18/02/2019

Le Gouvernement suisse reçoit son Pilatus PC-24 !

55712.jpg

Le gouvernement suisse officiellement pris livraison du Pilatus PC-24 commandés en 2014, le 18 février 2019. Le tout nouveau PC-24 « Super Polyvalent Jet » remplace le biréacteur précédemment Cessna Citation 560 Excel utilisé pour les vols gouvernementaux.

Ueli Maurer, président de la Confédération suisse, a pris livraison du PC-24 lors d'une cérémonie simple remise tenue à Berne. La Force aérienne suisse exploitera l'avion pour le gouvernement suisse. Le jet du gouvernement arbore une livrée gris blanc moderne, avec frappe croix suisse sur la nageoire caudale plus les mots « Swiss Air Force ». L'avion numéro de série est 121, ce qui indique qu'il est le 21 e PC-24 à venir sur la ligne de production. L'enregistrement militaire est T-786. 

« Je suis ravi que le gouvernement suisse a opté pour un produit suisse, et voyagera à bord du PC-24 - la nouvelle « Swiss Air Force One » - à l'avenir! Ce choix envoie un signal très important pour notre biréacteur d'affaires flambant neuf. Je suis convaincu que d'autres gouvernements adopteront le PC-24 une fois qu'ils voient les possibilités et une flexibilité incomparables qu'elle offre », a commenté le président Pilatus Oscar J. Schwenk. 

Rentable et polyvalent

La cabine généreuse avec plancher plat offre un espace suffisant pour huit passagers et l'équipage et les bagages. En plus de la cabine spacieuse et la vitesse, les passagers du gouvernement pourront également profiter d'autres avantages tels que la grande porte de soute équipée en standard et la capacité du jet d'utiliser des pistes très courtes. En d'autres termes, les conseillers fédéraux suisses peuvent désormais voler plus près de leur destination finale, économisant ainsi un temps précieux. 

L'avion sera utilisé principalement pour voyage en Europe. Le PC-24 est beaucoup moins coûteux à exploiter que des jets de taille de la cabine similaire, il contribuera à faire des économies substancielles.

Pilatus est fier et remercie le gouvernement suisse pour sa confiance dans le tout nouveau biréacteur d'affaires suisse Pilatus. La direction et tous les employés sont ravis que dorénavant, le gouvernement va voler dans un style typiquement suisse: avec le PC-24 Pilatus.

force aérienne suisse,stac,confédération suisse,pilatus aircraft,jet suisse,pc-24,nbaa,ebace,jet privé,private jet. nouveaux jet polyvalent,les nouvelles de l'aviation

Le STAC :

Le jet d’affaire « made in Switzerland » va rejoindre la flotte du STAC composée d’un Dassault Falcon 900 EASY et de deux  Bombardier Challenger 604 en cours de livraison. Depuis le 1 janvier 2005 les activités du STAC dépendent des Forces aériennes et ceci depuis la réorganisation décidée par le Conseil Fédéral le 12.11.2004. Précédemment le STAC appartenait à l’OFAC, mais pour des raisons d’économies et de simplification des structures un nouvel organigramme a été planifié.

Les missions du STAC :

-          le transport des VIP (Conseil Fédéral, secrétaire d’Etat et toutes délégations officielles) de la Confédération en Suisse et à l’étranger.

-          Transport de passagers mandatés dans le cadre de mission telle que l’OSCE.

-          Transport de personnels dans le cadre de mission pour la Paix.

-          Acheminement de matériels pour la Confédération.

-          Opération de cartographie de la Suisse dans le cadre de Swisstopo.

-          Transport de militaires dans le cadre d’exercices à l’étranger (tests de tir RAPIER & STINGER).

-          Accompagnement du personnel lors de déplacement des Forces aériennes en démonstrations à l’étranger (Patrouille suisse, F/A-18, Super Puma) ou en exercices ( Nightway, Tigermeet, Norka)

-          Simulations au profit des Forces aériennes.

