11/02/2021

Prochaine remise en service du B737 MAX pour Icelandair !

0.jpeg

Icelandair Group travaille à la remise en service de sa flotte d’avions B737 MAX pour le printemps. Suite à la recertification de l’avion, le transporteur travaille maintenant des mises à jour de l’aéronef et à la mise en place de la formation des pilotes.

Pour Icelandair, le B737MAX est à la fois rentable et plus respectueux de l'environnement, ce qui donne une flexibilité opérationnelle supplémentaire et permettra une montée en puissance et du soutient en vue du développement futur du réseau de routes du transporteur.

Le transporteur déclare être toujours confronté à une « incertitude considérable » et que la demande du premier trimestre 2021 reste « faible », mais suppose qu'une montée en puissance modeste pourrait reprendre au deuxième trimestre de l’année. 

Accord avec Boeing :

La compagnie Icelandair est parvenue l’année dernière à un accord avec l’avionneur Boeing sur l'échouement de la flotte de B737 MAX. Dans le cadre de cet accord, la compagnie aérienne a réduit de quatre appareil son engagement de commande et révisé le calendrier de livraison des six avions restants. À l'origine, Icelandair avait commandé 16 B737 MAX. Six appareils avaient déjà été livrés avant que l'avion ne soit immobilisé en mars 2019. Avec quatre avions supprimés de la commande, les six autres seront ajoutés à la flotte de la compagnie aérienne du deuxième trimestre 2021 au premier trimestre 2022.

Icelandair réitère sa confiance :

0-1.jpeg

Le transporteur parle à nouveau des avantages du « MAX » en prévision du retour de celui-ci en vol. Pour ce dernier, le Boeing B737 MAX utilise 37% de carburant en moins par voyage par rapport au Boeing B757-200, qui constitue actuellement l'essentiel de la flotte Icelandair et 14% de moins que le Boeing 737 NG. Le B737 MAX laisse également une empreinte sonore 40% plus petite que ses prédécesseurs, même si les moteurs sont plus puissants. Cela est dû à la fois à une nouvelle conception aérodynamique de la cellule et des ailes (notamment des ailettes à bout renversé) et à une conception innovante des moteurs.

Les pales des compresseurs sont en carbone super résistant, tissées avec une technique 3D. Cela signifie que chaque moteur pèse moins de 500 lb de moins qu'auparavant, économisant ainsi du carburant et créant moins de pollution.

Dans un autre registre, Icelandair parle de la qualité de confort intérieur du « MAX » le nouveau Boeing Sky Interior. Le design intérieur se concentre sur le bien-être et le plaisir du passager en vol avec l'ajout de fenêtres nouvellement conçues pour une meilleure vision. L'éclairage ambiant à LED et les nouveaux compartiments supérieurs contribuent également à une sensation de plus d'espace à bord. 

0-2.jpeg

Photos : 1 B737 MAX Icelandair 2 Intérieur @ Icelandair 

30/12/2020

Le B737 MAX vol à nouveau chez American Airlines ! 

02152019_American_Airlines_B738M_N314RH_KMIA_NASEDIT_32204796837_1170.jpg

La compagnie American Airlines a remis en activité le B737 MAX, Hier le vol américain 718 a décollé de l'aéroport international de Miami vers 10h30 et a atterri à l'aéroport LaGuardia de New York à 13h10. Après les compagnies GOL et Aeromexico, le transporteur américain est le troisième à remettre en activité le B737 MAX. Southwest Airlines et United devraient suivre en début d’année.

American Airlines a déclaré que le vol était en grande partie complet et que le président de la compagnie aérienne, Robert Isom, faisait partie des passagers. Les vols aller-retour quotidiens entre Miami et New York sont le début des plans d’Américain pour remettre progressivement le « MAX » en service. Une porte-parole américaine a déclaré que la compagnie aérienne avait commencé à annoncer les types d'aéronefs lors de l'embarquement pour s'assurer que les passagers sont conscients lorsqu'ils volent sur un « MAX ». American alertera également les passagers s'ils sont soudainement programmés pour voler l’avion en raison d'un changement d'horaire.

