05/04/2019

Plus d’infos sur le remplacement du Black-Hawk!

599DCA37-448C-4ABA-8611-F34D201F294D.png

Dans le cadre du programme de remplacement de la flotte d’hélicoptères « Black-Hawk », l’US Army a donné en cette fin de semaine quelques informations sur le programme.  Le programme prend la dénomination « d’hélicoptère de combat d'assaut de longue portée de demain (FLRAA). L’armée américaine dirigera le programme FLRAA. Le Commandement des opérations spéciales et le Corps des Marines des États-Unis s’associeront à ses efforts de développement en lançant leurs propres programmes d’acquisition environ deux ans plus tard.

L’étape primaire prévoit d’accélérer l'attribution d'un contrat de production d'ici le quatrième trimestre de l'exercice 2021 et vise à faire voler un giravion d'ici le troisième trimestre de l'exercice 2024. L’armée américaine souhaite que chaque aéronef ait un coût moyen de fabrication de 43 millions de dollars. Technologie oblige, le nouvel appareil sera plus cher que l’actuel Sikorsky UH-60, dont le coût tourne aux environs de 20 millions de dollars par unité

Plus de performances :

L’US Army est prête à payer plus pour son prochain hélicoptère, car elle demande un niveau de performance nettement supérieur. Par exemple, le UH-60M a une vitesse de croisière maximale de 151kt (280 km/h), tandis que le nouvel appareil devra atteindre une vitesse de croisière maximale de 280kt (519 km/h) avec un rayon de combat non ravitaillé de 300nm (556 km) et d’une portée à sens unique non ravitaillée d’au moins 2’440 nm (4’519km). L’appareil devra pouvoir transporter 12 passagers. La capacité de charge utile externe doit être d'au moins 4’536 kg (110 000 lb) pour 110 nm (204 km) à une vitesse de 140 nœuds (259 km/h). En outre l’hélicoptère devra être capable de voler dans des conditions de fortes chaleurs. Il devrait être en mesure de fournir une puissance continue maximale de 100% pour exécuter une vitesse de montée verticale de 50 pi/min (2,54 m/s) à partir d'un effet stationnaire hors du sol au début de la mission, jusqu'à 6 000 pi et 35 ° C (95%). F). Il doit pouvoir le faire en transportant 12 passagers et suffisamment de carburant pour atteindre un rayon de combat de 122 nm (226 km) avec une réserve de carburant de 30 minutes.

Pour sa part, les exigences de l’USMC sont encore plus ambitieuses, notamment un rayon de combat non ravitaillé de 450 nm (833 km) avec une autonomie de 30 minutes. Le Corps des Marines souhaite également une vitesse de croisière continue maximale de 295kt (546 km/h) à 90% de la puissance maximale continue et de 330 KTAS (611 km/h) à 100% de la puissance nominale intermédiaire.

En raison de ces demandes de performances plus élevées, l'armée américaine indique que les sociétés en course doivent soumettre des conceptions autonomes si elles considèrent qu'il est irréalisable ou trop coûteux de modifier la variante Army pour répondre aux exigences de l’USMC.

En matière d’armement le nouvel appareil doit être doté d’armes internes, y compris un système à tourelle ou à canon fixe pouvant être utilisé à des distances supérieures à 2 km, l’emport de missiles air-sol, de roquettes guidées et non guidées, ainsi que et des missiles air-air. La compatibilité doit être possible avec des drones de soutiens.

Les candidats :

Deux démonstrateurs technologiques sont engagés pour le programme FLRAA, il s’agit : de l’équipe Sikorsky-Boeing avec le  SB-1 « Defiant », qui a effectué son premier vol le 21 mars 2019, et le tiltrotor Bell V-280 « Valor », en vol depuis décembre 2017.

Le SB-1 « Defiant »:

black-hawk,sb-1 defiant,v-280 valor,us army,blog défense,aviation militaire,nouveaux hélicoptères

Le SB-1 est un hélicoptère doté d’un double rotor coaxial avec une hélice propulsive montée sur la queue. Il s’agit d’un hélicoptère de démonstration de taille moyenne destiné au programme conjoint de démonstrateurs technologiques multi-rôles de l’armée américaine. Les futurs hélicoptères issus du démonstrateur sont destinés à remplacer le Sikorsky UH-60 « Black Hawk » et le Boeing AH-64 « Apache ». Le SB-1 est en concurrence avec le Bell V-280 « Valor » pour le modèle de transport tactique. 

