20/05/2020

Certification de ravitaillement en vol des E-2D !

ob_f728c2_e-2d-aerial-refueling-test-flight-resu.jpg

L’US Navy procède à la certification complète du ravitaillement en vol de la flotte d’avions d’alerte lointaine Northrop-Grumman E-2D « Advanced Hawkeye ». Après les essais de ravitaillement en vol avec des KC-130J, le E-2D s’essaye avec des F/A-18F « Super Hornet ».

Augmenter la portée de « Advanced Hawkeye » :

Dans le but d’augmenter la portée de l’E-2D « Advanced Hawkeye », l’avionneur Northrop-Grumman a reçu un contrat prévoyant d’équiper de systèmes de ravitaillement l’avion. Le premier E-2D équipé d'une perche de ravitaillement a volé en 2016. Grâce à ce système de ravitaillement, les capacités de la marine américaine doivent être considérablement accrues. Permettant ainsi aux « Advanced Hawkeye » de mener des missions de plus longue durée.  Pour cette adaptation, l’avionneur à ajouter une perche de ravitaillement et modifier les logiciels de contrôle de vol.

Le 31 octobre 2017 un E-2D de l'Air Test and Evaluation Squadron 20 (VX-20) a été ravitaillé en vol pour la toute première fois par un KC-130J « Super Hercules » de l'US Navy. Cette année la dernière phase de certification concerne le ravitaillement à l’aide d’un F/A-18F « Super Hornet » du Strike Fighter Squadron (VFA) 21.

Cette réalisation révolutionnaire représente le point culminant de plus de trois ans de tests et d'évaluations pour inclure plus de 500 heures de vol d'évaluation développant la capacité de ravitaillement aéroporté de l’Advanced Hawkeye.

US_Navy_conducts_first_fleet_aerial_refueling_dry-plug_certification_between_E-2D_Advanced_Hawkeye_and_FA-18F_Super_Hornet.jpg

IOC atteinte : 

En septembre 2019, le VAW-120 a pris livraison de l'E-2D « Advanced Hawkeye » avec une capacité de ravitaillement en vol qui a permis d'atteindre la capacité opérationnelle initiale (IOC). Le VAW-120 a marqué une deuxième étape importante dans l'héritage E-2D en avril 2020, en atteignant son 1’000ème contact de ravitaillement aérien.

Le Hawkeye E-2D « Advanced » :

3118011646.jpg

Les systèmes du E-2D représentent un bond de plusieurs générations dans la technologie des systèmes embarqués d’alerte lointaine et doit permettre de s’adapter aux menaces d’aujourd’hui et de demain, en s’intégrant totalement dans les nouveaux systèmes, mis en services par l’US Navy.  Que ce soit en matière de bâtiments de surface que de nouveaux appareils tels : les Super Hornet et le F-35.

Le Hawkeye E-2D « Advanced » dispose d’un grand nombre de nouveautés avec un radar AESA AN/APY-9 qui remplace l’ancienne antenne de type mécanique, le radar permet une couverture totale à 360° et un suivi complet air et mer. L’appareil dispose également d’une nouvelle motorisation, soit le Rolls-Royce T-56-A-427A. Un cockpit entièrement numérique, d’un nouveau système d’identification ami/ennemi, de nouveaux postes de travail tactique, ainsi que d’une nouvelle architecture électronique et de communication couplée à une liaison de données. 

Photos : 1 Ravitaillement par un KC-130J 2 Ravitaillement par un Super Hornet@ USN 3 E-2D Advanced Advanced @ Northrop Grumman

 

 

17/04/2020

Premier ravitaillement en vol entièrement automatique !

Airbus achieves world’s first fully automatic refuelling contacts.jpg

Airbus a réalisé la toute première opération de ravitaillement en vol entièrement automatique (A3R). La campagne d'essais en vol, menée plus tôt dans l'année au-dessus de l'océan Atlantique, a impliqué un avion d'essai de ravitailleur Airbus A330MRTT équipé de la solution Airbus A3R, avec un chasseur F-16 de l'armée de l'air portugaise agissant comme récepteur.

Cette étape importante fait partie de la phase d'industrialisation des systèmes A3R avant sa mise en œuvre dans le développement futur des A330 MRTT.

La campagne a atteint un total de 45 heures d'essais en vol et 120 contacts secs avec le système A3R, couvrant toute l'enveloppe de ravitaillement en vol, alors que les F-16 et MRTT consolident la maturité et les capacités du développement à ce stade. La phase de certification débutera en 2021.

L’A3R :  

Le système A3R ne nécessite aucun équipement supplémentaire sur l'avion récepteur et est destiné à réduire la charge de travail des opérateurs de ravitaillement en vol (ARO), à améliorer la sécurité et à optimiser le taux de transfert de ravitaillement en vol dans les conditions opérationnelles, contribuant à maximiser la supériorité aérienne. L'objectif du système A3R est de développer des technologies qui atteindront des capacités entièrement autonomes.

