01/03/2018

Dassault sélectionné pour le futur avion de guerre électronique !

DA00031745_L-1.jpg

Dassault Aviation a été sélectionné avec sa gamme d’avions « Falcon » pour fournir à l’armée de l’Air le futur aéronef de guerre électronique «Epicure». Ce futur aéronef sera équipé de la technologie Thales.

Le choix a été annoncé aujourd’hui per le ministère français de la Défense, l'avionneur n'a pas révélé quel modèle de sa gamme actuelle serait adapté pour le rôle EW. Cependant, il confirme: "Le niveau de performance requis de la gamme «  Falcon » pour fournir le futur aéronef.

Epicure un travail d'intégration complexe :

Se félicitant de la décision de sélection, le directeur général de Dassault, Éric Trappier, note: "Le Falcon « Epicure » servira les forces françaises de la même manière que les Falcon 10, 200, 50, 2000, 900 et 7X le font déjà."

Sous le nom de code : CUGE (Capacité Universelle de Guerre Electronique). Dassault Aviation en partenariat avec Thales auront la responsabilité de développer les successeurs des deux vénérables avions de guerre électronique Transall « Gabriel », qui approchent de la trentaine et qui seront mis au rebut à l'horizon 2025. Ces avions espions, dérivés de l'appareil de transport militaire Transall, seront remplacés par des engins bien plus petits, soit trois jets d'affaires Falcon, probablement des triréacteurs 7X ou  8X, équipés d'une charge utile de renseignement électromagnétique, dite Epicure, développée par Thales.

Avec la future gamme Falcon Epicure, il s’agira de cartographier le dispositif ennemi, en identifiant ses réseaux de communication grâce à des moyens d'écoute électromagnétique, qui recueille des signaux sur les systèmes radar adverses.

 

DXNfH6TW0AElm_H.jpg

Photos : le futur programme Falcon EPICURE @ Dassault Aviation

© Dassault Aviation