03/05/2017

La Slovaquie négocie l’achat de Bell 429 !

Bell429_Helihub.jpg

La Slovaquie est entrée en discussion en vue d’un achat potentiel portant sur 9 hélicoptères Bell 429. Le contrat est estimé à près de 200 millions de dollars. Soutenu par le Département d'Etat américain et notifié au Congrès le 27 avril dernier pour approbation, l'éventuelle commande d'hélicoptère léger pourrait permettre à la Slovaquie de renforcer sa défense régionale, selon l'Agence de coopération pour la sécurité de la défense des États-Unis (DSCA).

La Slovaquie désire doter ses éventuels futurs Bell 429 de capteurs électro-optique à infrarouge MX-10 L3 Wescam et d’un armement léger. Le contrat comprendrait également la formation du personnel, les pièces de rechange et le soutien logistique.

Le Bell 429 :

Le dernier né de chez Bell-Textron, le Bell 429 offre des performances de vol exceptionnelles avec un cockpit en verre totalement intégré. L’appareil est motorisé par deux turbines Pratt &Whitney PWC207D1. Il est le premier hélicoptère certifié par le processus MSG-3, ce qui entraîne des coûts de maintenance réduits pour les opérateurs. L'acheteur aura l'avantage d’une cabine spacieuse avec de grandes portes latérales de 60 pouces, ainsi que la capacité IFR certifié pour des opérations avec un seul pilote.

Le Bell 429 est un biturbine léger de dernière génération. Il rencontre un franc succès sur le marché du secours en raison de sa vaste cabine offrant une modularité et une ergonomie appréciée dans le milieu. Il est également équipé de portes coquilles à l'arrière de la cellule facilitant ainsi le chargement du brancard en configuration sanitaire ou des bagages en configuration VIP.

Sa cabine permet d'accueillir jusqu'à 6 passagers et 2 pilotes. Il est équipé d'un rotor principal à 4 pales et d'un rotor anti-couple également à 4 pales. Le Bell 429 est disponible en version standard, c'est-à-dire avec des patins ou en version WLG avec un train rentrant tricycle. La version "à roues" lui permet de gagner environ 5 nœuds en vitesse mais le mécanisme du train d’atterrissage réduit considérablement la charge utile de la machine.

Bell429Mi_01.jpg88086E83-882F-407E-B885-C31C766A96BBOriginal.jpg

Photos : 1 Bell 429 de l’Australian Navy 2 Bell 429 avec armement léger et tourelle FLIR@ Bell Textron

 

08/03/2017

Bell présente un concept d’hélicoptère innovant !

NMT_Concept_Fly_Over_City_Toronto.jpg

L’hélicoptériste américain Bell Textron a présenté hier, lors du Salon aéronautique Heli-Expo qui se tient actuellement à Dallas, un nouveau concept d’hélicoptère particulièrement innovant. Le programme FCX-001 est fondamentalement nouveau, car celui-ci dispose notamment d’un ensemble de soufflantes électriques qui remplacent le rotor anti couple.

Un concept qui aura des débouchés :

Bell Textron ne compte faire voler le FCX, mais celui-ci doit permettre de développer à terme les futurs hélicoptères de la marque. L’appareil doit permettre d’explorer les nouvelles technologies qui équiperont les futurs appareils.  Selon Bell, la prochaine génération d’hélicoptères pourra être pilotée par un seul homme avec un casque de de réalité virtuel par exemple. Mieux, l’appareil pourra fonctionner de manière autonome. Les bons vieux systèmes comme les pas collectifs et cycliques ainsi que les palonniers sont remplacés par une intelligence artificielle. Les pales du rotor principal seront capables de s’adapter en fonction des phases du vol en adoptant le principe du «  morphing concept ». Celle-ci pouvant par exemple changer la géométrie de leurs flèches automatiquement.

1_NMT_Magazine_Garage_Open_Doors_RGB-smaller-1024x1024.jpg

La cabine passagers particulièrement élégante est équipée de deux rangées de quatre sièges permettant d’avoir un accès à un système de divertissement et de communication. Le tout devant permettre des changements de configuration rapides grâce à un sol modulaire. Reste à savoir combien de ces nouvelles technologies verront réellement voir le jour et quand seront-elles déployées ? Cependant, le FCX-001 est un moyen d'explorer les technologies du futur et de réfléchir aux nombreuses pistes qui occuperont les prochains programmes d'hélicoptères. Un doux mélange d’artistique et de technologie, qui nous plonge dans un avenir finalement pas si lointain.

Bell%201.jpg

Photos : le Bell FCX-001 @ Bell Textron

 

 

 

 

 

09/03/2015

Sikorsky termine l’assemblage du second « Raider » !

Sikorsky-S-97-Raider_Sikorsky.jpg

 

West Palm Beach, Floride, Sikorsky Aircraft Corp a annoncé le début de l'assemblage final du second prototype de l’hélicoptère S-97 « Raider » de développement.

