15/05/2017

Boeing veut produire le TX à St-Louis !

boeing-t-x.jpg

Boeing veut produire son avion d'entraînement TX sur les installations de son usine de Saint-Louis, si l’US Air Force choisi son avion. Au total se sont environ 1’800 emplois dans la région qui sont concernés.

La projection d'emplois comprend des postes directs et indirects qui devraient être pris en charge par le travail d’assemblage du TX.  Les deux premiers prototype du TX ont prouvé le faible risque de la conception, la performance et la reproductibilité dans la fabrication. 

Rappel :

Boeing a déclaré qu'il avait soumis sa proposition pour le programme de la famille des systèmes de pilotage avancé (APS) destiné à l'USAF (FoS). Le TX de Boeing / Saab comporte une double queue, un grand cockpit avec une excellente visibilité. Des éléments de type LERX ont été repris de la famille F/A-18 « Hornet ». Le TX dispose d’un seul moteur General Electric F404 également utilisé sur le Hornet et le Gripen. Boeing affirme que la conception et la performance de l'avion à double-queue fourni un excellent contrôle, et une très bonne stabilité pour le ravitaillement. Darryl Davis, le président de Boeing's Phantom Works, a déclaré que l'avion a été conçu pour répondre à toutes les exigences du programme, et a noté qu'il offrira un angle d'attaque haut (AoA) et de haute performance en matière d’accélération. Boeing a également souligné que la conception du poste de pilotage offre un positionnement idéal pour l'instructeur avec une très bonne visibilité, tant pour l'instruction en vol que pour la formation avancée en combat aérien visuel. L'offre de Boeing/Saab utilise un cockpit moderne, semblable à celui d'un combattant, avec un écran reconfigurable à grande surface (LAD) qui imite ceux trouvés dans le F-22 et le F-35 et le nouveau Gripen E. Le Boeing TX est également compatible avec les lunettes de vision nocturne. Le Boeing/Saab TX est doté d'une capacité interne de ravitaillement en vol et il dispose d’un point d'ancrage central pour transporter des équipements connexes comme des nacelles. 

Two Boeing T-X over STL Arch PUBLIC_high-res.jpg

 

Photos : le programme TX@ Boeing/Saab

 

 

 

31/03/2017

Boeing/Saab a soumis son offre pour le programme T-X !

C8Gya42XwAQYGmW.jpg

Boeing/Saab est devenu le premier concurrent à soumettre à l'US Air Force (USAF) sa proposition pour le programme de remplacement des avions écoles Northrop T-38 « Talon » dans le cadre du programme T-X.

Boeing a déclaré qu'il avait soumis sa proposition pour le programme de la famille des systèmes de pilotage avancé (APS) destiné à l'USAF (FoS). Le TX de Boeing / Saab comporte une double queue, un grand cockpit avec une excellente visibilité. Des éléments de type LERX ont été repris de la famille F/A-18 « Hornet ». Le TX dispose d’un seul moteur General Electric F404 également utilisé sur le Hornet et le Gripen. Boeing affirme que la conception et la performance de l'avion à double-queue fourni un excellent contrôle, et une très bonne stabilité pour le ravitaillement. Darryl Davis, le président de Boeing's Phantom Works, a déclaré que l'avion a été conçu pour répondre à toutes les exigences du programme, et a noté qu'il offrira un angle d'attaque haut (AoA) et de haute performance en matière d’accélération. Boeing a également souligné que la conception du poste de pilotage offre un positionnement idéal pour l'instructeur avec une très bonne visibilité, tant pour l'instruction en vol que pour la formation avancée en combat aérien visuel. L'offre de Boeing/Saab utilise un cockpit moderne, semblable à celui d'un combattant, avec un écran reconfigurable à grande surface (LAD) qui imite ceux trouvés dans le F-22 et le F-35 et le nouveau Gripen E. Le Boeing TX est également compatible avec les lunettes de vision nocturne. Le Boeing/Saab TX est doté d'une capacité interne de ravitaillement en vol et il dispose d’un point d'ancrage central pour transporter des équipements connexes comme des nacelles. 

Avec cette première offre, il faut s’attendre à ce que les autres concurrents face de même dans les prochains jours.

