27/04/2019

Premier vol de l’A319neo avec le moteur GTF !

A319neo-Airbus-PW-MSN6464-take-off.jpg

La dernière des variantes de l’A320neo, un avion d’essai A319neo d’Airbus, a effectué son vol inaugural avec les moteurs Pratt & Whitney GTF pour la première fois. L’A319neo a décollé de Toulouse à 12h30 et atterri à 15h20. Il était piloté par un équipage de cinq personnes, dont le capitaine Philippe Castaigns, le premier officier Shaun Wildey, les ingénieurs d’essais en vol Frank Hohmeister, David O’Nions et l’ingénieur en vol d’essais Cedric Favrichon.

L’avion, le MSN 6464, effectuera une vaste campagne de tests en vol afin d’obtenir sa certification avec les moteurs P&W GTF d’ici au quatrième trimestre 2019. Ce même avion était à l’origine équipé de moteurs CFM LEAP-1A pour la campagne de tests de certification complète de cette variante qui avait commencé le 31 mars 2017 avant la certification FAA / EASA en décembre 2018.

Le Pratt & Whitney GTF

Le GTF de Pratt & Whitney introduit des réducteurs 3: 1 entre l'avant et l'arrière, permettant à chaque partie du moteur de fonctionner à la vitesse la plus efficace.C'est une avancée, mais comme beaucoup d'autres technologies révolutionnaires, l'introduction de GTF s'est accompagnée de défis. Pratt & Whitney a promis que les avions de ligne équipés du GTF réduiraient la consommation de carburant de 16%, les émissions de gaz à effet de serre de 50% et le bruit de 75%. Tous ces seuils ont été atteints, avec un FTE typique permettant d'économiser 100 litres de carburant par heure de vol. Les économies de carburant permettront aux transporteurs d’avancer plus loin, de transporter plus de passagers ou de réduire les coûts d’exploitation; Lorsque les prix du pétrole avoisinent les 50 dollars le baril, le carburant peut représenter un tiers de la structure de coûts de certaines compagnies aériennes. La réduction du bruit permet potentiellement aux transporteurs d’utiliser les aéroports pendant des périodes auparavant interdites.

Photo :A319neo doté du GTF @ Airbus /P.Masclé

12/12/2018

Le premier B787-9 pour Royal Air Maroc !

RAM-787-9.jpg

Royal Air Maroc a récpetionné son premier Boeing B787-9 « Dreamliner ».

 « Nous sommes particulièrement heureux de recevoir aujourd'hui notre premier B787-9, qui sera bientôt rejoint par trois autres modèles de la même famille. Le choix de cet avion fait partie de notre stratégie d'expansion continue et de moderniser notre flotte, et vient juste quelques jours après l'annonce de l'invitation faite à royal Air Maroc pour rejoindre l’Alliance Oneworld.

En 2015, la compagnie aérienne a été la première en Méditerranée à voler le B787-8. Royal Air Maroc prévoit de nouvelles liaisons sans escale tels que Casablanca à Washington, DC et à Miami.

Le B787-9 de Royal Air Maroc sera en mesure d’accueillir environ 30 passagers supplémentaires (pour un total de 302) et parcourir plusieurs centaines de miles plus loin (jusqu'à 7,635 miles nautiques ou 14140 km). La compagnie aérienne prévoit de déployer le B787-9 sur les routes telles que Casablanca à Paris (Orly), à New York et à Sao Paulo.

Pour fêter son premier B787-9, Royal Air Maroc a dévoilé une livrée spéciale qui rend hommage à la culture marocaine contemporaine. La compagnie aérienne a également fait ses débuts d'un nouvel intérieur pour améliorer l'expérience de vol. Les passagers en classe affaires auront trois options de siège, y compris « plat complet » et «vie privée complète. Tous les voyageurs apprécieront les grandes fenêtres de Dreamliner, l'altitude cabine inférieure, la technologie conduite en douceur, et d'autres commodités. 

Photo : le B787-9 de Royal Air Maroc@ Boeing

01/12/2018

A320neo supplémentaires pour easyJet !

EasyJet-A320neo.JPG

 

Airbus et easyJet ont conclu un accord qui prolonge les plans de développement de la flotte de la compagnie jusqu'en 2023. easyJet exerce ainsi ses options d'achat portant sur 17 A320neo pour les transformer en commandes fermes. Cette transaction porte à 147 le nombre d'appareils NEO commandés par la compagnie (dont 30 A321neo) et à 468 le nombre total d'appareils de la famille A320 commandés par easyJet à ce jour.

