07/06/2014

Embraer livre le 500e Phenom !

AWN20140606112934.jpg


 

 

Embraer Executive Jets a célébré la livraison du 500e jet de la famille «Phenom» 500e, soit une réalisation importante ans seulement cinq ans et demi après l'entrée en service du premier avion. 

 

L'avion livré est un Phenom 300 qui a rejoint une société de leasing brésilienne. Cette livraison fut l’occasion de fêter l’événement au sein de l’entreprise. Le Phenom 300 a été lancé en 2005 pour établir de nouvelles normes de confort et de performance dans la catégorie des biréacteurs légers. L'avion, qui est entré en service en décembre 2009, après avoir été certifiés par les organismes de l'aviation au Brésil (Agência Nacional de Aviação Civil - ANAC) et les États-Unis (Federal Aviation Administration - FAA), a récemment été approuvé par l'Agence européenne de sécurité aérienne ( AESA).

Le Phenom 300 peut accueillir jusqu'à dix occupants dans un cadre spacieux et agréable, conçue en partenariat avec BMW Group Designworks USA. Les ailes en flèche dotées de Winglets et les systèmes embarqués modernes ont été développés pour offrir les meilleures performances en vol.

Le Phenom 300 est l'un des avions les plus rapides dans la catégorie des biréacteurs légers, pour atteindre 521 mph (839 km / h, ou 453 noeuds - KTAS) et il peut voler à une altitude de 45000 pieds (13716 mètres). Pour un rayon d’action  de 1,971 miles nautiques (3.650 km), y compris les réserves NBAA IFR de carburant, l'appareil est capable de voler sans escale de New York à Dallas, Londres à Athènes, ou Delhi  à Dubaï.


 

DSC_3841.jpg


Photos : 1 Le 500e Phenom livré @ Embraer 2 Phenom 300 à EBACE @Pascal Kümmerling

12:08 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : embraer, phenom, phenom 300 |  Facebook | |

16/01/2014

Résultats contrastés pour Embraer !

981_embraer_legacy-600.jpg

 

 

SAO PAULO, l'avionneur brésilien Embraer qui occupe la troisième place des constructeurs mondiaux vient de livrer ses chiffres pour l’année 2013.

 

Le constructeur brésilien a livré 209 avions commerciaux et d'affaires en 2013 et atteint le but qu'il s'était fixé pour l'année, soit : 90 avions commerciaux et 119 d'affaires. Pour l’année 2013, Embraer totalise des commandes fermes pour 18,2 milliards de dollars à fin décembre.
Les résultats ont été encouragés surtout par les ventes du dernier trimestre 2013, avec la livraison de 32 appareils commerciaux et 53 autres d'affaires, précise Embraer. Au quatrième trimestre, Embraer a également annoncé une commande ferme d'American Airlines pour l'achat de 60 avions commerciaux E-175, un contrat évalué à 2,5 milliards de dollars qui comprend aussi une option pour 90 autres appareils.

 

Si l’objectif est tenu en ce qui concerne les avions d’affaires, il faut par contre relever une baisse des livraisons d’avions commerciaux de l’ordre de 15%. D’un autre côté, l’avionneur a augmenté son carnet de commandes. La nouvelle gamme en développement d’avions régionaux E175/190/195-E2 s’emble déjà très prometteuse avec une série de commandes fermes pour 150 appareils et presque autant d’options. Les nouveaux E-jets E2 doivent permettre à Embraer de venir concurrencer directement le CSeries de Bombardier et le SSJ100 de Sukhoi.

 

Par rapport à la gamme actuelle, Embraer va modifier l'avionique, les ailes doté cette famille d’une nouvelle motorisation avec le nouveaux moteurs Pratt & Whitney PW1700G (pour l'E175-E2) et PW1900G (pour les E190-E2 et E195-E2). Les ailes ne seront plus équipées de “ Winglets”, mais seront dotées de "Raked Wingtips" similaires à ceux qui équipent les bouts d'aile du B777-300ER.