Le Bell V-280 « Valor » :

black-hawk,sb-1 defiant,v-280 valor,us army,blog défense,aviation militaire,nouveaux hélicoptères

Le Bell V-280 «Valor» dont le design a été présenté pour la première fois le 10 avril 2013, lors de l'Army Aviation Association of America Annual Professional Forum and Exposition à Forth Worth au Texas. Le V-280 est un aéronef multi-rôle susceptible de répondre au programme «Vertical Lift Program» du département de la Défense. Le concept du V-280 «Valor» est basé sur la gamme des « tilt-rotors » de troisième génération, fortement inspiré du V-22, mais légèrement plus petit. Une des grosses différences avec le V-22 est que les moteurs du V-280 seront fixes et ne pivotent pas avec le rotor, ce qui réduit la complexité et le nombre de pièces mobiles. 

Photos : 1 Défiant vs Valor 2 SB-1 Defiant @ Boeing-Sikorsky 3 V-280 Valor @ Bell- Textron

05/01/2019

NH90 & Chinook au menu de l’armée espagnole !

nh90,airbus helicopters,boeing,ch-47f,chinook,armée espagnole,hélicoptères de transport tactique,blog défense,nouveaux hélicoptères,défense,europe,romandie aviation,aviation militaire,aviation francophone

L’Espagne lance un chantier en vue de la modernisation et le renforcement de sa flotte d’hélicoptères de transport tactique. Au menu l’achat d’un lot additionnel de NH90 et la modernisation des « Chinook » en service.

Doubler la flotte de NH90 :

nh90,airbus helicopters,boeing,ch-47f,chinook,armée espagnole,hélicoptères de transport tactique,blog défense,nouveaux hélicoptères,défense,europe,romandie aviation,aviation militaire,aviation francophone

Grâce à un contrat d’un montant de 1,38 milliard d’euros avec Airbus Helicopters España, filiale du consortium NHIndustries, le ministère de la Défense, va acquérir 23 hélicoptères NH90 GSPA / MSPT doublant ainsi les effectifs en service.  Le contrat, attribué par la Direction générale des armements et du matériel (DGAM) du ministère de la Défense, a été annoncé le 2 janvier et fait suite à la décision du Conseil des ministres espagnol d’approuver l’achat en novembre 2018.

«GSPA» est l’appellation de l’hélicoptère de transport tactique NH90 construit en Espagne, que la Force aéromobile de l’armée espagnole (FAMET) a commencé à prendre livraison en 2014 dans le cadre d’une commande de 22 appareils. La livraison de cette première tranche d'hélicoptères devait être achevée d'ici 2021 et se poursuit. Le nouveau contrat couvrira 16 variantes GSPA supplémentaires, toutes susceptibles d’être assemblées sur le site d’Airbus Helicopters à Albacete. Cette installation est également responsable de la fabrication des sections de fuselage avant pour tous les avions NH90. La GSPA de 11 tonnes effectue des missions telles que le transport de 20 soldats maximum, des missions de recherche et sauvetage (SAR), le rétablissement du personnel et l'évacuation médicale avec un maximum de 12 civières. Il est équipé pour les opérations de jour et de nuit.

Dans le cadre de cette deuxième tranche, l’Espagne va également acquérir sept nouvelles variantes navales «MSPT» du NH90. Cela permettra de répondre au besoin urgent de commencer à remplacer les Sikorsky SH-3D « Sea King » de la marine espagnole, ainsi que de rationaliser le nombre de types d’hélicoptères exploités par les forces armées. L’Espagne exploitera à terme une flotte totale de 45 NH90, soit le nombre initialement contracté par le pays en 2006 avant sa réduction à 22 hélicoptères pour des raisons budgétaires.

