20/07/2017

Un Mi-171 pour les opérations spéciales !

3442.jpg

The Russian Helicopters holding, une filiale de la société d'état Rostec, a dévoilé une nouvelle variante de l'hélicoptère utilitaire Mi-171Sh (Hip-H) reconfiguré pour des opérations spéciales. Désigné Mi-171Sh-VN, l'hélicoptère a été dévoilé au spectacle aérien de MAKS 2017 à Zhukovsky, près de Moscou.

Le Mi-171Sh-VN est conçu pour être plus efficace et capable de survivre dans un environnement de conflit moderne. L'hélicoptère a été développé en fonction de l'expérience de combat, y compris en Syrie, a déclaré le directeur général de Russian Helicopters, Andrey Boginsky. L’hélicoptère sera commercialisé dans le monde entier comme le Mi-171Sh.

Selon ses spécifications officielles, le Mi-171Sh-VN a un poids maximal au décollage de 13’500 kg, une charge utile maximale de 4’000 kg, un rayon d’action de 1‘065 km, un plafond de service de 6’000 m, une vitesse maximale de 280 km/H, et une vitesse de croisière de 260 km/h. L'hélicoptère dispose d'un équipage de trois personnes et peut transporter jusqu'à 37 personnes. Le Mi-171Sh-VN est alimenté par deux moteurs avec une puissance de 1’900 ch chacun. Il possède des pales de rotor principal composites et un rotor de queue de type X.

Pour les spécificités, le Mi-171Sh-VN dispose d'une armure en Kevlar au niveau des planchers de la cabine de l'équipage et du compartiment à cargaison. Son armement standard comprend deux mitrailleuses de calibre 12,7mm et des missiles de dernière génération ainsi que des roquettes. Un double système de caméras FLIR permet indépendamment de tirer et de continuer à surveiller la zone d’intervention.

Photo : Mi-171Sh-VN au salon MAKS 2017 @ Marina Lysteva

 

 

 

12/07/2017

Reprise des vols pour le Bell 525 « Relentless » !

525_FTV2_DSC9430_2015.jpg

Fort Bell au Texas, Bell Helicopter, a annoncé aujourd'hui que le programme d’hélicoptère Bell 525 « Relentless » a repris l'activité de test en vol après avoir reçu un renouvellement de certificat expérimental de la Federal Aviation Administration (FAA).

"Aujourd'hui, nous avons repris un élément clé du programme Bell 525", a déclaré Mitch Snyder, président et chef de la direction. «Bell Helicopter a travaillé avec le National Transportation Safety Board (NTSB) et la FAA depuis l'accident et nous sommes confiants dans la reprise de l'activité d'essai en vol».

L'équipe est axée sur la certification pour 2018 et s’engage à mettre cet hélicoptère innovant et performant sur le marché a ajouté Snyder.

Le Bell 525 est le premier hélicoptère commercial au monde conçu pour fonctionner de façon fiable dans des environnements austères avec une charge de travail réduite. L'hélicoptère dispose d’une avionique à écran tactile Garmin G5000H, entièrement intégrée conçue spécialement pour les hélicoptères. La meilleure charge utile, la cabine, les volumes de fret et le confort des voyageurs complètent les avancées technologiques du nouvel appareil.

525_Photo_SARInterior-IMG4988_140212-R01_5760x3840.jpg

Le Bell 525 :

Le Bell 525 «Relentless» ou «implacable» est un appareil de la classe des 8 tonnes bimoteurs. Il est le point culminant du «Projet-X»  et des programmes  "Magellan" de recherche développés par le constructeur. Le Bell 525 est un hélicoptère susceptible d’offrir un excellent confort de cabine alliant et d’excellentes qualités de vol et de faible consommation de carburant.  Il est  alimenté par une paire de General-Electric GE CT7-2F1 de 1800shp. La cabine utilise des matériaux composites et aluminium anticorrosion facilitant l’entretien. Le Bell 525  intègre un triple système de contrôle de vol « Fly-by-Wire » avec un ordinateur de vol, qui emprunte les leçons apprises sur les aéronefs à rotors basculants de type  Bell/Boeing V-22 et AW609 (anciennement Bell / Agusta 609). L’avionique est dotée du système Garmin G5000H à écran tactile avec fusion des données. Les pilotes disposent de  quatre écrans principaux et le système «Telligence», soit une commande vocale. Le poste de pilotage ergonomique offre des sièges de type «J-piste», pouvant se repousser et pivoter vers l'extérieur pour faciliter l'évacuation en cas de crash. Bell a inclut un système tactile de diagnostic des systèmes, permettant de connaitre en permanence l’état des instruments. Avec un rayon d’action fr  plus de 400 nm, une vitesse près de 150 noeuds et un plafond de 20.000 pieds. Capable de transporter jusqu'à 16 passagers, le Bell 525 «Relentless» est conçu pour faire du transport dans des configurations diverses y compris la recherche et le sauvetage, les services médicaux d'urgence en hélicoptère et VIP/corporate de transport. Le Bell 525 s’attaque au marché de l’EC175 d’Airbus Helicopter et AW189 d’AgustaWestland.

