17/12/2012

RCAF : une vraie compétition pour remplacer les CF-18!

3316.jpg

 

OTTAWA, le gouvernement canadien se dirige vers une remise à zéro des compteurs dans le turbulent dossier du remplacement de la flotte vieillissante des Boeing CF-18A/B « Hornet » et ceci pour faire suite au rapport accablant, dénonçant des coûts vraisemblablement sous-estimés, on parle de 60% que le vérificateur général du Canada, Michael Ferguson, a déposé au sujet du programme d'acquisition du chasseur F-35.

L’option concernant l’achat de  65 Lockheed-Martin F-35 reste toujours valable, mais dorénavant, le Canada s’offre (enfin) de définir de nouvelles possibilités avec l’évaluation d’autres appareils.

Avant de prendre une décision sur l'achat des prochains avions, le gouvernement compte aussi analyser les menaces actuelles et à long terme qui pèsent sur le Canada ainsi que les missions à l'étranger qui seront confiées aux pilotes de l'Aviation royale canadienne. Ces analyses, qui seront réalisées par des comités de fonctionnaires et d'experts, prendront encore quelques mois. Aucune décision ne sera donc prise avant 2013 ou 2014.

Dans l'intervalle, le ministère de la Défense évaluera la flotte actuelle de CF-18 afin de déterminer les coûts d'une mise à niveau dans le but de prolonger leur durée de vie utile au-delà de 2020. Les CF-18A/B « Hornet » sont en service au sein de la RCAF depuis 1982.

Une évaluation futur devrait permettre à trois appareils de concourir en plus du F-35, il s’agit du Saab JAS-39E « Gripen », Dassault « Rafale F3 »  et d’EADS  «  l’Eurofighter Typhoon II DA7 ».

 

Photo : Un CF-18A de présentation @ RCAF