17/09/2022

Début de conception pour le CR929 !

CRAIC-CR929.jpg

Vous le savez l’avionneur chinois va annoncer lundi la certification (avia news 13.09.22) de son avion de ligne C919 de 150 à 190 places futurs concurrents des A320 et B737. Cette semaine l’ingénieur en chef de la COMAC, Wu Guanghui, à déclarer que la conception préliminaire du gros-porteur CR929, développé en partenariat avec les russes de UAC, avait commencé.

"Nous avons sélectionné des fournisseurs pour les sections du fuselage et de la structure de la queue, et les travaux de conception préliminaires ont commencé", a déclaré Wu Guanghui aux médias.

Contrairement au C919, le jet longue distance disposera de la majeure partie de sa structure en matériau composite. Question motorisation la Russie développe le PD-35, mais en est aux premiers stades du projet tandis que la Chine ne dispose pas d'un turboréacteur similaire. Un choix de motorisation doit donc encore être fait par l’avionneur. A ce stade il est presque sûr que les motoristes Occidentaux tels que GE Aviation, Pratt & Whitney, Rolls-Royce ou Safran ne participent pas au programme.

De son côté, le ministre russe du Commerce et de l’industrie, Denis Manturov, a déclaré cet été que  le projet avait été repensé pour ne pas compter sur des composants occidentaux.

Selon le calendrier de COMAC, le premier vol est prévu pour 2025 avec le début des livraisons pour 2028. La problématique des moteurs semble pourtant rallonger ces délais.

Le CR929

La disposition générale et la géométrie principale ont été approuvées le 6 juin 2018 soit l’envergure et forme de l'aile, longueur du fuselage, dimensions du nez et de la queue, dimensionnement et forme des ailerons, emplacement des moteurs, train d'atterrissage et portes.

Il devrait être composé à plus de 50%, de système commun au C919 afin de maintenir la communité du cockpit avec le C919 ainsi que les systèmes électriques, y compris le contrôle environnemental, inversion de poussée, freinage et commandes de vol avec atténuation des rafales.

La version de base du CR929-600 pourra transporter 280 passagers dans un agencement à trois classes de 12’000 km. La famille comprendrait également le CR929-700 transportant 320 passagers sur 10’000 km et la version CR929-500 transportant 250 passagers sur 14’000 km.

cr929.jpg

Photos : 1 maquette du CR929 2 la future famille CR929 @ COMAC

30/04/2022

Encore du retard pour le B777X !

Boeing-777X.jpg

C'est une très mauvaise nouvelle pour Boeing et les compagnies aériennes qui attendaient le mise la mise en service prochaine du B777X. En effet, la Federal Aviation Administration (FAA) a averti Boeing dans une lettre du 21 mars dernier que le calendriers de certification pour le B777X était obsolètes et ne reflétaient plus les activités du programme.

L’avionneur Boeing avait précédemment déclaré qu'il prévoyait d'obtenir la certification du B777X d'ici la fin de 2023. La certification est nécessaire avant que Boeing puisse commencer les livraisons.

Interrogé sur le rapport de retard, Boeing a déclaré vendredi dans un communiqué qu'il restait "concentré sur une collaboration transparente avec les régulateurs et les clients". 

Rappel 

Le B777X, connu sous le nom de B777-9 et une version plus grande du jet à large fuselage B777, est en développement depuis 2013 et devait à un moment donné être mis à la disposition des compagnies aériennes en juin 2020. L'avion a déjà quelques années de retard les livraisons devaient initialement commencer en 2020 donc, mais ont déjà été retardée à 2023 et maintenant on parle de 2025.

Un besoin urgent

Si dans un premiers temps, grâce à la pandémie de CIVUD les retards ont finalement arrangés tout le monde, la situation est en passe changer. En effet, il n’est plus possible de d’acquérir pour les transporteurs des appareils tels que l’A380 ou le B747 afin de renouveler les flottes. Un avion tel que le B777X devient donc très attractif sur le marché à condition de pouvoir en disposer.  

Quels sont les problèmes ?

La FAA cite de son côté une longue liste de préoccupations, dont la plus importante concerne un vol d'essai datant du 8 décembre 2020.L'avion a subi un "événement de tangage non commandé", ce qui signifie que le nez de l'avion s'est incliné vers le haut ou vers le bas sans intervention des pilotes.

Le B777X doit être propulsé par l'énorme moteur General Electric GE9X, soit la plus grande turbine d'avion jamais construite. Mais le moteur a eu des problèmes persistants tout au long de son développement et de ses tests. Les aubes ralentissent le débit d'air et augmentent la pression, mais les tests ont révélé que les températures d'échappement dépassaient les limites prévues et que le composant s'est détérioré plus rapidement que prévu. GE affirme que les problèmes du moteur ont été résolus, mais les tests approfondis nécessaires pour le faire certifier ne seront terminés qu’au début de 2019. Les ingénieurs de GE Aviation ont repensé les aubes du compresseur du deuxième étage du moteur pour le rendre plus robuste. Ces mises à jour seront déployées dans les moteurs de conformité et renvoyées à Boeing pour les tests du B777X.

