24/07/2017

La Colombie commande 36 Gripen E !

gripen-e_1603.jpg

Bogota, le ministre de la Défense de la Colombie, Carlos Villegas, a annoncé cet après-midi en conférence de presse que le pays avait choisi son nouvel avion de combat. Il s’agit du Saab JAS-39 MS21 Gripen E. Le pays prévoit d’acquérir 36 appareils pour un montant estimé à 4,5 milliards de dollars.

« En Colombie, nous sommes en effet un pays pacifique, mais nous serons sans défense si nous ne renouvelons pas notre défense aérienne. D'où l'importance de ce processus d’achat. Nous devons être prêts à faire face à toute menace, défendre notre patrimoine », a déclaré le ministre Villegas après l'annonce.

Une belle victoire pour les suédois :

Ce contrat porte désormais à deux le nombre de clients à l’exportation pour la nouvelle version de la famille « Gripen ». Un succès qui tombe après celui du Brésil. A noter, que l’avionneur suédois avait fait le pari de pouvoir trouver d’autres clients sur le continent américain grâce à son importante collaboration avec les entreprises brésiliennes Embraer et Akaer qui travaillent en collaboration avec Saab.

Cette victoire est d’autant plus importante que le Gripen E a réussi à se placer face à une concurrence acharnée avec l’Airbus DS Eurofighter T3 et le Lockheed-Martin F-16 « Viper ». Le consortium européen n’était plus véritablement en course depuis le début de l’année, les coûts à l’achat et à l’heure de vol étant jugé prohibitifs. L’avionneur américain a de son côté été très agressif en proposant le F-16 « Viper » Block70/75 avec notamment une offre de complément à l’avenir avec le F-35.

2A4.jpg

Le choix suédois :

Selon le ministre de la Défense de la Colombie, le choix du Gripen E a été pris sur plusieurs points : le Gripen E offre le meilleur rapport coût/efficacité et une maintenance réduite. L’avion est compatible avec l’avion ravitailleur KC-390. Les nouvelles technologies, dont le radar AESA, la fusion des données et la large panoplie d’équipement (nacelles, armement, viseurs de casque) ont joués en faveur de l’avion suédois.

Par ailleurs, l’offre de Saab en matière de compensations industrielles semble avoir également porter ses fruits. La Société aérospatiale Industria Colombiana (CIAC), pourra participer à la fabrication de plusieurs pièces et aura accès à un transfert de technologie. Pour la Colombie, ce futur transfert est essentiel au développement de l'industrie nationale.

Le ministre a insisté dès le départ que sur les conditions est le transfert de technologie, et que le pays peut recevoir le logiciel « ouvert » pour gérer de façon autonome l'incorporation de nouvelles armes et des améliorations au logiciel.

 Clients du Gripen E :

Suèdes : 60, Brésil : 36, Colombie : 36.

 

 A noter, que l'officialisation de ce contrat ne se fera pas avant quelques mois, le temps de régler les détails de celui-ci.

08E.jpg

Photos : 1 Gripen E de présérie 2 Cocpkit le WAD 3 Gripen NG de développement @ Saab

15/06/2017

Le Gripen E de préséries a effectué son vol inaugural!

ae59296f72116575_800x800ar.jpg

La société de défense et de sécurité Saab a effectué avec succès ce matin le premier vol de son Gripen E de préséries.

À 10h32, le premier des trois Gripen E de préséries des installations de l’avionneur suédois à Linköping, en Suède. Aux commandes de l’avion, le pilote d’essais Marcus Wandt a emmené l’avion sur la partie oriental de l’Ostergötland durant 40 minutes. La pilote a pu effectuer plusieurs manœuvres et vérifier le bon fonctionnement des systèmes. Il s’agissait notamment de s’assurer de la parfaite intégration des nouveaux logiciels et de la nouvelle avionique.

 

On se rappelle qu’en début d’année Saab avait retardé ce premier, vol afin de qualifier complètement l’ensemble des nouveaux logiciels directement sur l’avion. Ce choix va permettre maintenant de concentrer les efforts sur les tests en vol et de facilité l’arrivée des deux prochains avions de préséries. Saab confirme être capable d’assurer son calendrier de livraison des premier Gripen E de série pour 2019 à la Force aérienne brésilienne (FAB),  puis à la Flygvapnet l’année suivante.

gripen e,saab gripen,smartjet,avions de combat,nouvel avion de combat,gripen blog,blog défense,infos aviation

Photos : 1 Gripen E de préséries lors de son premier vol 2 Le pilote d'essais à son retour@ Saab

26/04/2017

La Bulgarie a choisi le Gripen !

