03/10/2017

Une première en Suisse: des modifications robotiques sur F/A-18 !

0.0.0.0_Sourcing Serivces.jpg

Un important jalon du deuxième projet de renforcement structurel du F/A-18 a été franchi avec la première modification préventive implémentée sur un Boeing F/A-18 « Hornet » J-5003. Ce premier prototype, réalisé avec un an d’avance sur le programme initial, consiste à améliorer deux positions critiques de la cellule grâce à un fraisage local effectué par un robot.

Une première en Suisse :

58 autres sous-projets sont en phase de développement dans le cadre du deuxième projet de renforcement structurel (SRP2) du F/A-18. La modification en question consiste à fraiser un cadre dans le but d’enlever la couche supérieure sujette à des microfissures et à optimiser la géométrie localement. L’idée est de prévenir la propagation de fissures à cet endroit afin d’éviter des inspections coûteuses et, le cas échéant, des réparations complexes.

L’utilisation d’un robot permet un fraisage de précision et une constante dans l’exécution, avantages importants qu’un travail manuel ne pourrait garantir. Il est intéressant de noter que, lors de la réalisation du prototype, une fissure a été découverte sur une des quatre positions travaillées. Ce cas de figure était prévu et le dommage a été éliminé en fraisant de manière plus profonde. Le robot étant préprogrammé pour cette opération, aucun retard dans l’exécution n’a été déploré. Cette fissure démontre la nécessité et l’urgence de ces modifications préventives. Une réalisation trop tardive des différents travaux ne permettrait en effet plus de prévenir les fissures.

image.171003-wissenswertes-robot.jpg

Coopération internationale:

Le groupe technologique RUAG est responsable du développement des modifications et des inspections. L’entreprise canadienne L3-MAS s’est vite imposée comme sous-traitant de RUAG pour les modifications robotiques car elle a acquis une grande expérience dans ce domaine lors de travaux pour l'Aviation royale canadienne (RCAF).

Le problème principal des modifications robotiques est leurs coûts de développement. Une diminution des charges de moitié a été réalisée grâce à l’excellente collaboration entre les forces aériennes finlandaises et armasuisse. Les dirigeants finlandais ont en effet été convaincus de l’utilité de ces modifications et ont accepté de contribuer financièrement à leur réalisation.

Les travaux de développement ont commencé durant l’été 2015 et se terminent avec le prototype J-5003. Le budget alloué pour ces travaux n’a pas été dépassé et ces derniers se clôturent plus d’un an avant la date prévue dans l’échéancier initial. On peut également noter que ceci n’aurait pas été possible sans le support de la RCAF qui a livré des données essentielles aux analyses de fatigue, lors d’échanges de gouvernement à gouvernement.

209 inspections et 54 modifications :

Le SRP2 consiste en 209 inspections et 54 modifications. Les inspections doivent garantir la sécurité en vol et les modifications ont pour but de prévenir des dommages. La disponibilité de la flotte à moyen et long terme s’en retrouve améliorée et les coûts d’exploitation diminués.

image.jpg

Texte : Michel Godinat, armasuisse

 

Photos : 1 Entretien de Hornet chez RUAG à Emmen 2 Robot effectuant la modification sur l’avion J-5003 3 Points critiques @ armasuisse

 

10/03/2017

Les Tornado allemands dotés d'un simulateurs de paillettes suisses !

32334.jpg

La Luftwaffe a acquis auprès de la société suisse Ruag Aviation un système d'essai ECM de simulation contre-mesures électroniques pour sa flotte d'avions de combat Tornado. L'équipement de test avancé et de contremesure de type « CAST-easy » repose sur l'électronique plutôt que sur la pyrotechnie pour tester les engagements de paillettes et les éjections de celles-ci pour vaincre les missiles attaquants.

RUAG CAST-easy :

3-2017-2_tornado_chaff-flare_system_check.jpg

Le système « CAST-easy » peut être intégrée sur n’importe quel avion de combat. Ce système de simulation électronique est très durable et permet plus de 2000 cycles de test. Il supporte tous les distributeurs de paillettes indépendamment du fabricant d'origine. Il fonctionne avec une nouvelle norme de logiciel qui permet l’emploi d’un nouveau récepteur d'avertissement de radar avec une liaison de données Link 16. Le système peut être réinitialisé à la pression d'un bouton.

Le CAST-easy ne contient pas de pyrotechnie, réduisant ainsi encore ses faibles coûts d'exploitation et permettant le déploiement sur de nombreux systèmes différents sans aucune restriction géographique ou de sécurité. Il est compatible avec tous types de cartouches de contre-mesures standard de 1 × 1 de l'OTAN et est qualifié pour une utilisation même dans les conditions environnementales les plus difficiles.

