03/10/2013

EasyJet est en forme !

 

3787961255.jpg

 

 

La compagnie aérienne britannique à bas coûts easyJet a mis à jour ses prévisions en vue de la publication, le 19 novembre prochain, des comptes de son exercice 2012/2013 qui s'est terminé fin septembre. Elle indique, au titre du 1er semestre 2013/2014 qui vient de commencer, que les frais de carburants s'annoncent en hausse, sans oublier un effet de changes négatif. Ainsi, le résultat annuel 2012/2013 après impôts, qui précédemment était attendu entre 450 et 480 millions de livres sterlings, s'annonce désormais entre 470 et 480 millions, indique la direction. Lors de l'exercice précédent (2011/2012), le chiffre était de 317 millions de sterlings.

Autre prévision amendée : le revenu par siège à devises constantes, précédemment en progression d'environ 6%, s'annonce maintenant en hausse 'jusqu'à 6%'. Les autres projections sont inchangées, à savoir : une hausse des capacités de l'ordre de 3,3%, et une progression des coûts par sièges hors carburants d'environ 4%, en raison notamment des redevances aéroportuaires. EasyJet évoque 'une forte demande en juillet et en août'

Hausse des charges :

 

 EasyJet s'attend à ce que la charge des carburants s'inscrive en hausse sur un an de 20 à 30 millions de sterlings. En raison de l'évolution du dollar, un effet de changes négatifs de l'ordre de dix millions de sterlings est également attendu sur la même période.
Enfin, le quart des sièges proposés au titre du 1er semestre 2013/2014 ont déjà été vendus, ce qui est conforme à la tendance constatée un an plus tôt.

 

Photo : A320 EasyJet au décollage à Genève @ Pascal Kümmerling

14:05 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : easyjet, prévisions aéronautiques |  Facebook | |

09/12/2011

IATA prévisions à la baisse !

 

2010481.jpg


 

Les compagnies aériennes risquent de subir de lourdes pertes l'année prochaine si les responsables politiques européens ne parviennent pas à trouver une  solution à la crise  a prévenu mercredi l'Association internationale du transport aérien (IATA).

L’IATA a réduit ses estimations de bénéfices pour le secteur à 3,5 milliards de dollars (2,6 milliards d'euros) pour 2012 tout en prévenant que les compagnies pourraient enregistrer des pertes cumulées de 8,3 milliards de dollars si l'Europe basculait dans une nouvelle crise bancaire. Au auparavant L’IATA tablait sur un bénéfice de 4,9 milliards de dollars en 2012, après 6,9 milliards attendus pour 2011.

"Le plus grand risque qui pourrait affecter la rentabilité des compagnies aériennes l'année prochaine, c'est l'agitation économique qui proviendrait d'un échec des gouvernements à résoudre la crise de la dette souveraine de la zone euro", a déclaré Tony Tyler, directeur général d'IATA.

Jusqu'ici, le secteur du transport aérien est resté relativement optimiste sur ses perspectives. Mais les risques croissants de récessions en Europe alors que la demande progresse en Asie et que les contraintes de capacités en Amérique du Nord semblent doper les bénéfices risquent de se traduire par l'émergence d'un marché à deux vitesses.

Fortes commandes :

Les  deux grands constructeurs d'avions mondiaux, Airbus et Boeing accélèrent leur production afin de répondre à la demande pour de nouveaux avions et viennent cette année d’engendrer d’énormes commandes, notamment grâce à la remotorisation de l’A320 et du B737. Mais l’année 2012 risque moins intéressante en matière de commandes !

Baisse du Fret :

Le trafic de fret a déjà reculé de 5% entre mai et octobre, alors que le trafic passager s'en sort mieux que prévu, avec toujours l’Asie-Pacifique comme moteur ainsi que le Moyen-Orient.

Par contre le vieux continent subit la crise de plein fouet et risque dès l’année prochaine de subir de très lourd revers dans le secteur si une solution à la crise n’est pas rapidement trouvée !

 

ATR 72-600 series in flight 4.jpg

 

 

Photos : 1 B747-400 Thai Airways @ K.L. Yim 2 ATR 72-600 @ATR Aircraft


 

12:54 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : iats, prévisions aéronautiques, boeing, airbus |  Facebook | |