Une fois que le système est activé par l'ARO, l'A3R fait voler la flèche automatiquement et maintient l'alignement entre la pointe de la flèche et le réceptacle du récepteur avec une précision de quelques centimètres; le bon alignement et la stabilité du récepteur sont vérifiés en temps réel pour maintenir une distance de sécurité entre la flèche et le récepteur et également pour déterminer le moment optimal pour étendre la poutre télescopique pour réaliser la connexion avec le récepteur. À ce stade, le transfert de carburant est amorcé pour remplir l'avion récepteur et une fois terminé et la déconnexion commandée, la flèche est éloignée du récepteur en rétractant le faisceau télescopique et en éloignant la flèche pour garder une distance de séparation sûre. Au cours de ce processus, l'ARO surveille simplement l'opération.

Le système avancé A3R guide la flèche pour se connecter de manière autonome avec le réservoir de ravitaillement de l'avion récepteur. Lorsque le système A3R est activé, un système de commande de vol entièrement automatisé vole et maintient la flèche alignée avec le réceptacle de l'avion récepteur. Lors de l'approche initiale du récepteur, le contrôle de la flèche est effectué par l'opérateur de ravitaillement en vol (ARO) de l'avion-citerne. De nouvelles techniques passives telles que le traitement d'image sont ensuite utilisées pour déterminer la position du réservoir de ravitaillement du récepteur. La poutre télescopique à l'intérieur de la flèche peut être commandée manuellement par l'ARO ou en utilisant un mode de maintien de distance relative ou un mode automatique complet pour effectuer le contact. Le nouveau processus devrait réduire la charge de travail des opérateurs de rampes de ravitaillement, améliorer la sécurité et optimiser le taux de ravitaillement en vol dans les conditions opérationnelles.

L’Airbus A330MRTT : 

L’A330 MRTT (Multi Role Tanker Transport) d’Airbus Military est le seul avion stratégique de ravitaillement et de transport de nouvelle génération, actuellement disponible et opérationnel au monde. L’importante capacité d’emport carburant de base (111 tonnes) de l’avion de ligne A330-200, dont il est dérivé, permet à l’A330 MRTT d’exceller dans les missions de ravitaillement en vol, sans l’adjonction de réservoir supplémentaire. L’A330 MRTT est proposé avec un choix de systèmes de ravitaillement incluant la perche caudale ARBS (Aerial Refuelling Boom System) d’Airbus Military et/ou une paire de nacelles tuyau/panier sous voilure et/ou un système ventral tuyau/panier FRU (Fuselage Refuelling Unit).

Grâce à son large fuselage, l’A330 MRTT peut également servir d’avion de transport capable de transporter 300 soldats ou 45 tonnes de charge utile. Il peut également être décliné en version d’évacuation sanitaire (EVASAN) et recevoir jusqu’à 130 civières.

MRTT-001.jpg

Photos : 1 Système de contrôle A3R 2 A330MRTT ravitaillant un F-16 @ Airbus DS

11/04/2020

Ravitaillement réussi pour le CH-53K « King Stallion » !

CH-53K-A2A-Refuling2.jpg.pc-adaptive.1280.medium.jpg

Sikorsky  a effectué avec succès un premier ravitaillement en vol avec son hélicoptère lourd CH-53K « King Stallion » cette semaine. Le test de 4,5 heures a été réalisé au-dessus de la baie de Chesapeake avec un KC-130J.

Selon l'équipe d'essai du CH-53K, le test de sillage a évalué les performances du nouvel hélicoptère lorsqu'il volait derrière le KC-130J ravitailleur dans un air fort et turbulent. L'équipage du CH-53K a réussi à accrocher la perche sur le panier du ravitailleur. Ces tests ont été effectués à différents niveaux afin de garantir que le CH-53K peut gérer les forces exercées sur la sonde de ravitaillement en contact avec le panier pendant le ravitaillement en vol.

Le CH-53K « King Stallion » se dirige vers l'achèvement du test de développement, menant au test opérationnel initial et à l'évaluation en 2021 et au premier déploiement de la flotte en 2023-2024.

Le CH-53K "King Stallion" :

Bien que conçu de la même taille que les CH-53E « Super Stallion», qu’il doit remplacer à partir de 2019,  le CH-53K permettra de tripler la capacité de transport de charge externe à plus de 27 000 lb sur une distance de plus de 110 miles nautiques. Doté d’une nouvelle motorisation General-Electric GE38-1B offrant un meilleur couple surmonté de d’un rotor de quatrième génération en composite. La cellule est également nouvelle car entièrement en matériaux composites. Encore plus puissante (ses 3 turbines délivrent environ 6’000 ch chacune), ravitaillable en vol, équipée de systèmes de communications de dernière génération, le CH-53K est optimisé pour le transport par temps chaud en opérant à partir de terrains peu préparés et deviendra la référence de sa catégorie. En matière de transport, le CH-53K peut par exemple emporter en interne une Jeep «Humvee».

898242705.jpg

Photos : 1 Ravitaillement en vol du Ch-53K 2 le CH-53K @ Sikorsky

 

 

03/02/2020

Le C295 va offrir la capacité de ravitaillement en vol !