-          Mise à disposition pour répondre à diverses urgences de transport (plan catastrophe).

force aérienne suisse,stac,confédération suisse,pilatus aircraft,jet suisse,pc-24,nbaa,ebace,jet privé,private jet. nouveaux jet polyvalent,les nouvelles de l'aviation

 

Le Pilatus PC-24 Super Jet Polyvalent :

Le PC-24 est le premier biréacteur d'affaires dans le monde entier conçu pour décoller et atterrir sur des pistes très courtes, ou les pistes non pavées, et d’offrir une porte cargo standard. Il dispose également d'une cabine très spacieuse, dont l'intérieur peut être facilement adapté aux besoins du personnel. La flexibilité exceptionnelle du PC-24 ouvre la porte sur un éventail enviable de possibilités, que ce soit en tant que jet d'affaires, d'avions d'ambulance ou pour d'autres missions spéciales. Tout cela fait un super polyvalent Jet, un avion conçu pour répondre à une grande variété de profils de mission individuels. Avec une distance de décollage de 820m et une distance d'atterrissage de 770 m, le PC-24 est destiné à être utilisé également sur des pistes non revêtues (neige, herbe, sable). Le jet offre un rayon d’action de 3’610 km avec quatre passagers (3’300 avec six passagers) et une vitesse de croisière maximale de 787 km/h. Il peut emporter jusqu'à 10 passagers en cabine pressurisée. Le cockpit est construit autour d’une suite avionique développée sur un concept Pilatus baptisé « Advanced Cockpit Environnement » (ACE), avec quatre écrans de 12 pouces et un système de vision synthétique. Le PC 24 est alimenté par deux réacteurs Williams FJ-44-4A montés à l'arrière du fuselage.

 

force aérienne suisse,stac,confédération suisse,pilatus aircraft,jet suisse,pc-24,nbaa,ebace,jet privé,private jet. nouveaux jet polyvalent,les nouvelles de l'aviation

Photos :Cérémonie de livraison avec de gauche à droite : Oskar Schwenk CEO Pilatus Aircraft, Ueli Maurer Président de la Confédération et le Divisionnaire Bernhard Müller Cmdt des Forces aériennes, photos du PC-24 T-786 et cockpit @ PIlatus Aircraft

 

 

 

 

27/11/2018

Pilatus présente le premier PC-24 Air Ambulance !

pc-24-rfds-2.jpg

L’avionneur suisse Pilatus Aircraft a présenté le premier PC-24 doté de l’intérieur médicalisé destiné au Royal Flying Doctor Service de l’Australie. Configuré pour le transport des patients médicalisés, ce PC-24 a été spécialement conçu pour répondre aux besoins particuliers des RFDS et a été équipé pour des missions d'évacuation sanitaire pour l’Australie. 

Rebecca Tomkinson a commenté lors de la remise de l’avion: « Le Royal Flying Doctor Service Opérations de l'Ouest est fier d'être le premeir a disposé  du premeir Pilatus « Rio Tinto Lifeflight PC-24 » qui entrera en service en Australie. L'intérieur aéromédiclaisé est innovant, le premier de son genre dans le monde qui permet une amélioration des soins de santé aux populations régionales et éloignées ».

Oscar J. Schwenk, Président du Pilatus a ajouté: « Le PC-24 deviendra la salle d'urgence du ciel et sera mettra la moitié du temps pour transporter des patients en situation critiques. Je suis certain que le PC-24 complètera idéalement la flotte existante de PC-12 des RFDS. Le PC-24 permettra aux RFDS d'améliorer le service exceptionnel qu'ils offrent au peuple australien. Au nom de Pilatus, je voudrais exprimer mes remerciements les plus sincères pour la confiance et je suis très fier que les RFDS vole maintenant le Pilatus PC-24 comme le premier « Super polyvalent Jet » en tant qu’opérateur EVASAN dans le monde. » 

pc24-rfds-108-19112018.jpg

L'intérieur a été installé sous une procédure certifiée de type supplémentaire en partenariat avec Aerolite AG, une société suisse spécialisée dans les intérieurs médicaux pour avions.

