02/05/2022

Qantas opte la famille Airbus !

 

airbus,qantas,les nouvelles d el'aviation

 

Le transporteur australien a choisi l’avionneur européen Airbus dans le cadre de renouvellement de sa flotte. Qantas a confirmé une commande portant sur plusieurs modèles d’avions.

 La future commande de Qantas comprend : 12 A350-1000, 20 A321XLR et 20 A220. La nouvelle a été annoncée lors d'une cérémonie à Sydney en présence du PDG du groupe Qantas, Alan Joyce, et du directeur commercial d'Airbus et directeur d'Airbus International, Christian Scherer.

 L'A350-1000 a été sélectionné par Qantas à la suite d'une évaluation connue sous le nom de Project Sunrise et permettra au transporteur d'opérer les vols commerciaux les plus longs au monde. Il s'agira notamment de relier Sydney et Melbourne à des destinations telles que Londres et New York sans escale pour la toute première fois. Dotée d'un aménagement haut de gamme, la flotte A350 sera également utilisée par Qantas sur d'autres services internationaux. L'A350-1000 est propulsé par les moteurs Trent XWB de dernière génération de Rolls-Royce.

 Dans la catégorie monocouloir, les A220 et A321XLR ont été choisis dans le cadre d'une évaluation appelée Project Winton. L'avion sera utilisé par le groupe Qantas sur des services intérieurs à travers le pays, qui peuvent s'étendre sur plus de cinq heures. En outre, l'A321XLR offre la capacité de portée pour les vols de l'Australie vers l'Asie du Sud-Est, permettant au groupe Qantas d'ouvrir de nouvelles routes directes. Les flottes A220 et A321XLR seront toutes deux propulsées par des moteurs Pratt & Whitney GTF.

 Cet accord s'ajoute à la commande existante de 109 appareils de la famille A320neo, qui comprend l'A321XLR pour la filiale low cost du groupe Qantas, Jetstar.

 Le PDG du groupe Qantas, Alan Joyce, a déclaré : « Les nouveaux types d'avions rendent de nouvelles choses possibles. C'est ce qui rend l'annonce d'aujourd'hui si importante pour le transporteur national et pour un pays comme l'Australie où le transport aérien est crucial. L'A350 et le projet Sunrise permettront à n'importe quelle ville d'être à un seul vol de l'Australie. C'est la dernière frontière et la dernière solution à la tyrannie de la distance.

 « Les A320 et A220 deviendront l'épine dorsale de notre flotte nationale pour les 20 prochaines années, contribuant à faire avancer ce pays. Leur portée et leur économie rendront possibles de nouvelles liaisons directes. "La décision du Conseil d'administration de donner le feu vert à la plus grosse commande d'avions dans l'aviation australienne est un vote de confiance clair dans l'avenir de Qantas."

 Christian Scherer, directeur commercial d'Airbus et directeur d'Airbus International, a déclaré : « Qantas est l'une des compagnies aériennes emblématiques du monde, avec un esprit visionnaire depuis sa création il y a plus de 100 ans. Nous sommes honorés de la confiance que Qantas accorde à Airbus et regardons. Nous sommes impatients de livrer au Groupe l'une des flottes les plus modernes, efficaces et durables au monde. Cette décision de Qantas souligne la position de l'A350 en tant que gros porteur long-courrier de référence.

 Les A220, A321XLR et A350 sont les leaders du marché dans leurs catégories de taille respectives. En plus d'offrir les plus hauts niveaux de confort aux passagers, les avions apportent un changement radical en termes d'efficacité, en utilisant jusqu'à 25 % de carburant en moins, une réduction similaire des émissions de carbone et une empreinte sonore 50 % inférieure à celle des avions de la génération précédente.

 Tous les avions Airbus en production sont certifiés pour voler avec un mélange de carburant d'aviation durable (SAF) à 50 %, l'objectif étant de porter ce pourcentage à 100 % d'ici 2030 .

 Photo : les futurs Airbus de Qantas @ Airbus

09:21 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : airbus, qantas, les nouvelles d el'aviation |  Facebook | |

16/12/2021

Qantas a choisi Airbus !

