15/11/2017

Dubaï, imposante commande pour le B737 MAX !

3244-flydubai-4zip-10-flydubai-02.jpg

 

Salon aéronautique de Dubaï, la compagnie flydubai a signé un accord historique portant sur un total de 225 B737 MAX pour une valeur estimée à près de 27 milliards de dollars au prix catalogue de l'avionneur. L'accord représente la plus commande jamais réalisée pour jet monocouloir de la part d'un transporteur du Moyen - Orient.

L'accord comprend un engagement de 175 avions MAX, et les droits d'achat pour 50 autres MAX . Une fois finalisé, l'achat promet de soutenir des dizaines de milliers d'emplois directs et indirects dans les usines américaines et sur le réseau de fournisseurs de Boeing.

La commande se compose de 50 B737 MAX-10, le plus récent et le plus grand membre de la famille « 737 » MAX. Le MAX 10 aura le plus bas coût par siège de tout les monocouloirs jamais produit. flydubai a déclaré que le solde de la commande de l'avion initial sera composé de MAX-8 et MAX-9, donnant au transporteur une famille d'avions à haute points communs et de faibles coûts d'exploitation.



Photo ; B737 MAX-8 aux couleurs de flydubaï @Boeing







13/11/2017

Les EAU modernisent le F-16 « Desert Falcon »!

1308679539647567462.jpg

Le ministère de la Défense des Emirats Arabes Unis (EAU) vient d’annoncer avoir signé un contrat d'une valeur de environ 1,4 milliards d'euros)pour la modernisation de ses F-16 E/F « Desert Falcon ».

La mise à jour concerne principalement le changement de logiciels afin d’éviter une obsolescence de l’ensemble des systèmes.

Rappel :

L’Emirat avait choisi en 2013 de passer commande du Lockheed-Martin F-16E/F «Desert Falcon» Block60 à la surprise générale.

Le F-16E/F «Desert Falcon» : 

Le F-16E/F «Desert Falcon» est une modernisation directement dérivée du F-16 «Viper» (ex Sniper) en usage à Taïwan par exemple. La dénomination «Desert Falcon» est utilisée principalement pour les exportations au Moyen-Orient. Le «Desert Falcon» et le «Viper» sont tous deux au standard Block60 qui comprend : 

L'avion dispose du radar AN/APG-80  de type AESA de Northrop-Grumman. Côté motorisation l’avion reprend le Pratt&Whitney F100-229. Le cockpit est entièrement numérique et permet l’usage de lunettes de vision nocturne.

Question armement : le «Desert Falcon» utilise le Raytheaon AIM-9X Sidewinder avec viseur de casque Boeing JHMCS, l’AIM-120 AMRAAM pour la portée moyenne. Pour l’attaque au sol, l’avion permet l’emport des bombes GBU-21v1 JDAM (Joint Direct Attack Munition) ainsi que l’ensemble des bombes GBU Enhanced Paveway à guidage laser.

 

Photo : F-16 E « Desert Falcon » des EAU@ Lockheed Martin

 

 

 

12/11/2017

Emirates commande 40 B787-10 !

780v5ek_.jpg

Dubaï, la compagnie Emirates Airlines a annoncé un engagement d'achat portant sur 40 B787-10 « Dreamliner » en ouverture du Salon aéronautique de Dubaï 2017. L'accord, y compris les avions et le matériel connexe, est évalué à 15,1 milliards de doléars au prix catalogue de l’avionneur.

Emirates est le plus grand opérateur au monde de Boeing B777 et sera le premier à recevoir le nouveau B777X en 2020. En choisissant le B787-10, Emirates vient compléter sa flotte de B777 flotte avec le bicouloir qui offre 25% de rendement énergétique par siège et émissions que les avions qu'il remplace. 

Le B787-10 est le plus grand membre de la famille Boeing 787 « Dreamliner », qui est l'avion bicouloir le plus rapidement vendu dans l'histoire. Plus de 65 clients ont commandé plus de 1’275 à ce jour.

Le B787-10 disposera de l’aménagement intérieur hors du commun de la famille «787». Ses passagers bénéficieront de technologies qui rendent les vols plus agréables : des hublots plus grands avec variateur de luminosité, un air plus sain, une hygrométrie accrue, une pressurisation de la cabine plus confortable, des coffres à bagages plus volumineux, un éclairage par LED apaisant et un vol moins sujet aux turbulences.

Le B787-10 a gagné 149 commandes de la part de neuf clients à travers le monde, y compris le clients de lancement Singapore Airlines, Air Lease Corporation (ALC), All Nippon Airways (ANA), British Airways, Etihad Airways, EVA Air, GE Capital Aviation Services (GECAS) , KLM royal Dutch Airlines et United Airlines.