Équipements médicaux de haute technologie

La cabine pressurisée spacieuse peut accueillir l'équipement médical nécessaire et des lits pour trois patients et des sièges supplémentaires pour le personnel médical. En fonction du type de mission, la cabine est conçue pour permettre une modification rapide et flexible pour un maximum de liberté. La grande porte de chargement et le dispositif de chargement de civière électrique sur mesure facilitent la sécurité, le chargement ultra-facile et le déchargement des patients. Le PC-24 est le premier jet au monde à offrir cette possibilité grâce à la porte de soute qui se présente comme un ajustement standard de l'usine. L’avion dispose d’un système d’oxygène individue et d’un système électrique indépendant pour assurer le suivi des apapreils médicaux. Une sécurité supplémentaire est fournie sous la forme d'un second système d'alimentation séparé pour la cabine et les systèmes de communication dédiés à l'équipe médicale, assurant ainsi une assistance médicale ininterrompue. 

pc24-rfds-020-19112018-bearbeitet-1.jpg

Photos : le premier PC-24 du Royal Flying Doctor Service Australien @ Pilatus

 

08/11/2018

Essais moteurs pour le Pilatus PC-24 de la Confédération !

 

pilatus aicraft,pc-24,super jet polyvalent,bizjet,confédération suisse,stac,blog défense,les nouvelles de l'aviation,nbaa,ebace,aviation d'affaires

Stans, le Pilatus PC-24 n° 121, T-786 destiné à rejoindre la flotte d’avions de transport de la Confédération (STAC)  a débuté ses essais moteurs en vue de son vol inaugural. Le PC-24 a été choisi pour venir remplacer l’actuel Cessna Citation 560 Excel qui ne répond plus à ce jour aux dernières exigences techniques et de navigabilité.

 

Le STAC :

Le jet d’affaire « made in Switzerland » rejoindra cette année encore la flotte du STAC composée d’un Dassault Falcon 900 EASY et de deux  Bombardier Challenger 604 en cours de livraison. Depuis le 1 janvier 2005 les activités du STAC dépendent des Forces aériennes et ceci depuis la réorganisation décidée par le Conseil Fédéral le 12.11.2004. Précédemment le STAC appartenait à l’OFAC, mais pour des raisons d’économies et de simplification des structures un nouvel organigramme a été planifié.

 

Les missions du STAC :

-          le transport des VIP (Conseil Fédéral, secrétaire d’Etat et toutes délégations officielles) de la Confédération en Suisse et à l’étranger.

-          Transport de passagers mandatés dans le cadre de mission telle que l’OSCE.

-          Transport de personnels dans le cadre de mission pour la Paix.

-          Acheminement de matériels pour la Confédération.

-          Opération de cartographie de la Suisse dans le cadre de Swisstopo.

-          Transport de militaires dans le cadre d’exercices à l’étranger (tests de tir RAPIER & STINGER).

-          Accompagnement du personnel lors de déplacement des Forces aériennes en démonstrations à l’étranger (Patrouille suisse, F/A-18, Super Puma) ou en exercices ( Nightway, Tigermeet, Norka)

-          Simulations au profit des Forces aériennes.

-          Mise à disposition pour répondre à diverses urgences de transport (plan catastrophe).

