19/08/2017

La Russie dévoile son premier drone MALE !

DFXc_MxVYAA_qkR.jpg

Le groupe privé Kronshtadt (KT) a dévoilé en partenariat avec Rosboronexport le premier drone russe de la catégorie MALE (Medium Altitude Long Endurance) l’Orion. Ce nouveau drone russe qui a déjà effectué ses premiers vols d’essais semble, selon le groupe prêt a être produit. Avec l’Orion, la Russie comble un important vide dans ses outils aériens.

Le KT Orion :

Le drone Orion est un drone de reconnaissance et de guerre électronique, sans armement. Il a un poids brut de 1’200 kg (2,600 livres. Le drone possède une charge utile de 200 kg (440 livres) et peut atteindre une Aatitude maximale de 7’500 mètres (24 750 pieds) avec un rayon d’action de 250 km (135 nm). L’endurance serait de 24 heures. L'UAV a une apparence similaire à celle du prédateur américain MQ-1 et de l’Hermes 900 israélien, avec une envergure d’environ 50 pieds. La construction est en fibre de carbone avec une structure porteur réalisée à l'aide de techniques modernes de liaison par diffusion. Les systèmes embarqués de l'Orion sont électriques uniquement, sans pneumatique ni hydraulique. KT n'a pas divulgué d'informations sur le groupe motopropulseur, mais il semble que celui-ci emporte un moteur diesel. L'Orion dispose d'un système de dégivrage à électro-impulsion, lui permettant d’évoluer dans n’importe quelle région climatique.

Le groupe KT prévoit de développer à l’avenir une nouvelle version armée de l’Orion et de l’équiper d’une liaison Satcom à grande vitesse.

 

orion_uav.jpg

Photos : Drone russe Orion@ KT

 

 

15/08/2017

L’Ilyushin Il-22PP de guerre-électronique dévoilé !

4499877.jpg

La Russie a montré pour la première fois son nouvel avion destiné aux missions spéciales de guerre-électronique, Ilyushin Il-22PP « Porubshchik ». L'avion «escort jammer» a fait ses débuts publics lors du 105e anniversaire de l'armée de l'air russe à Kubinka le 12 août dernier.

L’Ilyushin Il-22PP « Porubshchik :

L'Il-22P est une plate-forme d'interconnexion pour signaux électroniques (SIGINT) et de neutralisation des radars, liaisons de données et communications adverses, qui a été construit autour d'une cellule d’Il-22 « Coot-B' ». A l’origine l’Il-22 est une plateforme de commandement aéroporté et de relais radio basée sur une cellule d’Ilyushin Il-18D.

L'Il-22PP comporte quatre grands carénages situés symétriquement sur les deux côtés du fuselage. Ceux-ci contiennent des antennes du système de contre-mesures électroniques L-415 (ECM) réalisées par l'institut KNIRTI basé à Kaluga. Une autre antenne est montée sur la queue, tandis qu'une autre antenne est située sous le fuselage. Une gousse sous le fuselage contient 16 lanceurs UV-26M de « Flares » de 26 millimètres pour l'autodéfense. Deux autres lanceurs de 50 mm sont intégrés sous- le fuselage. L'avion comporte une livrée semblable à l’ancienne compagnie aérienne civile Aeroflot, avec l'inscription «Russie Air Force» et le marquage à étoiles rouges.

 

Photo : Ilyushin Il-22PP « Porubshchik @ Max Briansky

 

 

10/08/2017

L’Inde prévoit d’acheter 108 Sukhoi T-50 !

396231023.jpg

New Dehli, l'Inde vient de faire un pas en avant dans l’acquisition du Sukhoi T-50 (PAK-FA). En effet, une commission interne du ministère de la Défense a recommandé l'achat de l'avion du T-50 via le plan initial de co-production avec la Russie.

Le comité interne, dirigé par le maréchal de l'armée de l'air indienne à la retraite, Simhakutty Varthaman, après avoir étudié les paramètres techniques, a recommandé à l'Inde d'acquérir le Sukhoi T-50 indo-russe", a déclaré le responsable du MoD. L’Inde prévoit d’engager plus de 5 milliards de dollars en faveur du développement conjoint du PAK-FA. Le rapport confirme également les bases de

l’accord de développement préliminaire qui avait été signé en 2010 entre la United Aircraft Corporation Russe et Hindustan Aeronautics Limited de l'Inde.

