22/06/2016

Inde, vol inaugural pour le HTT40 !

1466159934-3847730.jpg

En fin de semaine dernière, Hindustan Aeronautics (HAL) a réussi le premier vol de du prototype de l'avion d'entraînement de base HTT40. L'avion a été piloté par Capt. C. Subramaniam et Capt. Venugopal pendant environ 10 à 15 minutes dans un ciel assombri.

Le HTT40 est un aéronef à voilure fixe incorporant une conception de cellule tout en métal. Sa masse maximale au décollage et de 2800 kg et peut être configurée pour porter des armes, en vue d le l’entrainement, mais également pour des missions de contre-insurrection. Le cockpit climatisé peut accueillir deux membres d'équipage, dont un instructeur et le stagiaire dans la configuration des sièges en tandem de type « zéro-zéro ». Il intègre une avionique avec écrans multifonctions et des systèmes de navigation et de communication modernes. La motorisation du HHT40 comprend une turbine Honeywell TPE331-12B dotée d’un FADEC qui développe une puissance maximale de 950ch sur l'arbre (shp). Le HTT40 devrait pouvoir atteindre une vitesse maximale de 450 kilomètres par heure pour un rayon d’action 1000 km. La vitesse de décrochage avec les volets est 135 km/h.

Un concurrent pour la troisième tranche de PC-7MKII :

L’Indian Air Force (IAF) avait prévu une formation en trois phases pour ses élèves pilotes. La formation de base (BTA) s’effectue sur l’avion suisse Pilatus PC-7MKII, puis la phase II, dite intermédiaire devait être faite sur l’avion indigène HAL HTT40. Puis, la phase avancée se termine sur le jet anglais BAe Hawk. Mais les nombreux retards de conception du HAL HTT40 ont obligé l’IAF à revoir le cursus de formation.

A l’origine, l’Inde prévoyait d’acheter une centaine d’avion HTT40. L’arrivée du Pilatus PC-7MKII a permis de combler les deux étapes primaires de formation des élèves pilotes indiens. Le ministère indien de la défense à l'intention, aujourd’hui, d'acheter 68 HTT40 élaborés localement pour satisfaire une partie de ses besoins pour 180 avions écoles. En effet 120 avions PC-7MKII ont été commandés à ce jour.

De fait, la troisième tranche de PC-7MKII sera directement liée au bon fonctionnement ou non du HAL HTT40.

 

htt40-1466159837.jpg

Photos : premier vol du HTT40 @ HAL

04/02/2016

Inde, présentation du HTT 40 !

yourfile-1.jpg

Hindustan Aeronautics (HAL) a présenté le premier prototype de l'avion d'entraînement de base HTT-40. L'avion va effectuer des essais au sol et des tests de roulage avant son premier vol.

Le HTT-40 est un aéronef à voilure fixe incorporant une conception de cellule tout en métal. Sa masse au maximale au décollage et de 2800 kg et peut être configuré pour porter des armes, en vue d le l’entrainement, mais également pour des missions de contre-insurrection. Le cockpit climatisé peut accueillir deux membres d'équipage, dont un instructeur et stagiaire dans la configuration des sièges en tandem de type « zéro-zéro ». Il intègre une avionique avec écrans multifonctions et des systèmes de navigation et de communication modernes. La motorisation du HHT40 comprend une turbine Honeywell TPE331-12B dotée d’un FADEC et qui développe une puissance maximale de 950 ch sur l'arbre (shp). Le HTT40 devrait pouvoir atteindre une vitesse maximale de 450 kilomètres par heure pour un rayon d’action 1000 km. La vitesse de décrochage avec les volets sera 135 km/h.

 

Un concurrent pour la troisième tranche de PC-7MKII :

L’Indian Air Force (IAF) avait prévu une formation en trois phases pour ses élèves pilotes. La formation de base (BTA) s’effectue sur l’avion suisse Pilatus PC-7MKII, puis la phase II, dite intermédiaire devait être faite sur l’avion indigène HAL HTT40. Puis, la phase avancée se termine sur le jet anglais BAE Hawk. Mais les nombreux retards de conception du HAL HTT40 ont obligé l’IAF à revoir le cursus de formation.

