24/03/2017

L’A350-1000 a réussi ses essais à haute altitude !

800x600_1490285740_Barranquilla.jpg

Airbus a mené une série d’essais en vol en haute et chaude altitude pour vérifier les performances des moteurs de l’A350-1000. L'avion d'essai A350-1000 n° MSN071 a volé d'abord en Bolivie avant de terminer sa tournée en Colombie, puis ensuite de revenir à Toulouse au bout de 10 jours d'essais en vol et au sol.

La campagne d'essais en vol a eu lieu sur trois aéroports différents:

 

  • Cochabamba à l'altitude de 8,300ft (2,350m)

 

  • La Paz à 13,300ft (4,054m)

 

  • Barranquilla au niveau de la mer, avec des températures comprises entre 8 ° C et 32 ​​° C

Pour pouvoir valider les performances de l’avion, celui-ci a décollé et atterri plusieurs fois sur chaque aéroport pour en recueillir les données. Les premiers résultats des tests confirment la bonne performance et le comportement de l'avion et de ses deux moteurs Rolls-Royce Trent XWB-97. C’est une étape importante qui vient de se terminer, avec dans la ligne de mire la certification de l’aéronef.

Trois A350-1000 d'essais en vol (MSN059, MSN071 et MSN065) sont engagés dans la campagne de certification de type en cours, au cours de laquelle l'avion est poussé à des limites extrêmes bien au-delà ce qu'ils pourraient subir au cours des opérations normales en service.

Photo : l’A350-1000 aux essais en Amérique latine@Airbus/S.Ramadier

 

09/03/2017

Le B737-800 MAX obtient sa certification américaine !

MAX8FF_K66500-01.jpg

Renton, l’avionneur américain Boeing vient de recevoir de US Federal Aviation Administration (FAA) la certification pour le B737-800 MAX. Boeing va pouvoir maintenant se concentrer pour la phase finale de préparation en vue de la livraison du premier appareil dans les prochains mois.

Pour obtenir la certification du tout nouveau membre de la famille « 737 » Boeing a entrepris un programme de test complet qui a commencé il y a un peu plus d'un an avec quatre avions, ainsi que des essais au sol et en laboratoire. Suite à un processus de certification rigoureux, la FAA a accordé à Boeing, un certificat de type modifié pour le B737-800 MAX qui confirme que la vérification de la conception est conforme aux règlements de l'aviation requis et est sûr et fiable.

Le B737-800 MAX :

Le B737 «MAX» est 13 % plus économe en carburant que les plus performants des monocouloirs actuels, avec un coût opérationnel par siège inférieur de 8 % par rapport à son concurrent. La configuration inclut les nouveaux moteurs LEAP-1B de CFM International qui sont optimisés pour la famille «MAX», un cône arrière redessiné et les nouvelles ailettes dites « Advanced Technology Winglet » conçues par Boeing pour réduire la consommation de carburant. Parmi les autres modifications intégrées, figurent des améliorations apportées aux écrans du poste de pilotage, au système de prélèvement d’air et au système de commande de vol.

Par ailleurs, le B737 MAX profite des progrès accompli dans le domaine de la connectivité. Le B737 «MAX» offre à ses clients la possibilité d’utiliser des données en temps réel, pour prendre en cours de vol des décisions opérationnelles concernant la maintenance au sol.

 

3718051773.jpg

Photos : Le B-737-800 MAX @ Boeing

 

Sixième CSeries pour SWISS !

original.jpeg

Bombardier a livré hier à Swiss International Air Lines (SWISS), le sixième avion CS100, soit la plus petite variante du programme d’avions CSeries. Bombardier a maintenant livré un nombre total de huit avions C Series, soit six CS100 à SWISS et deux CS300 à airBaltic.

« Nous sommes très fiers de livrer aujourd’hui à Swiss un autre avion C Series et de continuer à bâtir sur l’élan engendré par la mise en service réussie des avions C Series en 2016, a dit Fred Cromer, président de Bombardier Avions commerciaux. Tel que prévu, nous continuons à accélérer la production des avions C Series et la cadence de livraison augmentera au second semestre de l’année 2017. »

L’avion C Series continue de démontrer une solide performance opérationnelle auprès de SWISS et airBaltic et a accumulé plus de 5500 vols.

