09/04/2015

Le Pakistan achète l’AH-1Z « Viper » !

27436.jpg

 

 

Washington, le gouvernement américain a approuvé la vente de quinze hélicoptères d’attaque Bell Helicopter AH-1Z « Viper » au Pakistan. Le contrat est estimé à près de 952 millions de dollars US.

 

L’Agence américaine de défense de la sécurité et de la coopération (de DSCA) précise que ces quinze hélicoptères AH-1Z seront livrés avec un lot de 1’000 missiles antichars 

Lockheed-Martin AGM-114R Hellfire II. En plus des hélicoptères et des missiles, le forfait comprend les ordinateurs de mission, des viseurs de casque, des canons de 20mm et des pièces moteur de rechange. Le forfait couvre également la logistique, la formation.

 

 

Bell Textron AH-1Z Viper :

 

L’ultime version du célèbre « Cobra » est dotée d’une nouvelle motorisation, soit le General-Electric T700-GE-401, l’appareil est doté d’une nouvelle avionique qui incorpore un FLIR de troisième génération et fournit actuellement, une des plus longue portée du marché. En outre, le système complètement passif et automatique de balayage du champ de bataille, permet d’identifier de façon positive et suivre des cibles multiples à des distances, au-delà, de la portée maximale de son système d'armes. L’AH-1Z permet l’usage varié d’un armement complet comme les AGM-114A, B, C, F « Hellfire », des roquettes de 70mm et missiles air-air AIM-9 « Sidewinder ». Le poste de pilotage rénové comprend des écrans couleurs de grandes tailles, multifonctionnel et combinés avec la technologie de carte mobile.

8793.jpg

Photos : Le Bell AH-1Z « Viper » @ Bell Textron

 

08/09/2014

Les F-16 pakistanais modernisés !

PAF-F-16-last-batch-mid-life-upgradation-ceremony.jpg

 

Ankara, Turkish Aerospace Industries a livré le dernier Lockheed-Martin F-16A/B «Fighting Falcon» modernisé à l'armée de l'air pakistanaise. Cette livraison clôt le programme de modernisation signé en 2009.

 

La modernisation : 

 

Un total de 41 F-16 pakistanais ont subi une profonde mise à jour au sein des installations de Turkish Aerospace Industries (TAI). L’entreprise turque a procédé à la modernisation des aéronefs pakistanais dans ses installations de Kazan près d’Ankara. Plus de plus de 1300 pièces ont été changées sur chaque F-16, il aura fallu six mois de travail par avion. 

La société a également fourni une formation pour le personnel de la Force aérienne pakistanaise. 


large_dsc-6807-2.jpg


 

La modernisation comprend un renforcement de la structure des F-16, une nouvelle avionique avec écrans couleurs, la mise en place d’une liaison de données Link16, d’un nouvel enregistreur de vol numérique et une mise à jour des logiciels radars au standard AN/APG-68 (V)9. Le montage d’un viseur de casque de type JHMCS. De nouvelles radios AN/ARC-238 avec HAVE QUICK I/II. Les F-16 pakistanais disposent également d’une nouvelle protection électronique avec les systèmes ALQ-211 AIDEW d’alerte et le système de contre-mesures électronique AN/ALQ-184.

 

Cérémonie de remise : 

 

Une cérémonie de remise du dernier F-16 modernisé, soit un F-16B a eu lieu sur les installations de TAI ou de nombreuses autorités de haut niveau parmi lesquels se trouvaient le chef adjoint de la Pakistan Air Force, le Maréchal de l'Air Sohail Aman, le sous-secrétaire adjoint à la Défense, le Dr Faruk Özlü, président de TAI.


AIR_F-16A-15s_Pakistani_PAF_lg.jpg


 

 

Photos : 1 Le dernier F-16B modernisé 2 Cérémonie de remise @ TAI 3 F-16 pakistanais avant modernisation@ Pakistan Air Force


14/04/2011

Le Pakistan poursuit la mise en ligne du JF-17 «Thunder»!

 

1822250.jpg

 

Le Pakistan poursuit le mise en service du chasseur JF-17 «Thunder», après l’arrivée du chasseur sino-pakistanais au sein du squadron 7, c’est le squadron 26 vient de recevoir ses appareils en remplacement des «vieux» Q-5 «Fantan». Puis, se sera au tour du squadron 16 de transiter sur la la nouvelle monture. Le Pakistan a prévu d’acquérir 250 JF-17.

 

 

A propos du JF-17 « Thunder » :

 Le JF-17 « Thunder » est un avion de combat sino-pakistanais. Conçu en Chine, par le constructeur d’Etat AVIC, il est cofinancé par le Pakistan. En Chine, il porte la dénomination FC-1. Il s’agit d’un chasseur mono-réacteur propulsé par une version chinoise du réacteur RD-93 dérivé du RD-33 russe qui équipe le MIG-29. L’avion a effectué son premier vol en septembre 2003. Le FJ-17/FC-1 est un chasseur léger multi-rôle d’un faible coût (moins de 20 millions de dollars) mais équipé d’une électronique moderne, et représentant un progrès par rapport aux vieux avions pakistanais 5C et F-7P (dérivés des MiG-19/21 chinois), et au Mirage III français.

L’armement comprend des canons double GSh-23 (23mm) qui peuvent être améliorés vers un double GSh-30 (30mm). Jusqu’à 3.700 kg / £ 8150 de la charge utile peut être effectuée sur sa station centrale, plus 2 sous voilure et 1 pylônes d’extrémité d’aile sur chaque aile. L’avion peut être équipé de Sidewinder AIM-9P ou de missiles air-air chinois PL-7/8/9 à courte portée sur les rails en bout d’aile et sous les ailes. Les missiles chinois PL-12/SD-10 de moyenne portée ont été confirmés comme son armement principal.

 

1850485.jpg

Radar fabriqué au Pakistan :

Le radar du JF-17 est construit par la société PakistanComlex (PAC) avec l’aide de la Chine dans la province de Kamra au nord d’Islamabad. Le radar concerné est le KLJ-7 fabriqué à l’origine par la société chinoise CTEC. Selon les dernières informations disponibles, le radar KLJ-7 serait comparable au RC400 de l’européen THALES (radar à antenne mécanique). On se rappelle que THALES était en course pour équiper justement les avions de combat JF-17 pakistanais, mais les tensions entre la France et le Pakistan au sujet de la vente de sous-marins ont péjoré la vente du radar embarqué.

 

 

a-5c_pakaf_01_800.jpg

Retrait des Q-5 «Fantan» :

Le Nanchang Q-5 est un avion d’attaque au sol produit par la Chine. Il est dérivé du Mig-19 Farmer, que l'usine chinoise de Shenyang construisait déjà sous licence sous le nom de J-6. Le développement d'un avion d'attaque supersonique a commencé au centre de conception de Shenyang en août 1958, la direction du projet devant se faire à Nanchang. Le premier vol eut lieu le 4 juin 1965, et à la fin de l'année la production d'un lot de présérie fut autorisée. Des modifications majeures entre autres des systèmes hydrauliques, de carburant, et d'armement furent jugées nécessaires, les deux prototypes définitifs volant à partir d'octobre 1969. La production du Q-5 de série fut approuvée à la fin de l'année et les livraisons commencèrent en 1970, soit 12 ans après le début du projet.

Le A-5/Q-5 fut construit à 1.500 exemplaires et équipa les Forces aériennes suivantes : Chine, Bangladesh, Birmanie, Corée du Nord et Pakistan.

Photos : 1 & 2 JF-17 «Thunder»@ Weimeng 3 Q-5 «Fantan» pakistanais@PaKaF