 

800px-Computer-generated_conception_of_the_upcoming_Embraer_E-Jet_E2_family.jpg

 

Photos :  1 Embraer Legacy 600 @ C. Fershen 2 Famille E-Jets E2@ Embraer

 

 

 

 

 

 

12:19 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : embraer, phenom, legacy e-jets-e2 |  Facebook | |

06/08/2013

Gulfstream le plus grand constructeur de jet d’affaires !

DSC_4520.jpg


On vous parle régulièrement de la bataille entre Airbus et Boeing qui se taille à eux deux la plus grande part de vente d’avions commerciaux, mais dans le milieu un fermé des avions d’affaires, la bataille fait rage avec plus de concurrence.

Gulfstream Aerospace Corp est no : 1

Le consortium israélo-américain Gulfstream Aerospace Corp. tient la première place devant le canadien Bombardier Aerospace suivi du français Dassault Aviation. Puis l’on retrouve l’américain Cessna et le brésilien Embraer. Hawker Beechcraft ayant glissé en dernière place suite, à de nombreux problèmes et tente depuis ce printemps de relevé la tête.

 

DSC_3096.jpg


A noter, que le Suisse Pilatus est classé premier, dans la vente des avions d’affaires multirôles de type turbopropulseur avec son PC-12 et PC 12 «Next Generation» depuis maintenant cinq années. Une belle performance pour le petit constructeur qui alignera bientôt son premier jet le PC-24 dévoilé au Salon EBACE à Genève ce printemps.


Gulfstream VS Bombardier : 

 

DSC_123.jpg


La première place vient tout juste d’échapper à Bombardier qui a subi une campagne agressive de la part de Gulfstream ces derniers mois. Le constructeur établi aux États-Unis a acheminé 36 appareils pour une valeur de 1,83 milliard de dollars américains durant le trimestre, comparativement à 45 avions pour un montant évalué à 1,59 milliard de dollars américains pour Bombardier. La valeur des expéditions de Gulfstream était deux fois plus importante que l'année précédente, alors que les livraisons furent de 21 appareils. Bombardier a livré un avion de moins cette année, mais la valeur totale des appareils livrés a augmenté de 274 millions de dollars américains, soit près de 18 %. A la mi-2013, la valeur des livraisons d'avions de Gulfstream était supérieure de 7,5 % à celle de son rival canadien.

 

DSC_3073.jpg


Bombardier a vendu 14 Global 5000/600, 11 Challenger 605, 16 Challenger 300 et 4 Learjet 60XR durant le trimestre. De son côté, Gulfstream a livré 30 de ses appareils 450/550/650 et 6 avions 150/280, de plus petite taille.

Le marché des jets privés redécolle : 

Dans l'ensemble, les livraisons mondiales d'avions ont augmenté de 8,9 % durant la première moitié de l'année, alors que les facturations de différents appareils de plus petite taille ont atteint 10,4 milliards de dollars américains, en hausse de 26,4 % par rapport à l'année précédente, a indiqué la General Aviation Manufacturers Association. C'était la première fois que les revenus d'une période de six mois dépassaient la barre des 10 milliards de dollars depuis 2008.

Les livraisons de monomoteurs, de biturbines et d'appareils à moteur classique ont augmenté, mais celles de jets d'affaires ont diminué de 4,1 %, à 283 appareils, contre 295 un an plus tôt.

Les jets et autres hélicoptères de luxe représentent un marché d’environ 10’000 appareils d’ici à 2020.


 

DSC_1849.jpg


Photos : 1 Gulfstream G450 un must de luxe Pilatus PC-12NG la référence des turbopropulseur  3Bombardier Global 6000 la référence canadienne Dassault Falcon 2000 le dernier de la gamme 5 Embraer Legacy 650, le haut de gamme de la marque @ Pascal Kümmerling