La compagnie aérienne n'a vu aucun passager modifier sa réservation mardi en raison de préoccupations concernant le vol sur le « MAX », a-t-elle ajouté. David Seymour, directeur de l'exploitation d'American Airlines, a déclaré que la réintroduction progressive du « MAX » aiderait à renforcer la confiance des clients et à donner aux passagers de la flexibilité s'ils préfèrent initialement voler sur d'autres avions. Il a déclaré dans une interview au début du mois que les pilotes et agents de bord américains étaient convaincus de la sécurité de l’avion.

Un long travail de préparation :

Comme pour les autres transporteurs, la remise en état de vol du B737 MAX est effectuée en étroite collaboration avec la Federal Aviation Administration (FAA) et Boeing, ainsi que les équipes de sécurité, pour re-certifier la flotte de B737 MAX. Des vols non commerciaux sont effectués avant de relancer le transport de passagers.

Tous les pilotes de Boeing B737 suivent la formation approuvée par la FAA, comprenant une formation assistée par ordinateur, des exposés en classe et une formation rigoureuse sur le simulateur de B737 MAX. Les équipes de maintenance travaillent à remettre les avions en état de vol et installent les nouveaux logiciels. Des opérations de surveillance de l’état de santé des avions sont effectuées comme le fonctionnement des moteurs et les groupes auxiliaires de puissance (APU), des commandes de vols, la vérification des pneus et des réservoirs de carburant.

SF1onG5l.png

Photos : 1 B737 MAX AA 2 lors du premier vol @ AA

21/12/2020

Aeromexico a repris ses vols avec le B737MAX !

aeromexico-boeing-737-max8.jpg_423392900.jpg

La reprise des vols commerciaux avec le Boeing B737 MAX est engagée, après la compagnie brésilienne GOL, c’est Aeromexico qui est devenue vendredi la deuxième compagnie aérienne à reprendre l'exploitation du Boeing B737 MAX.

La compagnie aérienne, qui compte six B737 MAX-8, prévoit ensuite d'ajouter progressivement des destinations intérieures telles que Guadalajara, Monterrey et Tijuana. Suite à l'autorisation de la FAA de remettre le « MAX » en service en novembre, Aeromexico a coordonné avec Boeing et l'Agence fédérale de l'aviation civile du Mexique (AFAC) toutes les procédures et tests nécessaires pour réintroduire l’avion et les pilotes Max d'AeroMexico ont terminé leur formation de mise à jour.

 « En tant que pilote et représentant de Grupo Aeromexico, je suis très fier d'accueillir à nouveau dans nos opérations l'un des avions les plus efficaces, modernes, moins polluants et les plus sûrs au monde », a commenté le vice-président des opérations aériennes de Grupo Aeromexico, Pablo Aram Aznavurian Roure.

Le 9 décembre, le transporteur brésilien GOL est devenu la première compagnie aérienne à remettre le MAX en service depuis son échouement mondial en mars 2019.

De retour en ligne aux USA :

La compagnie American Airlines compte effectuer un retour en vol le 27 décembre prochain, la compagnie United devrait suivre au début de l’année prochaine soit d'ici le mois de février, ainsi que Southwest Airlines d'ici le mois le mars. En Europe la reprise s’annonce également d’ici le premier trimestre de 2021 avec notamment Ryanair. De son côté la Chine n’a pour l’instant pas donnée son feu vert à un retour en activité du « MAX », il semble que Pékin joue la carte politique dans ce dossier et pourrait attendre de comment le contexte évolue dans ses relations avec la future administration Biden.

Photo : B737 MAX Aeromexico @ Boeing

18/11/2020

La FAA autorise le retour en vol du B737 MAX !

4024208428.jpeg

La nouvelle était attendue, la Federal Aviation Administration (FAA) vient d’autoriser l’avionneur Boeing à reprendre les vols avec le B737 MAX. Pour autant le programme de formation des pilotes de chaque compagnie devra être approuvé. 

La FAA a déclaré que des changements dans le logiciel, la conception et la formation avaient rendu l'avion sûr pour fonctionner après les deux accidents mortels et 20 mois de mise hors service. Le 737 Max de Boeing a été interdit dans le monde entier pendant 20 mois après deux accidents mortels.