 Rappel : 

SWISS a commandé 30 avions CSeries à Bombardier, 15 appareils du type CS100 et 15 appareils du type CS300, plus grand. D’ici à l’été 2017 ils remplaceront surtout le modèle Avro RJ100. SWISS prendra ensuite livraison de nouveaux CS100 qui serviront en partie à prendre la relève d’autres avions de la flotte et à alimenter une croissance modérée sur le segment court et moyen-courrier. Outre Paris-Charles de Gaulle, Manchester, Prague et Budapest figurent parmi les premières villes que SWISS dessert avec un CS100. A la fin août suivra le lancement des vols SWISS en direction des métropoles européennes Varsovie et Bruxelles avec le CSeries. En septembre, Nice, Stuttgart, Hanovre, Milan, Florence et Bucarest viendront enrichir le réseau aérien CSeries. Avec chaque livraison d’un CS100, d’autres destinations desservies avec des avions du type Avro passeront au CS100. La desserte de la liaison Zurich - London City est prévue pour le premier trimestre 2017.

2224224314.7.jpg

Photos : 1 Le sixième CS100 de SWISS 2 le second appareil @ Bombardier

 

08/03/2017

Embraer présente l’E195-E2 !

A_rolloutE195E2.jpg

L’avionneur brésilien Embraer a présenté son nouvel avion régional l’E195-E2 sur ses installations de Sao José dos Campo près de Sao Paulo.

Le E195-E2 dispose de trois rangées de sièges de plus par rapport au E195 de la génération précédente. Il peut ainsi être configuré avec 120 sièges en deux classes ou jusqu'à 146 dans une seule classe. L'avion a dispose également d’une augmentation significative de son rayon d’action de plus de 800 kilomètres (450 milles marins), qui lui permettra de parcourir 4500 km de distance.

Embraer utilisera deux avions dans la campagne de certification de l’E195-E2. Le premier prototype sera utilisé pour l'aérodynamique et les tests de performance, tandis que le second effectuera le premier vol plus tard cette année et sera utilisé dans les tâches de validation et d'entretien.

Le programme E2 réaffirme l'engagement de l’avionneur brésilien pour maintenir sa position de leader dans le segment des avions de 70 à 130 sièges. La nouvelle génération est motorisée avec des Pratt & Whitney PurePower Geared turbofan à taux de dilution élevé (PW1700G sur le E175-E2, PW1900G sur le E190-E2 et E195-E2). La nouvelle génération dispose également de nouvelles ailes aérodynamiquement avancées, des contrôles complets « fly-by-wire » et des améliorations sur divers systèmes. La gamme E2 va considérablement réduire la consommation de carburant, les émissions et le bruit extérieur. L’avionneur brésilien a également travaillé à la réduction des coûts d’entretien.

Depuis le lancement, l'E2 a atteint 505 demandes soit : 90 pour E195-E2, et 415 options et droits d'achat, et parmi ses clients des compagnies aériennes et les sociétés de crédit-bail. Actuellement, la famille des E-Jets fonctionne avec environ 70 clients dans 50 pays et est un leader mondial dans le segment jusqu'à 130 sièges, avec une part de marché de plus de 50%.

 

JAV20170307205329.jpg

Photos : L’E195-E2 lors du Roll Out @ Embraer

 

 

 

19/09/2011

Airbus : prévision de la demande en hausse !

 

1963493.jpg


 

Alors que les marchés financiers traversent une période de turbulence, Airbus continue à anticiper une forte demande pour les avions civils. Selon les dernières prévisions globales de marché d’Airbus, quelque 27.800 avions neufs seront nécessaires d’ici 2030 afin de répondre à la demande future d’un marché en pleine expansion. Soit, plus de 26.900 seront des avions passagers (de plus de 100 sièges) et plus de 900 des avions de fret neufs, d’une valeur globale de 3 500 milliards de dollars.

Avions neufs :

Ainsi, la flotte mondiale d’avions passagers aura plus que doublé en 2030, passant de 10.000 appareils à ce jour à un total de 31.500. Sur ce total, quelque 27.800 exemplaires seront des avions neufs, dont 10.500 viendront remplacer les avions plus anciens, moins éco-efficients. La demande en appareils de plus grande capacité se maintiendra afin d’assurer la capacité du secteur de l’aviation à absorber la croissance future de la demande.

