15/09/2016

Afrique du Sud, une nouvelle version du Rooivalk ?

3321.jpg

Le gouvernement de l'Afrique du Sud a donné son feu vert à la société Denel Aerospace pour engager des pourparlers officiels avec des partenaires étrangers potentiels en vue de lancer la production d'une nouvelle version de son hélicoptère d'attaque AH-2« Rooivalk ».

Cette autorisation semble être le début du redémarrage d'un programme qui avait été mis en sommeil depuis 2012, lorsque le dernier des 13 AH-2« Rooivalk » MK1 a été remis à l'armée de l'air sud-africaine. Selon le porte-parole de Denel Aerospace, les engagements réussis de l’hélicoptère d’attaque « Rooivalk » contre les insurgés dans la République démocratique du Congo, au cours d'une mission de maintien de la paix ont permis d’accroitre l'intérêt international de l’hélicoptère encore méconnu. Il semble que le Brésil et plusieurs pays du Moyen-Orient fassent partie des intéressés potentiels.

Le AH-2 « Rooivalk »

Le projet a démarré en 1984, il s’agissait pour l’époque de venir combler le vide de l’embargo international imposé à cause de l’apartheid. L'Atlas XH-1 Alpha a été le premier prototype du programme. Il a été développé à partir d'une cellule d’Aérospatiale Alouette III, conservant le moteur et des composants, mais en remplaçant le poste de pilotage d'origine avec ergonomie de type tandem et l'ajout d'un canon de 20mm sur le nez. Les résultats des vols d’essais ont été finalement assez bon pour convaincre la société Denel (Atlas à l’époque) et la SAAF que le concept était possible, ouvrant la porte au développement du « Rooivalk ».

L'Afrique du Sud est l'un des neuf pays dans le monde à avoir développé et construit son propre hélicoptère d'appui au combat. L’AH-2 « Rooivalk » dispose de deux turbines Turboméca Makila 1A1 (Atlas Topaz) dérivées de celles des « Super Puma ».

En 2011, la société Denel Aerospace a débuté un programme de modernisation de la flotte d’AH-2. Le canon Armscor F2 de 20mm a été amélioré et sa fiabilité poussée au maximum. L’appareil dispose également de roquettes de 70mm non guidées, de nouveaux réservoirs externes ainsi qu’un nouveau système d'auto-déploiement, de missiles air-air V3 de construction indigène. Un nouveau système de communications sécurisés et un nouveau système d'autoprotection ont été ajoutés. L’appareil est doté de missiles antichars Denel ZT-6 « Mokopa ».

 

253.jpg

 

Photos : 1 AH-2 Rooivalk @ Gary ShepardAH-2 @ SAAF

17/02/2015

Gripen, Tirs de validation du A-Darter !

 

A-Darter-Tiro-2-580x387.jpg

La semaine dernière, l'Afrique du Sud achevé la campagne de finalisation d’intégration du missile A-Darter sur la famille d’avion de combat Gripen. Cette série de tirs de vérification permet de valider la dernière version du missile sur l’avion suédois.

 

1465316083.jpg

 

Ces essais, clôturent la série de tests débutée en 2010 par la SAAF (South African Air Force), sur une  zone d'essai à Overberg en Afrique du Sud. Le Gripen a été choisi comme la plate-forme pour ces tests d'intégration et les a abouti avec des résultats remarquables. Le missile A-Darder est une collaboration  de développement dans le domaine des missiles entre l'industrie locale, de la société sud-Africaine Denel Dynamic et la société Brésilienne Mectron.

 

Lors des tests, le missile A-Darter a atteint avec succès la cible, qui était un avion sans pilote volant à une altitude supérieure à 600 mètres. Dans le cadre de ces essais, le missile  a été lancé vers un aéronef télécommandé, afin de tester la manoeuvrabilité du missile. Le A-Darter est guidé par un autodirecteur a infrarouge et peut soutenir des accélérations jusqu’à  100G. Le système de capteur qui équipe le A-Darter, peut faire la différence entre un aéronef et un leurre sensé le dévier.

 

Le A-Darter est conçu pour fonctionner avec la norme de bus électronique MIL-STD-1553 des systèmes et l'utilisation commune des lanceurs de type  LAU-7. Il équipera les JAS39 C/D Sud Africain, ainsi que les Hawk Mk.120 écoles. Au Brésil, il équipera le nouveau JAS-39 Gripen E, ainsi

que l’italo-brésilien AMX d’attaque légère. La coopération avec la société Israélienne Elbit Systems permet l’intégration d’un viseur de casque.

Le missile A-Darter préfigure la génération de missiles à courte portée air-air à utiliser pendant le combat aérien avec la nouvelle génération d'avions de combat.

 

996676171.jpg

 

Photos : 1 & 2 Tir du A-Darter depuis un Gripen C @ SAAF 2 le missile A-Darter @ Denel

 

 

 

 

25/09/2012

La SAAF a reçu ses derniers Gripen C/D !