 

Le Pilatus PC-24 Super Jet Polyvalent :

Le PC-24 est le premier biréacteur d'affaires dans le monde entier conçu pour décoller et atterrir sur des pistes très courtes, ou les pistes non pavées, et d’offrir une porte cargo standard. Il dispose également d'une cabine très spacieuse, dont l'intérieur peut être facilement adapté aux besoins du personnel. La flexibilité exceptionnelle du PC-24 ouvre la porte sur un éventail enviable de possibilités, que ce soit en tant que jet d'affaires, d'avions d'ambulance ou pour d'autres missions spéciales. Tout cela fait un super polyvalent Jet, un avion conçu pour répondre à une grande variété de profils de mission individuels. Avec une distance de décollage de 820m et une distance d'atterrissage de 770 m, le PC-24 est destiné à être utilisé également sur des pistes non revêtues (neige, herbe, sable). Le jet offre un rayon d’action de 3’610 km avec quatre passagers (3’300 avec six passagers) et une vitesse de croisière maximale de 787 km/h. Il peut emporter jusqu'à 10 passagers en cabine pressurisée.

 

Photo : le PC-24 T-786 Swiss Air Force à Stans @ Stephan Widmer

01/11/2018

Pilatus se développe aux USA !

unnamed-6.jpg

Anticipant la croissance de son populaire turbopropulseurs monomoteurs PC-12 NG et le tout nouveau PC-24 super polyvalent Jet, Pilatus Aircraft Ltd renforce ses racines au Colorado avec l’ouverture un tout nouveau centre d'achèvement à Broomfield.

Lors d'une cérémonie à Rocky Mountain Metropolitan Airport (KBJC), plus de 200 membres de Pilatus, employés, concessionnaires, fournisseurs, responsables locaux et gouvernementaux de l'Etat et des invités se sont réunis pour l'ouverture officielle du nouveau centre d'avions Pilatus  Ltd. 

Les nouvelles installations de Pilatus à Broomfield sont conçues sur mesure pour effectuer les adaptations des avions et les finitions extérieurs pour tous Pilatus PC-12 NG et avions PC-24  destinés à l’Amérique du Nord et du Sud. 

Empreinte américaine moderne

Le nouveau bâtiment de 11 000 mètres carrés dispose d'ateliers de fabrication et d'installation ainsi que des stocks de pièces de rechange pour soutenir les aéronefs Pilatus. Des bureaux pour le personnel de soutien technique et gestion des entreprises sont également disponibles. Ce nouveau centre de complétions consolide les opérations de l’avionneur suisse Pilatus à l'aéroport Metropolitan Rocky Mountain depuis plus de 20 ans. 

Thomas Bosshard, président-directeur général de Pilatus Aircraft Ltd affaires, a déclaré: « Nous sommes fiers de pouvoir continuer à produire et à soutenir la gamme des avions d’affaires Pilatus dans le Colorado. Au cours des 20 dernières années, nous avons construit une main-d'œuvre extrêmement talentueuse qui maintient les normes de qualité établies par notre société mère en suisse « . 

pilatus-pc-24-p02-switzerland-august-2017-26.jpg

Les marchés nord et sud-américains représentent 60 à 70 % des ventes d'avions d'affaires de Pilatus annuels. La nouvelle installation de l'aménagement intérieur et extérieur permet à l'entreprise de personnaliser les avions pour les clients individuels et répondre rapidement aux demandes changeantes du marché. En règle générale, environ 55 PC-12 NG turboprop monomoteur sont terminés à Broomfield chaque année, et les plans de la société montrent un besoin pour 25 à 30 nouveaux PC-24 polyvalent super Jets par année. Pilatus prévoit d'augmenter l'emploi d'environ 30 pour cent au cours des trois prochaines années pour gérer cette croissance. 

Programme d'apprentissage pour les jeunes talents

Les artisans qualifiés sont de plus en plus difficile à trouver de nos jours, alors Pilatus a décidé d'introduire un programme d'apprentissage pour répondre à leurs besoins croissants. Modelé le système d'apprentissage réussi commun en Suisse et l’exporter aux USA. la société Broomfield appliqué cette création de formation des employés, l'éducation, et le programme de développement de la main-d'œuvre bien hélvêtique aux États-Unis. 

pc-12-nbaa-2018-gallery.jpg

Photos : 1le site de Pilatus à Broomfield 2PC-24 3PC-12NG @ Pilatus Aircraft

01/08/2018

Le Pilatus PC-24, un jet révolutionnaire !

pc-24-p02-switzerland-48.jpg

En ce jour de Fête Nationale Suisse, voici l’occasion de revenir sur les qualité de notre industrie et plus particulièrement sur l’avionneur Pilatus. L’entrée en service du Pilatus PC-24 était très attendue cette année et a surpris en bien beaucoup d’observateurs à travers le monde. Les livraisons ont débuté en février de cette année.

