24/02/2010

A400M fin du feuilleton ?

 

 

396979519.jpg

 

 

PALMA DE MAJORQUE, Un accord de principe a été trouvé entre les pays clients de l'A400M et EADS sur le financement de l'avion de transport militaire. Nous arrivons probablement au terme d’un feuilleton qui aurait pu mettre en danger le programme d’avion cargo militaire européen et dont le dénouement est un soulagement pour l’aéronautique européenne !

Le surcoût :

Les sept pays à l'origine du lancement de l'A400M négocient depuis plusieurs mois les surcoûts du programme dont le développement est désormais estimé à plus de 31 milliards d'euros, contre 20 milliards initialement et affiche près de quatre ans de retard.

Certes il s’agit là d’un accord de principe sur le financement final, mais il semblerait que mis à part quelques détails, le projet va pouvoir perdurer.

Le principe annoncé  portait sur une avance de deux milliards d'euros d'argent frais ainsi que sur une enveloppe complémentaire de 1,5 milliards d'euros dont la forme précise et la répartition entre les sept pays doivent encore être définies.

Les gouvernements ont évoqué des "garanties à l'export" mais EADS souhaiterait que cette aide de 1,5 milliards, prenne la forme de chiffre d'affaires afin d'éviter d'alourdir son bilan avec de la dette supplémentaire.

Une solution actuellement à l'étude consisterait à octroyer une avance en échange d'un pourcentage sur les recettes des futures exportations de l'appareil.

La dernière étape :

Phase finale va consister à ce que chaque gouvernement des pays acquéreurs finalisent et acceptent cet accord ! Pour l’instant du côté de l’Allemagne et la France qui défendent ce projet avec vigueur, il n’y a  pas encore de réaction !

media_object_image_lowres_a400m-first-flight-3_lr_dec09.jpg

 

 

Photos 1& 2 A400M @Airbus Military - A. Doumenjou