21/05/2013

EBACE : présentation du Pilatus PC-24 !

1278979_pic_970x641.jpg


Salon aéronautique de l’aviation d’affaires, ce matin à 10H30, le constructeur de Stans a levé le rideau sur son dernier né le PC-24. Cela fait un peu plus d’une année que l’on sait que le constructeur suisse prépare une grande nouveauté avec le premier Jet  (d’affaires)conçu dans notre pays. Pilatus entre dans la cour des grands, mais aussi à un moment ou la concurrence fait rage sur le secteur des jets.

Une nouvelle ère : 

 

DSC_3056.jpg


L’arrivée du PC-24, soit un biréacteur, soit le premier avion à réaction jamais construit par l’avionneur de Stans, le premier avion à réaction jamais construit par l’avionneur de Stans, sonne comme le début d’une nouvelle ère dans l’histoire de l’entreprise et l’aéronautique dans notre pays. Pilatus à investit près de 400 millions de francs, le projet du PC-24 est audacieux, alors que la concurrence se durcit actuellement sur le marché des jets d’affaires avec l’arrivée de grands concurrents comme le brésilien Embraer ou le japonais Honda. De plus, le marché reste dominé par Gulfstream, Dassault et Bombardier. Cela dit, la réputation de fiabilité et de robustesse des Pilatus en fait un sérieux nouvel entrant sur ce marché.

Le PILATUS PC-24 : 

 

DSC_3063_2.JPG


Le Pilatus PC-24 pourra accueillir de quatre à huit passagers dans un confort très haut de gamme. Le client aura à choix divers aménagements, la cabine dispose d’un système de lumières LED et peut être dotée d’un équipement de bureau complet. La cabine peut également être réaménagée pour transporter une moto par exemple, en plus, de quatre passagers. Une large porte cargo héritée du PC-12 permet un chargement aisé du même coup une re-configuration très rapide de l’avion. Pour la motorisation, Pilatus a fait appel à deux réacteurs Williams FJ44-4A. L’avionique est spécifique à choix à un ou deux pilotes. L’avion dispose du système Pilatus aceTM développé en partenariat avec Honeywell qui offre une simplicité de fonctionnalités qui permet aux pilotes une meilleure convivialité grâce à un concept intuitif et obtenu avec les quatre écrans 12 pouces. Un système de référence inertiel (IRS) garantit une excellente fiabilité et permet aux informations d’être affichées au bon endroit et sans délai. Le système comprend également la synthèse de la vision, un automanette, un système graphique de planification de vol, un système d'évitement des collisions (TCAS II), et l’alignement de piste avec une capacité de guidage vertical (LPV).De plus, le PC-24 est le seul avion à disposer du système : Unique Puissance modeTM qui permet une alimentation en énergie pour alimenter les systèmes électriques y compris le chauffage et la climatisation de manière indépendantes de toute source d'énergie au sol.

 

Sans titre.png


Le nouvel appareil atteindra une vitesse maximale de 787 km/h et une distance de 3610 km avec quatre passagers. La production commencera début 2014 et il sera commercialisé en 2017. Le PC-24, surnommé le premier «Super Versatile jet», sera vendu environ neuf millions de francs. Il pourra être transformé en petit avion cargo ou médical.

 

DSC_3060.jpg


Commentaires : 

Se faire une place dans parmi les nombreux appareils présents sur le marché, ne sera pas chose simple pour le dernier né de Pilatus, cependant, le PC-24 dispose de plusieurs atouts majeurs et uniques avec une très grande polyvalence héritée du PC-12, des capacités de décollage très courts doublé d’une capacité à se poser n’importe où. On retrouve dans cet avion un mélange de ce qui a fait le succès des célèbres PC-6 et PC-12.

 

1278981_pic_970x641.jpg


Photos : 1 @ 4 Images de synthèse Pilatus Aircraft  2 La maquette apparait sous les lumières à EBACE 3 Le Cockpit 4 L’intérieur avec Oscar Schwenk Président du conseil d’administration de Pilatus @ Pascal Kümmerling