18/04/2012

Dreamliner & Q400 volent aux biocarburants !

 


 

559020866.jpg

 

 

Je vous l’annonçais il y a peu, la compagnie Porter Airlines aux Canada s’est lancée dans les vols passagers aux biocarburants, dans la foulée c’est All Nippon Airways qui vient de faire voler un B787 «Dreamliner» avec du biocarburant ! L'avion utilisé, un B787-881, est motorisé par deux Rolls-Royce Trent 1000. Il s'agit probablement du ZA105 (immatriculé JA-808A), livré à la compagnie japonaise le 14 avril.

 

bioana3.jpg

 

 

Dreamliner Bio :

EVERETT, Washington Boeing et All Nippon Airways (ANA) viennent de faire voler le tout premier  B787 «Dreamliner» avec du biocarburant  avec passager lors d’un vol transpacifique entre  Everett et l’aéroport de Tokyo Haneda.

Le B787 a volé avec du biocarburant fait principalement à partir d'huile de cuisine usée et émis selon les estimations, 30 % de moins d'émissions de CO2 par rapport à un avions de taille similaire. Selon Boeing, la réduction de gaz à effet de serre et d’environ 10 % attribué à l'utilisation de biocarburants et d'environ 20 % aux progrès technologiques et l'efficacité offertes par le «Dreamliner».

Fabriqué principalement à partir de matériaux composites, le Boeing B787 «Dreamliner» est le premier avion de taille moyenne capable de voler long-courriers et permettra aux compagnies aériennes d'ouvrir de nouvelles liaisons sans escale préférés par le public voyageur.

1557150333.jpg

 

 

Porter Airlines inaugure ses liaisons Bio :

Porter Airlines a effectué avec succès le premier vol commercial propulsé par biocarburant au Canada. Concluant avec succès un programme d’essais lancé en 2010, la société aérienne a fait voler un de ses biturbopropulseurs Q400 de Bombardier de sa base à l’aéroport Billy-Bishop de Toronto jusqu’à Ottawa en utilisant un mélange à parts égales de biocarburant et de carburant avion A1 dans l’un de ses moteurs.

Le carburant était certifié suivant la nouvelle norme D7566/D1655 de l’American Society for Testing and Materials (ASTM) et le biocarburant utilisé provenait des plantes oléagineuses Camelina sativaou caméline (49 pour cent) et Brassica carinata ou moutarde d’Abyssinie . L’autre moteur de l’avion était propulsé par du carburant avion A1. Le vol transportait des passagers se rendant à Ottawa pour affaires et loisirs, ainsi que des représentants des entreprises partenaires du programme d’essais de biocarburant et des médias.

C’est l’étape finale d’un projet de deux ans dont les principaux membres sont Targeted Growth, Bombardier Aéronautique, Pratt & Whitney Canada (constructeur des moteurs PW150A qui propulsent les avions Q400) et Porter Airlines. Le programme d’essais de biocarburant était financé par les principaux partenaires, ainsi que par le réseau des centres d’excellence dirigés par l’entreprise (RCE-E) sous les auspices du Groupement Aéronautique de Recherche et Développement en eNvironnement (GARDN).

Un soutien supplémentaire au programme provenait d’Agrisoma Biosciences Inc., qui cultive la moutarde d’Abyssinie et en produit la bio-huile, Sustainable Oils, qui broie la caméline pour en faire de la bio-huile, Honeywell UOP, qui convertit les bio-huiles en carburant avion bio dérivé suivant les exigences de la norme D7566 et SkyNRG, responsable de la logistique et du mélange répondant à la spécification D1655.

 

BA_Q400_Biofuel_Flight.jpg

 

 

Photos : 1 B787 Dreamliner ANA 2 B787 recevant son biocarburant @ Boeing/ANA 3 Q400 Porter Airliners 4 refueling au biocarburant @ Bombardier Aerospace

 

26/03/2012

Premier vol commercial au biocarburant au Canada !

