04/09/2016

UH-60 supplémentaires pour Taïwan !

3867662838.jpg

La Force aérienne taïwanaise (ROCA) a exercé une option pour l’achat de 24 hélicoptères Sikorsky UH-60M « Black-Hawk » supplémentaires. L'acquisition a été annoncée par le Département américain de la Défense (DoD). L’hélicoptériste américain Sikorsky a reçu un contrat d’une valeur de 135,4 millions de dollars.

Taiwan avait déjà en commande 60 UH-60M, avec ces 24 nouveaux hélicoptères, le pays disposera de 84 appareils. Les premiers hélicoptères sont arrivés sur l’île en décembre 2014.

UH-60M adaptés pour Taïwan : 

Les hélicoptères Sikorsky UH-60M «Black-Hawk» destinés à l’armée taïwanaise diffèrent sensiblement de la version initiale. Ils reprennent la motorisation de type General-Electric T-700-701D, mais sont dotés de divers équipements électroniques sélectionnés par Taïwan, comme le système d’alerte radar AN/APR-39A (V) de Northrop-Grumman, le système de leurre anti-missile AN/ALQ- 144A (V), ainsi que du système d’alerte d’approche missile AN/AAR-57 de BAe Systems. Les aéronefs sont également dotés d’un système de détection laser de AN/AVR-2B développé par Goodrich. Les pilotes peuvent voler à l’aide des lunettes de vision nocturne AN/AVS-9 du fabriquant Exelis.

Une liaison de données est incorporée aux UH-60M, afin de pouvoir communiquer avec les unités au sol et les AH-64E «Apache» BlockIII.  

 

3037263453.jpg

Photos : 1 UH-60M 2 Cockpit@ Konrad Bodzak

26/11/2013

Taïwan, seconde commande UH-60M «Black-Hawk» !

1261778.jpg


 

Taïwan, vient de notifier une commande additionnelle de 26 hélicoptères UH-60M «Black-Hawk» auprès du constructeur américain Sikorsky. Cette commande s’additionne aux quatre hélicoptères déjà commandés. A terme, l’île portera à 60 le nombre total de Black-Hawk, soit un contrat total estimé à 3,1 milliards de dollars.

 

Les quatre premiers exemplaires seront livrés en 2014 et seront rejoint, par ce second lot en 2016. 

 

UH-60M adaptés pour Taïwan : 

 

Les hélicoptères Sikorsky UH-60M «Black-Hawk» destinés à l’armée taïwanaise diffèrent sensiblement de la version initiale. Ils reprennent la motorisation de type General-Electric T-700-701D, mais recevront divers équipements électronique sélectionnés par Taïwan, comme le système d’alerte radar AN/APR-39A (V) de Northrop-Grumman, le système de leurre anti-missile AN/ALQ- 144A (V) ainsi que du système d’alerte d’approche missile AN/AAR-57 de BAe Systems. Les aéronefs sont également dotés d’un système de détection laser de AN/AVR-2B développé par Goodrich. Les pilotes recevront des lunettes de vision nocturne AN/AVS-9 du fabriquant Exelis.

 

Une liaison de données sera incorporée aux UH-60M, afin de pouvoir communiquer avec les unités au sol et les AH-64E «Apache» BlockIII.  

 

Rappel : 


 

elec_uh-60m_cockpit_2008_lg.jpg


 

La nécessité d'une plate-forme d'un tout nouveau Black-Hawk «M» a émergé durant les années 1990 avec l'obligation de mettre à jour l'analogique UH-60A et UH-60L avec un cockpit numérique intégré des commandes de vol numériques doublées, des moteurs plus puissants et des améliorations structurelles. Le modèle «M» a vu des améliorations mesurables en matière de survie, de navigation et de la durabilité des moteurs associée à une baisse des coûts de maintenance.

 

Photos : 1 Sikorsky UH-60M «Black-Hawk» @ Konrad Bodzak 2 Cockpit UH-60M @ Sikorsky