Modernisation des Chinook :

La seconde partie concerne la modernisation de la flotte d’hélicoptères lourds Boeing CH-47D « Chinook », soit un total de 17 machines. Boeing a reçu un contrat en vue de la transformation au standard « F »  avec ajout de fonctionnalités telles que le système de contrôle automatique de vol numérique, système d'architecture avionique commun et la manutention des marchandises de pointe pour aligner la flotte de ce pays avec celles des autres nations.  Le standard « F » dispose de caractéristiques améliorées en vue de la survie avec notamment un système directionnel de contre-mesures électronique à infrarouges, une meilleure protection balistique et un carénage résistant à l'écrasement. L’équipage dispose de sièges blindés. Le CH-47F possède une cellule et une avionique modernisée ainsi qu'un poste de pilotage automatique numérique.

nh90,airbus helicopters,boeing,ch-47f,chinook,armée espagnole,hélicoptères de transport tactique,blog défense,nouveaux hélicoptères,défense,europe,romandie aviation,aviation militaire,aviation francophone

Photos : NH90 & CH-47D espagnols @ DGAM

 

 

 

 

 

 

30/12/2018

Le premier H145 pour la Gendarmerie Royale du Canada !

RCMP_H145.jpg

Airbus a livré le premier hélicoptère H145 à la Gendarmerie Royale du Canada (GRC). Le bimoteur polyvalent Airbus H145 est la dernière variante de la famille d'avions H145. Unité d' appui aérien de la GRC utilisera le H145 pour une variété de missionsnotamment la surveillance et la poursuite, descente rapide, levage, les opérations d' intervention d' urgence de l' équipe, la surveillance portuaire et les débarquements de navires et de recherche et de sauvetage en montagne.

L'aéronef sera basé à Langley, en Colombie - Britannique, et opérera principalement dans la région Lower Mainland de Vancouver, avec la possibilité de déployer ailleurs au besoin. 

« Grâce à ses caractéristiques de sécurité améliorées et la réputation d' une maintenance réduite et une excellente disponibilité, le H145 multi-rôle est un avion idéal pour les missions d'application de la loi à multiples facettes », a déclaré Romain Trapp, Président d'Airbus Hélicoptères Canada. « Nous sommes très heureux que le H145 entrera en service pour soutenir les opérations de la GRC, d' aider les hommes et les femmes qui servent et protègent la population canadienne. »

Le H145 est permet une grande variété de missions avec des équipements spécifiques , y compris un treuil externe et le dispositif de corde vers le bas, le système Searchlight TrakkaA800, système Enhanced Reality, Système de surveillance de la santé (HMS), un FLIR, des  lunettes de vision nocturne, un poste de travail Flight Officer (TFO) et le système de réservoir de carburant à longue distance interne.L'Airbus H145 intégre un système d’avionique innovante Helionix ® et le pilote automatique 4 axes. L'appareil dispose du rotor arrière caréné  à fenestron ®, une grande cabine et à l' arrière-chargement des portes à clapet.

 

Photo:H145 destiné à la GRC @ Airbus Helicopters

27/12/2018

Boeing/Sikorsky présentent le SB-1 « Defiant » !

IMG_2980_high-res.jpg

Boeing & Sikorsky, ont présenté pour la première fois l'hélicoptère SB-1  « Defiant » qui répond au  programme de démonstrateurs technologiques multi-rôles destiné à l’US Army. Le SB-1 « Defiant » est conçu pour voler deux fois plus vite que les hélicoptères classiques et offre une agilité et une maniabilité avancées.

L’hélicoptère participe au programme conjoint de démonstrateurs technologiques multi-rôles et moyens de l’Armée de terre. Les données du récoltées avec le  SB-1 « Defiant » aideront l’Armée de terre des Etats-Unis à définir les exigences applicables aux nouveaux hélicoptères utilitaires qui devraient entrer en service au début des années 2030. L'objectif du programme « Defiant » est de maximiser les connaissances acquises et la réduction des risques en vue d'un futur programme d’hélicoptères.

Le démonstrateur SB-1 « Defiant » est sur le point d'accomplir son premier vol, a annoncé l'équipe conjointe Sikorsky-Boeing. Cependant, la découverte de problèmes non identifiés sur le banc d’essai du système de transmission, doivent être corrigée avant que l’appareil ne puisse décoller. Les ingénieurs vont encore effectuer au moins 15 heures de tests sur le banc d’essai du groupe propulseur avant l’approbation par le comité de la sécurité des vols du premier vol du SB-1. Les deux sociétés se concentrent maintenant sur la mise en œuvre de correctifs, afin que le banc d’essai puisse reprendre ses activités d’ici une à deux semaines.

