14/11/2015

Record de vitesse pour un Learjet 75 !

weblead-shot_lear75fly8.jpg

Seconds record pour un avions de chez Bombardier, après le Challenger 630 (voir avia news du 13.11 ) c’est un Learjet 75 qui a établi un record de vitesse mondial pour sa catégorie, dans un aller-retour entre New York et Los Angeles. Le vol, piloté par Ed Hillis et Jeff Triphahn, membres de l’équipe de démonstration des opérations aériennes de Bombardier, avait été préparé pour marquer le 50e anniversaire du vol aller-retour transcontinental record de Clay Lacy en 1965. À ce jour, les avions de la gamme Learjet ont accumulé 111 records de vitesse mondiaux.

La tentative, qui a eu lieu le 10 septembre 2015 et suivait l’itinéraire original de 4 946 milles (7 960 km), mais à l’inverse, a battu le temps de vol de M. Lacy de 17 minutes. Le vol original de M. Lacy à bord d’un Learjet 23 a marqué l’histoire de l’aviation comme premier vol transcontinental aller-retour d’un avion d’affaires aux États-Unis entre le lever et le coucher du soleil, le même jour.

L’avion Learjet 75 était parti de l’aéroport de Winchester County, à White Plains (New York) à 8 heures (HAE), et a volé à une vitesse de croisière maximale de Mach 0,81. L’avion a atterri à l’aéroport Dwight-D.-Eisenhower de Wichita pour faire le plein de carburant pendant les deux tronçons du vol et également à l’aéroport Van-Nuys de Los Angeles, où Clay Lacy, aux côtés de l’avion Learjet 23 original, était sur place pour encourager l’équipage. Les pilotes sont revenus à l’aéroport de Winchester County à 20 h 26, avec des réserves de carburant plus que suffisantes et un nouveau record à leur actif.

 

Le Learjet 75 :

Le biréacteur Learjet 75 est doté du poste de pilotage avant-gardiste Bombardier Vision avec un intérieur conçu pour le style et le confort. C’est le seul biréacteur d’affaires de sa catégorie à présenter une véritable configuration de fauteuils club doubles et un plancher plat dans toute la cabine. Ses puissants moteurs et ses ailettes de bout d’aile redessinées lui permettent de s’élever à une altitude maximale de 51 000 pi (15 545 m) et de transporter huit passagers avec un plein de carburant sur une distance de plus de 2 000 NM (3 704 km). L’avion d’affaires Learjet 75 peut également atteindre des vitesses de croisière allant jusqu’à Mach 0,81. Son intérieur moderne comprend un nouveau système de gestion cabine avec écrans tactiles individuels à contrôle audio-vidéo complet, un éclairage à DEL dans tout l’avion, un généreux rangement à bagages et un office offrant un grand espace optimisé de commissariat. L’avion Learjet 75 peut transporter quatre passagers et deux membres d’équipage sans escale de Los Angeles à Toronto.

 

original.jpeg

Photos : 1 Learjet 75 2 l’équipe du record @ Bombardier

 

19/02/2015

Nouveaux records du monde pour le G650ER !

gulfstream-g650er-2.jpg

 

Le Gulfstream G650ER vient d’effectuer un tour du monde avec seulement une seule escale et ceci en battant du même coup deux records de vitesse. L’avion a décollé de l’aéroport de White Plains près de New York pour se poser 13H20 plus tard à Pékin, soit un parcours de 12851km à la vitesse moyenne de Mach 0.87. Le G650ER a ensuite redécollé de Pékin pour se rendre à Savannah 12heures sur 12171km. L’avion avait à son bord quatre membres d’équipages et trois passagers.

Le G650ER :

La gamme G650 propose la cabine la plus longue, la plus haute et la plus large de sa catégorie, ses caractéristiques sont reprises avec le G650ER, mais avec un perfectionnement au niveau de la pressurisation: les ingénieurs ont mis au point un système qui règle la pression intérieure à l'équivalent de 4060 pieds, quand l'avion vole à son altitude de croisière de 45'000 pieds. Ce qui permet réduit les efforts demandés au coeur et aux poumons des passagers pour oxygéner leur sang. Un gain de bien-être pour les personnes embarquées qui se situe dans le droit fil de la stratégie de Gulfstream visant à proposer un environnement de voyage le plus raffiné possible. Le G650ER peut parcourir près de 1000km de rayon d'action de plus que le G650 de base, la version ER (Extended Range) peut aussi embarquer davantage de cargaison: le poids embarqué maximal est de 46'992kg, contre 45'178kg pour la version «de base», afin d'optimiser l'emport de carburant.

L’avion reprend par contre les mêmes spécificités que le G650, soit un cockpit  nouvelle génération doté d’un Enhanced Vision System II couplé à un Head-Up Display (HUD). Equipé d'un système en configuration de gestion de vol Triplex, la descente d'urgence peut s’effectuer en mode automatique, il dispose d’un radar 3D météorologique. Doté de moteurs Rolls-Royce BR725 de dernière génération, plus silencieux et moins gourmand en kérosène, il se montre 25 % plus économique que la génération précédente.

