24/04/2012

Rafale Marine F1 bientôt au standard F3 !

 

 

rafale-3.jpg

 

 

La nouvelle va ravir les pilotes de l’aéronavale française qui l’attendait depuis longtemps. Dix Rafale Marine au standard F1 vont être modernisé au standard F3 et vont venir grossir les rangs des vingt appareils déjà livré dans cette version. Il s’agit des dix aéronefs les plus ancien, qui avaient été livrés au début des année 2000 est mis en «cocon» dans l’attente d’une modernisation.

Le standard F1 du Rafale, ne permet qu’un emploi très limité de l’avion, soit les capacités air-air et de ravitaillement en vol. Le standard F3 permet l’engagement omnirôle de l’aéronef aussi variées que l’attaque air-sol, air-surface et la reconnaissance ainsi que la  dissuasion nucléaire.

Une grosse organisation :

Pour mener à bien cette modernisation, plusieurs acteurs du programme Rafale et de l’armée française sont engagés, il s’agit de Dassault Aviation, MBDA, Thales, Sagem, et d’organismes d’Etat tels que le Service industriel de l’aéronautique (SIAé), la Marine nationale et la Structure intégrée de maintien en condition opérationnelle des matériels aéronautiques de la défense (SIMMAD).

La mise à niveau des Rafale F1 consiste à revoir en profondeur les systèmes pour leur donner les mêmes capacités que les avions de standard F3,qui actuellement produits sur la chaîne de montage de Dassault. L’un des grand défis consistera à équilibrer le calendrier du rétrofit et/ou la la sortie d’un fuselage du Service industriel de l’aéronautique pour pouvoir s’intercaler dans la chaîne de production. Chaque phase doit donc être parfaitement cadencée pour ne pas désorganiser l’ensemble de la production industrielle des avions Rafale.

Qualification du F3 :

La Délégation générale pour l'armement (DGA) a prononcé le 1er juillet 2008  la qualification de la version totalement polyvalente de l'avion Rafale, dénommée standard «F3». Le Rafale au standard F2, actuellement en service dans l'armée de l'air et la Marine nationale, permet déjà d'assurer les missions de défense aérienne et d'attaque au sol. Le standard F3 apporte les capacités d'attaque anti-navire et de reconnaissance aérienne, ainsi que de dissuasion nucléaire

Rappel :

Le Rafale est en service dans la marine depuis 2004 et l'armée de l'air depuis 2006. Le Rafale constituera à terme l'unique avion de la composante aérienne de combat en France .

7551.jpg

 

Photos : Rafale Marine @ Dassault Aviation/Marine nationale