04/01/2017

La France commande 17 Pilatus PC-21 !

169782444.jpg

Pilatus Aircraft Ltd est heureuse d'annoncer la signature d’un contrat portant sur la vente de 17 avions écoles de type PC-21 pour l’Armée de l’air française. Ces appareils vont venir remplacer les actuels Alpha Jet. Précisons d’emblée, que le PC-21 n’est pas prévu pour venir équiper la Patrouille de France.

Le contrat signé a été signé le 30 décembre 2016 par l'armée de l'air française avec Babcock Mission Critical Services France (BMCSF) et Pilatus. Le contrat comprend la location des PC-21 par la société Babcock Mission Critical Services France ainsi que du matériel connexe de formation, l’avionneur suisse assurera la logistique. En plus de la Force aérienne suisse, la France est aujourd'hui la deuxième nation européenne à opter pour le PC-21 dans le cadre du système de formation intégré le plus avancé et le plus efficace au monde

Rappel :

La France cherchait un remplaçant à son avion école Dassault Alphajet, une demande de pré-sollicitation initiale a été publiée en avril 2015 par la DGA. Elle a été suivie d'une demande de propositions (DP) en septembre de la même année. Sous le nom de FOMEDEC (Formation modernisée et entraînement différencié des équipages de chasse) le programme poursuit deux objectifs :Remplacer le système actuel (avions et moyens sol) de formation (phase basique) des équipages des avions de chasse (pilotes et navigateurs officiers systèmes d’armes) à Tours et Cognac.Et de permettre une activité aérienne sur avion de formation en complément d’une activité sur avion d’arme pour les pilotes du « second cercle » qui ont vocation à renforcer et à soutenir les unités opérationnelles quand elles sont engagées.Le programme porte sur l’acquisition d’une flotte d’avions, de moyens de simulation au sol et des infrastructures associées. Une prestation de soutien est également prévue. Il s’agit de former une cinquantaine de personnels navigants par an et d’entraîner une cinquantaine de pilotes de chasse expérimentés. Le volume horaire annuel prévu est de l’ordre de 11’000 à 13’500 heures de vol.

Le Pilatus PC-21 :

Le PC-21 permet une formation complète des élèves pilotes et ceci avec des possibilités offrant une nouvelle dimension. En effet, il s’agit là, d’un système d’écolage en vol performant, qui remplace totalement la transition sur avion école à réaction de type Hawk ou Alpha jet. En effet, le PC-21 offre la possibilité unique au monde d’assurer une transition directe, vers des chasseurs modernes, tels que les F/A-18, Rafale, Gripen, Eurofighter, F-35 pour ne citer que ceux-là. Il est également possible d’opter pour une combinaison en binôme avec un jet école, dans ce cas la formation sur jet peut être réduite en nombre d’heure. Les coûts de formation, de maintenance sont très largement diminués, sans oublier la réduction significative des nuisances sonores et de l’optimisation de la consommation de kérosène. L'avion permet une simulation complète et ceci sans armement, car ceux-ci sont simulés grâce à une interface spécialement développée pour l’avion.

pilatus aicraft,armée de l'air,avions école,pc-21,blog défense,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

Photos : PC-21 @ PIlatus Aircraft

21/07/2016

Vol inaugural réussi pour le premier PC-21 australien !

cdd7d6425326ea517b43263830297695-PC-21-Australia-First-Flight-Media-Release (3).jpg

Pilatus Aircraft Ltd est heureux d'annoncer que le premier des 49 PC-21 destiné à la Royal Australian Air Force (RAAF) a terminé avec succès son vol d'essai initial à l'usine à Stans en Suisse. Le vol a eu lieu seulement sept mois après la signature du contrat.

bf56351c3e958a6db9613c6ffc3b2207-PC-21-Australia-First-Flight-Media-Release (7).JPG

En vertu d'un contrat signé en décembre ici à 2015 visant à harmoniser les forces de défense australiennes en matière de formation de vol pour les trois services - Armée, la Marine et la Force aérienne, Pilatus livrera un total de 49 PC-21 qui fonctionnera à partir de quatre bases de la Royal Australian Air Force. Pilatus fournira également des éléments importants de l'équipement de formation au sol sur la base et la capacité de soutien en service.

Ce premier PC-21, enregistré comme A54-001, sera remis à la Royal Australian Air Force à East Vente en juin 2017, après l'achèvement des essais et le travail de vérification en Suisse et en Australie.

 

87839fb37914fd7430aa2ef1179360e1-PC-21-Australia-First-Flight-Media-Release (6).jpg

Lien sur l’article précédent :

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2016/07/19/le-premier...