 

BA-Porter-Q400-Toronto-Skyline-HR.jpg


 

Bombardier & Porter Airlines vont faire voler un appareil de type turbopropulsés Q400 au biocarburant au Canada. Le Q400 de Bombardier sera le premier avion au Canada à utiliser un carburant pour avion biodérivé, récemment certifié conforme à la norme D7566 de l’American Society for Testing and Materials (ASTM).

Le vol commercial au biocarburant de Porter Airlines utilisera un mélange à parts égales de biocarburant et de carburant avion A1. La portion biocarburant est dérivée des plantes oléagineuses Camelina sativa(49%) et Brassica carinata (1%). Ce premier  vol avec passagers aura lieu à la mi-avril. 

Vol préparatoire sans passager :

« Le vol préparatoire de deux heures a été impeccable et le carburant bio-dérivé a performé tel que prévu », a indiqué Mike Arcamone, président, Bombardier Avions commerciaux. « Durant le vol, l’avion Q400 a effectué avec succès plusieurs manœuvres, dont des montées sans moteur, des demandes brusques de puissance et le maintien d’un régime de croisière pour vérifier les performances de l’avion avec le carburant bio dérivé. »

Parmi les autres partenaires clés du programme de biocarburant, annoncé pour la première fois en 2010, on compte Targeted Growth Canada (TGC), de Saskatchewan, producteur des plantes Camelina sativa, et Pratt & Whitney Canada, constructeur des moteurs PW150A qui propulsent l’avion Q400.  Le financement du programme est fourni par les partenaires, ainsi que par le Groupement Aéronautique de Recherche et Développement en eNvironnement (GARDN).

A propos de l’avion Q400 :

L’avion de ligne turbopropulsé Q400, construit à l’établissement de Bombardier à Toronto (Ontario), est le successeur évolué de la gamme d’avions Dash 8/série Q de Bombardier. Optimisé pour les opérations court-courriers, l’avion confortable et plus écologique Q400 de 70 à 80 places est un grand biturbopropulseur rapide, silencieux et éco-énergétique. Il offre un équilibre parfait entre le confort des passagers et les caractéristiques économiques d’exploitation, avec une empreinte environnementale réduite.

Établissant de nouvelles normes environnementales, l’avion Q400 consomme de 30 à 40% de moins de carburant et génère de 30 à 40%  moins d’émissions sur les liaisons où il a remplacé des avions à réaction de capacité similaire plus anciens. Dans l’ensemble, l’avion Q400 NextGen émet 15 décibels de moins que prévu dans la réglementation (chapitre 4) de l’OACI sur le bruit, plaçant ainsi la barre très haut pour l’ensemble de l’industrie.

Plus de 380 avions Q400 sont en service auprès de quelque 40 exploitants dans 30 pays, sur six continents. Ces avions ont transporté plus de 177 millions de passagers.

A propos de Porter Airlines:

Fondée en 2006, Porter Airlines a révolutionné les vols de courte durée grâce à son accueil chaleureux et convivial, et elle a ramené la classe et le raffinement dans le voyage aérien. Reconnue comme étant une compagnie aérienne officielle 4 étoiles dans le Classement mondial des compagnies aériennes établi par Skytrax et classée au deuxième rang mondial dans la catégorie des petites compagnies aériennes dans le Choix des lecteurs de Condé Nast Traveler, Porter est déterminée à offrir une expérience de voyage supérieure. De nombreux services sont offerts gratuitement, dont les luxueux salons de passagers, le café Starbucks, les collations de qualité, ainsi que le vin ou la bière à bord.

Le transporteur dessert actuellement Toronto, Ottawa, Montréal, Québec, Moncton, Halifax, St. John’s, Thunder Bay, Sault-Sainte-Marie, Sudbury Timmins, Windsor, New York (Newark), Chicago (Midway), Boston (Logan) et Wahington, D.C. et offre également des vols saisonniers à destination de Mont-Tremblant, au Québec, de Myrtle Beach, en Caroline du Sud, et de Burlington.

Photo : Bombardier Q400 de Porter Airlines @ Bombardier

 

21:03 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : bombardier, q400, porter airlines, biocarburant |  Facebook | |