06/08/2013

Gulfstream le plus grand constructeur de jet d’affaires !

DSC_4520.jpg


On vous parle régulièrement de la bataille entre Airbus et Boeing qui se taille à eux deux la plus grande part de vente d’avions commerciaux, mais dans le milieu un fermé des avions d’affaires, la bataille fait rage avec plus de concurrence.

Gulfstream Aerospace Corp est no : 1

Le consortium israélo-américain Gulfstream Aerospace Corp. tient la première place devant le canadien Bombardier Aerospace suivi du français Dassault Aviation. Puis l’on retrouve l’américain Cessna et le brésilien Embraer. Hawker Beechcraft ayant glissé en dernière place suite, à de nombreux problèmes et tente depuis ce printemps de relevé la tête.

 

DSC_3096.jpg


A noter, que le Suisse Pilatus est classé premier, dans la vente des avions d’affaires multirôles de type turbopropulseur avec son PC-12 et PC 12 «Next Generation» depuis maintenant cinq années. Une belle performance pour le petit constructeur qui alignera bientôt son premier jet le PC-24 dévoilé au Salon EBACE à Genève ce printemps.


Gulfstream VS Bombardier : 

 

DSC_123.jpg


La première place vient tout juste d’échapper à Bombardier qui a subi une campagne agressive de la part de Gulfstream ces derniers mois. Le constructeur établi aux États-Unis a acheminé 36 appareils pour une valeur de 1,83 milliard de dollars américains durant le trimestre, comparativement à 45 avions pour un montant évalué à 1,59 milliard de dollars américains pour Bombardier. La valeur des expéditions de Gulfstream était deux fois plus importante que l'année précédente, alors que les livraisons furent de 21 appareils. Bombardier a livré un avion de moins cette année, mais la valeur totale des appareils livrés a augmenté de 274 millions de dollars américains, soit près de 18 %. A la mi-2013, la valeur des livraisons d'avions de Gulfstream était supérieure de 7,5 % à celle de son rival canadien.

 

DSC_3073.jpg


Bombardier a vendu 14 Global 5000/600, 11 Challenger 605, 16 Challenger 300 et 4 Learjet 60XR durant le trimestre. De son côté, Gulfstream a livré 30 de ses appareils 450/550/650 et 6 avions 150/280, de plus petite taille.

Le marché des jets privés redécolle : 

Dans l'ensemble, les livraisons mondiales d'avions ont augmenté de 8,9 % durant la première moitié de l'année, alors que les facturations de différents appareils de plus petite taille ont atteint 10,4 milliards de dollars américains, en hausse de 26,4 % par rapport à l'année précédente, a indiqué la General Aviation Manufacturers Association. C'était la première fois que les revenus d'une période de six mois dépassaient la barre des 10 milliards de dollars depuis 2008.

Les livraisons de monomoteurs, de biturbines et d'appareils à moteur classique ont augmenté, mais celles de jets d'affaires ont diminué de 4,1 %, à 283 appareils, contre 295 un an plus tôt.

Les jets et autres hélicoptères de luxe représentent un marché d’environ 10’000 appareils d’ici à 2020.


 

DSC_1849.jpg


Photos : 1 Gulfstream G450 un must de luxe Pilatus PC-12NG la référence des turbopropulseur  3Bombardier Global 6000 la référence canadienne Dassault Falcon 2000 le dernier de la gamme 5 Embraer Legacy 650, le haut de gamme de la marque @ Pascal Kümmerling