08/08/2017

Nouveau cursus de formation aux Forces aériennes !

d7f8d599c4901dc79e81db8cdbc0ecf6.jpg

Les Forces aériennes augmentent l’attractivité de la formation des pilotes. En réduisant la durée du cursus habituel, elles permettent aux pilotes d’être plus rapidement opérationnels. De plus, le volet académique de l’instruction est individualisé et reporté à une date ultérieure. La nouvelle formule est entrée en vigueur en cet été.

La formation de pilote militaire de carrière est longue et exigeante. Le développement de l’instruction des pilotes des Forces aériennes, introduit dans le courant de l’été 2017, occasionnera quelques changements : l’instruction des pilotes sera écourtée et réorganisée, et les études obligatoires à la Zürcher Hochschule für Angewandte Wissenschaften seront supprimées. Ainsi, la formation deviendra plus attrayante pour favoriser davantage encore la relève.

02-pilatus-pc21-pilatus.jpg

De nouvelles conditions-cadres permettent aux Forces aériennes suisses d’adapter la formation de leurs pilotes. Tout d’abord, la formation des officiers et le processus de sélection sont maintenus dans leur forme actuelle. Ensuite, après avoir réussi la sélection aéronautique, les candidates et les candidats suivent une instruction de base aéronautique militaire de six mois sur PC-7, notamment pour décider de la spécialisation sur jet ou sur hélicoptère.

Viennent ensuite une formation de pilote de ligne d’une durée d’une année (frozen ATPL) dans une école d’aviation civile, puis un stage de perfectionnement aéronautique de deux ans sur PC-7, PC-21 et F/A-18 pour les futurs pilotes de jet, et sur EC-635 pour les pilotes d’hélicoptère. Après l’obtention du brevet, les pilotes sont incorporés dans les escadrilles d’aviation et accomplissent ultérieurement des formations académiques individualisées dans le cadre d’une planification de carrière.

image.keyvisual_airforcepilot.jpg

D’un côté, l’instruction est plus attrayante, et de l’autre, les candidats font leurs premières expériences aéronautiques sur PC-7 au sein des Forces aériennes avant de se lancer dans la formation à l’aviation civile, ce qui est un atout pour toute la formation. » En outre, avec le développement de l’instruction des pilotes des Forces aériennes, la phase d’études aéronautiques à la ZHAW, obligatoire par le passé, est supprimée. A l’avenir, chaque pilote breveté bénéficiera d’une planification de carrière individuelle. Pour certains, cela inclura des études de bachelor ou de master, définies en fonction de leurs aptitudes et aspirations personnelles ainsi que des besoins des Forces aériennes.

Le premier cycle de la nouvelle instruction débutera avec l’instruction aéronautique militaire en automne 2017. (Sources DDPS).

1257235910.jpeg

Photos : 1 PC-21 et F/A-18D @ DDPS 2 formation sur PC-21@PIlatus 3 EC635 @ Milan Rohrer

26/07/2017

Premier PC-7 néerlandais modernisé !

L07.png

Les Pays-Bas ont reçu leur premier avion école PC-7 modernisé des mains de l’avionneur suisse Pilatus. L'avion est le premier des PC-7 du programme Elementaire Militaire Vlieger Opleiding (Basic Virtual Pilot Training, EMVO) néerlandais à être mis à niveau.

La mise à niveau comprend le remplacement du cockpit analogique par une nouvelle avionique numérique et augmentation la durée de vie du PC-7 avec des renforts pour les ailes et le train d'atterrissage, ce qui assurera un potentiel de 60’000 heures de vol pour la flotte modernisée.

Les instructeurs de vol hollandais vont être formés sur la version modernisée du PC-7 et le programme de formation sera adapté pour inclure les nouveaux systèmes de l'avion. Le premier PC-7 est utilisé pour le développement et la certification de la mise à niveau.

Rappel :

Le ministère néerlandais de la Défense a signé un contrat avec Pilatus pour la mise à jour des avion école PC-7 de la Koninklijke Luchtmacht (KLu - Royal Netherlands Air Force) en 2015.  Stationné à Woensdrecht AB avec au sein du 131 (EMVO) Sqn (EMVO - Elementaire Militaire Vlieg Opleiding).