Cette décision met fin à une période particulièrement compliquée pour Boeing. Le Directeur de la FAA Steve Dickson a signé mercredi un ordre levant officiellement l'échouement de l’avion.  « Le chemin qui nous a conduits à ce point a été long et exténuant, mais nous avons dit dès le départ que nous prendrions le temps nécessaire pour y parvenir », a-t-il déclaré dans un message. « Je suis à 100% à l'aise avec ma famille qui vole dessus ».  

Pendant ce temps, les employés de la FAA ont travaillé avec diligence pour identifier et résoudre les problèmes de sécurité qui ont joué un rôle dans la perte tragique de 346 vies à bord du vol Lion Air 610 et du vol 302 d'Ethiopian Airlines.

Tout au long du processus transparent, ils ont coopéré étroitement avec leurs homologues étrangers sur tous les aspects de la remise en service. De plus, l'administrateur Dickson a personnellement suivi la formation de pilote recommandée et a piloté le Boeing B737 MAX, afin qu'il puisse expérimenter le maniement de l'avion de première main. En plus d'annuler l'ordre qui a immobilisé l'aéronef, la FAA a publié aujourd'hui une consigne de navigabilité spécifiant les modifications de conception à apporter avant la remise en service de l'aéronef, a émis une notification de maintien de la navigabilité à la communauté internationale (CANIC) et publié les exigences de formation MAX.  Ces actions ne permettent pas au MAX de retourner immédiatement dans le ciel. La FAA doit approuver les révisions du programme de formation des pilotes du B737 MAX pour chaque compagnie aérienne américaine exploitant le MAX et conservera son pouvoir de délivrer des certificats de navigabilité et d'exporter des certificats de navigabilité pour tous les nouveaux B737 MAX fabriqués depuis que la FAA a émis l'ordre de mise au sol.

De plus, les compagnies aériennes qui ont stationné leur avion MAX doivent prendre les mesures de maintenance nécessaires pour les préparer à voler à nouveau. La conception et la certification de cet avion comprenaient un niveau sans précédent d'examens collaboratifs et indépendants par les autorités aéronautiques du monde entier. Ces régulateurs ont indiqué que les modifications de conception de Boeing, ainsi que les modifications des procédures de l'équipage et les améliorations de la formation, leur donneront la confiance nécessaire pour valider l'avion comme étant sûr de voler dans leurs pays et régions respectifs. Après la remise en service, la FAA continuera de travailler en étroite collaboration avec nos partenaires étrangers de l'aviation civile pour évaluer toute amélioration supplémentaire potentielle de l'avion. L'agence effectuera également la même surveillance rigoureuse et continue de la sécurité opérationnelle du MAX. 

Photo : B737 MAX @ Boeing

04/08/2020

Les recommandations finales avant le retour en vol du B737 MAX !

csm_B737MAX-8_first_flight_3ae90ac11a.jpg

La FAA, a rendu publique une liste de changements qu'elle préconise pour autoriser le retour en vol du B737MAX. Ces recommandations font suite aux vols d’essais effectués en juin dernier en vue de la nouvelle certification du Boeing B737MAX.

La FAA veut une mise à jour du logiciel des commandes de vol, une mise à jour du logiciel générant les alertes, une révision de certaines procédures suivies par les pilotes et des modifications dans l'installation de certains câblages. La FAA propose également de mener un test sur les capteurs de mesure de l'angle d'attaque de l'appareil, mis en cause dans les deux crashs, et d'opérer un vol de préparation avant le retour de chaque appareil dans le ciel. Les changements visent principalement à empêcher l'activation intempestive d'un logiciel conçu pour contrôler le pas de l'avion (l'angle du nez en vol) appelé MCAS (Maneuvering Characteristics Augmentation System). Non seulement le système sera dirigé par une paire de capteurs à l'avenir, plutôt qu'un seul, mais un système d'alerte devrait également être conçu pour avertir les pilotes des problèmes potentiels avec ces censeurs. La FAA propose également que les opérateurs vérifient les systèmes avant le départ pour identifier les problèmes éventuels.