C295-7349.jpg

Airbus Defence and Space a développé un kit de ravitaillement air-air (AAR) amovible pour son bimoteur de transport tactique C295. L’avion utilise un tuyau déployable de 30 mètres de long avec un « panier » à la fin permettant le transfert du carburant vers le récepteur avion équipé d'une sonde. Un système de vision à distance permet aux membres d'équipage à bord du C295 de surveiller les opérations de ravitaillement en carburant depuis la cabine de chargement.

Essais positifs :

Des vols récents pour tester le kit ont impliqué un C295 appartenant à Airbus qui a ravitaillé un C295 de l'armée de l'air espagnole, ainsi que des tests de proximité avec le C295 et un avion de combat de type EF-18 de l'armée de l'air espagnole ont été réalisés.  Airbus a confirmé les récents essais ont permis de délivrer un total, de 1,5 tonne de carburant lors de cinq contacts humides.

Le système de ravitaillement amovible du C295 pèse 1’500 kg. Il se compose d'un maximum de trois réservoirs de carburant supplémentaires, d'une console d'opérateur et du tambour-flexible

La capacité de ravitaillement en vol du C295 permettra de prolonger le vol en mission, soit un avantage certain pour les clients utilisant des C295. Ces clients comprennent les forces armées des opérateurs C295 actuels et futurs chargés des missions de recherche et de sauvetage civiles et militaires.

De plus, cette nouvelle solution permettra de former les pilotes de chasse aux compétences nécessaires au ravitaillement en vol à un coût réduit.

Cette nouvelle capacité du C295 complète admirablement l'offre très large du C295 qui n'est pas seulement un avion de transport tactique, mais bien une plateforme multirôle. 

Photo : Essais de ravitaillement avec le Kit du C295 @ Airbus DS

 

04/09/2018

Premier essai de ravitaillement en vol pour le Tejas !

tejas-with-flight-refuelling.jpg

 New Dehli, ce qui pourrait paraître commun pour la plus part des avions de combat et un événement pour l’avion de combat indien HAL Tejas. Ce mardi, l’équipe d’essais en vol de HAL en collaboration avec l’Indian Air Force a procédé au premier essai de ravitaillement en vol d’un avion Tejas MKIA avec un IL-78MKI ravitailleur. C’est une étape majeure qui assurera l'expansion de la portée jusqu'à laquelle l'avion de chasse indigène indien peut frapper dans des situations de combat.

Selon le communiqué de l’avionneur HAL, il n'y avait pas eu de transfert réel de carburant en direction de l’avion. Il s’agissait d’un premier pas en de vérification de verrouillage compatible entre le perche du Tejas et le tuyau ravitailleur. Plusieurs autres tests doivent être effectués pour valider les capacités du chasseur Tejas en vue de sa certification au ravitaillement en vol. Le transfert de carburant finalisera les essais.

L’avion utilisé est un Tejas MKIA (LSP-8) qui fait partie du l’escadron de qualification de l’Indian Air Force «The Flying Daggers». En 2017, le Conseil d’acquisition de la défense (DAC) avait autorisé l’acquisition de 83 avions LCA Tejas Mk1A.

Une intégration longue :

Ce premier test fait suite à la longue et complexe intégration complexe de la sonde de ravitaillement en vol sur le chasseur Tejas. La série LCA Tejas Limited Production-8 (LSP-8) est le premier équipé d'une sonde air-air, fournie par Cobham, basée au Royaume-Uni. Elle est fixée à l’avant du cockpit sur le côté droit de l'avion. Tout comme la famille des « Mirage » le Tejas dispose d'une sonde de ravitaillement aérienne fixe. L’intégration de la sonde de ravitaillement est un élément clef voulu par le cahier des charges de l’IAF. A terme l’ensemble de la flotte sera dotée de la capacité de ravitaillment en vol.

La sonde de ravitaillement en air à mi-hauteur est l’un des paramètres clés que HAL-ADA doit combiner, avant l’approbation opérationnelle finale. Selon HAL, dès le premier avion Tejas MKI-A (21ème chasseur dans les plans de production de la série), toutes les plates-formes seront équipées de la sonde de ravitaillement en vol.

Le Tejas MK-1A : 

Hindustan Aeronautics et l'Agence de développement aéronautique (ADA) sont actuellement en phase de finalisation du développement du Tejas Mk-1A. Selon l’avionneur indien, la production du Mk-1A pourra commencer immédiatement après la fin des livraisons du premier lot de 20 avions au standard MK-1 en configuration d'Operational Operation (IOC).

Le Tejas Mk-1A emportera un radar israélien Elta 2052 AESA, une suite de guerre électronique (EW) et une sonde de ravitaillement en vol Cobham. De nouveaux missiles air-air et des munitions de précision sont également envisagés par l’ADA, en plus des R-73 et du Rafael Derby BVRAAM, déjà intégrés sur les avions Tejas Mk1.

3483670450.2.jpg

Photos : 1Le Tejas LSP-8 avec sonde de ravitaillment 2Tejas Mkii@ HAL