La RNLAF possède une flotte de 13 Pilatus PC-7, dont le premiera été livré en 1989. L'armée de l'air prévoit d'utiliser l'avion comme plateforme pour une formation de vol de base pendant un certain temps encore. La durée de vie devrait durer jusqu'en 2027 au moins.

Photo : Pilatus PC-7 de la Koninklijke Luchtmacht @ RNLAF

 

04/05/2017

Pilatus en grande forme !

 

PC-24-21.jpg

 

Stans, avec un chiffre d'affaires de 821 millions de francs suisses, la performance financière 2016 a été meilleure que prévu pour l’avionneur suisse. Le bénéfice d'exploitation a totalisé 89 millions de francs suisses après déduction des investissements de recherche et développement de 101 millions de francs suisses. 56 emplois supplémentaires ont été créés dans l'ensemble du groupe. 117 avions ont été livrés aux clients. Le programme de développement PC-24 se déroule selon le plan.

Malgré une baisse du chiffre d'affaires par rapport aux années record de 2014 et 2015, le financement 2016 a été une année réussie pour l’avionneur Pilatus et a dépassé les attentes. Les ventes totales s'élèvent à 821 millions de francs suisses, avec un bénéfice d'exploitation de 89 millions de francs suisses. Les commandes en main à la fin de l'année en rapport sont à un coût confortable de 1,7 milliard de francs suisses, sans compter les revenus de ventes du futur jet PC-24!

En 2016, les activités d'Aviation générale ont contribué à 56% des ventes totales. C'est la première fois que l’unité commerciale représente la part la plus importante du budget depuis 2012. Les ventes du PC-12 NG ont augmenté de 30% par rapport à l'année précédente, avec 91 appareils comparativement à 70 en 2015, et ceci dans un environnement où tous les principaux fabricants d'avions d'affaires ont dû faire face à la stagnation ou à la baisse des chiffres de ventes.

La Force aérienne française a opté pour le système de formation PC-21 vers la fin de l'année. Les 17 PC-21 sur commande seront utilisés pour la formation des pilotes en vue la préparation à la transition sur Rafale. La Royal Jordanian Air Force a également commandé deux autres PC-21, tout comme QinetiQ, l'entreprise britannique derrière l'école "Empire Test Pilots '". Ces trois commandes pour Government Aviation, représentent l’autre pilier commercial, qui représentent une valeur totale de plus de 300 millions de francs suisses.

PilatusPC21-2.jpg

Programme de développement PC-24 :

Les trois prototypes PC-24 ont parcouru 1’500 heures à ce jour. La finalisation de la conception et des systèmes aérodynamiques du PC-24 a été la dernière étape dans la sélection de la configuration du PC-24 pour la certification. Le début de la production en série est déjà en cours.

Pilatus continue de se développer :

Compte tenu de la prochaine production en série du PC-24 « Super Versatile Jet », Pilatus continue de se développer depuis son siège à Stans et sur son site aux États-Unis.

A Stans, la construction d'une nouvelle salle de montage d'une surface de 10’000 mètres carrés, plus un nouveau centre de traitement de surface représentant environ 60 millions de francs suisses. L’avionneur a également investi dans de nouvelles machines de fraisage. Cet investissement ouvrira la voie à de nouveaux processus de production novateurs qui permettront de maintenir la production en Suisse malgré des coûts de main-d'œuvre élevés.

Aux Etats-Unis, l'un des marchés les plus importants de Pilatus , l’avionneur a investi dans une nouvelle usine d’assemblage finale à Broomfield, au Colorado.

56 nouveaux emplois ont été créés au cours de l'année. Le groupe Pilatus employait 1961 employés à la fin de 2016. D'autres collaborateurs supplémentaires devraient rejoindre l'entreprise en 2017. De plus, la formation en apprentissage sera disponible dans deux autres professions à partir de l'été 2017, ce qui porte le choix total des programmes de formation à 13. Pilatus forme actuellement 115 apprentis.