Le SD-1 « DEFIANT » :

boeing,sikorsky,sb-1 defiant,nouveaux hélicoptères,blog défense,les nouvelles de l'aviation,aviation romandie,les nouvelles de l'aviation en français

Le SB-1 est un hélicoptère doté d’un double rotor coaxial avec une hélice propulsive montée sur la queue. Il s’agit d’un hélicoptère de démonstration de taille moyenne destiné au programme conjoint de démonstrateurs technologiques multi-rôles de l’armée américaine. Les futurs hélicoptères issus du démonstrateur sont destinés à remplacer le Sikorsky UH-60 « Black Hawk » et le Boeing AH-64 « Apache ». Le SB-1 est en concurrence avec le Bell V-280 « Valor » pour le modèle de transport tactique.

IMG_2977_high-res.jpg

Photos : Le SD-1 « DEFIANT » @ Boeing/Sikorsky

 

26/12/2018

KAI a dévoilé son hélicoptère d’attaque légère !

0.jpg

Le 18 décembre, Korea Aerospace Industries (KAI) a organisé une cérémonie pour dévoiler son hélicoptère d'attaque légère (LAH). Le programme est un développement commun avec Airbus Helicopters, basé sur le Dauphin H155 de 4,9 tonnes, que la Corée a préféré au Leonardo AW169 pour constituer la base de ses projets LAH (hélicoptère attaque légère) et LCH (hélicoptère civil léger).

Seo Ju-seok, vice-ministre de la Défense nationale de la République de Corée, a déclaré: «Le LAH, en tant qu'hélicoptère offrant une navigation de haute technologie et une grande mobilité, est un grand exploit pour l'industrie de la défense coréenne. Le ministère apportera tout son soutien à la stabilité de l'industrie nationale, notamment en améliorant le développement de systèmes d'armes et en soutenant les exportations au niveau gouvernemental. "

La conception du LAH a débuté en juin 2015, trois mois après qu'Airbus et KAI avaient annoncé le programme commun LAH / LCH basé sur le H155, qui s'appuie sur le succès de la précédente équipe d'hélicoptères utilitaires coréens ayant produit le « Surion » lui-même basé sur le « Super Puma ». La conception de base du LAH a été achevée en août 2016 et la conception détaillée en novembre 2017. Le premier exemple devrait effectuer son premier vol en mai 2019, les premières unités devant entrer en service en 2023.

Pour son rôle d'attaque légère, le LAH est équipé d'une tourelle de détection sur le nez, sous laquelle se trouve un canon tri-tubes de 20mm. Des pylônes latéraux de chaque côté de la cabine peuvent monter diverses armes et nacelles.

KAI prévoit de construire environ 200 LAH pour l'armée de la République de Corée afin de remplacer les Bell AH-1 « Cobra » et les MD 500 « Defenders » vieillissants. Ils serviront aux côtés du Boeing AH-64E « Apache Guardian », dont 36 ont été acquis. Le LAH doit également être offert à l'exportation. En novembre 2015, KAI et Airbus ont signé un protocole d'accord couvrant le marketing commun et l'assistance après-vente mondiaux pour LAH et LCH. Airbus ne propose pas de version armée du H155, mais des hélicoptères armés basés sur « Dauphin » ont été développés en Chine sous le nom de Harbin Z-9W et de son dérivé WZ-19 biplace.

Et le LCH :

Dans l'intervalle, le programme parallèle de LCH progresse vers l'entrée en service prévue en 2021. Un prototype de construction française a effectué son premier vol à Marignane en juillet 2018 et un deuxième hélicoptère est en cours de construction en Corée. L’appareil sera doté de composants coréens. Il devrait voler dans la seconde moitié de 2019.

Capable de transporter jusqu'à 15 passagers, le LCH doit être exploité par un certain nombre d'organismes gouvernementaux, tels que la police, les services d'incendie et les services forestiers, qui sont également des clients du « Surion ». KAI prévoit la vente d’environ 300 hélicoptères à des organismes gouvernementaux.

 

 

5.jpg

Photos : Présentation du LAH @ KAI