16/04/2020

Antonov prépare l’assemblage de l’AN-178 pour le Pérou !

3395540292.jpeg

L’avionneur Antonov travaille à la préparation de l’An-178 destiné au Pérou. À ce jour, les travaux préparatoires pour l'assemblage du gabarit du fuselage de l'avion sont terminés et ceci malgré les limitations imposées dans le cadre de la pandémie de COVID-19.

Au total, 25 entreprises ukrainiennes et une trentaine de fournisseurs européens et nord-américains participent à la chaîne d'approvisionnement du nouvel An-178. Afin d'organiser l'exécution du contrat, la grande banque ukrainienne ainsi que trois institutions bancaires et financières étrangères sont impliquées.

Rappel :

C’est en novembre 2019, que la société SpetsTechnoExport, qui fait partie de la société d'État «Ukroboronprom», a achevé la procédure de signature d'un contrat avec le ministère de l'Intérieur de la République du Pérou pour la fourniture d'un avion de transport moyen An-178. La signature de l'accord a ouvert le marché latino-américain pour une nouvelle génération d'avions Antonov.

Le Pérou est le premier pays d’Amérique-Latine à opter pour l’An-178. L’avion va venir compléter la flotte de Leonardo C-27J déjà en service dans le pays. L’Arabie Saoudite est le premier client à l’exportation avec 30 appareils.

Assemblage en cours :

Selon l’avionneur ukrainien, l'assemblage de la partie avant du fuselage (F1) et de la section centrale du fuselage (F-2) est au stade final dans l'atelier de production. La Fabrication de la partie centrale de l'aile, des parties en porte-à-faux gauche et droite de l'aile, l'empennage est entièrement achevé. Deux pylônes de moteur sont prêts pour l’intégration dans l'avion.

La configuration de l'avion commandé par le Ministère de l'intérieur de la République du Pérou permet d'effectuer le transport de personnel (100 personnes), le transport de passagers (80 personnes), la livraison de marchandises (jusqu'à 18 tonnes), l'évacuation des blessés avec assistance médicale (40 personnes).

l’Antonov An-178: 

L'An-178 est conçu pour remplacer les avions de transports de type An-12, An-26 et An-32 et concurrencer les  Lockheed-Martin C-130J, ainsi que de l’Embraer KC-390.

En comparaison avec l'An-12, sa vitesse de croisière maximale est augmentée de 225 kilomètres par heure, le plafond de service de 3’000 mètres et la plage de vol avec une cargaison de 10 tonnes est augmentée de 800 km. L’avion dispose d’une avionique moderne avec écrans EFIS. Le système de commande de vol est un système "fly-by-wire" double duplex, composé de deux parties: FCS-A et FCS-B, chacune étant responsable de deux canaux de commande. Il est motorisé par deux réacteurs Progress D-346-148FM. L’Antonov An-178 a effectué son vol inaugural le 8 mai 2015, il a obtenu ces certifications durant l’année 2016.

842581729.jpeg

Photos : An-178 @ Antonov

 

 

17/03/2020

Le Pérou prépare l’achat de C-27J supplémentaires !

3254027609.jpg

Le Pérou prévoit de renforcer sa flotte actuelle d’avions de transport tactique Leonardo C-27J « Spartan ». Au total se sont 8 appareils qui vont être acquis prochainement pour remplacer les vieux DHC-6 et Antonov An-32b. Lima utilise déjà 4 C-27J depuis 2015.

Selon le Ministère de la défense péruvien, il est prévu de commander deux appareils cette année et six autres au cours des trois prochaines années. Si le Pérou procédait à l'acquisition complète de ces nouveaux C-27J, cela en ferait le plus grand opérateur de transport de construction italienne au monde et donnerait au constructeur une impulsion majeure pour le type, qui a eu du mal à gagner des commandes ces dernières années.

Leonardo C-27J « Spartan » :

Le C-27J « Spartan » est un aéronef à voilure fixe de transport tactique léger polyvalent pour diverses missions. Particulièrement maniable et polyvalent, le robuste C-27J offre un rapport poids puissance le plus élevé de sa catégorie avec la capacité d'effectuer des manœuvres sous un facteur de charge de l’ordre de 3G, permettant des virages serrés et une montée rapide, ainsi que la descente. 

Il offre la capacité unique de faire varier la hauteur plancher, afin d’ajuster en permanence celui-ci pour faciliter le chargement et le déchargement de grands volumes, ainsi que les charges utiles à haute densité sans équipement de soutien au sol et en facilitant le «drive-in/out» de véhicules, afin qu'ils puissent être utilisés immédiatement.

Le C-27J offre un niveau élevé de sécurité et un taux imbattable de disponibilité particulièrement haut.  Le C-27J décolle sur environ 1’900 pieds sur une surface non goudronnée. Dans un environnement tactique, l'avion est capable de monter à 10’000 pieds en 3 minutes, en descendant à partir de 10’000 pieds en moins de 2,5 minutes. Avec une masse à l'atterrissage maximale, le C-27J à une course au sol de moins de 1115 pi.

940054366.jpg

La nouvelle avionique du C-27J est conçue pour être conforme aux exigences en matière de contrôle de la circulation aérienne de nouvelle génération, telles que SESAR et NextGen et offre une fonctionnalité TCAS 7.1 (système de prévention des collisions de trafic). Elle comporte de nombreuses mises à niveau majeures, telles qu'un nouveau système FMS (système de gestion de vol) doté de fonctionnalités d'approche RNP (performances de navigation requises) et LPV (performances de localisateur avec guidage vertical). Le mode 5 de l'IFF (ami d'identification ou ennemi) a été mis à jour à la dernière norme. De nouveaux écrans de poste de pilotage, un nouveau radar météorologique, une nouvelle navigation par radio, des capacités de communication par satellite et de communication par radio améliorées, un nouveau système d'intercommunication, de nouveaux panneaux de poste de pilotage et de chargement ainsi qu'un système d'éclairage à technologie LED ont également été inclus. De plus, les anciens boîtiers d’interface avionique et systèmes généraux ont été remplacés par de nouveaux équipements fabriqués par la division Systèmes aéroportés et spatiaux de Leonardo.

Photos : 1 C-27J « Spartan » 2 Cockpit @ Leonardo

 

25/11/2013

Le Pérou opte pour le C-27J «Spartan» !

C-27J%20(13)_HR.jpg

 

 

LIMA, la Force aérienne péruvienne vient de choisir son nouvel avion de transport tactique avec l’Alenia Aermachi  C-27J « Spartan ». Ce choix intervient trois ans après le lancement du processus de choix. Au total le Pérou compte acheter deux appareils pour un montant évalué à 135 millions de dollars.

 

Ce choix fait suite à une évaluation rigoureuse dans le pays, avec des essais de transport de fret, largage et d’évacuation sanitaire et de soutien et de recherche et sauvetage, d’opérations d'aide humanitaire. Le C-27J a été choisi en raison de sa large polyvalence et de sa robustesse. L’avion doit également, pouvoir fonctionner en toute sécurité dans les conditions les plus difficiles comme ceux rencontrés sur la Cordillère des Andes.

 

Le Pérou s’apprête à rejoindre le club des utilisateurs du « Spartan » que forment la Bulgarie, la Grèce, l’Italie, la Lituanie, le Mexique, le Maroc, la Roumanie et les Etats-Unis. L’Australie et la Slovaquie seront les prochaines nations à recevoir le C-27J.

 

Photo : C-27J « Spartan » @ Alenia Aermacchi

 

 

14:11 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : alenia aermacchi, c-27j spartan, pérou |  Facebook | |