06/02/2018

Première présentation du Falcon 8X au salon de Singapour !

DA00030532_S.jpg

Dassault Aviation présente pour la première fois son nouveau fleuron, le Falcon 8X au salon   aéronautique et de la défense qui se tient actuellement à Singapour. Le salon ouvre ses portes du 6 au 11 février et devrait refléter la forte effervescence du marché dans la région Asie-Pacifique.

A cette occasion l’avionneur français présentera au côté de de son Falcon 8X, le Falcon 2000LXS biréacteur.

Dassault est un acteur important sur ce marché avec plus de 90 Falcon en activités dans la région. La moitié d'entre eux sont des modèles de dernière génération, soit les Falcon 8X, 7X, 900LX, 2000LXS et 2000S, ainsi que des modèles plus anciens.

Le Falcon 8X :

La cabine du Falcon 8X est haute de 1,88 m, large de 2,34 m et longue de 13 m. Elle offre aux clients la plus grande variété d’aménagements intérieurs du marché. Plus de 30 configurations sont possibles. Trois tailles de « galley » sont disponibles, dont deux offrant un compartiment de repos équipage en option. Les opérateurs peuvent choisir parmi une large sélection de dispositions d’aménagement des sièges et des salons passagers. La zone des toilettes arrière peut également accueillir une douche en option.

Le Falcon 8X peut parcourir 6’450 nm sans escale à Mach 0,80 avec huit passagers et trois membres d’équipage à bord. Il est équipé d’une version améliorée du réacteur Pratt & Whitney Canada PW307 qui motorise le Falcon 7X, ainsi que d’une voilure optimisée. Grâce à ces atouts, le 8X est 35 % plus éco-efficient que n’importe quel autre avion du segment ultra long-courrier. Cette économie en carburant réduit d’autant les coûts d’exploitation.

Le 8X est doté d’une panoplie de systèmes de bord innovants, largement éprouvés à bord du 7X, dont une version améliorée du système de commandes de vol numériques. Il offre également un cockpit redessiné, équipé en option d’un affichage tête haute (HUD) combinant les modes de vision infrarouge et synthétique.

Préparer la relance :

La crise de 2008 a pesé sur le marché des jets privés et la relance se fait toujours attendre en ce qui concerne le haut de gamme. On notera également que la surcapacité du marché a pesé lourd sur le sur les prix. Si le bas de gamme et le secteur moyen tendent à repartir, on attend encore une possible reprise en ce qui concerne le haut de gamme dans le courant de cette année. Les avionneurs doivent impérativement être présents à chaque salon, afin de ne pas rater le tant attendu démarrage du secteur.

 

Photo : Falcon 8X @ Dassault