IMG_8493.jpeg

Qantas a choisi l’avionneur qui remplacera son actuelle flotte composée de Boeing B737-800 et de  B717, il s’agit de l’européen Airbus. L’accord de principe porte sur 134 appareils de type A221 & A321XL. Le transporteur australien prévoit de finaliser les commandes d'ici la fin de 2022,

Moderniser au bon moment

Réussir l’après pandémie tient à plusieurs facteurs : disposer de flottes d’avions modernes économiques, moins bruyants et dont la motorisation est certifiée pour l’emploi de biokérosène. Le marketing devra intégrer ces éléments pour attirer le passager potentiel, sous peine de voir ce dernier se détourner en direction de la concurrence. Une flotte moderne économique et plus respectueuse de l’environnement est la garantie d’une viabilité à long termes. De quoi rassurer les États qui ont versés des aides durant le COVID et la garantie d’obtenir des prêts bancaires de soutien en vue de l’acquisition de nouveaux avions dans une politique de renouvellement des flottes. 

Pour une compagnie comme Qantas, le moment était opportun pour démarrer un processus de remplacement. En effet, la pandémie à fait s’effondrer la valeur intrinsèque des aéronefs dont la demande s’est faite particulièrement faible. Les avionneurs ont dû réviser leurs prix catalogue à la baisse. A cela s’ajoute le fait que les prix à l’achat d’une flotte d’avions en temps normal jouit d’une forte attractivité lors des négociations avec les avionneurs. En effet, les réductions offertes par Airbus ou Boeing pour remporter un contrat peuvent atteindre des fourchettes de 40 à 50 % du prix initial catalogue.

Qantas prévoit de confirmer son engagement en vue d’une commande de 20 A321XLR et 20 A220 d'ici la fin de l'année prochaine. Les 94 options de droit d'achat restantes couvriront une fenêtre de livraison de 10 ans au fur et à mesure que les appareils Boeing seront retirés du marché.

Qantas n'a pas encore précisé la configuration de la cabine des avions qu'il prendra d'Airbus. Cependant, le transporteur a souligné le fait que l'A321XLR peut transporter environ 15% de passagers de plus que les Boeing 737-800 existants comme étant un facteur dans son choix, indiquant qu'il déploiera l'avion sur des routes très fréquentées vers des villes comme Melbourne, Sydney et Brisbane, ainsi que pour l'ouverture de nouveaux secteurs.

La compagnie se réserve la possibilité de basculer les commandes entre les différents membres des familles A321 et A220 en fonction de l'évolution des besoins du transporteur était considéré comme un avantage.

L’A321XLR 

L'A321XLR peut être équipé de 180 à 220 sièges et opérer sur des routes allant jusqu'à 4’700 nm, tandis que l'A220 peut transporter entre 100 et 150 passagers sur des secteurs allant jusqu'à 3’450 nm. L'A321XLR représente la prochaine étape de l'évolution de la famille A320neo/A321neo. Ce monocouloir répond aux besoins du marché avec son plus long rayon d'action et sa charge marchande accrue. L’A321XLR permettra aux compagnies de développer leurs réseaux en assurant la rentabilité de nouvelles lignes plus long-courriers. Pour les passagers, la nouvelle cabine Airspace de l’A321XLR offrira la meilleure expérience de voyage, tout en offrant des places dans toutes les classes avec le même niveau de confort que sur un long-courrier, avec les bas coûts d’un avion monocouloir.

L’A220

Conçue pour le marché en plein essor des avions de 100 à 149 places, la gamme d’avions A220 entièrement nouvelle combine des matériaux évolués, une technologie de pointe et des méthodes éprouvées pour répondre aux exigences des sociétés aériennes commerciales en 2013 et au-delà. Propulsée par des moteurs PurePower PW1500G de Pratt & Whitney, la gamme d’avions A220 offre un avantage de 15 % sur le plan des décaissements d’exploitation avec une réduction de 20 pour cent de la consommation de carburant. Avec la version optionnelle à capacité de sièges supplémentaire, la productivité de l’avion A220-300 s’améliore encore, offrant aux sociétés aériennes un avantage supplémentaire moyen de 4%  sur le plan des décaissements d'exploitation par siège. La conception entièrement nouvelle des avions A220 permet de réduire grandement leurs niveaux de bruit et d’émissions, tout en offrant une souplesse opérationnelle supérieure, des performances exceptionnelles sur piste et une autonomie de 2 950 milles marins (5 463 km). Les avions A220 qui seront jusqu’à 5 443 kg (12 000 lb) plus légers que d’autres avions de la même catégorie pour ce qui est du nombre de places, procureront aux passagers le meilleur environnement cabine de leur catégorie, digne d’un gros-porteur, dans un avion monocouloir.

