09/03/2015

Sikorsky termine l’assemblage du second « Raider » !

Sikorsky-S-97-Raider_Sikorsky.jpg

 

West Palm Beach, Floride, Sikorsky Aircraft Corp a annoncé le début de l'assemblage final du second prototype de l’hélicoptère S-97 « Raider » de développement.

 

 En collaboration avec ses fournisseurs de l'industrie, Sikorsky développe deux prototypes du « Raider » dans le but de démontrer les nouvelles capacités révolutionnaires en ce qui concerne la maniabilité et la vitesse de vol.  Le «Raider» est basé sur la technologie du X-2 développé par Sikorsky à la fin des années 2000. Le démonstrateur X-2 est une plate-forme de 5’000 livres, alors que le «Raider» est d'environ 11’000  livres et permettra d’emporter jusqu’à six soldats en mode assaut. En mode reconnaissance, cet espace pourrait être utilisé pour l'équipement supplémentaire ou des munitions avec 2 pilotes et réservoirs de carburant auxiliaire. Outre, sa vitesse maximale presque deux fois supérieure, à 250 nœuds, le S-97 sera plus manœuvrable et aura une signature acoustique plus faible qu’un hélicoptère standard.


RAIDER-splash_rv2.png


 

Le principe des rotors contra-rotatifs coaxiaux et hélice propulsive offrent des vitesses de croisière allant jusqu'à 250 kt (253 mph), plus du double de la vitesse des hélicoptères classiques, selon Sikorsky. Le S-97 est propulsé par un moteur General Electric YT706, une variante du CT7. 


program_highlights_RV2.png


 

Pour Sikorsky, ces attributs permettront au S-97 d’égaler ou dépasser les exigences de l’US Army pour son prochain hélicoptère léger polyvalent, car celui-ci, sera en plus, très performant dans les opérations à haute altitude qui posent problème aux hélicoptères légers actuels.

 

Raider_X2_DM1.jpg


 

Photos : 1 Sikorsky S-97 Raider 2 Le X-2 et le S-97 @ Sikorsky 

 

 

15/08/2010

Le Panama commande six AW139

 

 

AW139.jpg

 

 

AgustaWestland, annonce la signature d'un contrat avec le  gouvernement du Panama pour six hélicoptères AW139 moyen bimoteur. Le contrat comprend également la formation des pilotes.

Le Panama nouveau client pour AgustaWestland :

Ces six appareils seront utilisés de manière différente par le gouvernement du Panama,  quatre appareils seront équipés pour effectuer un large éventail dans les domaines de la sécurité nationale et publique, l'un sera utilisé pour des missions de services publics et le dernier avion sera utilisé pour le transport de hauts fonctionnaires du gouvernement et d'autres personnalités. Il s’agit là d’une première pour le constructeur qui décroche dans ce pays sa première commande gouvernementale.

La version AW139 retenue :

Le modèle d’hélicoptère retenu par le Panama soit l’AW139 est doté de deux puissants turbomoteurs PT6C-67C, produisant chacune 1.252 kW (1679 shp) et permet à l’AW139 atteindre une vitesse de croisière maximale de 167 noeuds (310 km / h). L'appareil dispose d'un rayon d’action de plus de 1000 km. Le cockpit est doté des dernières technologies dont une avionique  Epic d'Honeywell Primus ® système intégré, un système  quatre axe numérique (Flight Control System) et un cockpit numérique permettant une diminution de la charge du pilote.

A ce jour, Agusta Westland enregistre plus de 470 commandes par près de 130 clients de plus de 50 pays à ce jour pour l’AW139.

Photo : AW139 @ AgustaWestland

 

04/06/2010

L’EC-635 est officiellement en service !

 

 

ec635.jpg

 

 

Fin de l’introduction de l’EC-635, Le nouvel appareil est officiellement opérationnel dans les Forces aériennes suisses ! Sur la Base aérienne d’Alpnach (OW), la base logistique pour les hélicoptères de l’Armée suisse, les Forces aériennes ont fêté la fin de la phase d’introduction du nouvel hélicoptère de type Eurocopter EC-635, en compagnie du fabricant et d’armasuisse. Non seulement les 20 hélicoptères EC-635 acquis ont été exposés au sol, alignés l’un à côté de l’autre, mais ils ont aussi effectué tous ensemble une démonstration aérienne impressionnante. La flotte au complet a ainsi pu être mise à disposition des instances en charge des engagements pour les opérations journalières.

Rappel :

Les 20 hélicoptères de type EC 635 font partie du programme d’armement 2005. Ce sont eux qui, remplacent progressivement les Alouette III actuellement encore en fonction dans les Forces aériennes suisses et qui ont rempli de bons et loyaux services pendant 45 ans. Les Alouette III ne remplissent plus les standards techniques actuels et en particulier la capacité de vol aux instruments (IFR) du nouvel hélicoptère. La flotte des 20 Eurocopter     se compose de 18 EC6-35, 2 EC-135 soit 1 aéronef école et 1 en remplacement du Dauphin du Conseil Fédéral.

