04/10/2018

Livraison du premier G500 !

1003864128.jpg

Gulfstream Aerospace a livré le premier exemplaire de son nouveau jet d’affaires le G500 à un client nord-américain, marquant ainsi officiellement l'arrivée d'une nouvelle génération d'avions d'affaires à grande cabine dans la société basée à Savannah, en Géorgie. Le client a réceptionné le Twinjet fly-by-wire quatre ans à peine après l'annonce du lancement du G500.

"Nous sommes fiers du travail accompli par nos fournisseurs et nous-mêmes pour fournir un avion à la fine pointe de la technologie qui dépasse les attentes de nos clients et perpétue la longue tradition d'excellence des avions Gulfstream", a déclaré le président de Gulfstream, Mark Burns.

Le G500, qui a reçu à la fois ses certificats de type FAA et de production le 20 juillet dernier, entre en service avec les garanties de performances et de confort de la cabine. Une flotte d'essais en vol de cinq G500 a enregistré plus de 5’000 heures de test de développement, de démonstration et de certification. En outre, le G500 a également établi plus de 20 nouveaux records de vitesse lors d'un tour du monde à grande vitesse plus tôt cette année.

Pendant ce temps, son grand frère le G600 progresse vers la certification d’ici la fin de l’année et les livraisons suivront en 2019.

2478255484.jpg

La nouvelle gamme G500 & G600 :

De conception entièrement nouvelle, ces deux nouveaux jets d’affaires entreront en service respectivement en 2018 et 2019. Le G500 et le G600 remplaceront respectivement dans la gamme de l’avionneur les actuels  G450 et G550. 

Le G500 et G600 représentent l'aube d'une nouvelle ère dans la conception du poste de pilotage, l'intégration, la fonctionnalité, l'ergonomie et même esthétique. Gulfstream intègre un nouveau mini-manches de contrôle actif sur les deux nouveaux avions.  L’avionique sera dotée du système Gufstream Symmetry Flight Deck dérivée du Primus  Epic d’Honeywell.

En matière de cabine, le G500 et G600 offrent un environnement de cabine pressurisée à l'altitude la plus basse de la cabine sur le marché. Alors qu'ils volent à 51’000 pieds ( 15’545 mètres), les passagers se sentiront comme s'ils étaient debout sur ​​la terre ferme  à peine 4’850 pieds (1478 mètres). Quant à l'air frais, les ingénieurs de Gulfstream ont mis au point, un moyen d'introduire 100% d’air frais dans la cabine. Ce système permettra de  renouveler l’air en cabine toutes les deux minutes. 

Le G500 est capable de voler 5,000nm (9260 km) G500 et reliera Doha non-stop avec Londres, Genève et Paris à Mach 0,90. Les G500 et G600 seront dotés de moteurs Pratt & Whitney Canada PW814GA, un changement important, puisque la gamme Gulfstream était fidèle à Rolls-Royce jusqu’ici. Le G600 sera capable de voler 6,200nm (11’482km). Les deux appareils pourront voler avec 19 passagers en configuration maximum. 

4077743099.png

Photos : 1le G500 présneté à EBACE @P.Kümmerling 2Intérieur 3G500 & G600 @ Gulfstream

 

01/09/2017

Les prototypes du G600 au complet !

Production+G600+First+Flight_08.29.17.jpg

Savannah, Gulfstream Aerospace Corp. a annoncé que le cinquième avion d'essai Gulfstream G600 a fait son premier vol en milieu de semaine. Le N600G a décollé de l'aéroport international Savannah Hilton Head à 3h07 p.m. pour un vol de près de trois heures, atteignant 51000 pieds (15 545 mètres) et a atteint une vitesse de Mach 0,85.

L’avion est doté d’un intérieur complet et servira de banc d'essai de cabine et effectuera des tests de fonctionnement et de fiabilité avant que le G600 entre en service plus tard l'année prochaine. À ce jour, les avions d’essais G600 ont enregistré plus de 180 vols et 790 heures de vol.