 

525_FTV2_Amarillo-Testing_SDSL2779_2016_flat.jpg

Photos : 1 & 3 Bell 525 2 Cockpit @ Bell Textron

 

31/05/2017

Kamov prépare le Ka-65 naval !

231.jpg

SC Kamov, une filiale de la holding Rostec's Russian Helicopters, travaille au développement d'une version navale de son dernier hélicoptère utilitaire le Ka-62, dont le prototype a fait son premier vol le 1 mai 2016.

"Nous ne voyons pas de problème", a déclaré le designer général de l'entreprise, Sergei Mikheev, lors de l'exposition HeliRussia 2017 à Moscou le 26 mai dernier. "Nous avons juste besoin de connaître les navires pour lesquels l'hélicoptère serait destiné. Le navire n'a pas encore été choisi".

Le Ka-65 :

La version navalisée du Ka-62 prendra donc la dénomination de Ka-65. Les spécifications fournies pour le Ka-65 comprendraient une capacité de 12 passagers, un équipage à trois, une vitesse de croisière de 290 km h, un plafond de 3’200 m, un plafond pratique de 6’100 m, et un rayon d’action de 720 km.

Selon Sergei Mikheev, la désignation Ka-65 sera rejoint par une version militaire qui pourrait déclencher l'intérêt de clients étrangers potentiels.

Le Ka-62/65 :

Le Kamov KA-62 et son homologue marine le Ka-65 sont des hélicoptères de moyen tonnage. Le Ka-62 est alimenté par une paire de turbines Turbomeca Ardiden 3G de 1,680-shp avec un double FADEC modulaire qui assure une grande fiabilité une facilité accrue de fonctionnement et une faible consommation de carburant. La transmission est fournie par l'Autrichien Zoerkler et l’équipementier russe Transas a fourni l'avionique dotée d'un cockpit en verre. Le Ka-62 intègre les dernières technologies et des matériaux composites dans sa fabrication. L’hélicoptère répond aux normes de vol russes et internationales (Russie AP-29, CS-29 de l'Europe et JAR-OPS3). Le Ka-62 dispose d’un rotor anticouple à lames multiples canalisé dans la dérive verticale. Il dispose d'un rotor principal à cinq pales. Il est doté de sièges absorbant les chocs pour les passagers et l'équipage.

Le Ka-62 est conçu pour le transport de fret, l’évacuation sanitaire et le sauvetage (SAR) il peut également être utilisé dans le secteur du pétrole et du gaz et à des fins corporatives. Selon son constructeur, le Ka-62 peut fonctionner à des températures extérieures de -50 ° С et fonctionne à des températures jusqu'à -35 ° С sans qu'il soit nécessaire de chauffer les ensembles de transmission et les moteurs. Le Ka-62 peut voler dans des conditions météorologiques défavorables et dans des conditions de givrage connues. Le Ka-62 est capable d'un déploiement autonome et n'a pas besoin d'être stocké dans un hangar.

599308083.jpg

Photos : le Kamov Ka-62 dont sera tiré le Ka-65@ Russians Helicopters

03/05/2017

La Slovaquie négocie l’achat de Bell 429 !

Bell429_Helihub.jpg

La Slovaquie est entrée en discussion en vue d’un achat potentiel portant sur 9 hélicoptères Bell 429. Le contrat est estimé à près de 200 millions de dollars. Soutenu par le Département d'Etat américain et notifié au Congrès le 27 avril dernier pour approbation, l'éventuelle commande d'hélicoptère léger pourrait permettre à la Slovaquie de renforcer sa défense régionale, selon l'Agence de coopération pour la sécurité de la défense des États-Unis (DSCA).