Une machine exceptionnelle :

Equipé de deux turbines PW 206B2 au bénéfice d'un régulateur de puissance (FADEC) de dernière génération, les visites moteurs de 50 et 100 heures ont été supprimées et la charge de travail des visites de 400 et 800 heures s'en trouve allégée. Aujourd'hui, la première inspection sur un EC-635/135 est requise à 400 heures de vol, un fait unique dans sa catégorie. Question cellule, Eurocopter a fait appel à 95% de matériaux composite qui allient légèreté et solidité tout en réduisant les contrôles. Son rotor principal non articulé silencieux ne nécessite aucune maintenance. De plus, l'EC-635/135 est la machine la moins gourmande en kérosène et la moins bruyante de sa catégorie avec un bruit inférieur de 7db aux normes OACI actuelles.

 

EC635cockpit_011.jpg

 

 

Photos :  1 EC-635 en vol montagne 2 Le cockpit @ Forces aériennes suisses

 

07/05/2010

La Marine française : adieux Super Frelon bonjour le NH90

 

 

nh-90-018.jpg

 

 

La DGA (Direction Générale de l’Armement) vient de réceptionné  le premier NH90 NFH. L’hélicoptère va subir une campagne de tests pour pouvoir ensuite être remis à la Marine pour fin 2011. Par la même occasion les quatre derniers hélicoptères de type Super Frelon  ont été retirés du service.

La Marine Nationale a exploité dix-sept exemplaires du Super Frelon, à la suite d’une commande passée en 1963, pour ses missions de transport, de lutte anti-sous-marine et de recherche et sauvetage. Le vénérable Super Frelon a vieilli et le coût de maintenance est devenu trop élevé. 

L’arrivée du NH90 :

Le 9 mars 2006, au large de Toulon, le prototype italien (PT5) a, pour la première fois, apponté sur le nouveau Bâtiment de Projection et de Commandement (BPC) Mistral. Suite à ces essais, une première machine immatriculée PT-05 à poursuivit les tests radar. Le premier NH90 NFH français (F-ZWTO)  a réalisé son premier vol le vendredi 12 mai 2006 à 15h08 avec le moteur RTM322. Cette première machine préfigurait la préparation à la version définitive qui vient d’être livrée.

Le NH90 NFH est un hélicoptère militaire multirôle de taille intermédiaire (10 tonnes), la France a acquis 27 NH90 NFH pour la Marine, soit 13 en version de soutien et 14 en version de combat. De plus, la France a commandé 22 NH90 en version transport tactique (TTH) pour l’armée de Terre.

SUPER_FRELON_DECOLLAGE.jpg


 

Photos : 1 le Premier NH 90 @ EADS.  2 le Super Frelon @ Marine Nationale

 

24/04/2010

La Marine néerlandaise reçoit son premier NH90

 

 

AW778_2web.JPG.jpeg

 

 

AgustaWestland, annonce la livraison d’un premier hélicoptère NH90 NFH à la Marine royale néerlandaise, lors d'une cérémonie officielle qui s'est tenue à l'usine d' AgustaWestland Vergiate en Italie. La Marine royale néerlandaise a commandé un total de 20 appareils de type NH90 NFH. L'événement marque la première livraison de ce modèle à un client.

Cinq pays ont commandés la version NFH, soit la Marine néerlandaise, française, italienne, norvégienne et belges, pour un total de 111 NH90 dans cette configuration navale. La variante NH90 NFH est principalement destinée aux missions anti-sous-marine (ASW) et anti guerre de surface (ASuW). Les ensembles complets d'équipement pour mission permettent  un large éventail d’engagement supplémentaires comme la  recherche et le sauvetage (SAR), les  patrouilles maritimes, le ravitaillement vertical, le transport de troupes et l’évacuation sanitaire et les  rôles de soutien amphibie. L'hélicoptère est conçu pour les opérations de jour comme de  nuit dans des conditions météorologiques défavorables sur les ponts des navires. Grâce à son poids et ses  dimensions réduites avec le  système de pliage de queue, il peut évoluer  à partir de petites frégates.

Un total de 529 commandes fermes ont été placés par 19 forces armées dans 14 pays, dont les Pays-Bas, France, Allemagne, Italie, Portugal, Suède, Finlande, Norvège, Grèce, Espagne et la Belgique en Europe, ainsi que l'Australie, la Nouvelle-Zélande et le sultanat d’Oman à l'étranger et 44 hélicoptères  de type NH90 sont déjà en service aujourd'hui.

Photo : le premier NH90 NFH hollandais @ AgustaWestland