09/05/2013

Boeing augmente le taux de production du B787 !

K65874-04.jpg


EVERETT, Washington, Boeing vient d’augmenter le taux de production du B787 «Dreamliner». Le constructeur américain vient d’atteindre une production de sept appareils par mois. 

L’avion qui vient de sortir de la chaine d’assemblage est le 114e B787 produit sur la chaîne d’Everett. A terme, Boeing prévoit d’atteindre une production de 10 appareils. Deux chaines de production sont ouvertes, soit celle de Washington et une autre en Caroline du Sud.

A ce jour, 50 B787 ont été livrés à huit compagnies aériennes. Le programme compte plus de 800 commandes pour un total de 58 clients dans le monde.

 

K65835.jpg


L’EASA approuve les modifications : 

Autre nouvelle importante concernant le B787, après la FAA, c’est au tour de l'Agence européenne de sécurité aérienne (Easa) qui a approuvé, quatre jours après le régulateur américain, les modifications proposées par Boeing dans la conception des batteries de son B787 «Dreamliner» et annoncé que l'appareil pourrait voler à nouveau une fois le nouveau système installé.

"La directive sur la navigabilité sera mise à jour, ce qui permettra aux appareils exploités par des compagnies européennes d'être remis en service dès que la modification (aura été) faite", a déclaré l'agence dans un communiqué.

 

Les B787  «Dreamliner» :

 

Construit principalement à partir de matériaux composite en fibre de carbone, le »Dreamliner »élève la barre en matière d’efficacité énergétique et le confort des passagers. Le B787 utilise 20% de carburant de moins, ce qui signifie qu’il est le premier  avion de taille moyenne capable de voler long-courrier, tout en réduisant les émissions de carbone.

Avec une pression d’air pour passagers, plus conviviale, en cabine et ceci grâce au maintien de la pression d’air dans l’habitacle à l’équivalent d’une altitude de 6.000 pieds (1.800m) nettement inférieur à l’altitude de 8.000 pieds (2400m) d’un appareil conventionnel. Les matériaux composites permettent de maintenir un niveau d’humidité mieux régulé et diminue ainsi l’effet de l’assèchement des muqueuses.

Les hublots sont plus grands de l’ordre de 30% offrant une meilleure visibilité et sont dotés de verre intelligent à gradation automatique. Il suffit d’une simple pression sur un bouton pour diminuer l’éblouissement et accentuer le contraste.

Ciel dégagé pour le B787 :

Problème résolu, du moins à court terme en ce qui concerne les batteries du B787. Reste à prendre maintenant du recul sur les différentes solutions apportées, Boeing peut à nouveau faire voler son dernier né et le proposer à ses clients. Mieux, la confiance du moment permet d’augmenter la production de l’avion selon le calendrier et satisfaire la clientèle.

Reste que la solution des batteries au Lithium-Ion restera un mauvais épisode pour Boeing, qui se serait bien passé de cette mauvaise aventure.  La grande question du moment reste de savoir si les ingénieurs de Boeing envisagent de revenir aux anciennes batteries au cadmium sur le futur programme B777X ?


 

K65877.jpg


 

Photos : chaine de production du B787 @ Boeing