864987601.png

Le Gulfstream G600 : 

Le G600 représentent l'aube d'une nouvelle ère dans la conception du poste de pilotage, l'intégration, la fonctionnalité, l'ergonomie et même l’esthétique. Gulfstream intègre un nouveau mini-manche de contrôle actif.  L’avionique est dotée du système Gufstream Symmetry Flight Deck dérivée du Primus Epic d’Honeywell.

En matière de cabine le G600 offrir un environnement de cabine pressurisée à l'altitude la plus basse sur le marché. Alors qu'ils volent à 51’000 pieds ( 15’545 mètres), les passagers se sentiront comme s'ils étaient debout sur la terre ferme  à peine 4’850 pieds (1478 mètres). Quant à l'air frais, les ingénieurs de Gulfstream ont mis au point, un moyen d'introduire 100% d’air frais dans la cabine. Ce système permettra de renouveler l’air toutes les deux minutes. L’avion est propulsé par une paire de turboréacteurs  PW815GA Pratt & Whitney Canada de 15,680 livres.

La cabine du G600, peut inclure quatre zones distinctes pouvant accueillir jusqu'à 19 passagers (avec un logement pour 9). Comme le G500, il dispose de 14 grandes fenêtres offrant beaucoup de lumière naturelle et des vues panoramiques.

3830672344.jpg

Photos : 1 le G600 N600G lors de son premier vol 2 cockpit 3 Intérieur@ Gulfstream

05/07/2017

Le Falcon 5X a effectué son vol inaugural !

4043829131.jpg

Dassault Aviation a réussi aujourd’hui le vol inaugural de son de Falcon 5X, ouvrant ainsi la porte de la campagne d’essais complète qui débutera l’année prochaine. L’avion a décollé aujourd’hui du site d’assemblage final de Dassault Aviation à Bordeaux Mérignac, avec les pilotes d’essais Philippe Deleume et Philippe Rebourg aux commandes.

Le vol de deux heures a été effectué avec une version préliminaire du moteur Silvercrest de Safran, dont les problèmes de développement ont engendré un retard de quatre années sur son calendrier initial. Cette campagne d’essais avancée va permettre de recueillir des paramètres concernant la cellule et les systèmes. Ces paramètres ne pouvaient être obtenus lors des essais au sol de ce printemps qui consistaient en tests au point fixe et au roulage à basse et haute vitesse.

Les vols actuels dureront quelques semaines. Ils permettront de prendre de l’avance dans le programme de développement. Les essais de validation et de certification seront réalisés l’année prochaine, quand Safran aura livré des moteurs certifiables et conformes aux spécifications de Dassault Aviation.

« Nous sommes déterminés à contenir au maximum les conséquences des quatre ans de retard du développement du moteur ; cette courte campagne d’essais en vol préliminaires est un élément de cet effort, a indiqué Eric Trappier, le P.-D.G. de Dassault Aviation. Nous suivrons très attentivement les tests de validation du Silvercrest modifié, que Safran a prévu de réaliser dans les mois à venir, car leurs résultats sont cruciaux pour une entrée en service du 5X en 2020 ». 

jpg_5x_cockpit.jpg

Le Falcon 5X :

Dévoilé sur le site de Dassault Aviation à Bordeaux-Mérignac le 2 juin 2015 devant une assistance composée de 400 clients, opérateurs, partenaires industriels, représentants des autorités de certification et élus locaux, le 5X offre la cabine la plus large du marché. Son autonomie de 5’200 nm (9 630 km) lui permettra de relier sans escale la plupart des villes les plus fréquentées de la planète.

Ce nouveau biréacteur sera plus éco-efficient que n’importe quel autre jet d’affaires de sa catégorie et offrira une vitesse d’approche de seulement 105 kts, semblable à celle des avions à turbopropulseurs et donc la possibilité, pour les opérateurs de jets d’affaires, de desservir un plus grand nombre d’aéroports.