 

Photos : le premier vol du PC-21 australien @ Pilatus Aicraft

09/12/2015

Australie : contrat signé pour les Pilatus PC-21 !

b69edca981890a159ac85193f9190032-PC-21 HB-HSD Harbour Bridge and Opera House Sydney Calendar 2011 December(A000524247).JPG

Canberra, le vice-maréchal Leigh Gordon de la RAAF, le PDG de Lockheed-Martin Australie et Markus Bucher, directeur général de Pilatus Aircraft ont signé le contrat pour la fourniture de 49 avions écoles Pilatus PC-21 à la Royal Australian Air Force (RAAF).

Le contrat de services d'une valeur de 1,2 milliard de dollars verra Lockheed-Martin Australie livrer en partenariat avec l’avionneur suisse Pilatus 49 avions écoles de nouvelle génération PC-21. Le contrat comprend également sept simulateurs de vol, ainsi que l’ensemble des systèmes d’apprentissage au sol et pièces détachées. La Ministre de la défense Marise Payne a déclaré, que le nouveau système de formation assurerait aux pilotes les connaissances et les compétences nécessaires leurs permettant de passer directement sur des avions militaires de pointe, comme le Super Hornet et le futur F-35.

 

Rappel :

La Force de défense australienne avait lancé un appel d’offre pour remplacer ses actuels Pilatus PC-9M avec un nouveau système de formation dénommé "Air Project 5428" à partir duquel le PC-21 est sorti vainqueur après les négociations et l'évaluation approfondie. Ce paquet va harmoniser la formation avec le PC-21 assurant un système moderne de formation rentable pour la formation de base et avancé des pilotes de la RAAF.

 

1441550077024.jpg

Noël chez Pilatus : 

C’est une nouvelle victoire pour l’avionneur suisse avec son PC-21 face à une rude concurrence. La signature de ce contrat démontre une nouvelle fois l’extrême qualité qu’offre le système « PC-21 » et offre un cadeau de Noël avant l’heure à l’ensemble des employés qui forment l’entreprise Pilatus.

«Nous sommes ravis qu’après 28 ans avec le Pilatus PC-9 en opérations au sein du Commonwealth, l’Australie a choisi d'appuyer notre réputation pour la fourniture du systèmes de formation de classe mondiale avec ce nouveau contrat. Je suis également heureux que l'équipe 21 a remporté l'affaire contre tous les concurrents internationaux et que, dans le dernier tour, la Force de défense australienne a choisi le Pilatus PC-21 sur tous les autres aéronefs - Pilatus une fois, Pilatus pour toujours ! " a déclaré Markus Bucher, directeur général de Pilatus.

 

6ème client :

L’Australie devient ainsi le 6ème client pour le système d’entrainement PC-21, les autres pays sont : la Suisse avec 8 appareils (2 en options), Singapour 19 aéronefs, les Emirats Arabes Unis 25 appareils, l’Arabie Saoudite 55 appareils en commandes et le Qatar avec 24 appareils en commandes.

 

La génération PC-21:

Le PC-21 permet une formation complète des élèves pilotes et ceci avec des possibilités offrant une nouvelle dimension. En effet, il s’agit là, d’un système d’écolage en vol performant, qui remplace totalement la transition sur avion école à réaction de type Hawk ou Alpha jet. En effet, le PC-21 offre la possibilité unique au monde  d’assurer une transition directe vers des chasseurs modernes tels que les F/A-18, Rafale, Gripen, Eurofighter, F-35 pour ne citer que ceux-là. Il est également possible d’opter pour une combinaison en binôme avec un jet école, dans ce cas la formation sur jet peut être réduite en nombre d’heure. Les coûts de formation, de maintenance sont très largement diminués, sans oublier la réduction significative des nuisances sonores et de l’optimisation de la consommation de kérosène. L'avion permet une simulation complète et ceci sans armement, car ceux-ci sont simulés grâce à une interface spécialement développée pour l’avion.

b7bd4289274f60bc0120ea615357604a-Zbinden 01 (22).jpg

Photos : 1 Pilatus PC-21 au-dessus de l’Australie 2 Projet team 21 3 PC-21 en Suisse @ Pilatus Aircraft J.Zbinden

 

 

 

 

18/08/2014

Surf Air, grosse commande de PC-12NG !

4b18591099c1fdeeacc113edd50cf7d9-_I5P1879.jpg

Santa Monica en Californie, la compagnie Surf Air a commandé 15 avions de type Pilatus PC-12 «Next Generation» et a pris une option sur 50 exemplaires supplémentaires. Les 65 appareils doivent être livrés au cours des cinq prochaines années. 