La Slovaquie désire doter ses éventuels futurs Bell 429 de capteurs électro-optique à infrarouge MX-10 L3 Wescam et d’un armement léger. Le contrat comprendrait également la formation du personnel, les pièces de rechange et le soutien logistique.

Le Bell 429 :

Le dernier né de chez Bell-Textron, le Bell 429 offre des performances de vol exceptionnelles avec un cockpit en verre totalement intégré. L’appareil est motorisé par deux turbines Pratt &Whitney PWC207D1. Il est le premier hélicoptère certifié par le processus MSG-3, ce qui entraîne des coûts de maintenance réduits pour les opérateurs. L'acheteur aura l'avantage d’une cabine spacieuse avec de grandes portes latérales de 60 pouces, ainsi que la capacité IFR certifié pour des opérations avec un seul pilote.

Le Bell 429 est un biturbine léger de dernière génération. Il rencontre un franc succès sur le marché du secours en raison de sa vaste cabine offrant une modularité et une ergonomie appréciée dans le milieu. Il est également équipé de portes coquilles à l'arrière de la cellule facilitant ainsi le chargement du brancard en configuration sanitaire ou des bagages en configuration VIP.

Sa cabine permet d'accueillir jusqu'à 6 passagers et 2 pilotes. Il est équipé d'un rotor principal à 4 pales et d'un rotor anti-couple également à 4 pales. Le Bell 429 est disponible en version standard, c'est-à-dire avec des patins ou en version WLG avec un train rentrant tricycle. La version "à roues" lui permet de gagner environ 5 nœuds en vitesse mais le mécanisme du train d’atterrissage réduit considérablement la charge utile de la machine.

Bell429Mi_01.jpg88086E83-882F-407E-B885-C31C766A96BBOriginal.jpg

Photos : 1 Bell 429 de l’Australian Navy 2 Bell 429 avec armement léger et tourelle FLIR@ Bell Textron

 

08/03/2017

Bell présente un concept d’hélicoptère innovant !

NMT_Concept_Fly_Over_City_Toronto.jpg

L’hélicoptériste américain Bell Textron a présenté hier, lors du Salon aéronautique Heli-Expo qui se tient actuellement à Dallas, un nouveau concept d’hélicoptère particulièrement innovant. Le programme FCX-001 est fondamentalement nouveau, car celui-ci dispose notamment d’un ensemble de soufflantes électriques qui remplacent le rotor anti couple.

Un concept qui aura des débouchés :

Bell Textron ne compte faire voler le FCX, mais celui-ci doit permettre de développer à terme les futurs hélicoptères de la marque. L’appareil doit permettre d’explorer les nouvelles technologies qui équiperont les futurs appareils.  Selon Bell, la prochaine génération d’hélicoptères pourra être pilotée par un seul homme avec un casque de de réalité virtuel par exemple. Mieux, l’appareil pourra fonctionner de manière autonome. Les bons vieux systèmes comme les pas collectifs et cycliques ainsi que les palonniers sont remplacés par une intelligence artificielle. Les pales du rotor principal seront capables de s’adapter en fonction des phases du vol en adoptant le principe du «  morphing concept ». Celle-ci pouvant par exemple changer la géométrie de leurs flèches automatiquement.

1_NMT_Magazine_Garage_Open_Doors_RGB-smaller-1024x1024.jpg

La cabine passagers particulièrement élégante est équipée de deux rangées de quatre sièges permettant d’avoir un accès à un système de divertissement et de communication. Le tout devant permettre des changements de configuration rapides grâce à un sol modulaire. Reste à savoir combien de ces nouvelles technologies verront réellement voir le jour et quand seront-elles déployées ? Cependant, le FCX-001 est un moyen d'explorer les technologies du futur et de réfléchir aux nombreuses pistes qui occuperont les prochains programmes d'hélicoptères. Un doux mélange d’artistique et de technologie, qui nous plonge dans un avenir finalement pas si lointain.

Bell%201.jpg

Photos : le Bell FCX-001 @ Bell Textron