Annoncé à Las Vegas en octobre 2013 à l’occasion de la convention annuelle de la National Business Aviation Association (NBAA), le Falcon 5X est équipé d’une toute nouvelle aile ultra efficiente, d’un système de commandes de vol numériques dérivé de l’avion de combat Rafale, et du tout nouveau moteur Silvercrest de Snecma, dont le rendement carburant sera près de 15 % supérieur à celui de n’importe quel autre moteur de sa catégorie de puissance.

Ses autres particularités incluent un cockpit redessiné, doté du système avionique primé EASy de troisième génération, ainsi que des systèmes sophistiqués d’autodiagnostic de l’avion et des moteurs.

Le très attendu Flacon 5X doit venir compléter la gamme des avions d’affaires de l’avionneur français. Ce nouvel opus complète à merveille le 2000XLS, 7X et 8X. Dassault va ainsi se maintenir au plus haut niveau face à la concurrence particulièrement forte de dans le domaine.

 

img_1757.jpg

Photos : 1 Premier vol du Falcon 5X 2 Cockpit 3 Lors de sa présentation @ Dassault Aviation

 

 

18/05/2017

Pilatus présentera la norme de série PC-24 à EBACE 2017 !

 

 

426a152cd64fef50390f46aa732883ae-PC-24-P03.jpg

Le troisième prototype du PC-24, qui représente également la norme de la série, sera dévoilée au grand public au Salon européen de l'aviation d'affaires cette année (EBACE) à Genève, du 22 au 24 mai 2017. Au siège de Pilatus, la production du jet PC-24 est en cours et se trouve en  accélération pour assurer la livraison à temps du premier appareil au client de lancement après la certification.

Une première à EBACE 2017:

Le troisième PC-24, le P03, sera présenté au grand public pour la première fois. Avec sa livrée bleue nacrée et son intérieur xécutif « Zermatt », le biréacteur polyvalent ne peut manquer d'impressionner le public. Sur l'affichage à côté du PC-24 P03 il y aura aussi une maquette 1: 1 maquette avec le second type d’intérieur « Vail » montré pour la première fois au monde avec le système de flexibilité d’amménagement et 2 configuration des sièges. 

Des vols de certification et la production en série :

A la suite de vol inaugural de P03 le 6 Mars 2017, la flotte de test des PC-24 est maintenant terminée. Les trois prototypes ont accumulé un total de 950 vols et 1’525 heures dans les airs à ce jour. D'autres vols de certification sont en cours. La certification du « Super Jet polyvalent » est prévu pour le 4ème trimestre de 2017 et les livraisons initiales aux clients vont démarrer immédiatement après. 

Pendant ce temps, au siège à Stans, le travail a déjà commencé en vue de la préparation pour la livraison aux clients. L'état de la production en série des premiers PC-24 est déjà bien avancé, le numéro un a déjà reçu sa livrée finale. 

En 2014, Pilatus vendu 84 PC-24 dans l'espace de seulement 36 heures. Le carnet de commandes est actuellement fermé, mais va rouvrir en 2018. Les données finales de performance di PC-24 seront publiés après la certification. Les données recueillies par Pilatus jusqu'à maintenant indiquent que la performance du « Super Jet polyvalent » est susceptible de dépasser les attentes. 

A propos du Super Jet Polyvalent PC-24 :

Le PC-24 est le premier biréacteur d'affaires dans le monde entier conçu pour décoller et atterrir sur des pistes très courtes, ou les pistes non pavées, et de venir avec une porte cargo en standard. Il dispose également d'une cabine très spacieuse dont l'intérieur peut être facilement adaptée aux besoins personnels. La flexibilité exceptionnelle du PC-24 ouvre la porte sur un larges éventail enviable de possibilités, que ce soit en tant que jet d'affaires, d'avions ambulance ou pour d'autres missions spéciales. Tout cela fait un « Super Jet polyvalent », conçu pour répondre à une grande variété de profils et de mission individuels.

 

unnamed.jpg

Photos : 1 Le PC-24 n°P03 2 le premier PC-24 de série@ Pilatus Aircraft