 

139072441768.jpg

Photos : 1 PC-24, 2 PC-21 3 PC-12NG@ PIlatus Aircaft

20/02/2015

Pilatus livre le 100e PC-21, soit le 1’000ème turbopropulseur !

unnamed.jpg

 

 

Stans, L’avionneur suisse Pilatus vient va livrer le 100e exemplaire de l’avion école de nouvelle génération PC-21, et du même coup livre le 1’000ème turbopropulseur produit en Suisse. Une étape importante pour avionneur national.

 

Le 100e PC-21 : 

 

Le 100e PC-21 est sorti de la chaîne d'assemblage finale chez Pilatus Aircraft Ltd aujourd'hui. Destiné à la flotte d’entraînement de la Royal Saudi Air Force. Le PC-21 offre des performances inégalées en matière d’équipements de cockpit, une flexibilité et une maintenu ce facilitée pour un aéronef à turbopropulseur. Le système de formation PC-21, qui se compose de l’avion et d’une technologie de simulation haut de gamme basée  sur complète le « Computer Based Training » et une documentation pédagogique, offre l'un des systèmes les plus avancés de formation intégrés disponibles sur le marché aujourd'hui. Le PC-21 n’est pas seulement  un avion école, il intègre un système unique au monde de simulateur, d’avions de combat. 

La qualité et l'efficacité de la formation des pilotes est sensiblement améliorée par l'utilisation de la technologie « state-of-the-art ». Les heures de formation précédemment attribués aux formateurs de jet peuvent maintenant être remplie sur le système de formation PC-21. Comparativement, les coûts de cycle de vie faibles se traduisent par d'importantes économies dans les dépenses en terme de formation des pilotes.


4dc1d55797cbead0e926118ac41b2184-Zbinden 01 (91).jpg


 

Le système unique du PC-21 permet de transiter directement sur avions de combat de type :  F/A-18 « Hornet », Mirage 2000, F-16, F-15, Rafale, Eurofighter et Gripen C/D/E et même sur le futur F-35. 

 

Les avion d'entraînement Pilatus sont utilisés par plus de 30 opérateurs à travers le monde pour former les pilotes militaires de l'avenir. Soigneusement conçu pour fournir une solution de formation optimale, Pilatus jouit aujourd’hui d'une réputation en tant que leader du marché mondial dans ce segment.

 

 

Le 1000ème turbopropulseur  : 

image15.png


 

Cette livraison marque également l’anniversaire du 1000ème avion turbopropulseur livré par l’entreprise suisse. Du robuste PC-6 en passant l’ensemble de la gamme du PC-7 et PC-9 sans oublier le « best seller » que représente le PC-12. Pilatus est en effet le leader mondial pour les avions turbo-propulsés à un seul moteur. Le premier avion turbine de Pilatus est le PC-6 « Turbo-Porter » dont le premier vol date du 2 mai 1961. 


43e5b8f21a2cbc4b38c4a80c391a047e-PC-6-57.jpg


 

 

Photos : 1 le 100e PC-21 destiné à la Royal Saudi Air Force 2 PC-21 Swiss Air Force 3 Pilatus PC-12 NG 4 PC-6 Turbo-Porter @ Pilatus Aircraft


23/04/2012

2011: Encore une bonne année pour Pilatus !

 

170fdb905b3bcde7fec8c1cd5fc431a6-PC-21-03[1].jpg


 

Pilatus publie ses chiffres pour l’année 2011 et ils font plaisirs, les années se suivent et se ressemblent au niveau des bonnes nouvelles, malgré quelques contrastes.

Pilatus Aircraft Ltd a annoncé une autre excellente série de résultats pour 2011. Le chiffre d'affaires et le bénéfice d'exploitation n'ont jamais été aussi élevé. Et, à l’usine de Stans, le site du siège social, Pilatus a créé 65 nouveaux emplois dans ce qui était une année difficile d'un point de vue économique.

Le chiffre d'affaires est en hausse de près de 14% à CHF 781 millions, et le résultat opérationnel a augmenté de près de 23% à CHF 108 millions. A CHF 67 millions, les investissements en recherche et développement était également plus élevé que jamais auparavant. Les commandes entrantes ont totalisé CHF 416 millions, en légère hausse sur l'année précédente, mais la valeur des commandes en main retomba, cette fois par plus de 50%, en baisse de CHF 325 millions.