Photo : Image du futur B787-10 d’Emirates Airlines @Boeing

 

15/11/2015

Les EAU commandent l’AW609 "Tiltrotor" !

aw609-2.jpg

Salon aéronautique de Dubaï, c’est une grande première pour AgustaWestland qui a reçu une commande pour son AW609 à rotors basculants de la part des Emirats Arabes Unis. Les EAU ont en effet signé une commande pour 3 AW609.

Ces appareils serviront principalement dans le cadre des missions de recherche et de sauvetage (SAR). Les EAU deviennent ainsi, le client de lancement de l’AW609. Le premier Aéronef à rotors basculants devra entrer en service en 2019.

 

L’AW609 :

Les caractéristiques uniques du système à rotor basculant de l’AW609 combinent les avantages d'un hélicoptère et d'un avion à voilure fixe en un seul appareil. Cet appareil et l'équivalent en plus petit du V-22 « Osprey » américain. Décollage et atterrissage vertical, en volant au-dessus des conditions météorologiques défavorables avec jusqu'à neuf personnes et le confort d'une cabine pressurisée à deux fois la vitesse d'un hélicoptère, l’AW609 représente la prochaine génération d'aéronefs de transport destinés à des marchés gouvernementaux et militaires. L’AW609 certifié pour le vol aux instruments dans des conditions givrantes, dispose d'un fuselage en matériaux composites, un cockpit de pointe. Il est doté de commandes de vol numériques de type « Fly-by-Wire ». Permettant des vitesses de croisière de l'ordre de 275 noeuds et à des distances allant jusqu'à 700 miles nautiques, ce type d'appareil ouvre la voie à de multiples possibilités.

Ce type d'aéronef est susceptible de trouver plusieurs applications dans le civil avec les opérations SAR (Search and Rescue), ainsi qu'en transport ambulance version (SME). En transport passagers version taxi et de convoyage pour le personnel des entreprises. Mais les applications les plus vastes se situent du côté militaire avec les Forces spéciales, le soutien logistique d'unités au sol, le transport rapide et pratique qu'offre ce type de véhicule à des unités aéroportées. Les « tiltrotor » compléteront judicieusement les capacités de projection sur un théâtre d'opération en complémentarité des avions de transports et des hélicoptères.

 

agusta-aw609-helicoptere-05.jpg

Photos : AW609 @ AgustaWestland

12/11/2015

Boeing & Tata vont coopérer sur l’Apache !

586175753.jpg

Salon aéronautique de Dubaï, Boeing et Tata Advanced Systems a confirmé une joint-venture (JV) en ce qui concerne la fabrication de structures destinées à l'hélicoptère AH-64 « Apache ». Cette coopération s’élargira davantage à l’avenir sur des plates-formes civiles comme le « Dreamliner ».

Au cours des 12 derniers mois, Boeing a doublé ses approvisionnement en Inde et ce pays à augmenté ses pour sa part ses acquisition auprès de Boeing (P-8, CH-47, Apache) de fait la collaboration entre les deux pays va encore augmentés à l’avenir.

Pour sa part, Tata Advanced Materials a livré des panneaux composites pour les armoires de matériel électrique et des carénages d’unité auxiliaire de puissance pour le P-8I. TAL Manufacturing Solutions fabrique des poutres de plancher complexes à partir de matériaux composites pour le Boeing B787-900. TAL Manufacturing Solutions a fourni de l'équipement de soutien au sol pour le C-17 « Globemaster III » de transport stratégique.

 

Il faut se rappeler que le ministère indien de la Défense a finalisé sa commande avec Boeing pour la production, la formation et le soutien d’hélicoptères Apache et Chinook qui vont permettre d’améliorer les capacités militaires de l’Inde. L’Inde recevra 22 hélicoptères d’attaques AH-64E Block III et 15 hélicoptères CH-47F « Chinook » de transport lourd.

La vente de 22 hélicoptères de combat AH-64D Apache comprend également une large panoplie d’armement tel que : 812 missiles AGM-114L-3 Hellfire Longbow, 542 missiles AGM-114R-3 Hellfire-II, 245 missiles Stinger Block I-92H. Des munitions de 30mm pour approvisionner les canons. Il faut également ajouter  12 radars de définition de cible AN/APG-78, 12 Interféromètres AN/APR-48A à fréquence radar. L’Inde prévoit également de se doter d’un important stock de moteur de réserve avec 50 turbines General-El T700-GE-701D.