A l’origine, l’Inde prévoyait d’acheter une centaine d’avion HTT40. L’arrivée du Pilatus PC-7MKII a permis de combler les deux étapes primaires de formation des élèves pilotes indiens. Le ministère indien de la défense a l'intention, aujourd’hui, d'acheter 68 HTT40 élaborés localement pour satisfaire une partie de ses besoins pour 180 avions écoles. En effet 120 avions PC-7MKII ont été commandés à ce jour.

De fait, la troisième tranche de PC-7MKII sera directement liée au bon fonctionnement ou non du HAL HTT40. Un feuilleton qui n’est pas sans rappeler, celui du contrat Rafale et du Tejas !

647266650.jpg

 

Photos : HAL HTT40 @ HAL

 

26/11/2015

Inde, les Pilatus PC7MKII sont très demandés !

PC-7-MKII-indien-No75.jpg.7294776.jpg

Inde, l’armée de l'air indienne (IAF) a été contrainte de commencer l’étape de formation intermédiaire II des pilotes, avec les Pilatus PC-7MKII d'entraînement, alors que ceux-ci ne devaient, en principe, être utilisés que pour la formation de base (BTA).

En effet, l’IAF avait prévu une formation en trois phases pour ses élèves pilotes. La formation de base (BTA) s’effectue sur l’avion suisse Pilatus PC-7MKII, puis la phase II, dite intermédiaire devait être faite sur l’avion indigène HAL HTT40. Puis, la phase avancée se termine sur l’avion anglais BAE Hawk.

 

Les lourds problèmes du HTT40 :

inde,iaf,pilatus,pc-7mk2,infos aviation,blog défense

Seulement voilà, le fameux avion indigène de l’avionneur indien HAL le HHT 40, n’est de loin pas opérationnel et celui-ci, cumulent les problèmes de mise au point. Selon l’avionneur indien le HHT40 devrait prendre son envol à la fin de cette année et pouvoir être opérationnel en 2018 pour fournir une solution indigène aux besoins de formation intermédiaire de l'Inde. Il pourra également inclure une variante armée. Sauf, que rien n’est moins sûr pour l’instant.

 

Nouvelle commande de PC-7MKII ?

Au sein de l’IAF, les doutes subsistent sur les réelles capacités du HHT40 et pour l’instant c’est l’avion suisse qui assure les formation de la phase I et II et ceci de manière exemplaire. De fait, les discussions pour l’achat d’une troisième tranche de Pilatus PC7MKII sont maintenues et pourraient bien être conclue très prochainement. Actuellement 75 PC-7 ont été livré, une seconde tranche de 38 avions a été passée et Pilatus s’attend à une nouvelle commande de 30 à 40 appareils.

 

1983638138.jpg

Photos : 1 & 3 Pilatus PC-7MKII @ Pilatus 3 HAL HTT40@ HAL

 

 

11:29 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : inde, iaf, pilatus, pc-7mk2, infos aviation, blog défense |  Facebook | |

17/09/2015

Le 75ème Pilatus PC-7 MKII pour l’Inde !

15.09.07_3757.JPG

 

Stans, l’avionneur suisse Pilatus a tenu sa promesse de livraison du premier lot de 75 avions école Pilatus PC-7MKII à l’Inde dans les délais. L’Inde a choisi le PC-7 MKII au printemps 2012. Le challenge de l’avionneur pour ce contrat était de pouvoir livrer les appareils en un temps record, tout en respectant des qualités de fabrication exceptionnelle.

En février 2013, l’avionneur suisse livrait le premier exemplaire du PC-7 MKII à l’école de l’Indian Air Force et allait continuer à fournir l’avion de manière exemplaire. L'introduction du nouvel avion-école de base dans l'inventaire de la Force aérienne indienne (IAF) s'est déroulé sans problème et avec une ponctualité des livraisons sans faille. Le moins que l’on puisse dire à ce jour, c’est qu’au sein de l’Académie de vol indienne la satisfaction semble être générale. 

 Malgré des difficultés rencontrées en matière de conditions météorologiques défavorables dues à l’arrivée de la mousson, les premiers vols en solo ont été réalisés avec succès au cours des trois premières semaines de formation au pilotage. 