536.jpg


 

 

La South African Air Force vient de réceptionner ses quatre derniers Saab JAS-39 C/D Gripen en fin de semaine dernière, ceux-ci sont arrivé par bateau en Afrique du Sud. Au total l’Afrique du Sud avait commandé en 2008, 17 Gripen monoplaces C et 9 biplaces D. 

 

Le premier Gripen C destiné à la SAAF no: 39 2101 avait effectué son premier vol le 11 juin 2009. L’arrivée de l’avion suédois au sein de la Force aérienne envoya progressivement les ATLAS « Cheetah» (dérivé local modernisé du Mirage III) au musée. La formation des équipes au sol à débuter en 2007, alors que les premières transformations d’équipage débutèrent au 4ème trimestre de 2008.

 

7420704822_1fce78e1d2_z.jpg

 

La SAAF déclare être pleinement satisfaite du Gripen C/D, tout en devenant le premier utilisateur à l’exportation du casques HMD Cobra (Helmet Mounted Display) de dernière génération.Développés en coopération entre Saab, Bae Systems et Denel Optronics.  Le Cobra offre aux pilotes de Gripen de la SAAF (South African Air Force) la possibilité d’utiliser le plein potentiel de leurs missiles air-air courte portée à imagerie infrarouge IRIS-T (un produit de Diehl BGT Defence) et du futur missile air-air A-Darter (un produit de Denel Dynamics), lui aussi basé sur une tête chercheuse à imagerie infrarouge et testé pour la première fois par la SAAF en juillet2011. Conçu pour répondre au mieux aux exigences du Gripen, le casque Cobra fonctionne par tous les temps, pour toutes les opérations relatives à l’enveloppe de vol de combat complète. En tant que composante clé du système Gripen, la superposition des paramètres de vol, des données issues des différents capteurs et des disponibilités des armements embarqués sur la vision directe du monde réel permet de maximiser l’efficacité à travers tout le spectre des missions tactiques.

 

 

Les principales améliorations :


 

saab,gripen,gripen saaf,saaf,gripen cd


 

Les Gripen C/D de la SAAF sont au standard MS20  et ont reçu un certain nombres d’améliorations par rapport au modèle MS19.  L’appareil est complètement multirôle :

air-air, air-sol et avec les modes de reconnaissance. L’avion dispose également des améliorations suivantes :

 

Full Authority Digital Engine Control (FADEC).

Capacité de ravitaillement en vol.

Système embarqué de génération d'oxygène (OBOGS).

Mise à niveau de tous les ordinateurs principaux.

L'architecture avionique améliorée.

Trois écrans couleur.

LINK16.

 

La SAAF utilise également  la doctrine suédoise des opérations de déploiement sur route, le Gripen est parfaitement adapté à l'environnement africain. Ses distances de décollage et d'atterrissage sont très modestes demande que très peu de matériel de soutien au sol,  et ceci même à partir d'endroits austères. Le système Built-in Test Equipment réduit le temps de détection des erreurs et permets de remplacer rapidement en ligne des équipement défectueux (LRU). La SAAF se félicite également du temps de rotation particulièrement réduit et des processus simplifiés. 

 

Première femme pilote de Gripen :


 

1264713690.jpg


 

La première femme qualifiée pour voler un Gripen est sud-africaine, le 11 octobre 2010, le major Catherine Labuschagne effectua son premier vol en solo sur Gripen depuis la base aérienne de Makhado dans la province de Limpopo, en Afrique du Sud. Cette performance lui permettra de faire son entrée dans le livre des records en qualité de première femme pilote sur Gripen.


 

gripen-saaf-1.jpg


 

Photos : 1 & 4 Saab JAS-39 D Gripen en vol  2 JAS-39 C au roulage 3 Major Catherine Labuschagne @ SAAB/SAAF

21:18 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : saab, gripen, gripen saaf, saaf, gripen cd |  Facebook | |

10/07/2012

Création de la Gripen Fighter Weapon School !

 

392852_496220027060126_1980300409_n.jpg


 

Saab va investir dans un centre de formation et de perfectionnement destiné aux pilotes de chasse chevronnés, issus initialement des pays exploitant le Gripen et de leurs forces aériennes, sur la base aérienne d'Overberg (FAOB), en Afrique du Sud.

La Gripen Fighter Weapon School est née de l’initiative de Saab en collaboration avec les forces aériennes exploitant l’avion de combat Gripen. Cette école perfectionnera les techniques de combat des pilotes du Gripen expérimentés du monde entier. Les infrastructures conçues sur mesure à la pointe sud de l’Afrique offriront un lieu de formation exceptionnel grâce à un vaste espace aérien surplombant des chaînes montagneuses, des déserts et les océans Indien et Atlantique. Les cours seront dispensés pendant l’été sud-africain qui offre des conditions météorologiques favorables. La formation portera principalement sur des aspects polyvalents qui varieront tous les ans, et les exercices aériens perfectionnés seront associés à une formation académique et à la survie dans un environnement africain.