Surf Air prévoit d'équiper ses PC-12NG de huit sièges en classe «business». Les Californiens décrivent l'avion suisse comme polyvalent, performant et fiable. Des compliments retournés par le directeur général de la filiale Pilatus Business Aircraft, Thomas Bosshard, qui décrit Surf Air comme extrêmement innovante. La compagnie utilise déjà des Pilatus dans les régions de San Francisco, Los Angeles, Santa Barbara et Lake Tahoe. D'autres destinations, comme Monterey, San Diego ou Sacramento, devraient s'y ajouter.


fs_01.jpg


Le Pilatus PC-12 «Next Generation» : 

Le PC-12 «Next Generation» offre nombres d'améliorations significatives par rapport à son prédécesseur, il intègre une  avionique Honeywell Primus Apex qui s’intègre dans un tout nouveau cockpit conçu par BMW Group Designworks USA, doté d’une plus puissante turbine  Pratt & Whitney Canada PT6A, le PC-12 offre une plus grande rentabilité pour ses opérateurs, ainsi, qu’une plus grande fiabilité pour répondre à des besoins de transport dans une économie toujours plus exigeante. Les PC-12 équipent non seulement de nombreuses sociétés de transport d’affaires, mais également les «Flying Doctors of Australia» et plusieurs sociétés d’ambulance notamment au Canada, les «Smokejumper» (pompiers volants) aux USA, ainsi que diverse Forces de police et récemment la Force aérienne Finlandaise.


e12348c11d87a790354eaa389fe86023-Swagger Cabin Horizontal.jpg


 

Photos : 1 PC-12NG 2 cockpit 3 Intérieur @ Pilatus 


01/08/2014

Le PC-24 fait son Roll-out !

148.JPG



Aérodrome de Buochs (Nidwald), l'avionneur suisse Pilatus a effectué aujourd'hui, jour de la Fête Nationale suisse le « Roll-out » du premier avion d'affaires à réaction helvétique. Pas moins de 35'000 personnes se sont déplacées pour cet événement.

C'est bien une foule composée de badauds venu découvrir le premier « jet suisse » de clients potentiels, du personnel de Pilatus Aircraft et de nombreux journalistes et personnalités du monde de l'aviation et de l'armée qui se sont retrouvées pour show aux allures de fête nationale sous un ciel clément !

Avant de découvrir le PC-24, nous avons eu le privilège de voir voler l'ensemble des créations de chez Pilatus : PC2, PC3 ; PC7, PC9, PC12, PC21. Avec notamment une patrouille de trois PC-12, le PC-7 Team des Forces aériennes.


 

126.JPG


Le Pilatus PC-24 est arrivé accueillit par les traditionnels lanceurs de drapeaux et tiré par des chevaux de l'armée. Le Directeur de Pilatus Oscar J. Schwenk a rappelé l'histoire de l'avionneur, les liens avec notre pays et son histoire.

Un PC-24 pour le Conseil Fédéral :

Si l'information n'était pas confirmée pour l'instant, le Conseiller Fédéral Ueli Maurer a affirmé aujourd'hui, que le projet d'acquisition d'un PC-24 pour le remplacement de l'actuel Cessna Citation 650 sera prochainement validé !!

142.JPG



Des performances exceptionnelles :

Le PC-24 aura des performances exceptionnelles en matière de distance de décollage et d’atterrissage. Le PC-24 est à même d’offrir des prestations supérieures à ses deux concurrents que sont l’Embraer Phenom 300 et le Cessna Citation CJ4.

 Distance de décollage :


Pilatus PC-24: 2’690 pieds
Phenom 300: 3’138 pieds
Citation CJ4:3’310 pieds

 

 Atterrissage :

 

Pilatus PC-24: 2,425 pieds

Phenom 300 2,620 pieds

CJ4 : 2,700 pieds

 

En matière de prix, le PC-24 est un peu moins cher que le prix de liste probable du Phenom 300 et CJ4 dans un délai de quatre ans. Et c'est sans tenir compte des remises clients de lancement :

Pilatus PC -24: 8,9 millions $ (2017)
Phenom 300 : 8,7 millions $ (2013)

Cessna CJ4 : 9,05 millions $ (2013)


 
Pilatus PC24 : 501 pieds cubes.
Citation CJ4 : 311 pieds cubes.
Phenom 300 : 225 pieds cubes.


Le PC-24 est classé comme un jet hyper polyvalent de sorte que les propriétaires auront la possibilité d’un aménagement de six ou huit personnes en exécutif ou jusqu'à 10 passagers. Il sera également possible de changer complètement l’intérieur pour permettre à l aéronef d’être utilisé pour l’évacuation médicale (MEDEVAC).

137.JPG



Photos : Roll-out du PC-24@Pascal Kümmerling