02/03/2015

La zone de vol des bombardiers russes va s’élargie !

LOS-OFFICIAL-20140916-002.jpg

 

Moscou n’a que faire des protestations de l’Otan, son aviation à long rayon d'action poursuivra ses vols de patrouille. 

 

"Ces vols sont réguliers et nous n'avons pas l'intention d'y renoncer. Nous allons élargir notre zone de patrouille dans le cadre de la coopération internationale avec nos alliés", a indiqué le ministre de la défense russe M.Choïgou, lors d'une réunion au Centre national de contrôle de la défense russe.

 

Nombreuses interceptions :

 

Le 28 janvier dernier deux TU-95 « Bear » ont été interceptés par des Eurofighter de la RAF et des avions de l’armée de l’Air française, alors qu’ils volaient au-dessus de la Manche, sans avoir déposé de plan de vol et en ayant coupé leur transpondeur.

Deux Mirage 2000-5 ont ainsi décollé de la base de Lann-Bihoué, où ils assuraient la permanence opérationnelle (PO), pour accompagner les bombardiers russes. Ces derniers ont ensuite été pris en charge par Un Rafale.

 

Le 3 février dernier, deux bombardiers lourds Tupolev Tu-96  « Bear »ont déclenchés l’alerte de la défense aérienne du Royaume-Uni, ainsi que celles de la Norvège et de la France. Il semble en effet, que selon les militaires britanniques, les écoutes des échanges radio ont démontré que l'un des deux bombardiers transportait une arme nucléaire (probablement inerte).

 

Le 18 février, eux avions Eurofighter Typhoon de la Royal Air Force (RAF) ont dû décoller en urgence pour aller intercepter deux bombardiers stratégiques TU-95 « Bear » russes qui volaient près  des côtes britanniques, au large de la Cornouailles

 

Nous avons ici que quelques exemples récents, mais les provocations russes durent depuis maintenant un peu plus de onze mois. On recense pas moins d’une cinquantaine de rencontres entre bombardiers russes de différent types ,près de l’espace de pays membres de l’Otan ou alliés comme la Finlande et la Suède.

 

Un début ?

 

Une chose est claire, la Russie montre sa force depuis la crise en Ukraine et celle-ci ne va pas changer sa méthode. Mieux le ministère russe de la Défense a même prévenu que ces Forces aériennes vont même étendre les zones de patrouille à travers le monde, confirmant ainsi les propos du ministre de la Défense.


Sukhoi_Su-24_inflight_Mishin-2.jpg


 

 

Photos : 1 TU-95 « Bear » intercepté par un Eurofighter de la RAF @ RAF 2 Le Sukhoi Su-24 « Fencer » est également utilisé  @ Sergy