27/12/2017

Le Qatar signe pour 36 F-15QA !

3475655122.jpg

 

Après les commandes commande de Rafale et de l’Eurofighter l'armée de l'air du Qatar recevra un premier lot de 36 chasseurs Boeing F-15QA « Strike Eagle » dans le cadre d'un accord de 6,17 milliards de dollars confirmé par le département de la Défense des Etats-Unis peut avant Noël.

Jusqu’à 72 F-15 :

La commande intervient après que le DOD ait annoncé au Congrès en novembre 2016 que le Qatar pourrait acheter jusqu'à 72 F-15QA et équipements associés d'une valeur de 21 milliards de dollars à long terme. Le contrat exige toutes les livraisons avant 2023, indique l'annonce du DOD. Au milieu des tensions croissantes avec les voisins de la région, le contrat du F-15QA fait partie d'un important programme de renforcement de sa capacité de combat mis en place par l'État du Golfe.

Le F-15QA « Strike Eagle » :

Le Boeing F-15QA sera un dérivé du « E » « Strike Eagle » est doté du Tactical Electronic Warfare System (TEWS), c'est-à-dire d’un système électronique de guerre tactique qui intègre toutes les contres-mesures disponibles : récepteurs d'alerte radar (RSA), brouilleur de radar et lanceur de systèmes de leurres/paillettes. Il est doté du radar Raytheon AN/APG-82(v) de type AESA (Active Electronically Scanned Array Radar). Le système de navigation à basse altitude et de ciblage infrarouge de nuit LANTIRN : Low Altitude Navigation and Targeting Infrared for Night), monté à l'extérieur sous les entrées d'air des moteurs, permet à l'avion de voler à basse altitude, la nuit et dans toutes les conditions météorologiques, et d'attaquer des cibles au sol avec une variété d'armes guidées et non guidées.

Il peut aussi être armé de missiles air-air AIM-9X Sidewinder, et de l'AIM 120 AMRAAM. Il emporte également un canon General Electrique M61A1 de 20mm. Le F-15 E peur emporter toute la palette de bombes guidées GPS disponible.

Photo : F-15 E @ Ralph Duenas