08/12/2009

Le nouveau drone furtif américain !

 

 

6a00e008d663eb8834012876199796970c-500wi.jpg

 

 

Petite effervescence  dans le monde de l’aéronautique avec la publication de la première photo du RQ-170 Sentinel, le nouveau drone furtif de l’armée américaine.

Levée du Secret Défense :

En date du premier décembre, apparaît une photo montrant un drone non identifié ! Si la ressemblance avec le bombardier B2 de Northrop saute aux yeux, l’origine de l’engin crée la surprise !

Le magazine américain Aviation Week a fini par obtenir la confirmation attendue : l'US Air Force confirme qu'il s'agit d'un RQ-170 Sentinel, sorti des ordinateurs féconds du légendaire laboratoire secret Skunk Works, de Lockheed Martin. Il s'agit d'un engin en cours de développement pour fournir aux troupes au sol un soutien en reconnaissance et en surveillance du terrain.

L'appareil, selon une source proche du Pentagone confirme qu’il est actuellement aux mains du 30th Reconnaissance Squadron du Tonopah Test Range (Nevada). La désignation RQ signifie Reconnaissance (R) et Drone (Q). La Sentinel ne semble donc pas être armé (indicatif M) comme le sont les Predator ou Reaper. Son envergure serait d'une vingtaine de mètres.

 

0490340101003.png

 

 

Dérivé du P-175 Polecat :

En regardant le cliché ci-dessus, un élément m’a frappé, la ressemblance avec un engin que j’avais glissé dans mes notes : le P-175 Polecat de Lockheed-Martin (P = Prototype)!

Le Polecat est un prototype de drone lancé par la division de développement de Lockheed-Martin en 2005 à Palmdale en Californie. Développé sur une période de 18 mois, Lockheed-Martin avoue avoir perdu en 2006 l’un des prototypes, il  apparaît que le projet à continuer à se développer dans un silence total. Le projet (voir plan et photo en vol) consistait en un aéronef sans pilote d’une capacité de 1 000 lb (450kg) dont la longueur est à ce jour inconnue, mais d’une envergure de 90 pieds soit 27,44 m doté de moteurs Williams International FJ44-3E.

Les essais ont permis de vérifier trois éléments : les coûts de prototypage rapide des techniques de fabrication de matériaux composites, les performances aérodynamiques nécessaires aux opérations de haute altitude et l’autonomie de vol.

Nous avons ici l’ensemble de base d’un projet de grande envergure qui représente chez Lockheed-Martin le début de préparation à l’industrialisation d’un projet de grande envergure. Le RQ-170 Sentinel en est la phase terminale !

Polecat.jpg

 

 

Photos : 1 La photo RQ-170 Sentinel qui fait le tour du monde des blogs ! 2 Plan du P-175 Polecat. 3 Le P-175 en vol. @ Lockheed-Martin