16/10/2018

NetJets, une double commande pour le Longitude & l’Hemisphere !

5dwm9808.web_.jpg

 

NetJets a signé lors du Salon NBAA-BACE 2018 d’Olando un accord prévoyant une option permettant  d'acquérir 175 Citation « Longitude » et 150 Citation « Hemisphere ». Cet accord fait également de NetJets le client de lancement de l’hémisphère à grande cabine et de type «fly-by-wire».

La décision de devenir le client de lancement de « l’hémisphères » témoigne d’un soutien solide au programme de Textron. Textron Aviation avait suspendu le nouveau jet à grande cabine en raison de problèmes de développement des moteurs Safran Silvercrest. La société NetJets prendra livraison de son premier « Hemisphere » une fois que les problèmes de compresseur  du Silvercrest auront été résolus.

Le Citation "Longitude" :

netjets,naba,eiace,biljet,textron,citation longitude,citation hemisphere,safran,aviation d'affaires

Le Citation Longitude est la dernière innovation de l’avionneur Cessna. L'avion a été conçu spécifiquement pour le confort des passagers et offrira la plus basse pression cabine de sa catégorie à 5.950 pieds. La technologie de la cabine permet aux passagers de gérer leur environnement et le divertissement des appareils mobiles, tandis qu’il sera possible de disposer d’un réseau Internet à haute vitesse. L’appareil peut accueillir jusqu'à 12 passagers avec un plancher de cabine plat et une configuration à double club standard et une classe dirigeante. Le compartiment à bagages entièrement accessible en vol.

Le Citation Longitude intègre la dernière technologie, il dispose de la prochaine évolution du poste de pilotage de type Garmin G5000 avec un affichage tête haute. L’avion est alimenté par deux réacteurs Honeywell HTF7700L avec FADEC. Les turboréacteurs sont dotés du système d’auto-manettes entièrement intégré. L'avion offre une charge utile de carburant plein de 1500 livres, une vitesse de croisière maximale de 476 noeuds et une gamme à grande vitesse de 3.400 miles nautiques. Le prix de base du Longitude est estimé à 19,2 millions de dollars.

 

Le Citation « Hémisphère » :

Citation-Hemisphere-luxe8.jpeg

Le confort dont témoigne le Cessna Citation « Hemisphere » est un de ses atouts. En effet, affichant une hauteur de 6 pieds, sa cabine est parée d’un design luxueux, épuré et se décline sous des matériaux précieusement choisis garantissant à ses 19 passagers un voyage des plus bénéfiques. Ce jet d’exception affiche une sélection des meilleurs outils : on note ces larges sièges équipés d’une technologie thermoélectrique répondant aux besoins climatiques de chaque passagers, ces derniers bénéficierons de même d’un maximum de lumière naturelle grâce à ces 20 larges vitres minutieusement placées. Les salles d’eau ainsi que toutes les autres commodités furent entièrement réalisées par la maison. Mais ce n’est pas tout, son espace de travail offre à son utilisateur un maximum de productivité ainsi qu’un espace de calme et d’intimité. La galerie avant du Cessna Citation « Hemisphere » dévoile un bureau en granite avec une surface de pierres sophistiquées modulable.

Le Citation Hemisphere sera doté de deux moteurs Safran Silvercrest qui lui permettra d’atteindre les 4500 noeuds nautiques. L’appareil dispose d’un système de management de vol perfectionné est équipé par Honeywell, s’y ajoute le SmartView permettant une réduction maximale des interférences internes. Le pilote, quant à lui, profitera des technologies 3D.

 

Photos : 1signature des deux contrats2Citation Longitude 3Citation Hemisphere @ Textron

 

27/10/2017

Taiwan: Dassault, Thales & Safran amendés pour le Mirage 2000 !

Mirage-2000-Taiwan-2.jpg

Taïwan, semble avoir réussi son pari en vue de mettre à l’amende Dassault Aviation, ainsi que les équipementiers Thales & Safran dans le cadre d’un vieux litige portant sur l’achat à l’époque par l’île de 60 avions de combat Mirage 2000-5.

De son côté, Dassault Aviation a déclaré avoir été condamné à une amende de 134 millions d'euros alors que le fabricant d'avionique et de systèmes Thales est frappé d'une amende de 64 millions d'euros et le motoriste Safran condamné à payer 29 millions d'euros.

Petit rappel :

L’affaire remonte à 1992, lorsque Taïwan et Dassault Aviation, l'électronicien Thomson CSF (devenu depuis Thales) et le motoriste Snecma (devenu depuis Safran) signent la vente de Mirage 2000-5 pour un contrat d’une valeur de 4,6 millards d’euros. Or, selon les plaignants, ce contrat aurait fait l'objet de commissions commerciales, alors que le contrat de vente était doté d’une clause signée par les contractants interdisant toute commission, lors de la signature du contrat portant sur les Mirage 2000-5.

 

Photo : Mirage 2000-5CI taïwanais @ Weimeng