10/12/2016

Des Sea Hawk pour la marine espagnole !

3425.jpg

Le gouvernement espagnol a donné son feu vert à la marine pour l'acquisition de deux hélicoptères Sikorsky SH-60F « Sea Hawk » de transport tactique. Cet achat initial dune valeur de 42,7 millions de dollars) a été approuvé par le cabinet le 2 décembre dernier. Il s’agit d’une première étape en vue de l’acquisition d’un total de six nouveaux hélicoptères.

Ces deux premiers SH-60F viendront remplacer les vieillissants Sikorsky SH-3 « Sea King » qui ont été exploités par la marine espagnole (Armada Española) pendant un demi-siècle. La décision d'acheter le SH-60F « Sea Hawk » a été prise après plusieurs années de discussions entre la marine et Airbus sur la possibilité de commander le NH90 NFH. Malheureusement les négociations sur le prix n’ont jamais abouties.

Le Sikorsky SH-60F « Sea Hawk » :

Le SH-60F vola pour la première fois en 1987 et entra en service en 1989. Le SH-60F est assez proche du SH-60B. Ses missions sont pour l'essentiel les mêmes. Le SH-60F est conçu pour protéger avec d'autres hélicoptères une flotte entière à partir d'un bâtiment de surface. Il doit le protéger des menaces de surface dans un périmètre de 50 miles et jusqu'à 150 miles pour les menaces sous-marines. Il peut lancer et écouter les bouées acoustiques grâce à un quatrième homme d'équipage. Il traque les sous-marins grâce à son sonar actif AQS-13F (au lieu d'un MAD) et bénéficie d'un pilote automatique pour les phases de vol stationnaire. Il assure les missions de transport entre navires de la flotte.

Photo : Sikorsky SH-60F « Sea Hawk » de la marine américaine@ USN

 

27/11/2012

Le Danemark choisit le Sikorsky MH-60R !

5011289597_20440db1e3_b.jpg


 

 

COPENHAGUE, le Danemark a choisit l’hélicoptère Sikorsky MH-60R «SeaHawk» pour équiper sa marine. Au total se sont 6 hélicoptères MH60R qui viendront remplacer les 8 Westland Lynx Mk90B actuellement en service. Le contrat est évalué à 686 millions de dollars US.

 

Le Ministère danois de la Défense a donc préféré l’hélicoptère américain face à l’Eurocopter AS565 et l’AgustaWestland AW-159. La recommandation du ministère a été transmise à la commission parlementaire des finances pour approbation finale.

 

Le modèle d’hélicoptère est fournit par Sikorsky et les système de mission par Lockheed-Martin. Les livraisons à la Royal Danish Air Force (RDAF) sont prévues de 2016 à 2018. 

 

 

 

MH-60-Commom-Cockpit-640.jpg


 

Le MH60R «SeaHawk» :

 

La version MH60R et le dernier développement du SH60-SeaHawk destiné à la lutte anti-sous-marine et de bâtiments de surface. Il remplace et reprend l’ensemble des missions actuellement dévolues aux actuels SH60B et SH60F. Conçu par Sikorsky est doté d’une interface de Lockheed Martin, le MH-60R représente l’évolution des versions précédentes, grâce aux leçons apprises durant les différents déploiements et durant les nombreuses opérations de ces dernières années. Cette nouvelle version permet un engagement multi-missions en utilisant un équipage de trois personnes.

 

Outre, l’attaque de navires et de sous-marins, le MH60R est susceptible de remplir l’ensemble des missions secondaires telles que : la recherche et le  sauvetage (SAR), le  ravitaillement vertical, le soutien aux incendies de surface, l’évacuation médicale (MEDEVAC)  ainsi que le relais des communications.

 

Lockheed Martin qui est responsable de l'intégration numérique de poste de pilotage de l'hélicoptère, du radar multi-mode, du sonar acoustique à longue portée et l’adjonction d’une caméra infrarouge. Le MH60R dispose également d’une architecture électronique permettant de protéger l’aéronef contre les menaces missiles. 


 

mh-60-640.jpg


 

Photos :  1 MH-60R «SeaHawk» 2 Cockpit 3 en vol de patrouille @ Sikorsky/US Navy