Face à la concurrence :

Le Jet de Pilatus, le PC-24 un avion de de taille moyenne avec une section transversale légèrement plus grande qu'un Cessna Citation XLS +. Certes, il a 7 pouces moins de marge au centre de la cabine, mais, c'est parce qu'il a un plancher plat continu plutôt qu'un 8-in, soit une allée perdue. La zone d'assise principale est plus longue de 2,7 pieds que sur la Citation XLS +, ce qui permet de loger confortablement six personnes dans un intérieur exécutif standard. Avec 500 cu, la taille de l'habitacle à lui seul place le PC-24 dans une catégorie de biréacteurs de taille moyenne peu peuplée, alors que le Gulfstream G150, le Hawker 900XP et la plupart des citations de taille moyenne ne sont plus en production. Le PC-24 occupe donc une place de choix.

Le PC-24, tout comme le PC-12 dispose de plusieurs qualités exclusives qui le font évoluer dans une classe à part. L’une des caractéristiques concerne les 17 pieds carrés de la porte de soute arrière qui pivote vers le haut pour donner accès à un espace de 90 pieds cubes. Compartiment de chargement à l'arrière et pressurisé. L'intégration de la grande porte dès la conception de l'avion n'était pas une mince affaire, compte tenu du système de pressurisation de 8,8 psi de l'avion et du budget strict de poids à vide. La proximité du bord de fuite des ailes et des entrées d'air du moteur montées à l'arrière de la porte de chargement a posé de nombreux défis aux ingénieurs de Pilatus.

Atterrir et décollé presque n’importe où :

344a878602.jpg

Le jet a été conçu dès le départ pour des opérations de piste non améliorées, contrairement à d'autres avions à réaction adaptés à ce rôle après la certification. L'engrenage principal, robuste, à bras oscillant, est équipé de quatre grands de pneus de 73 lb/po2. Chaque roue a un frein à triple disque pour un arrêt sûr. Les moteurs sont montés haut sur le fuselage arrière pour les garder à l'écart des débris soulevés par les pneus. Les rabats ont des peaux en aluminium épais sur les surfaces inférieures et ils sont facilement réparables. Les essais finaux sur les pistes non préparées sont maintenant en cours, l'approbation étant prévue pour la fin de l'année.

Aménagement facile :

L'intérieur permet un aménagement rapide est un des nombreux autres atouts du PC-24 qui lui permet de se distinguer. En quelques minutes, une partie ou la totalité des fauteuils et des meubles peuvent être retirés ou repositionnés, ce qui permet de reconfigurer l'avion en tant que passager à quatre places sur plus 200 pieds cubes. En mode « Combi de fret » ou en mode avec une cabine de double-club pour huit personnes ou de 10 sièges. Toutes les fauteuils peuvent facilement être enlevées pour être une conversion en missions de fret aérien ou d'ambulance aérienne (MEDEVAC).

pc-24-super-versatile-jet-sn-102-cabin-interior-32.jpg

Des prix adaptés :

En se qui concerne la gamme de prix on débute à 9 millions de dollars. Il faut noter que même avec un intérieur « Luxe » le PC-24 est le seul avion d'affaires dont le prix est inférieur à 23 millions de dollars. De plus, il est le seuil appareil qui offre quelque soit le choix d’aménagement une unité de référence inertielle au laser, un élément clé d'un système de navigation compatible RNP 0,1. Le cockpit est construit autour d’une suite avionique développée sur un concept de Pilatus baptisé « Advanced Cockpit Environnement » (ACE), avec quatre écrans de 12 pouces et un système de vision synthétique. Pilatus vise une certification Single Pilot (un seul pilote) IFR (vol aux instruments).