Actions en cours recommandées :

De nombreux opérateurs du B737 MAX prévoient de profiter de la mise à la terre en cours pour apporter les modifications de câblage avant de remettre leurs MAX en vol en utilisant les instructions de service publiées par Boeing le 10 juin. De son côté Boeing a mis à disposition le package de travaux de modification en service, il y a près de deux mois et que la FAA a provisoirement approuvé. La mise à jour du câblage MAX, bien qu'il s'agisse d'un problème de conformité réglementaire important, est un changement accessoire dans le paquet de mises à niveau qui mettra fin à ce qui sera probablement une mise à la terre de la flotte de plus de 18 mois. Les principaux changements consistent à installer un logiciel de calcul des commandes de vol (FCC) mis à jour qui modifie le système d’augmentation des caractéristiques de manœuvre (MCAS) du MAX, nouveau logiciel « MAX Display System » qui donne aux pilotes plus d'informations sur les anomalies et faire suivre aux pilotes une nouvelle formation actualisée.

Les modifications du logiciel garantissent que le MCAS fonctionne comme prévu, mais ne confond pas ou ne submerge pas les pilotes et ne s'active que lorsque cela est prévu. Sa conception originale, qui reposait sur les données d'un capteur à angle d'attaque unique (AOA), le laissait vulnérable à une défaillance ponctuelle. Boeing a supposé que les pilotes reconnaîtraient et réagiraient rapidement aux entrées inutiles du MCAS, mais les deux accidents MAX, le vol Lion Air 610 en octobre 2018 et le vol Lion Air 302 en mars 2019, ont montré que l'entreprise avait tort.

La FAA dans son examen du MAX souligne que du travail reste à faire. Le plus important est de demander aux régulateurs et aux pilotes de ligne de valider les modifications proposées à la formation des pilotes sur MAX. Un examen par le Joint Operations Evaluation Board (JOEB), y compris la participation de pilotes et des régulateurs brésiliens, canadiens, européens et américains, doit être effectué, suivi d'un rapport du Flight Standardization Board (FSB) dirigé par la FAA qui établira un programme de formation minimum pour les pilotes de MAX.

Parmi les changements majeurs de formation qui devraient être adoptés : des sessions de simulation obligatoires pour tous les futurs pilotes de MAX. Auparavant, les pilotes avec une qualification de type  « 737 » pouvaient passer au MAX après une formation aux différences informatisée. La FAA propose également des modifications des listes de contrôle non normales (NNC) : stabilisateur d'emballement, trim du stabilisateur inopérant, vitesse anémométrique peu fiable, altitude en désaccord, AOA en désaccord : échec du trim de vitesse; et stabilisateur horizontal déshabillé. Certains changements sont liés aux modifications du FCC, tandis que d'autres proviennent de recherches sur les facteurs humains qui ont trouvé des problèmes avec leur langage ou leur logique.

L'analyse de la FAA a divisé les problèmes de sécurité du MAX en sept catégories : MCAS reposant sur un seul capteur AOA, commandes répétitives de MCAS, autorité de réglage du stabilisateur-trim du MCAS, reconnaissance et réponse de l'équipage de conduite, comment le MAX alerte les pilotes d'un AOA en désaccord, autres défaillances possibles du stabilisateur horizontal et les procédures de maintenance liées au MCAS. La directive de la FAA et le plan de formation en cours concernent chacun d’eux. Un « vol de préparation » requis validera les mises à jour logicielles de chaque avion avant son retour en ligne.

De plus, la formation sur MAX sera finalisée séparément et comprendra une période de commentaires publics. Une fois le programme de formation approuvé, la FAA émettra une consigne de navigabilité exigeant les étapes de remise en service. Les exploitants de MAX ont déclaré qu'il leur faudrait au moins un mois, et probablement plus, pour mettre à niveau leurs MAX, s'assurer qu'ils sont prêts à voler après de longs séjours au sol, les réintégrer aux horaires de vol et former les pilotes.

13730915_1081630661929164_1271547345926519901_o.jpg

Photos : 1 B737 MAX 2 Cockpit @ Boeing