Une très bonne année pour avions d'entraînement :

Aviation gouvernement a versé 60 pour cent du chiffre d'affaires total. Cette proportion élevée est due à la très grosse commande en provenance des Émirats arabes unis. Seize des 25 PC-21s, plus pratiquement tous les systèmes de formation et un simulateur, ont été livrés au client en 2011.

Un contrat de cinq nouveaux avions d'entraînement PC-7 MkII a été signé avec la Force de défense du Botswana à la fin de Avril. Ces avions seront livrés à la fin de 2012.

ce68d7e9b59056a1953e933ec3c9b9c9-PC-12_Assembly(2)[1].jpg

 

 

Une année difficile pour l'aviation d'affaires :

Pilatus a livré 12 PC-12 NG à des clients en Amérique du Nord et Amérique du Sud au cours de 2011, y compris l'un à la Gendarmerie royale du Canada, un pionnier en ce qui concerne le  PC-12 et reste l'un des clients les plus fidèles de Pilatus. Globalement, toutefois, les ventes totales ont subis une autre baisse. Pilatus a vendu un nombre record de 100 PC-12 en 2009, les ventes avaient chuté à 63 PC-12 deux ans plus tard, c'est à dire en 2011. Ce chiffre représente toujours un bon effort de vente compte tenu de la situation sur le marché très difficile dans le domaine de l'aviation générale. En 2011, le PC-12 reste au deuxième rang en termes d'avions à turbopropulseurs le best-sellers de l’avionneur.

Pour la dixième fois consécutive, les lecteurs du magazine «Professional Pilot»  ont vélu Pilatus en premier lieu pour le meilleur service à la clientèle dans la catégorie avions à turbopropulseurs d'affaires.

Pilatus a également vendu six Pilatus Porter PC-6 en 2011. Ayant obtenu la certification requise en Chine et au Brésil, le premier de ces avions légendaires ont été vendus à des clients dans ces marchés en pleine croissance.

 

100 apprentis :

Formation des apprentis bénéficie d'une priorité élevée chez Pilatus, l'année dernière a vu la création du100e poste. La formation est maintenant disponible dans dix disciplines différentes, le tout menant à une qualification professionnelle spécialisée.

Encore une fois, tout le personnel Pilatusa bénéficié des bons résultats obtenus en 2011 sous la forme d'intéressement liée à la performance  à environ 150 % du salaire mensuel.

Perspectives pour 2012 :

Oscar J. Schwenk, président et PDG, note que l'année en cours est susceptible d'être plus difficile, les résultats attendus pour 2012 seront moins bons que par le passé. La crise sur le marché a fait diminué le nombre de commandes. Cependant, Pilatus  continue le développement sur le nouvel avion, le futur jet nommé PC-24.

Le 1100e PC-12 :

On ne pourrait clore le sujet sans signaler la livraison du 1’100e PC-12 «Next Generation», lors d’une cérémonie tenue au centre de Pilatus Aircraft Ltd affaires dans Broomfield, Colorado.

Thomas Bosshard, directeur général de Pilatus Aircraft Ltd affaires a déclaré: «Nous sommes extrêmement heureux d'avoir l'honneur de remettre cet avion à la compagnie Frontline aviation. Depuis son introduction sur le marché en 1994, le PC-12 a largement dépassé toutes les attentes fixées au départ par Pilatus.

La flotte de PC-12 a amassé 3,3 millions d'heures de vol en d'exploitation, y compris des milliers d'heures dans des environnements les plus difficiles du monde.

9f6bbb064a9376211b6a0a1534e60c87-PC-12_San_Francisco_Golden_Gate(18)[1].jpg

 

Photos : 1 PC-21 & PC-12 NG 2 chaîne de montage du PC-12 3 PC-12 NG @ Pilatus Aircraft

 

21:09 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : pilatus aircraft, pc-12 ng, pc-21, pc-7, pc-6, pc-24 |  Facebook | |