« Le Gripen est désormais opérationnel et en service dans cinq pays du monde, et le système ne cesse d’être développé. Saab estime qu'il est désormais temps de créer un centre de formation perfectionné pour les pilotes du Gripen expérimentés en vue d’améliorer leurs capacités opérationnelles, de leur permettre de voler dans un environnement différent du leur et de leur proposer une occasion de s’entraîner dans une région qui reflète un éventuel futur scénario de déploiement réaliste, » déclare Magnus Lewis-Olsson, président de Saab en Afrique du Sud, qui ajoute :

« La Gripen Fighter Weapon School nous permettra de mieux comprendre les différents exploitants du Gripen et d’intensifier nos propres efforts pour créer une base de connaissances commune car les pilotes échangeront leur expérience relative au Gripen. »

Pour les clients du Gripen de la Suède, de l’Afrique du Sud, de la Hongrie, de la République tchèque et de la Thaïlande, le premier cours devrait débuter à la fin de l’année 2013.

 

6999528853_41984f0858_z.jpg

 

 

De nouveaux scénarios de menaces et de nouvelles exigences détermineront le programme de l'école et le besoin d’approfondir la formation sur l'avion Gripen et ses systèmes. Cela permettra également d’améliorer les capacités opérationnelles des étudiants qui pourront découvrir un comportement tactique autre que leurs instructions permanentes d'opération (IPO) et donc élargir leurs compétences.

Cette annonce intervient après plusieurs mois après l’exercice «Lion Effort», un exercice tactique destinée à améliorer l'interopérabilité entre les pays utilisateurs du Gripen. Le premier exercice a eu lieu en 2009 en Hongrie, tandis que le second a eu lieu en Suède en Mars et Avril, avec la participation de la South African Air Force pour la première fois. L'événement était axé sur les opérations aériennes combinées et avec 30 Gripen de la Suède, la Hongrie et la République tchèque, qui étaient basés sur la base  F17 à Ronneby, ainsi que L-159S tchèque.

La South African Air Force se montre particulièrement active dans ce projet étant donné que les exercices précédents ont démontré l’intérêt de celle-ci dans la capacité de déploiement opérationnel du Gripen et la formation des équipages aériens et au sol dans des opérations multinationales.

 

7028687379_154bc86369_z.jpg

 

 

Photos :  1 Les pays utilisateurs du Gripen 2 Gripen C/D de la SAAF 3 Gripen de la SAAF et de la Hongrie @ SAAB Gripen

 

31/03/2011

SAAF : modernisation des Hawk !

 

45ab936bebe50_large.jpg

 L’arrivée d’un nouvel avion de combat demande l’adaptation du système de formation, la South African Air Force adapte donc ses moyens d’écolage aérien en vue de la transition sur les SAAB JAS-39C/D Gripen. En 2009 je vous avais relaté la première étape, soit la modernisation des avions Pilatus PC-7 MKII de la SAAF (voir lien), voici la seconde en ce qui concerne l’avion école avancé BAe Hawk.

Compatibilité du Hawk avec le Gripen :

La South African Air Force a mandaté le constructeur BAe systems pour améliorer le système de navigation et des systèmes d’armes de la flotte des avions d’entraînement Hawk MK120 en service. . De ce fait les cockpits des hawk vont être configuré de telle sorte que les systèmes puissent être le plus proche de ceux qui équipent le Gripen.

Celle-ci comprend une mise à jour des logiciels permettant une interaction avec les possibilités du Gripen, soit une liaison link16 offrant un partage des données radar. Cette mise à jour nommée Capacité Opérationnelle 4 permettra de simuler des tirs de missiles à infra-rouge et à guidage radar. La mise à niveau implique également le remplacement de l'enregistrement vidéo analogique existant avec une capacité d'enregistrement numérique. Cela signifie une plus grande souplesse dans l'analyse des données et améliore grandement la qualité du processus de compte rendu pour le personnel navigant et personnel au sol.

Pour l’élève pilote, il s’en suivra une amélioration considérable la capacité de formation pour une bonne transition sur le Gripen.  Les élèves pilotes apprennent dans un environnement plus réaliste avec une réduction des coûts.

Modernisation par étapes :

La mise à niveau des capacités a commencé sur huit avions basés à Makhado Air Force Base dans  la province de Limpopo, le reste de la flotte Hawk Mk120 doit être mis à jour avant la fin de l'année.

BAE Systems a livré 24 Hawk Mk120 Hawk  à  Afrique du Sud où ils sont exploités par la South African Air Force à l'école de vol de combat de la Force aérienne de Makhado Base.
Les pilotes doivent voler le Hawk environ 430 heures en plus de la théorie et du simulateur avant de passer sur le Gripen.

 

45ab936c4568f_large.jpg

 

Lien : modernisation des PC7 de la SAAF :

 

 http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/10/16/saaf-un-no...

 

 

Photos : Bae Hawk MK120 de la SAAF @ SAAF