Photo : L’A321XLR et l’A220 aux couleurs de Qantas @ Airbus

 

 

16/03/2021

Qantas prépare le remplacement de ses B737-800 !

QANTAS_B738_VH-XZB_WI-FI_LAUNCH_SYDNEY_AIRPORT_070417_KURT_AMS_9954.jpg

L’actualité de l’aviation commerciale est quasi au point mort avec la pandémie ces derniers mois, pour autant la future bataille du ciel de l’après pandémie se prépare. Je vous propose de nous pencher sur le cas du transporteur australien Qantas. Ce dernier dispose d’une flotte de Boeing B737-800 monocouloir vieillissante, dont l’âge moyen approche les 20 ans. Certes, ce n’est pas si vieux et la compagnie dispose d’une marge en termes de maintenance pour maintenir sa flotte dans un état parfaitement impeccable. Mais le souci se situe ailleurs, il concerne la rentabilité de cette dernière.

Assurer l’après COVID :

La reprise du transport aérien s’avère particulièrement complexe, d’une part la relance va faire éclater une guerre des prix entre les transporteurs afin de gagner un maximum de passagers. De l’autre, les pressions sur la transition climatique vont se durcir. Dans un tel contexte, seuls les transporteurs ayant des flottes modernes pourront sortir la tête de l’eau.

Les enjeux :

Réussir l’après pandémie tient à plusieurs facteurs : disposer de flottes d’avions modernes économiques, moins bruyants et dont la motorisation est certifiée pour l’emploi de biokérosène. Le marketing devra intégrer ces éléments pour attirer le passager potentiel, sous peine de voir ce dernier se détourner en direction de la concurrence. Une flotte moderne économique et plus respectueuse de l’environnement est la garantie d’une viabilité à long termes. De quoi rassurer les États qui ont versés des aides durant le COVID et la garantie d’obtenir des prêts bancaires de soutien en vue de l’acquisition de nouveaux avions dans une politique de renouvellement des flottes.

Le bon moment pour négocier :

Pour une compagnie comme Qantas, le moment est opportun pour démarrer un processus de remplacement. En effet, la pandémie à fait s’effondrer la valeur intrinsèque des aéronefs dont la demande s’est faite particulièrement faible. Les avionneurs ont dû réviser leurs prix catalogue à la baisse. A cela s’ajoute le fait que les prix à l’achat d’une flotte d’avions en temps normal jouit d’une forte attractivité lors des négociations avec les avionneurs. En effet, les réductions offertes par Airbus ou Boeing pour remporter un contrat peuvent atteindre des fourchettes de 40 à 50 % du prix initial catalogue.

Quel avion pour Qantas ?

L'enjeu pour la compagnie australienne est donc d’obtenir au meilleurs prix sa future flotte de monocouloirs. Prix qui se traduira dans un contrat de plusieurs milliards de dollars tout de même. Pas de surprise en ce qui concerne les fournisseurs, nous retrouvons Airbus avec l’A320neo et Boeing avec le B737 MAX. La bataille qui s’annonce sera rude et néanmoins très intéressante. Le prix, les délais de livraison seront au cœur de la décision finale.

L’A320 neo : 

748-first-leap-powered-a320neo-takes-to-the-skies.jpg


 
L’A320 neo est une nouvelle option de motorisation pour la famille A320, dont la mise en service est prévue à compter de 2015. Les appareils sont équipés de réacteurs de la dernière génération et de “Sharklets”, grands dispositifs d’extrémité de voilure, deux innovations qui permettront une réduction de 15% de la consommation de carburant. Cela équivaut à une économie de 1,4 millions de litres de carburant, soit la consommation de 1’000 voitures de taille moyenne. L’A320 neo permet également une réduction annuelle de CO2 de 3’600 tonnes par appareil et par an. Les émissions de NOx sont inférieures de 50% à la norme CAEP/6, le bruit perçu est considérablement réduit.
L’A320 neo offre deux motorisations à choix avec le Leap-X de CFM (Snecma-GE) et le nouveau moteur de Pratt&Whitney PW1100G-JM PurePower.