Par ailleurs, l’Inde prépare un ordre ferme de 108 avions de combat Sukhoi T-50 qui sera remis lors de l’acceptation de la version finale de l'accord en cours de préparation", a déclaré un responsable de l'Indian Air Force (IAF).

brigohrwt339kbnpg57b.jpg

 

Dernier préparatifs :

L'Inde et la Russie n'ont pas encore finalisé la part de travail pour la production et le transfert de technologie. Actuellement le Ministère indien de la Défense travaille avec la Russie au partage du travail et du transfert de technologie, alors que l'IAF est impliqué dans la finalisation des besoins opérationnels et du nombre de combattants, a déclaré Daljit Singh, ancien maréchal et analyste de la défense.

 

4194532665.JPG

Photos : 1 Le Sukhoi T-50 @ Sergei 2 En vol @ Sukhoi

 

 

18/04/2017

Des F-35A déployés au Royaume-Uni !

lo-res_45157753_960x640.jpeg

Des F-35A de l’US Air Force sont arrivés au Royaume-Uni pour leur premier déploiement en Europe. Selon Washington, il s’agit d’un signal clair de la puissance militaire des États-Unis vis-à-vis du président russe Vladimir Poutine.

Ces appareils, dont le nombre n’est pas divulgué, mais semble cependant restreint, appartiennent au 388ème escadron basé à Hill dans l’Utah. Les appareils sont désormais basés sur les installations de la RAF à Lakenheath. Ces F-35 viennent compléter un dispositif composé d’autres avions de l'OTAN basés en Europe.

Selon l’US Air Force, ces F-35A font partie des appareils prêts au combat. Pour le général Tod D. Wolters, il s’agit d’une opportunité de s'entrainer avec les alliés de l'OTAN.

Tentative de convaincre :

Pourtant, l'envoi des F-35A en Europe ressemble à une tentative de séduction pour démontrer les capacités de l’avion aux partenaires de l’OTAN, en plus de la volonté de l'armée américaine à vouloir agir en cas de représailles contre des adversaires potentiels. Les Lockheed-Martin F-35A seront employés dans les prochains jours à effectuer des opérations de surveillance et de reconnaissance dans des régions touchées par les incursions d’appareils russes.

 

3316347.jpg

Photos : déploiement de F-35A au Royaume-Uni@USAF

 

 

 

 

17/10/2016

Un partenariat russo-indien pour produire le KA-226T !

05-22_Ka-226T_India_2.jpg

Russian Helicopters et Hindustan Aeronautics (HAL) ont formé une joint-venture en vue de la production de 200 hélicoptères légers Kamov KA-226T "Sergei". La joint-venture supervisera le développement des installations pour produire le petit hélicoptère organiser la maintenance.

Cette joint-venture en vue de la production du locale de Ka-226T est une étape profondément nouvelle dans le développement de la coopération entre l'Inde et la Russie. Si 200 unités sont déjà en commande pour l’Inde, les deux pays envisagent pouvoir à terme en vendre 200 supplémentaires, notamment à l’exportation.

Selon les termes de l’accord, les 60 premiers hélicoptères seront produits en Russie et les 140 suivants en Inde. La chaîne de production indienne sera prête d’ici cinq années.

Rappel :

New Dehli, avait fait part d’une commande en 2015 pour acquérir 196 hélicoptères de reconnaissance et de surveillance de type Kamov Ka-226T. 

Le Kamov Ka-226T :

Le Kamov Ka-226 est un petit hélicoptère bimoteur utilitaire russe, il d’une cabine arrière interchangeables, plutôt que d'une cabine classique, ce qui permet l'utilisation de différentes configurations d'équipement. Le Ka-226 est entré en service en 2002. Le Ka-226T est équipé de moteurs Turbomeca Arrius 2G1.

 

1418901535.jpg

Photos : Ka-226T @ Russian Helicopters