Motorisation et une révolution sur l’APU :

Le contrôle strict du poids a permis à Pilatus d'équiper le PC-24 de deux moteurs à réaction légers Williams FJ44-4A-QPM, ce qui a permis d'économiser plus de 400 lb par rapport aux turbofans traditionnels des avions intermédiaires. Le fait de pouvoir utiliser des moteurs plus légers a eu un effet d'entraînement sur le poids global de la cellule, des structures de support, des ailes et du train d'atterrissage.

Les APU sont pratiquement incontournables dans les avions de taille moyenne, mais Pilatus ne pouvait pas se permettre les 300 livres de poids du troisième moteur. Ainsi, il a travaillé avec Williams pour développer un nouveau mode de puissance silencieuse (QPM) pour que le moteur droit qui réduit le régime au ralenti au sol permette de continuer de fournir une alimentation électrique suffisante pour le climatiseur ou les chaufferettes électriques lorsque l'avion est stationné.

Le moteur droit, fonctionnant avec le QPM, semble également faire moins de bruit qu'un APU typique, soit une bonne nouvelle pour les voisins de l'aéroport.

Un cycle de vie étendu :

Le résultat final de la campagne d'économie de poids a permis d’amélioré la vie de la structure de avec un gain de près de près de 1000 lb selon les dernières estimations de Pilatus. Un PC-24 typiquement équipé pèse toujours environ 1 000 lb de moins qu'un Citation XLS +. De plus, le PC-24 dispose d’un potentiel de 30 000 heures de vol et Pilatus propose déjà des programmes d'extension de durée de vie qui permettront au PC-24 de voler bien au-delà des 30 000 heures, soit des possibilités supérieures à son concurrent brésilien l’Embraer Phenom 300.

Simulateur certifié : 

Le 8 décembre dernier, Pilatus Aircraft a reçu la double certification de l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) et de la Federal Aviation américaine administration (FAA) et aujourd’hui le simulateur du PC-24 vient à son tour d’être certifié. Ce simulateur est basé au sein de la prestigieuse école de pilotage FlighSafety Learning Center situé à Dallas. Les premières sessions d’entraînement devraient débuter au printemps 2018. Ce nouveau simulateur va surpasser les simulateurs de génération actuels dans pratiquement tous les aspects. Le dispositif d'entraînement haut de gamme utilise des pilotes logiciels évolués et sophistiqués pour répliquer avec la plus grande fidélité possible toutes les caractéristiques de vol de avion. Le simulateur inclut une gamme complète de conditions de vol et de dysfonctionnements pour assurer le meilleur résultat d'entraînement. La technologie de pointe prolonge l’entraînement bien au-delà du cockpit du simulateur. Les moniteurs PC doubles affichent un modèle 3D de l'expérience d'entraînement complète, montrant exactement ce qui s'est passé à l'intérieur et à l'extérieur du poste de pilotage.

Quelques chiffres :

A ce jour, le PC-24 a déjà accumulé plus de 80 ventes, soit les trois premières années de production de l’avion. Pilatus va livrer en 2018 un total de 23 PC-24. Cela comprend une version exécutive pour Jetfly et le gouvernement suisse, et une version EVASAN pour le Royal Flying Doctor Service de l'Australie. Avec une distance de décollage de 820m et une distance d'atterrissage de 770 m, le PC-24 est destiné à être utilisé également sur des pistes non revêtues (neige, herbe, sable). Le jet offre un rayon d’action de 3’610 km avec quatre passagers (3’300 avec six passagers) et une vitesse de croisière maximale de 787 km/h. Il peut emporter jusqu'à 10 passagers en cabine pressurisée.

 

pilatus-pc-24-cockpit-02-processed.jpg

 

Photos :Le PC-24 @ Pilatus Aircraft