“Ce renouvellement de commande conforte le positionnement d'easyJet en tant que principal opérateur européen de notre famille A320, leader sur le marché”, a déclaré Christian Scherer, Chief Commercial Officer d'Airbus.“Nous sommes ravis que nos avions continuent de contribuer au succès  d'easyJet.”

Ces appareils, qui peuvent accueillir 186 passagers en classe unique, sont équipés de moteurs Leap de CFM.

easyJet exploite actuellement une flotte de 316 appareils de la famille A320, dont 17 A320neo et trois A321neo, qui en font le principal opérateur de monocouloirs Airbus dans le monde. easyJet dessert plus de 130 aéroports européens dans 31 pays sur plus de 1000 lignes aériennes.

Avec plus de 6 200 appareils commandés par plus de 100 clients depuis son lancement en 2010, la famille A320neo constitue la famille de monocouloirs best-seller dans le monde. Cet appareil bénéficie des dernières technologies, notamment des moteurs de nouvelle génération et des 'Sharklets' (dispositifs d'extrémité de voilure), qui ensemble permettent de réaliser des économies de carburant de plus de 15 pour cent dès la mise en service, et de 20 pour cent d'ici 2020 suite à l'intégration de nouvelles innovations cabine. L'A320neo affiche également des performances environnementales optimisées, avec une réduction de l’empreinte sonore de près de 50 pour cent par rapport aux appareils de la génération précédente.

Photo :A320 easyJet @ Airbus

 

 

05/11/2018

Airbus démarre une tournée mondiale pour l’A220 !

A220-300-demo-tour-airBaltic-1.jpg

Airbus présentera un avion monocouloir airBaltic A220-300 (CS300) de nouvelle génération dans cinq villes de quatre pays dans le cadre d'une tournée de démonstration mondiale.

L’A220-300 (ex CS300) participera pour la première fois au salon aéronautique de Zhuhai (Chine) du 5 au 8 novembre avant de s'envoler pour Chengdu le 9 novembre. L'avion poursuivra son voyage avec une escale à Koh Samui (Thaïlande) le 10 novembre avant de s'envoler pour Katmandou (Népal) le 11 novembre. Après cela, la airBaltic A220 se rendra à Istanbul (Turquie) le 12 novembre avant de regagner sa base d'origine à Riga (Lettonie) le 14 novembre.

La tournée de démonstration de l’A220 est une excellente occasion pour Airbus de présenter son nouveau membre de sa famille devant les compagnies aériennes et les médias et d’offrir une vue rapprochée des caractéristiques exceptionnelles de l’appareil, de son confort et de ses performances, tant pour les opérateurs que pour les passagers.

Les A220-300 d’airBaltic disposent d’une cabine confortable pouvant accueillir 145 passagers dans le plus grand confort. La compagnie aérienne lettone exploite déjà 13 A220-300 sur un total de 50 commandés.

L’A220 est le seul avion spécialement conçu pour le marché des sièges de 100 à 150 personnes. Il offre un rendement énergétique imbattable et un confort véritablement grand-porteur dans un avion à une seule allée. L’A220 associe aérodynamique à la pointe de la technologie, matériaux de pointe et moteurs turbo-réducteurs PW1500G de dernière génération de Pratt & Whitney, pour une consommation de carburant par siège réduite d’au moins 20% par rapport aux avions de la génération précédente. Avec une autonomie pouvant aller jusqu'à 3 200 nm (5020 km), l'A220 offre les performances des plus gros aéronefs à couloir unique. L'A220 dispsoe d'un carnet de commandes de plus de 400 appareils à ce jour.

 

Photo :A220-300 airBaltic@ airbus

27/09/2018

Accroissement des intervallles de maintenance pour les CRJ !

698.jpg

 

Bombardier Avions commerciaux a annoncé que la Federal Aviation Agency (FAA) a donné son approbation relativement à l’accroissement des intervalles de maintenance pour les avions CRJ700, CRJ900 et CRJ1000. Les intervalles de maintenance en piste (visite A) et de révision générale (visite C) sont prolongés à 800 et à 8’000 heures de vol respectivement.

« Grâce aux plus longs intervalles de maintenance de tout le marché des biréacteurs régionaux, ainsi qu’à son excellente fiabilité et son exceptionnelle capacité opérationnelle qui font sa renommée, la gamme d’avions CRJ continue d’offrir davantage de valeur aux exploitants, a dit Charles Comtois, chef du programme d’avions CRJ Series, Bombardier Avions commerciaux. Nous sommes ravis que les exploitants de biréacteurs CRJ Series tirent parti de notre approche d’amélioration continue. Cette évolution signifie une réduction de 14 pour cent du nombre de jours de maintenance, ce qui permettra d’avoir davantage de jours consacrés au service qui engendre des revenus. »

Les intervalles de maintenance ont doublé depuis le lancement de la gamme d’avions CRJ. Les nouveaux intervalles de maintenance s’appliquent aux nouveaux avions de production ainsi qu’à tous les avions CRJ700, CRJ900 et CRJ1000 en service.