 

Photos : 1 Tornado de la Luftwaffe@ G.Wilheim 2 Le CAST-easy à l’essai sur un Cougar suisse @RUAG

12/09/2016

RUAG certifié pour l’entretien des Gulfstream G550 !

d_g550_a_print_039_1300_580_70.jpg

L’entreprise suisse RUAG est certifiée pour la maintenance complète, la réparation et les révisions des avions d’affaires Gulfstream G550.

RUAG dispose désormais de la certification EASA Part 145. L’entreprise offre une gamme complète de solutions et de capacités pour les avions Gulfstream G550 sur son site de Munich.

Le Gulfstream G550 :

Le Gulfstream G550 est produit par Gulfstream Aerospace à Savannah. Le G550 (GV-SP) a reçu sa certification de type par la FAA le14 août 2003. Par rapport au Gulfstream V, il est équipé d'une avionique Honeywell « Flight Deck Display » qui permet à l‘équipage d’avoir une meilleure conscience de la situation et des capacités opérationnelles. Le système comprend quatre écrans EFIS, un système de commande de curseur, une caméra thermographique. Ce système permet d'atterrir avec une faible visibilité aux instruments.

L’aérodynamique et le moteur ont été améliorés, conjuguée à des changements opérationnels pour des performances accrues. La porte d'entrée principale est déplacée vers l'avant et une septième fenêtre de cabine a été ajoutée. L’espace cabine a été revu pour augmenter l'espace et la visibilité extérieure.

 

Gulfstream_G550_flight_deck.jpg

 

Photos : 1 G550 2 Cockpit @ Gulfstream

28/07/2016

RUAG vend deux Do228NG !

unnamed.jpg

Emmen, Suisse, RUAG Aviation a obtenu un nouvel accord pour la vente de 2 nouveaux avions de type Dornier Do2288 « Next Generation » à un client qui désire pour l’instant garder l’anonymat.

Ces deux Do228 NG seront utilisés en service polyvalent pour une communauté insulaire en vue des opérations de passagers et de fret. Le choix du Do228 NG s’est fait en raison de sa fiabilité de sa vitesse et de sa polyvalence. De plus, selon l’acheteur, le Do228 NG offre toutes les garanties d’une exploitation efficace sur des îles exposées à des fronts météorologiques lourds et des vents violents. L’avion peut être utilisé sur de courtes pistes grâce à ses capacités STOL (décollage court et atterrissage).

RUAG maître d’œuvre du Do228 NG :

Les Dornier Do228 NG sont produits à Oberpfaffenhofen en Allemagne, mais la modernisation est installée sur le site de RUAG Aerospace à Emmen (LU). Le Do228 modernisé comprend un cockpit numérique couplé à une avionique EFI890 Universal Avionics System, les moteurs Garrets TPE 331-10 sont dotés d’une nouvelle hélice à 5 pales en composite produit par MT-Propellers. La structure a été considérablement renforcée. Le Do228 peut aujourd’hui pratiquer des décollages et atterrissages court sur piste non préparée, de plus l’appareil permet une permet en œuvre facilitée en zone de brousse. L’appareil peut dorénavant rester 10 heures en vol avec des variations de vitesse et d’altitude. Au total, RUAG Aerospace a effectué près de 300 modifications qui rendent aujourd’hui, le Do228 plus efficace.

A ce jour les commandes pour le NG sont : 12 appareils pour la marine indienne, 10 pour le Venezuela (en attente de paiement) et 1 pour la marine allemande et 2 pour un client anonyme.

 

unnamed-1.jpg

Photos : Do228 NG@ RUAG

14/07/2016

RUAG agréé pour la maintenance des Bell 429 !

unnamed.jpg

Emmen, Suisse, Bell Helicopter, autorise la société RUAG Aviation à opérer les travaux de maintenance et le service à la clientèle de Bell Helicopter (LCR). Ce dernier accord de facilité de service à la clientèle confirme la participation de RUAG Aviation dans le réseau mondial de l’hélicoptériste Bell.

RUAG devient ainsi un établissement de service à la clientèle agréé et renforcement le portefeuille de services en matière d'hélicoptère en Europe. Dorénavant, RUAG Aviation pourra réaliser les mises à niveau des systèmes et les contrôles de maintenance ainsi que les travaux de peinture sur les hélicoptères Bell 429. Ces services couvrent le cycle de vie de l'appareil, y compris les services de garantie, aux aéronefs sur le sol (AOG) entretien et bail retour.

 

Bell 429 Heli Alps.jpeg

Photos : 1 Les membres de Bell et RUAG 2 Bell 429 @ RUAG