A la fin des deux premiers mois de formation, les instructeurs et les cadets ont exprimé une grande satisfaction face à l’environnement d’enseignement que procure le PC-7MKII. Les instructeurs ont mis en avant les grandes qualités de l’avion, sa facilité de mise en oeuvre et sa fiabilité. D’une manière générale, le PC-7MKII a considérablement renforcé la qualité de l'enseignement au sein de l’Indian Air Force. Les premières analyses de fond montrent que l’avion suisse et son avionique moderne forment une plateforme idéale pour l'apprentissage des jeunes équipages de la Force aérienne indienne pour leurs tâches difficiles à l'avenir.

Le 75ème PC-7 :

Cette semaine, le dernier appareil du premier lot est actuellement en cours d’essais sur les installations de l’avionneur à Stans. Doté d’une livrée spéciale (voir photo) pour commémorer cette livraison, l’avion rejoindra prochainement l’école de pilotage de l’IAF, selon le calendrier prévu.

Seconde tranche :

Mais du côté de Pilatus, on se prépare déjà à la seconde tranche de 38 Pilatus PC-7MKII, dont le contrat a été officialisé en mars dernier,  pour un montant de 230 millions de francs suisses.

 

3576065496-1.jpg

Photos : 1 le 75ème PC-7 MKII @ Stephan Widmer 2 PC-7 MKII @ Pilatus Aircraft

08/04/2015

Pilatus génère un nouveau record !

unnamed.jpg

 

2014 a été l'année la plus réussie de Pilatus, jamais le chiffre d'affaires n’a été aussi élevé! Le chiffre final a atteint 1’174 milliards de francs, ce qui représente une augmentation de 16%  sur 2013. Le résultat d'exploitation est également mieux que jamais, déjà en hausse de 30% sur 2013.

 

Pilatus a construit et livré 127 avions au cours de l’exercice, soit 15 de plus qu'en 2013. La moitié des aéronefs sont allés à des clients civils et l'autre moitié à des Forces aériennes.

 

Des livraisons dans les temps : 


14380912674_3873ca456a_b.jpg


 

La vente d’avions écoles pour les Forces aériennes a repris, après une légère baisse, en parallèle l’aviation générale continue de bien se porter et ceci, malgré les difficultés rencontrées sur le marché de l’aviation d’affaires. La stratégie de Pilatus à deux piliers,  permet à l'entreprise d'égaliser les fluctuations à travers ses unités d'affaires. 

Les trois grands projets en cours concernent: l’Inde avec la fin de la livraison du premier lot de PC-7MKII (75 aéronefs) et la préparation de la commande du second lot, qui comprend 38 aéronefs, l'Arabie saoudite et le Qatar progressent comme prévu avec l’arrivée du PC-21, et ceci avec des livraisons dans les temps.

 

Reprise tangible dans l'aviation d’affaires : 


dffc51dd1ff5e96d185c76667d69161e-twentytwo.jpg


 

La reprise de la croissance aux Etats-Unis a impacté positivement les résultats. Pilatus a livré 66 avions de type PC-12 NG en 2014 dont 50 outre-Atlantique. Le marché chinois a également soutenu la progression. Des dix appareils Porter PC-6 vendus, neuf l'ont été aux chinois.

 

 

 

Investissement au siège social à Stans :

 

Dans le passé, Pilatus a beaucoup investit dans des projets d’aviation, plutôt que dans le béton. Mais il arrive un moment où un changement d'approche est nécessaire, en particulier à la lumière de la situation intenable du stationnement à Stans. Pilatus a donc pris le taureau par les cornes avec la construction d'un nouveau parking de quatre étages et de l'espace pour plus de 1000 véhicules. Le nouveau bâtiment de la logistique est encore en construction. Doté d'une baie de 24m « highstorage » entièrement automatisée.

Et enfin, avec l’arrivée du premier Jet de Pilatus, le PC-24, un nouveau hangar d’assemblage est déjà en cours d’assemblage.

 

PC-24 avance:

 

Pilatus a ouvert le carnet de commandes en mai dernier pour le PC-24, au salon EBACE à Genève, même si l'avion n’existait que sur le papier à l'époque. Pilatus a pris 84 commandes fermes en seulement deux jours! La production devrait débuter en 2016.

Le premier vol du PC-24 est toujours agnelé pour le mois prochain.

 

5bb332af9d06e3e76e34067d3276ec51-_J121435.jpg

 

 

Photos : 1 PC-24 2 PC-21 Arabie Saoudite 3 PC-12NG 4 PC-7MKII indiens @ Pilatus Aircraft