3234.jpeg

L'information transpirait depuis hier, la Bulgarie a choisi le JAS-39C/D Gripen de l’avionneur suédois Saab pour remplacer sa flotte de vieux MiG-21 datant de l'ère soviétique.

Rappel :

Le ministère de la Défense bulgare a annoncé le 13 mars qu'il avait ouvert trois propositions pour équiper l'armée de l'air du pays. Derrière la volonté de moderniser sa Force aérienne, la Bulgarie cherche également à garder son indépendance en matière de sécurité aérienne. Aujourd’hui, les six derniers MiG-21 font équipe avec une quinzaine MiG-29 « Fulcrum » et permettent tout juste de maintenir une police ciel en temps de paix et dans des conditions, qui ne prennent pas en compte les tensions internationales. L’objectif de la Bulgarie est d’obtenir une flotte d’une vingtaine de nouveaux avions en plus des quinze MiG-29 « Fulcrum », puis d’envisager de les remplacer à leur tour d’ici 2025.

Le plus grand contrat de défense de la nation depuis la fin de la guerre froide :

Le gouvernement du pays a approuvé les résultats d'un appel d'offres pour acheter dans un premier temps huit avions de combat Gripen pour montant estimé à 835 millions de dollars. Deux autres lots devraient ensuite suivre dans les années à venir.

Un groupe de travail impliquant des représentants du gouvernement a été mis en place, en vue des négociations avec l’avionneur suédois, a déclaré le Premier ministre Ognyan Gerdzhikov en fin d’après-midi.

En ce qui concerne le choix, le Ministre a déclaré que l’offre suédoise était la meilleure en terme de coûts et d’efficacité, face aux F-16 d’occasions portugais et américains et des Eurofighter T1 également d’occasions offerts par l’Italie.

 Situation du pays :

La Bulgarie a lancé un important programme de modernisation de son armée, malgré les difficultés financières que le pays traverse. Le pays le plus pauvre de l'Union européenne est préoccupé par la crise en Crimée et d’une manière générale par la situation en Ukraine. La Bulgarie prévoit d'augmenter ses dépenses de défense à 2% du PIB d'ici 2024.

Le JAS-39C/D Gripen :

Bien que prochainement dépassé par le nouvelle version « E », le nouveau standard C/D offert par l’avionneur suédois à de quoi intéresser de nombreux pays.

La modernisation au standard MS20 des Gripen C/D englobe les systèmes suivants : une nouvelle architecture électronique pour faire face à l’évolution des menaces et de la guerre électronique à venir. L’arrivée du radar PS-05 Mk4  à antenne mécanique est le développement le plus récent du radar PS-05 radar, développé à l'origine pour l'avion de combat Gripen. Une nouvelle configuration et un nouveau « back-end » complètent et permettent de renforcer les performances en matière de plage de fonctionnement et de détection. Cette nouvelle version à antenne mécanique, doit permettre à la version actuelle du Gripen d’emporter le missile MBDA METEOR (premier avion officiellement porteur) et la dernière version du Raytheon AIM-120C7 AMRAAM. 

Le Saab JAS-39 Gripen C/D MS20 comprend : 

Le missile MBDA METEOR.

La bombe SDB (Small Diameter Bombe).

Une nouvelles applications radar.

Amélioration de l’auto-protection.

Le GCA Ground Collision Avoidance System.

Des nouveaux équipements de protection (CBRN) qui permettent un vol dans une zone contaminée.

Diverses sécurités en matière de cyberguerre.

Amélioration de liaison électronique Link16 (OTAN) et Link TAU (liaison Gripen).

Amélioration de la liaison au sol CAA/JTAC.

Fonctions de reconnaissance étendues.

 

Pays utilisateurs de version C/D: Suède : 175, Hongrie 12, République tchèque 12, Afrique du Sud 26, Thailande 12.

 

342.jpeg

Photos : 1 Gripen C suédois @ Jurgen Nilsson 2 Gripen C modernisé avec missiles Iris-T, Meteor, et bombe SDB, pod Litening@ Saab

 

 

04/04/2017

Le Gripen vole avec 100% de biocarburant !

biofuel_flighttest_island-_.jpg

C’est une grande première mondiale qui vient d’être réalisé par l’avionneur suédois et le motoriste américain General-Electric. Pour la première fois un avion de combat a réussi plusieurs vols avec 100% de biocarburant dans ses réservoirs.

De 50 à 100% :

Les vols avec du biocarburant tant civils que militaires ne datent » pas d’hier, mais jusqu’ici les appareils testés n’emportaient qu’un maximum de 50% de biocarburant mélangé avec du kérosène d’origine fossile. L’US Air Force a été la première à lancer une série de tests en vol avec un A-10 « Thunderbolt II », dont les moteurs étaient alimentés à 50/50 par un mélange de kérosène JP-8 et cameline. Ce premier vol d’une durée de 90 minutes a eu lieu depuis la base d’Eglin en Floride. De son côté, l’US Navy n’est pas en reste avec le programme «Green Hornet», et à fait voler avec le même mélange un F/A-18F « Super Hornet » en avril 2010.