 

 En collaboration avec ses fournisseurs de l'industrie, Sikorsky développe deux prototypes du « Raider » dans le but de démontrer les nouvelles capacités révolutionnaires en ce qui concerne la maniabilité et la vitesse de vol.  Le «Raider» est basé sur la technologie du X-2 développé par Sikorsky à la fin des années 2000. Le démonstrateur X-2 est une plate-forme de 5’000 livres, alors que le «Raider» est d'environ 11’000  livres et permettra d’emporter jusqu’à six soldats en mode assaut. En mode reconnaissance, cet espace pourrait être utilisé pour l'équipement supplémentaire ou des munitions avec 2 pilotes et réservoirs de carburant auxiliaire. Outre, sa vitesse maximale presque deux fois supérieure, à 250 nœuds, le S-97 sera plus manœuvrable et aura une signature acoustique plus faible qu’un hélicoptère standard.


RAIDER-splash_rv2.png


 

Le principe des rotors contra-rotatifs coaxiaux et hélice propulsive offrent des vitesses de croisière allant jusqu'à 250 kt (253 mph), plus du double de la vitesse des hélicoptères classiques, selon Sikorsky. Le S-97 est propulsé par un moteur General Electric YT706, une variante du CT7. 


program_highlights_RV2.png


 

Pour Sikorsky, ces attributs permettront au S-97 d’égaler ou dépasser les exigences de l’US Army pour son prochain hélicoptère léger polyvalent, car celui-ci, sera en plus, très performant dans les opérations à haute altitude qui posent problème aux hélicoptères légers actuels.

 

Raider_X2_DM1.jpg


 

Photos : 1 Sikorsky S-97 Raider 2 Le X-2 et le S-97 @ Sikorsky 

 

 

15/08/2010

Le Panama commande six AW139

 

 

AW139.jpg

 

 

AgustaWestland, annonce la signature d'un contrat avec le  gouvernement du Panama pour six hélicoptères AW139 moyen bimoteur. Le contrat comprend également la formation des pilotes.

Le Panama nouveau client pour AgustaWestland :

Ces six appareils seront utilisés de manière différente par le gouvernement du Panama,  quatre appareils seront équipés pour effectuer un large éventail dans les domaines de la sécurité nationale et publique, l'un sera utilisé pour des missions de services publics et le dernier avion sera utilisé pour le transport de hauts fonctionnaires du gouvernement et d'autres personnalités. Il s’agit là d’une première pour le constructeur qui décroche dans ce pays sa première commande gouvernementale.

La version AW139 retenue :

Le modèle d’hélicoptère retenu par le Panama soit l’AW139 est doté de deux puissants turbomoteurs PT6C-67C, produisant chacune 1.252 kW (1679 shp) et permet à l’AW139 atteindre une vitesse de croisière maximale de 167 noeuds (310 km / h). L'appareil dispose d'un rayon d’action de plus de 1000 km. Le cockpit est doté des dernières technologies dont une avionique  Epic d'Honeywell Primus ® système intégré, un système  quatre axe numérique (Flight Control System) et un cockpit numérique permettant une diminution de la charge du pilote.

A ce jour, Agusta Westland enregistre plus de 470 commandes par près de 130 clients de plus de 50 pays à ce jour pour l’AW139.

Photo : AW139 @ AgustaWestland

 

04/06/2010

L’EC-635 est officiellement en service !

 

 

ec635.jpg

 

 

Fin de l’introduction de l’EC-635, Le nouvel appareil est officiellement opérationnel dans les Forces aériennes suisses ! Sur la Base aérienne d’Alpnach (OW), la base logistique pour les hélicoptères de l’Armée suisse, les Forces aériennes ont fêté la fin de la phase d’introduction du nouvel hélicoptère de type Eurocopter EC-635, en compagnie du fabricant et d’armasuisse. Non seulement les 20 hélicoptères EC-635 acquis ont été exposés au sol, alignés l’un à côté de l’autre, mais ils ont aussi effectué tous ensemble une démonstration aérienne impressionnante. La flotte au complet a ainsi pu être mise à disposition des instances en charge des engagements pour les opérations journalières.

Rappel :

Les 20 hélicoptères de type EC 635 font partie du programme d’armement 2005. Ce sont eux qui, remplacent progressivement les Alouette III actuellement encore en fonction dans les Forces aériennes suisses et qui ont rempli de bons et loyaux services pendant 45 ans. Les Alouette III ne remplissent plus les standards techniques actuels et en particulier la capacité de vol aux instruments (IFR) du nouvel hélicoptère. La flotte des 20 Eurocopter     se compose de 18 EC6-35, 2 EC-135 soit 1 aéronef école et 1 en remplacement du Dauphin du Conseil Fédéral.

Une machine exceptionnelle :

Equipé de deux turbines PW 206B2 au bénéfice d'un régulateur de puissance (FADEC) de dernière génération, les visites moteurs de 50 et 100 heures ont été supprimées et la charge de travail des visites de 400 et 800 heures s'en trouve allégée. Aujourd'hui, la première inspection sur un EC-635/135 est requise à 400 heures de vol, un fait unique dans sa catégorie. Question cellule, Eurocopter a fait appel à 95% de matériaux composite qui allient légèreté et solidité tout en réduisant les contrôles. Son rotor principal non articulé silencieux ne nécessite aucune maintenance. De plus, l'EC-635/135 est la machine la moins gourmande en kérosène et la moins bruyante de sa catégorie avec un bruit inférieur de 7db aux normes OACI actuelles.

 

EC635cockpit_011.jpg

 

 

Photos :  1 EC-635 en vol montagne 2 Le cockpit @ Forces aériennes suisses