31/10/2018

Canada : lancement d’une nouvelle demande d’offres pour remplacer les CF-18 !

DaDHMDeWkAUTgxO.jpg

Le gouvernement canadien a publié un nouveau projet de demande de propositions pour le concours visant à remplacer les avions de chasse Boeing F/A-18 (CF-18) « Hornet » en service au sein de la Royal Canadian Air Force RCAF. Les Services publics et Approvisionnement du Canada (PSPC) ont adressé des ébauches de demandes de proposition aux cinq fournisseurs éligibles.

Selon une annonce officielle de la PSPC, les cinq fournisseurs fourniront un retour d’information sur le projet dans environ huit semaines, ce qui permettra à PSPC de rédiger la demande de propositions finale. Le projet de capacité des avions de combat futurs (FFCP) destiné à remplacer la flotte de « Hornet » de la RCAF était initialement décrit dans le document de politique de défense d’Ottawa 2017 «Fort, sécurisé, engagé», dans lequel le gouvernement exposait un plan d’achat de 88 appareils dans le cadre d’une compétition.

La liste des fournisseurs admissibles comprend les équipes suivantes (en ordre alphabétique) :

  • États-Unis – The Boeing Company F/A-18 E/F “Super Hornet”.
  • États-Unis – Lockheed Martin Corporation F-35A “Lightning II”.
  • France – Dassault Aviation Rafale F3R.
  • Royaume-Uni – Airbus Defense and Space GmbH Eurofighter T3 “Typhoon II”.
  • Suède – SAAB AB JAS-39 Gripen E MS21

Le 26 octobre 2018, le gouvernement du Canada a posé un autre jalon important dans le cadre du processus visant à remplacer la flotte de chasseurs du Canada en soumettant l’ébauche de la demande de propositions (DP) aux fournisseurs admissibles, aux fins d’examen et de rétroaction. Les fournisseurs disposeront d’environ huit semaines pour fournir leurs commentaires. Ces commentaires seront utilisés a fin de peaufiner et finaliser la demande de propositions formelle. Ce processus continu d’être revue par un surveillant de l’équité indépendant et un examinateur tiers indépendant.

Veiller à ce que les fournisseurs aient l’occasion de fournir leur rétroaction est essentiel à la réussite globale de ce processus d’approvisionnement ainsi qu’à la sélection des bons chasseurs pour répondre aux besoins du Canada, tout en procurant des avantages économiques pour le pays.

Le gouvernement travaille avec diligence pour s’assurer que ce processus d’approvisionnement concurrentiel, ouvert et transparent se déroule dans le respect du calendrier.

es propositions seront rigoureusement évaluées en fonction des coûts, des exigences techniques et des avantages économiques. L'évaluation sera assortie d’un examen de l'incidence globale des soumissionnaires sur les intérêts économiques du Canada.

Tout soumissionnaire jugé responsable d'un préjudice causé aux intérêts économiques du Canada sera nettement désavantagé. Ce critère, ainsi que les lignes directrices qui en régiront l’application aux grands projets comme outil d’approvisionnement permanent, font actuellement l’objet de consultations distinctes. Les responsables à cet égard ont déjà rencontré les représentants des associations des industries de l’aérospatiale et de la défense, et au cours des prochains mois, ils continueront de consulter différents intervenants sur l’amélioration du critère. 

Tous les fournisseurs seront assujettis aux mêmes critères d'évaluation.

Prochaines étapes

  • Invitation à soumissionner officielle – transmise aux fournisseurs admissibles au printemps 2019
  • Soumission des propositions initiales au Canada par les fournisseurs admissibles – hiver 2019-2020 
  • Évaluation des propositions et négociations nécessaires – 2020-2021
  • Attribution d’un contrat prévue pour 2021 à 2022
  • Livraison du premier chasseur pour 2025

Photo :CF-18 en vol @ RCAF