Une volonté politque suédoise :

Ces vols à 100% verts d’un avion de combat Saab JAS-39D Gripen démontrent le fruit d’une volonté politique associée à une détermination de l’avionneur suédois. En parallèle, cette stratégie vise à soutenir et à développer les conditions pour la technologie environnementale. La stratégie suédoise inclut le support pour l'innovation et la promotion des exportations. L'ambition du gouvernement est de créer les conditions pour le développement du secteur de la technologie suédoise en matière d’environnement et de contribuer ainsi à un meilleur environnement en Suède et dans le monde. Car, pour la Suède, il devient également possible de partager se savoir faire avec les futurs acquéreurs potentiels des avions de la famille Gripen. D’un point de vue stratégique il s’agit également de diminuer la dépendance vis-à-vis des énergies fossiles notamment en cas de crise pétrolière.

Ces vols avec 100% de biocarburant démontrent aujourd’hui que les ingénieurs ont acquis suffisamment connaissance pour l'utilisation future de carburant de remplacement. Ces vols prouvent également que la famille d’avion « Gripen » est « sûr » avec ce nouveau carburant. Les vols avec un Gripen D biplace ont été réalisés depuis les installations de Saab à Linköping. En terme fonctionnement moteur, l'équipe de test n’a noté aucune différence entre le biocarburant et le kérosène ordinaire, ce qui signifie que le biocarburant peut être utilisé comme une alternative parfaitement satisfaisante au carburant ordinaire dans Gripen. Le carburant testé CHCJ-5 est constitué d'huile de colza. Par ailleurs, ce biocarburant satisfait aux mêmes exigences de combustion que le carburant fossile.

biofuel_take-off.jpg

 

Photos : Le JAS-39D Gripen utilisé lors des vols avec biocarburant @ Saab

 

02/04/2017

Missile multirole de nouvelle génération pour le Gripen E

b760be578da1a528_org.jpg

La Suède va équiper sa future flotte d’avions de combat Saab JAS-39 Gripen E avec une version étendue du missile antinavire et air-sol RBS15 fabriquée par Saab/Diehl Defense, dans le cadre d'un projet d'une valeur de 3,2 milliards de couronnes (358 millions de dollars).

Annoncé le 31 mars dernier, l'accord offrira des armes avec des «capacités grandement améliorées pour engager une cible dans toutes les conditions météorologiques», déclare le directeur général de Saab, Håkan Buskhe. La nouvelle version du missile RBS15F ER aura un poids de lancement réduit et une portée accrue par rapport aux versions antérieures du missile d'attaque maritime et terrestre.

Ce développement viendra compléter les nouveaux systèmes d’armes déjà prévues et validées pour les Gripen E qui entreront en service en 2019 au sein de la flygvapnet et au Brésil. Le Gripen E emportera les missiles air-air Iris-T de Diehl BGT, le Meteor de MBDA et pour l’attaque au sol le MBDA Brimstone II et le futur RBS15F ER en plus des systèmes déjà qualifiés air-air et air-sol sur les version antérieur C/D du Gripen.

Le Saab/Diehl Defense RBS15F ER :

Le RBS-15 (Robotsystem 15) est un missile à son origine conçu pour la lutte-anti-navie à longue portée de type « tir et oublie », fabriqué par Saab Defense. Il peut être employé depuis des navires, des vecteurs terrestres ou des aéronefs. La dernière version en service le  RBS-15 Mk.III, permet également d'attaquer des cibles terrestres. Saab Défense travaille en collaboration avec le missilier allemand Diehl Defense depuis quelques années pour les améliorations du RBS15. La nouvelle version connue jusqu’ici sous l’appellation Mk.IV et renommée « F-ER ». Elle intègrera des autodirecteurs doubles et disposera d'une portée accrue et d'une nouvelle liaison de données. La signature radar est diminuée et la charge militaire peut être changée en fonction de la mission à accomplir. La portée du RBS15F ER sera significativement plus importante que celle de ses prédécesseurs, probablement de plus de 1’000 km. Et pourra être engagée contre des navires mais également contre des cibles terrestres.

saab_indodefence_gripen_2048_904.jpg

Photos : 1 Gripen E armé de quatre RBS15, deux Meteor et deux Iris-T 2 Le version du Gripen C/D avec deux RBS, deux AMRAAM et deux Iris-T @ Saab Defense