01/01/2013

3,6 milliards de passagers d'ici 2016 !


50140_1328160671-3.jpg

 

L’Association du transport aérien international (IATA) a publié ses prévisions de trafic aérien qui indiquent que les compagnies aériennes s’attendent à transporter quelque 3,6 milliards de passagers en 2016. Je vous livre ici, le compte rendu de ces prévisions,  qui représentent environ 800 millions de plus que les 2,8 milliards de passagers transportés par avion en 2011.

 

Ces chiffres proviennent du document Prévisions de l’industrie aérienne pour 2012-2016 de l’IATA. Selon cette prévision de l’industrie, le nombre global de passagers croîtra en moyenne de 5,3 % par année de 2012 à 2016. L’augmentation de 28,5 % du nombre de passagers durant cette période représentera près de 500 millions de nouveaux passagers sur les vols intérieurs et 331 millions de nouveaux passagers sur les vols internationaux.

 

93406_1324137411.jpg

Les volumes de fret aérien international auront une croissance de 3 % par année, pour atteindre 34,5 millions de tonnes en 2016. Il s’agit d’une augmentation de 4,8 millions de tonnes par rapport aux 29,6 millions de tonnes transportées en 2011.

 

Les économies émergentes d’Asie-Pacifique, d’Amérique latine et du Moyen-Orient auront la plus forte croissance du nombre de passagers. Les routes aériennes vers ou à l’intérieur de la Chine domineront cette croissance, transportant 193 des 831 millions de nouveaux passagers durant la période visée par la prévision (159 millions sur des vols intérieurs et 34 millions à l’international). La croissance du secteur passagers dans la région Asie-Pacifique (intérieur et international) devrait représenter environ 380 millions de passagers de plus durant la période visée par la prévision.

 

D’ici 2016, les États-Unis vont demeurer le plus grand marché intérieur (710,2 millions de passagers). La même année, le nombre de passagers voyageant sur des vols internationaux vers ou en partance des États-Unis s’élèvera à 223 millions, faisant des É.-U. le plus important marché pour les vols internationaux. La maturité du marché américain se reflète dans les taux de croissance (2,6 % pour les vols intérieurs et 4,3 % pour l’international) qui seront bien inférieurs aux moyennes mondiales (5,3 % pour les vols internationaux et 5,2 % pour les vols intérieurs).

« Malgré l’incertitude économique qui règne actuellement, la demande prévue de connectivité aérienne demeure forte. C’est une bonne nouvelle pour l’économie mondiale. Les liaisons aériennes croissantes créent des emplois et soutiennent la croissance dans toutes les économies. Mais pour profiter de ces possibilités, les gouvernements devront reconnaître la valeur de l’aviation par des politiques qui n’entravent pas l’innovation, des régimes fiscaux qui

ne sanctionnent pas le succès et des investissements qui permettent aux infrastructures de suivre le mouvement.  

A l’échelle mondiale, l’aviation représente 57 millions d’emplois et une activité économique de 2,2 billions de dollars.


 

86958_1337895727.jpg


 

Photos :1 A330 Air Transat 2 B737-600 SAS 3 B757 UPS @ Fabricio Jimenez