 

gallery-1482356558-boeing-t-x-returns-public.jpg

Photos : le TX de Boeing/Saab @ Boeing

 

 

27/02/2017

Un troisième Saab GlobalEye pour les EAU !

402869836.jpg

Les Émirats arabes unis (EAU) ont commandé un troisième exemplaire du Saab « GlobalEye » d’alerte précoce et de contrôle aéroporté (AEW&C). Le contrat est estimé à près de 238 millions de dollars. Cette commande vient compléter la première qui avait été passée en juin 2016.

Le Saab GlobalEye :

Le système GlobalEye est basé sur une cellule de Bombardier Global jet 6000 est doté d’une électronique suédoise de chez Saab. Le système AEW&C GlobalEye dispose de la nouvelle version du radar « Erieye », le SRSS de type AESA qui offre une détection supérieur à 600 kilomètres. Les caractéristiques du système comprennent, la production d'onde adaptative (y compris la compression numérique, codées en phase d'impulsion), le traitement du signal et de poursuite de cible (TWS) tout au long de la couverture angulaire du système à l’aide de fréquences basses et moyennes. Le système permet une capacité de détection avant et en arrière du cap de l'avion.

En matière de détection maritime, le système est couplé avec le radar Selex-ES 7500E en bande I (8 à 12,5 GHz) ventral. Le GlobalEye est capable de détecter des navires à environ 400 km et même des contacts plus petits, comme par exemple un jet ski et des bateaux gonflables (CPCR) et un périscope de sous-marin à très longue portée au-delà des 100 nautiques miles. L’ensemble du système est capable de fonctionner dans un environnement de guerre-électronique et de cyberguerre. L’identification de piste aérienne est facilitée par un IFF Mode 5 (ou norme nationale du client).

 

2854457948.jpg

Photos : Le GlobalEye @ Saab

 

20/12/2016

Le TX de Saab/ Boeing a effectué son vol inaugural !

T-X first flight takeoff 12.20.16_high-res.jpg

St-Louis, Boeing et son partenaire suédois Saab ont achevé aujourd'hui le premier vol de leur tout nouvel avion e démonstration TX, qui est conçu spécifiquement pour les besoins de la formation de l'US Air Force.

Durant le vol de 55 minutes, les pilotes d’essais Steven Schmidt Dan Draegeront ont pu valider les aspects clés du jet et ont démontré les performances de la de l’avion école.

Programme TX :

Le programme TX prévoit en effet, de remplacer la flotte vieille de 45 ans soit près de 350 appareils écoles T-38 « Talon ». Boeing sera le maître d'œuvre et Saab AB le partenaire principal pour couvrir des domaines tels que la conception, le développement, la production, le soutien, les ventes et le marketing. L’équipe Boeing/Saab forme le dernier des quatre concurrents principaux susceptibles de venir remplacer la flotte actuelle de Northrop T-38 « Talon ». En ce qui concerne le calendrier, Boeing et Saab prévoient une phase de développement de quatre ans et demi avec l'entrée en service prévue pour 2024.

Le duo américano-suédois estime les besoins non seulement pour les Etats-Unis, mais également pour l’Otan à près de 350 nouveaux avions. Le développement de ce projet est issu d’un travail en commun réalisé à Saint-Louis aux USA et à Linköping en Suède. L’avion pourra être adapté aux besoins du client.

Le TX de Boeing / Saab comporte une double queue, un grand cockpit avec une excellente visibilité. Des éléments de type LERX ont été repris de la famille F/A-18 « Hornet ». Le TX dispose d’un seul moteur General Electric F404 également utilisé sur le Hornet et le Gripen. Boeing affirme que la conception et la performance de l'avion à double-queue fourni un excellent contrôle, et une très bonne stabilité pour le ravitaillement. Darryl Davis, le président de Boeing's Phantom Works, a déclaré que l'avion a été conçu pour répondre à toutes les exigences du programme, et a noté qu'il offrira un angle d'attaque haut (AoA) et de haute performance en matière d’accélération. Boeing a également souligné que la conception du poste de pilotage offre un positionnement idéal pour l'instructeur avec une très bonne visibilité, tant pour l'instruction en vol que pour la formation avancée en combat aérien visuel. L'offre de Boeing/Saab utilise un cockpit moderne, semblable à celui d'un combattant, avec un écran reconfigurable à grande surface (LAD) qui imite ceux trouvés dans le F-22 et le F-35 et le nouveau Gripen E. Le Boeing TX est également compatible avec les lunettes de vision nocturne. Le Boeing/Saab TX est doté d'une capacité interne de ravitaillement en vol et il dispose d’un point d'ancrage central pour transporter des équipements connexes comme des nacelles.