La FAA fait l'objet d'une surveillance accrue suite aux problèmes de certification du B737 MAX où l'organisation a été trop laxiste avec Boeing. Ce problème en vol du B777X attire toute l’attention de la FAA, qui joue ici sa futur réputation.

De plus, lettre indique que "les données techniques requises pour la certification de type n'ont pas atteint un point où il semble que la conception du type d'aéronef est mature et peut être censée respecter les réglementations applicables". 

Une porte-parole de Boeing a déclaré que la société "reste entièrement concentrée sur la sécurité comme notre plus haute priorité tout au long du développement du B777X. Alors que nous soumettons l'avion à un programme de test complet pour démontrer sa sécurité et sa fiabilité, nous travaillons à travers un processus de développement rigoureux pour assurer nous répondons à toutes les exigences applicables."

Le B777X sera le premier grand avion à réaction à être certifié depuis que des failles logicielles dans deux avions Boeing B737 MAX ont provoqué des accidents mortels et suscité des accusations de relations intimes entre la société et la FAA.

Réputation en chute libre  

Il semble même que de la part de certains responsables au sein de la FAA, on estime que « Boeing à perdu de sa réputation d’excellence du passé » ! Il est vraiment regrettable que la réputation de Boeing se soit détériorée ces dernières années. Ce n'est pas seulement le problème du B737 MAX en tant que tel, mais tout ce qui concerne la cultture d'entreprise qui en est ressorti. Maintenant, c’est le B777X qui est dans le collimateur.

La résultante est que Boeing a déjà constaté un nombre important d’annulations pour le B777X.

On le comprend, avec le retour en vol du B737 MAX qui se passe bien, l’avionneur américain joue maintenant avec le B777X le retour d’une certaine crédibilité.

Le B777X 

Le B777X est le plus grand biréacteur jamais construit dans le monde. L'avion offre une consommation de carburant inférieure de 12 % et des coûts d'exploitation inférieur à 10% par rapport aux avions concurrents.  Le B777X dispose des dernières technologies, telles que le moteur commercial le plus économe en carburant jamais produit à ce jour. Le General Electric GE9X associé à au tout nouveau design d'aile composite qui fournit une meilleure efficacité. L’avion est doté des bouts d'ailes pliables « WINGSPAN ». En outre, les bouts d'ailes pliants permettent au B777X de maintenir la compatibilité au sein des aéroports avec la famille B777 existante. 

Par ailleurs, le nouveau B777X dispose des fonctionnalités en cabines qu’apprécient les passagers des Boeing B777 et B787 comme une cabine large et spacieuse, des coffres de rangement supérieurs volumineux qui se referment facilement, des hublots de grande taille, une pressurisation en cabine plus confortable, une hygrométrie accrue, un niveau sonore réduit et un vol moins sujet aux turbulences grâce à de nouvelles technologies de stabilisation. Cette variante du 777 mise à jour devait être conçue en trois modèles :

B777-8 avec des sièges pouvant accueillir jusqu'à 384 passagers.

B777-9 avec des sièges pouvant accueillir jusqu'à 426 passagers.

B777-10 avec des sièges pouvant accueillir jusqu'à 450 passagers. 

3434273407.jpeg

Photos : B777X aux essais @ Boeing

 

 

 

 

12/04/2022

BOC Aviation commande 80 avions auprès d’Airbus !

0-19-770x513.jpg

BOC Aviation a signé une commande ferme de 80 avions de la famille A320neo comprenant 10 A321XLR, 50 A321neo et 20 A320neo. Le dernier accord porte le total des commandes directes de BOC Aviation avec Airbus à 453 appareils, de la famille monocouloir A320 aux gros-porteurs A330 et A350.

« Nous sommes fiers de poursuivre notre relation de longue date avec Airbus, avec qui nous sommes partenaires depuis plus de 26 ans », a déclaré Robert Martin, directeur général et président-directeur général de BOC Aviation. "Il s'agit de la plus importante commande que nous ayons jamais passée et elle portera à 546 le nombre total d'avions Airbus achetés depuis sa création. Cela souligne notre confiance continue dans la famille A320neo pour sa fiabilité et son efficacité opérationnelle et reflète la popularité de l'avion parmi nos clients. Nous sommes impatients de fournir en permanence à nos clients des solutions d'avions aussi économes en carburant et technologiquement avancées. 