Une demande des passagers :

Les gens veulent et ont besoin plus que jamais d’utiliser le transport aérien. Les 20 prochaines années devraient démontrer la résilience du secteur de l’aviation aux conditions économiques cycliques connues dans le passé. Airbus estime que le nombre total de Passagers-Kilomètres payants (RPK) affichera une croissance moyenne de 4,8%  par an, reflétant un trafic qui aura plus que doublé au cours des 2 prochaines décennies.

Les principaux facteurs qui sous-tendent cette demande en avions neufs sont la croissance de la population mondiale et de son pouvoir d’achat, la croissance dynamique des économies émergentes, une forte croissance continue sur les marchés d’Amérique du Nord et en Europe, une forte urbanisation et le nombre de mégapoles qui aura plus que doublé d’ici à 2030. La forte demande sera également due à une expansion continue des compagnies low-cost et au remplacement nécessaire des anciens appareils moins efficients par de nouveaux avions éco-efficients sur les marchés établis.

9d80fb2f43.jpg

 

 

Par régions :

Du point de vue géographique, la région Asie-Pacifique représentera environ 34 % de la demande au cours des 20 prochaines années, suivie de l’Europe (22 %) et de l’Amérique du Nord (22 %). En termes de part du trafic passagers, l’Asie-Pacifique arrivera en tête avec 33%, suivie de l’Europe (23%) et de l’Amérique du Nord (20%).

Concernant le trafic passagers intérieur, l’Inde (9,8%) et la Chine (7,2%) afficheront les taux de croissance les plus rapides des 20 prochaines années. Les marchés établis poursuivront également leur croissance sur le marché intérieur, avec les Etats-Unis (11,1 pour cent) et l’Europe Occidentale (7,5%) qui se placeront respectivement en première et troisième positions en termes de part du trafic mondial d’ici à 2030.

D’ici à 2030, 60 % de la population mondiale, soit quelque cinq milliards de personnes, seront urbanisées, et le nombre de mégapoles aura plus que doublé, passant de 39 à ce jour à 87. On estime également que plus de 90 % des passagers sur long-courriers se déplaceront entre ces différentes mégapoles.

Catégories d’appareils :

La demande en appareils de très grande capacité (VLA) capables d’accueillir plus de 400 passagers, tels que l’A380, est en hausse par rapport aux prévisions de 2010, passant de 1.738 à 1.781 appareils, d’une valeur estimée à 600 milliards de dollars. Cette hausse représente 17 % en termes de valeur ou 6  % en nombre d’appareils. 1.330 de ces appareils seront des avions passagers, nécessaires pour absorber la concentration des volumes de trafic entre les différentes mégapoles du monde. A l’échelle régionale, environ 45 pour cent des VLA commandés dans le monde seront livrés en Asie, 19 % en Europe et 23 % au Moyen-Orient.

Sur le segment des bicouloirs (d’une capacité de 250 à 400 passagers), quelque 6.900 avions passagers et cargo neufs seront livrés au cours des vingt prochaines années, soit le double de la flotte existante à ce jour, d’ici à 2030. La valeur de ces livraisons est estimée à environ 1.500 milliards de dollars (43 % en termes de valeur ou 25 % en nombre d’avions). Environ 4.800 de ces appareils seront de petits bicouloirs (250 à 300 sièges) et quelque 2 100 exemplaires seront des bicouloirs de capacité intermédiaire (350 à 400 sièges). Ces segments sont couverts par l’A330 et la famille A350 XWB.

Sur le segment des monocouloirs, près de 19.200 appareils, d’une valeur estimée à 1 400 milliards de dollars (40 pour cent en termes de valeurs ou 69 % en nombre d’avions), seront livrés au cours des 20 prochaines années. Ces chiffres représentent une hausse par rapport aux prévisions précédentes, due à une croissance accrue et à l’accélération des remplacements d’appareils plus anciens et moins efficients. Environ 40 % des nouvelles livraisons seront dues aux besoins de remplacement. Par ailleurs, quelque 50 %  des monocouloirs livrés seront destinés aux marchés établis d’Amérique du Nord et d’Europe.

c799c501bf.jpg

 

 

Photos : 1 A330-200 Thai Airways @ K.L Yim  2 A330 MasKargo @ Airbus / P. Pigeyre 3 A320 British Airways @ Airbus /H. Goussé