19/06/2016

Le Botswana veut remplacer ses CF-5A/B !

82316e52642c7e1099b2dec978febb60.jpg

Le Botswana exploite une petite flotte de 26 avions de combat de type CF-5A/B « Freedom Fighter » qui appartenait initialement au Canada. Ces appareils ont été acquis, il y a près de 20 ans après une remise à niveau.

Une compétition assez large :

Si, le petit pays africain ne dispose pas de beaucoup de moyens financiers, celui-ci désire acquérir une quinzaine d’avions de 4ème génération neufs ou éventuellement d’occasions. Pour ce faire plusieurs avionneurs sont aujourd’hui en concurrence.

Cette compétition voit s’affronter les appareils suivant : le MiG-29M/M2 de RACMiG, le JF-17 Thunder » fabriqué en collaboration entre le Pakistan et la Chine, le FA-50 du coréen KAI, le F-16C/D Block60 de Lockheed-Martin et le Gripen C/D du suédois Saab.

Avantage au Gripen C suédois :

1891356044.jpg

Il semble que les appareils russes et chinois puissent être mis de côté. Selon le Lt. Gen. Gaolathe Galebotswe, porte-parole de la Force aérienne du Botswana, le Gripen C/D suédois offrirait le meilleur coûts/efficacité de tous les candidats. De plus, en cas de choix, le pays pourrait exploiter l’avion en collaboration avec son grand voisin l’Afrique du Sud.

Une décision d’ici la fin de l’année :

Toujours selon le porte-parole de la Force aérienne, une décision pourrait être rendue d’ici la fin de cette année. Si l’avion suédois semble avoir une certaine préférence, le F-16 et le FA-50 sont eux aussi toujours dans la course.

 

080530-F-6184M-027.jpg

Photos 1 CF-5A du Botswana @ FAB 2 Gripen C suédois @ FAS 3 F-16 de la Garde nationale @ Lockheed-Martin

 

 

23/12/2014

Hongrie, renforcement de la maintenance des Gripen !

 

 

image.jpg

 

Le Ministère de la Défense hongrois et la Défense suédoise et l'Agence d'Exportation de Sécurité (FXM) ont signé un accord supplémentaire pour le JAS Gripen ence qui concerne l'accord d'achat  entre les deux pays. Ce supplément s'applique à l'équipement de maintenance supplémentaire pour renforcer la capacité de la Hongrie pour participer aux opérations internationales.

 

L'accord s'applique à 14 JAS Gripen C/D. Les pays ont prolongé cet accord sur onze ans  jusqu'en 2026.

 

En septembre 2015, pour la première fois, la Hongrie contrôlera l'espace aérien Baltique dans le cadre des opérations de L'OTAN.

 

Rappel : 

 

Depuis 2009 l’armée de l’air hongroise est  déclarée opérationnelles sur le Gripen de types   «Charlie» & «Delta» et assure les missions QRA (Quick Reaction Alert) au-dessus du territoire et dans l’espace aérien hongrois. Les Gripen sont resté en service alternativement avec les chasseurs MiG-29 Fulcrum encore en service et ceci jusqu’à la fin de l’année 2009 ou ils ont été complètement retiré du service.

 

Après la Suède et la République tchèque, la Hongrie est le troisième pays européen et le deuxième pays membre de l’OTAN à exploiter des Gripen. Les derniers des 14 chasseurs Gripen acquis dans le cadre d’un accord intergouvernemental entre la Suède et la Hongrie, ont été livrés officiellement à la Hongrie le 28 janvier 2008. L’Armée de l’air hongroise a déjà utilisé ses chasseurs Gripen, tant dans le pays que lors d’exercices internationaux.