La gamme CRJ :

Toutes les 10 secondes, un biréacteur régional CRJ Series décolle quelque part dans le monde. La gamme d’avions CRJ Series a transporté près de 1,6 milliard de passagers pour devenir le programme de biréacteurs régionaux le plus populaire du monde. Les biréacteurs régionaux CRJ Series partagent les avantages d’éléments en commun qui assurent la souplesse des exploitants et leur permettent d’optimiser leurs flottes afin de répondre aux exigences particulières de chaque marché. Aucun autre avion régional n’offre ce potentiel. Optimisés pour les liaisons régionales moyen-courriers, ces avions procurent un avantage pouvant aller jusqu’à 10 % sur le plan des décaissements d’exploitation comparativement aux avions à réaction concurrents.

Depuis son lancement, la gamme de biréacteurs régionaux CRJ Series a stimulé le marché de l’aviation régionale. En Amérique du Nord seulement, elle représente plus de 20 % tous les départs par avion à réaction. À l’échelle mondiale, cette gamme d’avions assure plus de 200 000 vols par mois.

La gamme d’avions CRJ Series compte plus de 100 propriétaires et exploitants dans environ 49 pays et la flotte mondiale a enregistré plus de 45 millions d’heures de vol. À ce jour, Bombardier a enregistré des commandes fermes pour 1 902 avions CRJ.

 

Photo :CRJ900 de SAS @ Tis Meyer

 

Bombardier Avions commerciaux a annoncé que la Federal Aviation Agency (FAA) a donné son approbation relativement à l’accroissement des intervalles de maintenance pour les avions CRJ700, CRJ900 et CRJ1000. Les intervalles de maintenance en piste (visite A) et de révision générale (visite C) sont prolongés à 800 et à 8’000 heures de vol respectivement.

« Grâce aux plus longs intervalles de maintenance de tout le marché des biréacteurs régionaux, ainsi qu’à son excellente fiabilité et son exceptionnelle capacité opérationnelle qui font sa renommée, la gamme d’avions CRJ continue d’offrir davantage de valeur aux exploitants, a dit Charles Comtois, chef du programme d’avions CRJ Series, Bombardier Avions commerciaux. Nous sommes ravis que les exploitants de biréacteurs CRJ Series tirent parti de notre approche d’amélioration continue. Cette évolution signifie une réduction de 14 pour cent du nombre de jours de maintenance, ce qui permettra d’avoir davantage de jours consacrés au service qui engendre des revenus. »

Les intervalles de maintenance ont doublé depuis le lancement de la gamme d’avions CRJ. Les nouveaux intervalles de maintenance s’appliquent aux nouveaux avions de production ainsi qu’à tous les avions CRJ700, CRJ900 et CRJ1000 en service.

La gamme CRJ :

Toutes les 10 secondes, un biréacteur régional CRJ Series décolle quelque part dans le monde. La gamme d’avions CRJ Series a transporté près de 1,6 milliard de passagers pour devenir le programme de biréacteurs régionaux le plus populaire du monde. Les biréacteurs régionaux CRJ Series partagent les avantages d’éléments en commun qui assurent la souplesse des exploitants et leur permettent d’optimiser leurs flottes afin de répondre aux exigences particulières de chaque marché. Aucun autre avion régional n’offre ce potentiel. Optimisés pour les liaisons régionales moyen-courriers, ces avions procurent un avantage pouvant aller jusqu’à 10 % sur le plan des décaissements d’exploitation comparativement aux avions à réaction concurrents.

Depuis son lancement, la gamme de biréacteurs régionaux CRJ Series a stimulé le marché de l’aviation régionale. En Amérique du Nord seulement, elle représente plus de 20 % tous les départs par avion à réaction. À l’échelle mondiale, cette gamme d’avions assure plus de 200 000 vols par mois.

La gamme d’avions CRJ Series compte plus de 100 propriétaires et exploitants dans environ 49 pays et la flotte mondiale a enregistré plus de 45 millions d’heures de vol. À ce jour, Bombardier a enregistré des commandes fermes pour 1 902 avions CRJ.

 

Photo :CRJ900 de SAS @ Tis Meyer