17/09/2014

MiG-31 en arctique !

274392761.jpg



La Russie pourra déployé des avions de combat MiG-31 en arctique très prochainement. On apprend aujourd’hui que la Russie a aménagé sur l'archipel de Nouvelle-Zemble un aérodrome capable de recevoir des avions de combat.

Des spécialistes techniques de la région militaire de l'Ouest ont préparé l'aérodrome dans le cadre d'exercices tactiques spéciaux. A présent, les avions de combat peuvent se poser sur cet aérodrome, s'y ravitailler en combustible, en azote et en oxygène, y subir des travaux de maintenance, et les pilotes et les chasseurs peuvent se préparer pour y opérer des vols.
Un premier essais a eu lieu de manière discrète, il y a quelques semaines avec des avions de type MiG-31BM. Plus de 150 spécialistes techniques et près de 20 véhicules spéciaux ont participé à cette exercice tactiques.

Il semble également que la Russie prévoit de déployé dans cette région d’ici 2015 des infrastructures de défense antiaérienne.

Ces dernières années, la Russie explore activement ses territoires septentrionaux. Elle a pris plusieurs mesures pour défendre ses intérêts politiques, militaires, financiers et économiques en Arctique, dans le but de faire face à l'intérêt grandissant porté à cette région par les pays de l'Otan.

Le MiG-31BM :

 

1922131745.jpg



Le Mig-31, une fois modernisé, reste un redoutable intercepteur sans équivalent au monde. La Russie l’a bien compris, le standard «BM» est là pour le démontrer. La première phase de modernisation comprenait  la prolongation de la durée de vie de la cellule, puis la modernisation du cockpit pour fournir au navigateur et officier des systèmes d’armes toute la situation tactique sur de nouveaux écrans multifonctions tandis que le pilote se voit doter d’un nouveau HUD. Les nouveaux équipements de navigation embarqués sont similaires à ceux du MiG-29SMT et incluent un système de guidage par satellite GLONASS (GPS russe). Le radar Zaslon-A est modernisé au standard Zaslon-AM permettant l’usage de nouveaux armements, comme les missiles air-air R-73 et K-37. Le K-37 est un nouveau missile air-air à guidage radar actif de 230km de portée, dont le développement a débuté en 2006. L’appareil est également optimisé pour de nouveaux armements air-sol comme les  missiles KH-31 et KH-58USH, ainsi que des bombe guidées.

 

 

russie,arctique,aviation russe,rac mig-31,mig-31bm


Photos : 1 MiG-31BM 2 Cockpit @ Sergy

04/05/2014

Encore une modernisation pour le MiG-31 !

MiG-31_790_IAP_Khotilovo_airbase_2.jpg


 

Moscou, la Force aérienne russe vient de terminer sont programme de modernisation de ses Mig-31«Foxhound». Le nouveau standard, le MiG-31BM est officiellement opérationnel au sein de la défense russe depuis 2011. Le parc de MiG-31 est à nouveau prêt et offre une capacité sans précédent en matière d’intercepteur. Le MiG-31BM est équipé d'avionique et d’une  liaisons de données numériques, d’un nouveau radar multimode, d’un tableau de bord couleur multi-fonctions et d’un nouvel ordinateur plus puissant.

 

Nouvelles améliorations :

 

La société RAC MiG a confirmé que le travail continue sur une modernisation radicale des   MiG-31 «Foxhound»,  avec l'accent sur ​​l'extension de la performance du vieillissement et la futur capacité d’intercepteur,afin qu'il puisse mener à bien non seulement les fonctions de défense aérienne, mais également servir l'VKO récemment créé, soit l'acronyme russe pour défense de l’air et de l'Espace, et ceci en vertu d'une directive du ministère de la défense russe. Un nouveau missile équipera le MiG-31BM qui augmentera le potentiel de l’avion. Le MiG-31 gagnera notamment notablement en efficacité à longue portée. 

 

Des études menées par le ministère de la défense affirment que ni le Sukhoi T-50, ni le Tupolev futur bombardier PAKDA ne pourront complètement remplacer le MiG-31 dans un certain nombre de rôles de défense vitaux, tels que la protection de vastes territoires du nord de la Russie contre une attaque par les États-Unis avec des missiles de croisière et des avions de combat.

 

En plus de missiles air-air, le MiG-31BM devrait également emporter des armement air-sol comme les missiles anti-radars Kh-31P et Kh-58US.

 

 

Rappel :

 

Le MiG-31 est un dérivé du Mig-25,  ceux-ci entrèrent en service en 1970. Il existe 6 versions du Foxbat : le MiG-25A "Foxbat-A" version d'interception de base, le MiG-25 R/RB "Foxbat-B" version de reconnaissance; le MiG-25 U "Foxbat-C" version biplace d'entraînement, le MiG-25 R "Foxbat-D" version modernisée du B, le MiG-25 PDS "Foxbat-E" variante du A doté d'une avionique modernisée, de 2 turboréacteurs de 14.000 kgp. Le MiG-31 « Foxhound » est un intercepteur à long rayon d’action inspiré de la configuration générale du MiG-25 mais il constitue un appareil entièrement nouveau. Le développement de ce biréacteur et biplace a commencé en 1967 pour remplacer les MiG-25 et Tu-128. Le projet a successivement pris les noms S-155MP, MiG-25MP et Ye-155MP. Le prototype du Ye-155MP vola pour la première fois en septembre 1975 suivi d’un second équipé de son radar en 1976. Au total, 10 prototypes et appareils de pré série furent utilisés pour les essais. La production en série du MiG-31 à l’usine Sokol commença en 1979 avec un premier régiment opérationnel en 1983. Plus de 500 MiG-31 auraient été produits entre 1979 et 1994 dont environ 325 MiG-31 « Foxhound-A », 162 MiG-31B et 7 MiG-31M.


 

aircraft-mig_306455.jpg


 

Photos : MiG-31BM @ Sergey Gadzhi

20:10 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rac mig-31, mig-31 foxhound, armée russe |  Facebook | |