12/06/2009

20’000 heures de vol pour les Falcon 50M

Falcon50MDavidmarshall.JPG

Le 6 mai, la base aéronavale de Lann-Bihoué a fêté les 20 000 heures de vol des quatre Falcon 50 M de la flotille 24 F ainsi que la qualification par la DGA du standard 2 de l'appareil.Ce nouveau standard voit l'introduction d'une caméra infrarouge permettant une vision nocturne à 360°.


Les missions du Falcon 50 M :


La flottille 24 F, équipée de Falcon 50 M, surveille les navires et les zones de pêches, participe à des missions de recherches et de sauvetages en mer, lutte contre les pollutions, les trafics illicites et l'immigration clandestine à travers le monde. Actuellement, un Falcon 50 M de surveillance et d'intervention maritime participe au dispositif français de lutte contre la piraterie dans l’océan Indien.

Vendu à plus de 250 exemplaires à travers le monde, le Mystère Falcon 50 est un triréacteur aux performances reconnues dans l'aviation d'affaires. La Marine a fait l'acquisition de 4 exemplaires de Falcon 50 M (Marine).

Les modifications apportées pour cette version, concernent la réfection complète de la planche de bord pour y installer une avionique neuve, l'installation d'une trappe de largage et les hublots d'observation et celle du radôme qui abrite l'antenne du radar.

Grâce à ses brillantes performances, sa structure robuste et polyvalente et son entretien simplifié le Mystère Falcon 50 est particulièrement bien adapté aux missions de surveillance maritime.

E4_IMG_0771[1].jpg

L’histoire de la 24F :

En 1943, elle s'illustre dans la lutte anti-sous-marine et se distingue par de nombreuses victoires. Elle effectuera en 2 ans, 2038 missions de guerre pour un total de 5363 heures de vol, assurant avec succès la capture de 2 navires ennemis et la destruction de 3 sous-marins. La paix revenue, elle est mise en sommeil en 1946.

Réactivée en 1952, elle ne reste que peu de temps en Bretagne, et part en Indochine. Pendant 2 mois, elle participera activement aux opérations en soutenant les troupes terrestres par des vols de reconnaissance dans les régions du golfe du Siam. A partir du 1er août 1954, la flottille 24F quitte l'Indochine pour rejoindre Lann-Bihoué, où armée de Lancaster, elle effectue des missions de surveillance du littoral atlantique.

Par la suite, elle s'illustrera à la fois en Mauritanie, au Tchad, dans le golfe d'Aden, dans le canal d'Otrante, en mer Rouge et en république populaire du Congo. La flottille 24F servira sur de nombreux type d'aéronefs dont notamment les Lancaster, Privateer, Neptune et  Atlantic. Cette flottille avait été mise en sommeil en 1998, elle est réactivée en mars 2000.

 

E4_IMG_0764[1].jpg

Photos : Falcon 50 M, @ David Marshall, 2 & 3 Cérémonie des 20'000 H de vol. @ Dassault Aviation.