 

tx_rollout_630x354.jpg

Photos : 1 Vol inaugural du TX de Boeing/Saab@ Boeing 2 Présentation du TX@ Saab/Boeing

14/11/2016

Viseur de casque de 3ème génération & Spice 1000 pour le Gripen E !

Saab+proudly+presenting+Gripen+E-3.jpg

Les essais en vol du JAS-39 Gripen de présérie vont bientôt commencer, mais pour l’instant, de nouvelles informations sont disponibles en ce qui concerne les équipements du nouveau standard de l’avion de combat suédois.

Un nouveau viseur de casque :

39e_hmd_24052016__pek7438.jpg

Afin d’être équipé des systèmes les plus récents disponibles sur le marché, le Gripen E pourra mettre en œuvre un nouveau viseur de casque (HMD) de troisième génération. C’est l’équipementier israélien Elbit Systems qui a été sélectionné avec le « Targo II ». Les Forces aériennes brésiliennes et suédoises en seront équipées.

Les pilotes équipés du « Targo II » seront en mesure de mieux localiser, suivre, identifier et engager les cibles aériennes et terrestres, car le système offre une prise de conscience de la situation et des options d'engagement facilitée par rapport aux systèmes HMD actuellement en service. La visière montée sur le casque affiche les informations de vol telles que l'altitude et la vitesse, ainsi que des cibles et fournit des données de suivi de soutien au pilote. Le système « Targo II » permet notamment la visualisation de nuit. Ce nouveau système permet une symbologie couleur ou monochrome projetée à l'intérieur de la visière du casque, donnant au système un champ de vision de 20 ° (FOV). Si la cible ou la menace est en dehors de la FOV, une ligne de localisation cible (TLL) dirige le pilote où et dans quelle mesure chercher à l'amener dans la FOV du casque.

Le Viseur de casque « Targo II » sera produit chez AEL Sistemas (AEL) filiale d’Elbit Systems au Brésil. A noter que le « Targo II » équipera les F-35 israéliens ainsi que de l’US Air Force. Une version simplifiée est disponible pour l’avion école Alenia-Aermacchi M-346 israélien.

Rafael Spice 1000 :

1643182_-_main.jpg

Par ailleurs, Saab confirme l’intégration de la bombe de précision israélienne Rafael « Spice 1000 » sur le Gripen E. Celle-ci viendra compléter la gamme de bombe « Paveway » déjà en service. La bombe « Spice 1000 » (Smart, Precise Impact, rentable) produite par Rafael Advanced Defense Systems est d’un poids de 453kg (1000lb). Elle est équipée d'un kit de guidage EO/GPS, avec des ailes « pop-out » qui étendent sa portée à plus de 100km (54nm).

La munition « Spice » est plus avancée que la plupart des bombes guidées par optronique comme la GBU-15, par exemple, puisqu'elle combine les avantages du guidage par satellite (comme la capacité à engager des cibles cachées et camouflées. Elle peut opérer dans toutes les conditions météorologiques et d'éclairage. En mode guidage électro-optique (telles que la possibilité de fournir un guidage "man-in-the-loop" elle offre une précision extrêmement élevée. Il est possible également relocalisé la cible durant la chute. Un autre avantage de la «Spice» est sa capacité à être préprogrammée (préflight) avec jusqu'à 100 cibles différentes. La cible qui sera engagée au final sera alors être sélectionnée, en vol, par un navigateur.

 

Photos : 1 Gripen E de présérie 2 HMD « Targo II » 3 Spice 1000 sur le Gripen E @ Saab