12/06/2020

Vol inaugural pour l’AT-5 « Brave Eagle » !

at-5.jpg

Taïwan, l’avionneur Aerospace Industrial Development Corporation (AIDC) a réussi le vol inaugural de son nouvel avion formateur AT-5 « Brave Eagle ». Ce nouvel appareil est destiné à venir remplacer l’AIDC AT-3 et le Northrop F-5E/F qui sont utilisés comme entraîneurs avancés.

Le vol inaugural du premier des deux prototypes a eu lieu le 10 juin à la base aérienne de Ching Chuan Kang, a annoncé le ministère de la Défense nationale. Le prototype AT-5 a volé pendant environ 20 minutes.

L'Armée de l'air de la République de Chine (RoCAF) désire acheter 66 AT-5 pour équiper deux unités. L'un est actuellement basé à Kangshan, pilotant le formateur avancé AIDC AT-3, et l'autre à Taitung, pilotant des Northrop F-5E/F. Les deux types approchent de la fin de leur durée de vie. La production de l'AT-5 devrait commencer fin 2021 et se poursuivre jusqu'en 2026. 

AIDC AT-5 « Brave Eagle »

Taïwan s'est engagé à développer un avion indigène pour répondre à ses besoins de formateur en février 2017 pour un coût de développement estimé à 2,2 milliards de dollars, après avoir flirté avec l'acquisition du KAI T-50 ou du Leonardo M-346. À l'époque, le nouvel entraîneur taïwanais était connu sous le nom de « Blue Magpie ». L'avion « A1 » a été dévoilé lors d'une cérémonie le 24 septembre 2019, au cours de laquelle, il a été nommé Yung Yin (Brave Eagle) par la présidente Tsai Ing-wen.

Le développement de l'AT-5 a été dirigé parle le National Chung-Shan Institute of Science and Technology (NCSIST), qui a conçu une version simplifiée du chasseur de défense indigène F-CK-1D « Ching-kuo » biplace. Alors que l'IDF est propulsé par deux Honeywell / ITEC F125 avec postcombustion, l'AT-5 a des F124-200 similaires, mais sans postcombustion. Bien que basé sur le F-CK-1 « Ching-Kuo », l’avion incorpore 80% de nouveaux composants. Parmi les changements figurent l'utilisation accrue de matériaux composites pour réduire le poids, une plus grande capacité de carburant, le retrait du canon de bord. L'avion dispose d’une plus grande capacité de carburant interne que la variante opérationnelle, mais ne pourra pas transporter de réservoirs de carburant sous les ailes. Le profil aérodynamique dispose d’une section révisée, légèrement plus épaisse pour des vitesses d'approche et d'atterrissage plus basses, tandis que le train d'atterrissage sera également repensé. L’avion dispose d’une nouvelle avionique et d’un radar AESA. L’avion emportera les divers armements en service au sein de la RoCAF dont un canon en nacelle ventrale.

blue-magpie_78886.jpg

Photos : l’AT-5 « Brave Eagle » @ AIDC

 

 

31/08/2019

Airbus, grosse commande d’AirAsia !

 

AirAsia-A321XLR-A330neo.jpg

AirAsia X, filiale long-courrier d'AirAsia Group, a finalisé auprès d'Airbus une commande ferme portant sur 12 A330-900 supplémentaires et 30 A321XLR. Ce contrat a été signé par Tan Sri Rafidah Aziz, Président d'AirAsia X Berhad, et Guillaume Faury, Président exécutif d'Airbus, à Kuala Lumpur aujourd'hui, en présence du Premier ministre malaisien Tun Dr Mahathir Mohamad.

"Cette commande conforte notre choix de l'A330neo comme la solution la plus efficiente pour notre future flotte de gros-porteurs", a déclaré Tan Sri Tony Fernandes, Président exécutif d'AirAsia Group, également présent lors de la signature. "En outre, l'A321XLR offre le plus long rayon d'action de tous les monocouloirs et nous permettra de proposer des vols vers de nouvelles destinations. Ces appareils se complètent parfaitement sur le segment long-courrier à bas coût et nous permettront de renforcer davantage notre position de leader sur le marché dans ce secteur en forte croissance."

Ce nouveau contrat porte à 78 le nombre d'A330neo commandés par AirAsia X, qui renforce ainsi sa place de principale compagnie cliente pour ce type d’appareils. Cette commande d'A321XLR permet à AirAsia Group de renforcer sa position de principale compagnie cliente dans le monde pour la famille A320, avec désormais 622 appareils commandés au total.

AirAsia X exploite actuellement une flotte de 36 A330-300 desservant des destinations situées dans la région Asie-Pacifique et au Moyen-Orient. Par ailleurs, en août, le premier A330neo a rejoint la flotte de la filiale long-courrier d'AirAsia basée à Bangkok, AirAsia X Thailand. Cet appareil est le premier des deux A330neo exploités dans le cadre d’un contrat de leasing à rejoindre la filiale thaïlandaise de la compagnie d'ici la fin de l'année.

L'A321XLR représente la prochaine étape de l'évolution de l'A321LR qui répond aux besoins du marché en termes d'accroissement du rayon d'action et de charge utile, pour créer davantage de valeur pour les compagnies. À partir de 2023, cet appareil offrira un rayon d'action très long courrier (Xtra Long Range) sans précédent pouvant atteindre 4 700 nm, soit 15 pour cent de plus que l'A321LR, avec une consommation de carburant par siège inférieure de 30 pour cent à celle des avions concurrents de la génération précédente.

L'A330neo est un véritable avion de nouvelle génération qui s'appuie sur le succès de l'A330 et tire parti de la technologie de l'A350 XWB. Il est doté de moteurs de nouvelle génération Trent 7000 de Rolls-Royce extrêmement performants et d'une nouvelle voilure optimisée 3D à l'envergure augmentée équipée de nouveaux sharklets. Ensemble, ces avancées se traduisent par une réduction significative de la consommation de carburant, de l'ordre de 25 pour cent par rapport aux appareils concurrents de la même capacité des générations précédentes. La famille A330, l'une des familles de gros-porteurs les plus plébiscitées de tous les temps, a enregistré plus de 1 700 commandes émanant de plus de 120 clients.

Photo :A330-900 & A321XLR auxx couleurs d’AirAsia@ Airbus