"Airbus remercie BOC Aviation pour sa confiance inébranlable et son soutien à la famille A320neo avec sa plus grosse commande jamais passée", a déclaré Christian Scherer Airbus Chief Commercial Officer et Head of Airbus International. « Cette importante commande à long terme de 80 avions supplémentaires est un excellent témoignage de la valeur durable de nos produits monocouloirs par l'un des principaux loueurs au monde, BOC Aviation. Nous saluons sa vision et sa prévoyance dans la sécurisation des positions de livraison futures de ces actifs les plus recherchés dans le segment des monocouloirs, maintenant et à plus long terme. »

La famille A320neo intègre des moteurs de nouvelle génération et des Sharklets, qui, ensemble, permettent d'économiser au moins 20 % de carburant et de CO2, ainsi qu'une réduction de 50 % du bruit. La version A321XLR offre une nouvelle extension de portée à 4 700 nm. Cela donne à l'A321XLR un temps de vol pouvant aller jusqu'à 11 heures, les passagers bénéficiant tout au long du voyage de l'intérieur Airspace primé d'Airbus, qui apporte les dernières technologies et conceptions de cabine à la famille A320.

Fin mars 2022, la famille A320neo totalisait plus de 7’900 commandes d'environ 130 clients. Depuis son entrée en service il y a six ans, Airbus a livré plus de 2’100 appareils de la famille A320neo, contribuant à 15 millions de tonnes d'économies de CO2.

Photo : la famille Airbus commandée par BOC @ Airbus

06/10/2021

Commande additionnelle d’A321 pour Jet2.com !

Jet2-A321neo-In-Flight.jpg

Jet2.com a passé une nouvelle commande de 15 A321neo après sa première commande de 36 passée en août 2021. Cela porte la commande totale de la compagnie aérienne basée à Leeds, au Royaume-Uni, à 51 A321neo. Les deux commandes reflètent les plans ambitieux d'expansion et de renouvellement de la flotte de Jet2.com. La sélection du moteur sera faite à une date ultérieure.

L'avion sera configuré pour 232 sièges avec une cabine Airspace dotée d'un éclairage innovant, de nouveaux produits de sièges et de coffres à bagages 60 % plus grands pour un stockage personnel supplémentaire.

La famille A320neo intègre les dernières technologies, notamment des moteurs de nouvelle génération et des Sharklets, permettant une réduction de 20 % de la consommation de carburant par siège. Avec une autonomie supplémentaire allant jusqu'à 500 milles nautiques/900 km. ou deux tonnes de charge utile supplémentaire, l'A321neo fournira Jet2.com avec un potentiel de revenus supplémentaires.

A fin août 2021, la famille A320neo avait remporté plus de 7 500 commandes fermes auprès de plus de 120 clients dans le monde.

Photo : A321neo aux couleurs de Jet2.com

18:56 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : airbus, jet2.com, nouveaux avions de ligne |  Facebook | |

29/09/2021

Air France réceptionne son premier A220 !

Air-France-In-Flight-A220.jpg

Air France a reçu son premier A220-300 suite à une commande de 60 appareils de ce type, la plus grosse commande d'A220 d'un transporteur européen. L'avion a été livré de la chaîne d'assemblage final d'Airbus à Mirabel, Québec, Canada et officiellement dévoilé au public lors d'une cérémonie tenue à l'aéroport de Paris Charles-De-Gaulle. 

L'A220 est aujourd'hui l'avion le plus efficace et le plus flexible sur le segment de marché de 100 à 150 sièges. Le renouvellement de la flotte monocouloir d'Air France avec cet avion de dernière génération augmentera l'efficacité ainsi que le confort des clients et aidera Air France à atteindre ses objectifs environnementaux et de développement durable. 

Le premier A220-300 d'Air France sera exploité sur son réseau moyen-courrier à partir de la saison d'hiver 2021. Actuellement, Air France exploite une flotte de 136 appareils Airbus. Air France renouvelle également sa flotte long-courrier et a déjà réceptionné 11 A350 sur une commande de 38.

La cabine d'Air France A220-300 est configurée en monoclasse pour accueillir confortablement 148 passagers. Offrant un confort supérieur dans un seul couloir, avec les sièges en cuir les plus larges, les plus grandes fenêtres et jusqu'à 20 % d'espace de rangement supérieur par passager, l'Air France A220 dispose également d'une connectivité WiFi complète dans toute la cabine et de deux prises USB à chaque siège passager. 

L'A220 est le seul avion spécialement conçu pour le marché de 100 à 150 sièges et associe une aérodynamique de pointe, des matériaux de pointe et les turboréacteurs à double flux de dernière génération de Pratt & Whitney. Avec une autonomie allant jusqu'à 3 450 nm (6 390 km), l'A220 offre aux compagnies aériennes une flexibilité opérationnelle accrue. L'A220 offre jusqu'à 25 % de consommation de carburant et d'émissions de CO2 par siège en moins par rapport aux avions de la génération précédente, et 50 % d'émissions de NOx en moins par rapport aux normes de l'industrie. De plus, l'empreinte sonore des avions est réduite de 50 % par rapport aux avions de la génération précédente, ce qui fait de l'A220 un bon voisin autour des aéroports.

Fin août, plus de 170 A220 avaient été livrés à 11 opérateurs dans le monde.

Photo : A220 aux couleurs d’Air France @ Airbus