Photo : Gulftream G650ER @ Gulfstream

14/05/2014

Record de vitesse pour le Falcon 7X!


unnamed-1.jpg

A quelques jours du début du salon aéronautique dédié à l’aviation d’affaires en Europe (EBACE) à Genève, Dassault aviation vient de réussir un nouveau record avec son Falcon 7X. 

Un Falcon 7X a établi un nouveau record de vitesse transatlantique, volant entre Teterboro dans la zone métropolitaine de New York et l'aéroport de London City à une vitesse moyenne de Mach 0,88. L’avion numéro de série 207 immatriculé F-HGHF, a décollé de l’aéroport de Teterboro dans la banlieue de New York à 8h04 heure locale, le 2 mai, avec Philippe Deleume et Olivier Froment, pilotes de la Société, aux commandes et trois passagers à bord.

L’avion était en configuration normale de vol et 5 heures et 54 minutes plus tard, à 18h58 heure locale, il a atterri sur la très courte piste de 1’200 m (4’000 ft) du London City Airport, au centre de Londres. Sur la majeure partie du trajet de 6’452 kilomètres (3’465 nm), le Falcon 7X a volé à la vitesse de Mach 0.88 à 8 800 m d’altitude (29’000 ft – FL290).

Les éléments de ce vol ont été transmis à la Fédération Aéronautique Internationale en Suisse afin de valider ce nouveau record du monde et le rendre officiel.

Le Falcon 7X :

 

Le Falcon 7X doit son succès à sa flexibilité et son faible coût d'exploitation et ses technologies d'avant garde. Le Falcon 7X a été le premier avion d'affaires entièrement conçu dans un environnement numérique et équipé de commandes de vol numériques.

 

Le Falcon 7X offre une consommation inférieure de 15  à 30 % de carburant de moins que les appareils concurrents, ce qui en réduit sensiblement le coût d'exploitation. Sa configuration tri-réacteurs l'autorise à suivre des routes plus directes au-dessus des océans et ainsi de raccourcir les distances, garantissant une économie de temps et de carburant  sur les longues liaisons transatlantiques et transpacifiques.

 

Le Falcon 7X vole plus vite, seul jet d’affaires long-courrier certifié par l’AESA et la FAA pour décoller de l’aéroport de London City, le Falcon 7X possède un rayon d’action de 5 950nm (11 000km), lorsqu’il transporte huit passagers à Mach 0.80. Il ouvre une nouvelle ère d’innovation, de confort et de performances. Le Falcon 7X parcourt 11 000 km (5950 nm) sans escale et relie Paris à Tokyo,  New York à Dubaï, Berlin à Los Angeles,  Johannesburg à Londres.

 

Avec la sortie du 250e exemplaire de l’appareil et ce nouveau record, Dassault aviation peut se réjouir face à une concurrence toujours plus rude et débuter l’ouverture du salon EBACE dans d’excellentes conditions. 


 

unnamed-2.jpg


 

Photos : 1 Le 7X à l’atterrissage 2 l’équipage @ Dassault Aviation


10/12/2011

Le B787 «Dreamliner» établi deux records du monde !

 

K65515.jpg


 

EVERETT, Washington, Boeing a établi deux records du monde avec son B787 «Dreamliner» à la fois en vitesse et en distance !

«Les capacités de vitesse et de distance franchissable sont fondamentales pour la valeur du B787 le marché", a déclaré Scott Fancher, vice-président et directeur général du programme 787. «Ces résultats sont une excellente façon de démontrer que cet avion est là atteint les objectifs que  nous avions promis."

Nouveaux records :

Les B787 immatriculé  ZA006, propulsé par des moteurs General Electric GEnx, a quitté les installations de Boeing Field à Seattle à 11H02 le 6 décembre et a établi le record de distance pour sa catégorie (440,000-550,000 lbs.) Avec une distance franchissable de 19,835 km  (NMI 10 710) pour atteindre sa destination à Dhaka, au Bangladesh. Ce record avait été précédemment détenu par l'Airbus A330 qui avait effectué un vol d’une distance de 16,903 km vol en 2002.

Après un arrêt d'environ deux heures pour faire le plein à Dhaka, l'avion est retourné à Seattle sur une route tracée de 18,027 km (NMI 9734). L'avion a atterri à 05H29 le 8 décembre, établissant un nouveau record de vitesse autour du monde (direction est) avec un temps de trajet total de 42 heures et 27 minutes. Il n'y avait aucun précédent de record du monde à cette vitesse et cette catégorie de poids.

Ces deux vols ont été réalisé avec un équipage de six pilotes, un observateur de la National Aeronautic Association (NAA), ainsi que des opérateurs de Boeing soit  13 personnes au total.

Photo : le B787 no : ZA006 lors du vol @ Boeing

 

12:10 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boeing, b787, dreamliner, record du monde |  Facebook | |