24/09/2013

F-15SE, la Corée du Sud fait marche arrière !

 

f-4d_rokaf_66-8797.jpg

 

 

SEOUL, l’administration des programmes de Défense (DAPA) vient de faire un sérieux pas en arrière dans la sélection du programme FX III. Il y a quelques semaines le DAPA confirmait que seule l’offre de Boeing avec son F-15 « Silent Eagle » était en mesure de remporter l’offre et ceci notamment grâce à une offre à  8,3milliards de wons (7,73 milliards $).

Mais, des préoccupations concernantles caractéristiques de furtivité du F-15SE ont motivé la décision de relancer le processus d'acquisition. De fait les trois prétendants à l'exigence étaient que sont le F-15SE, l’Eurofighter Typhoon et Lockheed Martin F-35 se retrouvent pour un nouveau face à face.

Cependant, ce nouvel appel d'offrespourrait s'avérer difficile pour Séoul. En effet, des sources industrielles ont déclaré que le DAPA avait desserré l'obligation de discrétion de programme FX III afin de permettre une concurrence plus loyale entre les trois appareils, mettre trop l'accent sur le côté furtif de l’avion pourrait être considérée comme portant atteinte à une procédure équitable. A l’inverse, de cette décision, on évoque déjà une « adaptation » du cahier des charges en vue d’un appareil furtif, mais pas trop et ayant le prix le plus bas.

Photo : On ne connait pas encore le successeur du F-4E @ ROKAF

 

12:10 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : corée du sud, programme fx 3, rokaf |  Facebook | |

22/08/2013

La Corée du Sud choisi le F-15 «Silent Eagle» !

F-15SE Silent Eagle Stealth Fighter Jet.jpg


 

 

SEOUL, La République de Corée du Sud vient de choisir son futur avion de combat, le Boeing F-15 «Silent Eagle». Un total de 60 appareils sont concernés, pour un montant de 

7,3 milliards de dollars. Si, l'affaire est confirmée avec la signature du contrat, les 60 F-15SE seront livrés entre 2017 et 2021. 

 

Le choix : 

 

Le F-15SE étaient en concurrence avec le Lockheed-Martin F-35A et l’EADS Eurofighter Typhoon II. Selon les premières informations en provenance de Séoul, les offres des deux appareils dépassaient les 8,3 milliards de dollars, de plus, l'offre de l’Eurofighter a été abandonnée parce qu'elle ne satisfaisait pas aux exigences clés du programme. En effet, celle-ci ne prenait en compte, que 6 Eurofighter biplaces au lieu des 15 demandés.

 

Il faut relever effectivement que le coût total était un élément important pour le choix final de l’avion. Mais ne perdons pas de vue, que la Corée est déjà un client important pour le F-15 de Boeing. Ce pays avait commandé 60 F-15K en deux lot en 2005 (face au Rafale à l’époque). 

Ce choix permet à la Corée une simplification en matière de logistique et de formation du personnel, de plus, il est parfaitement possible, si besoin était, de moderniser les F-15K avec le kit «Silent Eagle». 

 

Le Boeing F-15 «Silent Eagle» : 


 

f-15se-missiles.jpg


 

Dérivé direct du F-15E, le F-15 «Silent Eagle » dispose d’une amélioration de la furtivité des revêtements et de la signature de l'avion, qui est due, au montage de trappes qui permettent le transport des armes en interne (CFTS). La particularité réside dans le fait, qu’il est possible en fonction de la mission de choisir entre le transport en interne ou de revenir au transport traditionnelle, emport de carburant et armes en externes.

 

Le «Silent Eagle» est capable de transporter en interne l’ensemble des missiles air-air, tels que des missiles AIM-9X et AIM-120 et air-sol, des armes telles que le Joint Direct Attack Munition (JDAM) et Small Diameter Bomb (SDB). Le niveau de charge des armes utilisées sur les versions actuelles des F-15 reste le même avec l’installation du CFTS.


 

slide6q.jpg



Une autre amélioration est l'aérodynamique «Digital Flight Control System», qui améliore la fiabilité de l'avion et réduit le poids de la cellule. L’adoption d’une peinture absorbante sur l’ensemble de la cellule contribue également à la diminution de la signature radar.

 

Un nouveau système de guerre électronique «Digital Electronic Warfare System» (DEWS) qui travaille de concert avec le radar Raytheon APG-63 (V)3 à antenne active (Electronic Scanning Array /AESA)  permet une optimisation des différents capteurs et senseurs.


 

Presentation1_edit.jpg


 

Photos  1 F-15 «Silent Eagle» en vol 2 Système CFTS @ Boeing