fokker. Les « Sea Lion » et plus tard les « Sea Tigers » sont assemblés par Airbus Helicopters Deutschland à Donauworth dans le sud de l'Allemagne.

Le NH90 :

Lancé lors du Salon international ILA Airshow de Berlin en mai 2014, le « Sea Lion » et « Sea Tiger » sont largement similaire à la version de base du NH90 NFH de l'OTAN, mais présente des équipements de communication et de navigation spécifiques à l'Allemagne, dont un système de communications par satellite. L’avionique comprend en plus un système d'identification automatique (AIS) pour localiser, identifier et suivre les navires.

Les « Sea Lion & Sea Tiger » réprésentent la première qualification de la variante navale allemande, y compris l'intégration d'équipements de communication et de mission spécifiques à l'Allemagne. 

366578171.jpg

Photos : NH-90 Sea lion @ Airbus Helicopters

16/04/2018

Préparation de la qualification du « Sea Lion » !

fr 02-2017 NH90 NTH (01).jpg.8524290.jpg

NH Industries (NHI) s'apprête à lancer des activités de qualification pour les hélicoptères NH90 « Sea Lion » soit la navale achetée par l'Allemagne. Berlin prévoit d’acquérir 18 NH90 NFH en remplacement de la flotte de 21 Westland « Sea King » en service au sein de la marine. Les premiers « Sea Lion » devraient être livrés en 2019.

Des essais de certification militaire auront lieu avec les deux premiers appareils qui ont effectué leur première sortie en novembre 2017.Selon Silke Hirn, responsable du programme « Sea Lion » chez Airbus Helicopters, les deux premiers appareils de série sont désormais en phase finale à de préparation à Donauwörth. Il semble cependant que le calendrier de qualification soit difficile, car le fabricant s'efforce de respecter les délais de production et de livraison du programme.

Bien que « Sea Lion » est presque identique au NH90, il faut considéré que c'est la première qualification de la variante navale allemande, y compris l'intégration d'équipements de communication et de mission spécifiques à l'Allemagne, la période de qualification pour cette configuration n'est pas longue". Mais les procédures d'acceptation du ministère allemand de la Défense sont un facteur contributif. La certification militaire est prévue pour la mi-2019.

NH90 « Sea Lion » : 

Lancé lors du Salon international ILA Airshow de Berlin en mai 2014, le « Sea Lion » est largement similaire à la version de base du NH90 NFH de l'OTAN, mais présente des équipements de communication et de navigation spécifiques à l'Allemagne, dont un système de communications par satellite. L’avionique comprend en plus un système d'identification automatique (AIS) pour localiser, identifier et suivre les navires.

L’appareil sera également de mitrailleuses latérales M3M de 12,7 mm de chaque côté, de missiles Marte MKII, de torpilles Torpille MU90. Par ailleurs le « Sea Lion » peut emporter des réservoirs de carburant internes et externes supplémentaires ainsi qu'une deuxième console de mission.

Lorsqu'il sera pleinement opérationnel, le NH90 « Sea Lion » est destiné à fournir des services de surveillance continue, de surveillance maritime, de recherche et de sauvetage (SAR), de transport pour les frégates F124 et F125 Baden-Wurttemberg, ainsi que des navires de soutien au combat de classe Berlin (Type 702) de la Marine allemande.

NH90_NGEN001_2-Christian-Keller.jpg

Photos : 1 2 NH90 « Sea Lion » @ Karl Schwarz  Sea lion @ Airbus/Christian Keller