Le B737 MAX :

boeing-737-max-8-primeiro-voo-03-3-1024x576.jpg

Le B737 «MAX» est 13 % plus économe en carburant que les plus performants des monocouloirs actuels, avec un coût opérationnel par siège inférieur de 8 % par rapport à son futur concurrent. La configuration inclut les nouveaux moteurs LEAP-1B de CFM International qui sont optimisés pour la famille «MAX», un cône arrière redessiné et les nouvelles ailettes dites « Advanced Technology Winglet » conçues par Boeing pour réduire la consommation de carburant. Parmi les autres modifications intégrées, figurent des améliorations apportées aux écrans du poste de pilotage, au système de prélèvement d’air et au système de commande de vol. Par ailleurs, le B737 MAX profite des progrès accomplis dans le domaine de la connectivité. Le B737 «MAX» offrira à ses clients la possibilité d’utiliser des données en temps réel, pour prendre en cours de vol des décisions opérationnelles concernant la maintenance au sol. Le B737 «MAX » se caractérise par un rayon d’action supérieur à celui de la famille B737 NG, avec une autonomie de 6’482 km (3’500 milles nautiques), soit 741 à 1’000 km de plus que le B737 NG.

Photos : 1 B737-800 Qantas@ Qantas/K. AMS 2 A320neo@ Airbus 3 B737 MAX@ Boeing

 

 

 

 

 

 

 

20/08/2015

Qantas opte pour le B787 !

 

2404-789qfncxzip-2-789qf.jpg

 

Qantas Airways a annoncé une commande portant sur  huit Boeing B787-900, ces appareils vont progressivement remplacer les B747-400 vieillissants 747-400. La compagnie a également pris 15 options et 30 droits d'achat pour des B787 supplémentaires.

 

Le B787-900 complète et étend la famille « 787 », offrant aux compagnies aériennes la capacité de croître sur les routes ouvertes avec le B787-800. Avec un fuselage allongé de 20 pieds (6 mètres), le B787-900 peut voler avec 400 passagers plus sur 450 milles nautiques supplémentaires (830 km) avec la même performance environnementale.

17/08/2011

La Low Cost de Qantas, JetStar aura des A320 !

 

3af21ef641.jpg


 

Qantas a sélectionné pour la première fois des A320 d’Airbus en vue de lancer sa nouvelle compagnie premium qui desservira des lignes au départ et à destination de l’Australie et de l’Asie.

En outre, Jetstar a retenu l’A320 d’Airbus pour poursuivre sa croissance en Australie et en Asie. Cet engagement d’achat porte sur au moins 106 monocouloirs Airbus dont 78 A320neo. Qantas est ainsi la dernière compagnie aérienne à sélectionner les monocouloirs d’Airbus best-seller dans le monde.

Cette décision d’opter pour Airbus pour ses vols court et moyen courriers s’appuie sur la stratégie à long terme de Qantas dont le but est de se doter d’une flotte constituée des appareils les plus économes en carburant et dotés des plus hauts taux de régularité technique au monde.


L’A320neo est la nouvelle option de motorisation pour la famille A320, dont la mise en service est prévue en 2015. Les appareils seront équipés de réacteurs de la dernière génération et de ‘Sharklets’, grands dispositifs d’extrémité de voilure, deux innovations qui permettront une réduction de 15 pour cent de la consommation de carburant et des émissions de CO2.

Parallèlement à cette nouvelle commande, Qantas a décidé de réorganiser la livraison des six derniers de ses vingt A380 afin de l’adapter au business plan de la compagnie. Cette décision porte sur les livraisons programmées après 2013.

A ce jour, Qantas est le troisième principal utilisateur d’A380 dans le monde, avec une flotte de dix appareils.

Photo : A320 aux couleurs de la compagnie low cost de Qantas, Jetstar@ Airbus

 

23:11 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : qantas, jetstar, airbus, a320neo, low cost |  Facebook | |